Xenogears... quel est votre avis?

Pour parler de tous les Rpg autres que Final Fantasy Runescape Classic

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar PsychoKefka » 09 Mar 11 à 12:46

Non mais je ne nie pas la métaphore, mais ça tient juste de la référence, du clin d'oeil, pas de la base scénaristique du jeu. Pour le reste, j'ai pas lu : trop long et en anglais, spèce d'anglophile 8P

de toute façon, je ne conteste pas les références religieuses de Xeno, seulement ta comparaison avec Matrix - que tu sembles mettre sur un piédestal (la pique sur Star Wars hum hum ) - me parait des plus hasardeuses.
Dernière édition par PsychoKefka le 09 Mar 11 à 13:03, édité 2 fois.
Image Image

Maetel a écrit:c'est juste nomuresque (c'est un synonyme de ridicule mais avec des fermetures éclairs en plus).
PsychoKefka
Fossile du Faux Rhum
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10813
Inscription: 25 Nov 05 à 15:56
Localisation: devant sa console
Sexe: Homme

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar Patman » 09 Mar 11 à 13:18

Attention, j' adore Star Wars et je réalise que Matrix est bourré de défauts, d' aspects narratifs ou de mise en scène. De ce point de vue là Xenogears est bien plus maitrisé, c' est indéniable. En même temps il a soixante heures de jeu pour développer son propos, et même avec tout ça Takahashi n' a pas eu le temps de raconter tout ce qu' il voulait. Pour être plus général je vais dire que Xenogears est une mythologie modernisée, plus référencée que ce qu' on a tendance à nous proposer à l' heure actuelle.
Patman
Gaïa Ultime
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2386
Inscription: 05 Aoû 10 à 21:03
Sexe: Homme

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar Fanelnana » 09 Mar 11 à 19:58

Fanelnana, je te trouve sévère dans le sens où à aucun moment tu n'évoques le fait que simplement le jeu n'est PAS FINI.


J'en suis consciente, crois moi. Mais un jeu pas fini reste un jeu imparfait aux yeux de beaucoup de joueurs. Ce qu'on leur propose est plus important que ce qui aurait pu être. Tu peux avoir une idée de génie et mal la développer... dire que ton idée était géniale dans ta tête n'y fera rien. Bah pour Xeno, c'est pareil... superbe idées, développement chaotique et on peut pas revenir en arrière (bon sauf si y a un remake).

Le développement a été accéléré pour favoriser FF8, c' est flagrant. Ceci dit ça ne m' a pas géné, au contraire, j' étais plutôt content de voir le scénario se réveiller d' un coup et nous épargner les longueurs du CD1.


Preuve ? J'ai entendu parlé de ça et au début, j'y ai cru mais en fait, des preuves, on en a pas. Takahashi n'a pas respecté son propre budget est une possibilité plus plausible. La seule chose que je sais c'est qu'il a avouer avoir un peu honte du CD2 baclé.

Houla, ça fait cinq ans que j' ai pas touché au jeu donc mes souvenirs sont flous, mais je crois quand même que tu as loupé un élément du scénario :
C' est la machine activée par Fei dans l' Eldridge, lors de l' intro, qui a donné naissance à l' humanité, programmant l' ensemble de leurs gènes. L' évolution est sur des rails, les mutations d' ADN et les produits des reproductions sont soumis à la machine. Fei, dont l' ADN a lancé la procédure, et Elly/Myang, premier êtres créés par cette procédure, subissent des itérations répétées par la machine (sorte de mesure de contrôle dont j' ai oublié la motivation exacte), ils ne sont pas forcément des descendants directs les uns des autres. Leur mémoire est tout aussi soumise à la machine que leur gènes.
Pour les escapades en Weltall mes souvenirs sont trop flous, mais on va dire que c' est du bon vieux Deus Ex Machina (un scénariste aux ficelles plus ou moins grosses trouvant des prétextes bidons pour te cacher tel ou tel élément scénaristique)


Donc, si Fei et Elly sont identiques, c'est la faute au Zohar. Ok... et non, je n'ai pas loupé cet élément du scénario (peut-être mal compris), je le trouve juste très peu subtil (et pas très clair non plus... Donc Abel est en contact avec le Zohar/Wave Existence, Abel voulait une mère, WE lui en creer une. A supposer que la WE utilise l'ADN d'Abel et non juste ses pensées/son souhait pour la creer... alors peut-être bien que Miang possède une partie de l'ADN d'Abel. Et c'est pour ça que malgré la mort du Contact et de l'Antitype et le fait qu'ils n'aient eu aucun descendants n'a pas empêché les descendants de Miang/Gazel d'avoir une partie de leur ADN. Parce que Miang et tout ceux nés du Zohar de toute manière en possède une partie (mais ça, c'est plausible si on considère que l'ADN d'Abel a été utilisé... et comme j'ai trop longtemps pensé que c'était pas le cas... qu'Elly n'était qu'une mère spirituelle, que le Zohar avait tout fait tout seul). Le seul truc de pas logique c'est que les souvenirs soient stockés dans l'ADN parce que c'est scientifiquement impossible (mais là encore, pour tout ce qui n'a pas de sens, dites que c'est le Zohar le responsable). Autre chose encore... les parents d'Elly ne ressemblent pas du tout à leur fille alors que Fei ressemble à ses parents. Pourquoi ? Hasard ? Sinon, ca m'explique toujours pas pourquoi Elly doit toujours porté le même prénom à chaque incarnation... et pas Fei. C'est les parents qui choisissent à ce que sache.).


Ben Chu-Chu, les méchas, c' est l' incontournable élément 100% Jap auquel on ne croit pas deux secondes, je vois pas en quoi les eidolons méchas ou le chocobo de Sazh agissant en parfaite symbiose avec l' équipe dans les cutscenes de FFXIII sont plus crédibles.


Eidolons méchas m'ont fait :-° mais j'ai aucun problème avec le mini chocobo de Sazh. Je sais très bien que la mascotte kawai (plus un pokémon qu'autre chose) et les méchas sont un truc de l'animation japonaise... mais tous ne sont pas lamentablement kitsch/ridicules. La scène où Chu-Chu grandit était stupide et non nécessaire puisqu'elle a été tout simplement lamentable et Maria a du tout faire. C'est comme si vous preniez PenPen d'Evangelion et que vous le fassiez grandir jusqu'à avoir la taille d'un mech (ce qu'ils ont fait avec
Rei/Lilith
ceci dit... mais ça au moins, c'était plutôt terrifiant... assez pour effacer le ridicule). Ca serait marrant dans une parodie mais au sein même de l'anime... nan.

Ils sont prétextes à une liberté de gameplay, ils on surement tissé des liens d' amitié avec le reste de l' équipe mais je suis bien content qu' on nous ait épargné les éternelles scènes de "coupaiiiin, lolilol !" à la Tales Of, je m' en passe avec grand plaisir. L' intrigue principale tourne autour de Fei, Elly et Citan et c' est largement suffisant vu la complexité du scénario. Tu reproches au CD2 d' aller trop vite, tu imagines ce que ça aurait donné s' ils avaient passé autant de temps sur chaque personnage prétexte que sur Bartz ? Si un jour ils refont le jeu je veux bien qu' ils développent tout le monde, mais dans le cadre d' un développement chaotique ou des éléments passent à la trappe autant que ce soit les scènes d' amitié shojo/shonen bidon qui y passent.


Dans une histoire, si tes personnages ne servent à rien... alors autant ne pas les inclure du tout. Comment tu veux qu'ils apportent quelque chose si ils n'ont pas de présence ? Parce que c'est bien de ça qu'il s'agit.
Et pour le CD2, je lui reproche de rien nous laisser vivre... je dis que ça va trop vite mais je ne demandais pas non plus que le jeu ait des longueurs. Juste qu'on vive l'important... avec AU MOINS des cutscenes... pas avec un résumé d'évènements auquels on a jamais assisté (tout le CD n'est pas entièrement composé de blocs de texte indigestes, mais y a beaucoup de moments où c'est le cas et où on ne ressent aucune émotion...
l'humanité qui se transforme en zombies par exemple, le monde qui se fait démolir
... de "minuscules" choses comme ça *sarcasme*).
Et je suis désolé, mais Emeralda et Rico avait du potentiel... plus que Maria et Billy (et pourquoi a-t-on eu droit à des scènes avec Chu-Chu à la place de l'un d'entre eux, sérieux ?).
Et juste pour dire, je me suis sentie proche de l'équipe dans Xenosaga 3 (alors que j'avais jamais joué aux précédents épisodes)... alors que dans Xenogears non (pareil pour l'émotion, j'ai versé des larmes devant Xenosaga, rien devant Xenogears *et pourtant, c'est pas les drames qui manquent*). C'est peut-être dans la mise en scène ou quelque chose mais l'équipe, je l'ai plus sentie exister dans l'Episode 3 que dans Xenogears. Pour Xenogears, si tu crains pour l'intrigue principale... alors les personnages auraient pu avoir leurs moments dans des quêtes annexes diverses. Mais bon, vu le développement chaotique, autant garder le plus important de l'histoire, en effet. Mais on perd quand même quelque chose. Krelian par exemple... beaucoup de fans trouvent difficile de lui pardonner ce qu'il a fait... tout simplement parce que Krelian n'a pas eu assez de scènes pour qu'on puisse sympathiser avec lui... Tout ça parce que l'histoire de Krelian est davantage expliqué dans l'épisode 4... et Takahashi n'a jamais pu le faire (on voit des flashbacks mais c'est pas assez... dans le Perfect Works, on apprend davantage sur lui et si Takahashi avait pu faire l'Episode 4, Krelian serait apparu bien plus sympathique).
Et Krelian n'est pas un personnage secondaire dans Xenogears, hein. Il a autant d'intérêt et d'influence que Miang, Elly et Fei.
Et pourquoi est-ce que tu compares Tales of à Xeno, au juste ? Tu crois franchement qu'une équipe soudée est toujours niaise ? On voit pas les choses de la même manière. C'est comme dire que l'animation japonaise est naze en général (par exemple) juste parce que le premier anime qu'on a connu était très mauvais.

Quelle surprise dans un jeu shojo/sonen basé sur la religion Juive !!! Rei, Misato ou Asuka correspondent toutes à un des moules que tu dénonces.

Non. Ils ont tous des problèmes qui les rongent mais Asuka et Misato ne sont pas des fair valoir, excuse moi (et y a aussi la blonde et sa mère qui sont scientifiques... et non pas
nurse comme Elly
). Et l'une est un major compétent dans l'armée (dans Xeno,
Elly se fait sauver par son homme trop souvent, son équipe est plus que sexiste avec elle et ne respecte pas ses ordres, elle se fait dire qu'elle doit quitter l'armée/ne plus se battre parce qu'elle est "trop sensible", les Elements perdent toujours et sont présentés comme des fangirls... et des lesbiennes dans l'esprit de certains fans... et pourquoi Miang était-elle juste lieutenant ? Elle qui est censé tiré beaucoup de ficelles... mais bon, j'imagine que c'est pour donner à Ramsus un sentiment de sécurité... pas froisser son égo de male pour mieux le controler...
). Rei, par contre...
Et perso, j'aime pas classer Xeno... shojo/shonen... ca veut même pas dire grand chose. Et je pense pas non plus que Xeno soit "basé" sur la religion juive... ou autre. Xeno se sert d'éléments de beaucoup de religions, philosophies, de films et autres (sans pour autant les développer... genre Soylent System/Soylent Green)... pour construire son récit. Et en quoi une oeuvre s'inspirant entre autre d'élements de la religion judaique devrait forcément être sexiste ?

Oui mais moi je suis pas là pour assister à la naissance d' une équipe de stéréotypes ambulants soudée, mais à la narration d' une intrigue complexe regorgeant de métaphores. De ce côté là Xenogears remplit infiniment mieux le contrat que le pauvre FFXIII.

Donc, tu es du genre à favoriser le scénario aux personnages ? La mécanique à l'humain ? Chacun son truc. Perso, je n'aime sacrifier aucun des deux (un scénario sans humanisme est comme une thèse philosophique pour moi, c'est intéressant mais un peu ennuyeux sur les bords... mais une histoire sans scénario, qu'importe que les personnages soient sympa, c'est aussi une histoire sans squelette). Et comme je l'ai dit, les persos de FF13 sont peut-être des stéréotypes, il n'empêche que leur groupe est en parfaite symbiose et ça fesait longtemps dans un FF. Trouver une bonne équipe de persos, c'est aussi important à mes yeux.
Et puis, le pauvre FF13, il emprunte quand même des trucs à Xenogears/Saga (je suis la seule à avoir remarquer ou bien ?).

Là pareil, je considère que je suis servi en quêtes annexes (tout ce qui est zapable, du pierre papier ciseau du premier village aux accessoires cachés de Shevat etc ...), même si ces quêtes développent effectivement peu le scénario

Je rappelle que Xenogears est censé être un jeu vidéo, pas un film ou un livre. Pense au médium, on est censé participer en tant que joueurs.

Conclusion, sur la forme Xenogears est tout aussi bancal que FFXIII, ou plutôt que n' importe quel J-RPG, mais sur le fond je l' ai trouvé infiniment plus poussé que la moyenne. Je trouve que Xenogears est aux FF ce que Matrix est à Star Wars ou Evangelion à ... euh ... Escaflowne ? Gundam ? Bref, une copie plus intello.

D'accord pour le côté bancal et pour le fond plus poussé que la moyenne (c'est pour ça que je suis une grande fan, consciente des défauts mais préférant regarder au-delà... ou plutot en profondeur). Par contre, je vois pas vraiment ta comparaison. Le rapport entre FF et Xeno ? Je vois ce que tu veux dire... certains titres se ressemblent mais l'un est plus poussé que l'autre. Mais FF c'est une série de jeux aux histoires différentes... y a pas de rapport avec Xenogears (en dehors que Square en possède les droits). Ou à limite... FF13 (je t'enrage peut-être mais y a vraiment des ressemblances). C'est sur que Xenogears est plus poussé.
Dernière édition par Fanelnana le 09 Mar 11 à 20:06, édité 1 fois.
Deviantart / Tumblr
La réédition de Xenosaga en HD sur console next-gen vous intéresse ? Soutenez Operation Xeno via Facebook : http://www.facebook.com/OperationXeno
Fanelnana
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 549
Inscription: 13 Juin 06 à 23:55
Localisation: Au plus profond de mes rêves... ^_^
Sexe: Femme

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar Patman » 10 Mar 11 à 03:46

Dans une histoire, si tes personnages ne servent à rien... alors autant ne pas les inclure du tout. Comment tu veux qu'ils apportent quelque chose si ils n'ont pas de présence ? Parce que c'est bien de ça qu'il s'agit. Donc, tu es du genre à favoriser le scénario aux personnages ? La mécanique à l'humain ? Chacun son truc. Perso, je n'aime sacrifier aucun des deux (un scénario sans humanisme est comme une thèse philosophique pour moi, c'est intéressant mais un peu ennuyeux sur les bords... mais une histoire sans scénario, qu'importe que les personnages soient sympa, c'est aussi une histoire sans squelette).

Disons plutôt qu' une histoire n' a pas nécessairement besoin de se disperser sur plusieurs personnages pour être bonne. Dans FFTactics l' histoire tourne essentiellement autour de Ramza, le reste des personnages est au mieux autant développé que dans Xenogears (et encore), au pire un simple pion anonyme ... et ça marche.
Si tu veux absolument faire une histoire qui mette l' accent sur les relations entre les personnages tu dois limiter leur nombre pour que ça ne parte pas en quéquette. Ca pourrait être bien fait, mais dans les faits je suis rarement surpris. FFXIII n' a que six personnages, ce qui est très peu dans un FF, et l' histoire met l' accent sur leurs relations, bien shonen, cliché de chez cliché, au sacrifice du reste de l' histoire ... l' anti FFT quoi.
Dans FF6 Mog, Gogo et Umaro débarquaient comme un cheveu sur la soupe, vers la fin de l' histoire, et personne ne s' est jamais plaint.
Ne parlons même pas de Chrono Cross, son héros autiste et ses trente personnages qui, pour la plupart, débarquent à l' improviste.

Et en quoi une oeuvre s'inspirant entre autre d'élements de la religion judaique devrait forcément être sexiste ?

Elle s' inspire énormément de la religion judéo-chrétienne, c' est pas de simples clins d' œils ou des noms utilisés au pif pour faire genre, comme Séphiroth dans FF7, là y' a vraiment trop de noms bien utilisés, montant une métaphore qui recouvre la totalité de l' histoire, pour se dire que c' est juste une allusion passagère.
Malheureusement la place faite à la femme dans ces religions n' est pas glorieuse. Que les personnages soient des clichés sexiste ou pas (j' avoue que dans Evangelion les femmes sont plus indépendantes), au final le message de ces histoires c' est toujours "l' amour l' emporte sur le reste".

Rei, par contre...

C' est un clone de Lilith, l' Eve version Juive expulsée du jardin d' Eden pour avoir refusé d' admettre qu' elle est infèrieure à Adam, mère de tout les démons. Dans Evangelion elle est aussi la mère de l' humanité, qu' elle protège des Anges envoyés par Dieu.
Au final elle fait un immense bras d' honneur à Gendo, comme elle l' a déjà fait à Dieu.


Et puis, le pauvre FF13, il emprunte quand même des trucs à Xenogears/Saga (je suis la seule à avoir remarquer ou bien ?).

Non non, j' avais remarqué, comme tout les FF il oppose un méchant qui cherche le salut par la voie de la destruction à un héros qui cherche le salut par l' amour (au sans large, l' amitié ça marche aussi). C' est juste que les métaphores religieuses ou philosophiques sont plus poussée dans Xenogears que dans les FF. J' ai pas d' animosité particulière envers l' histoire de FFXIII, d' autres FF ont fait plus léger encore, c' est plutôt le gameplay qui m' empêche de l' apprécier.
Dernière édition par Patman le 10 Mar 11 à 07:29, édité 13 fois.
Patman
Gaïa Ultime
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2386
Inscription: 05 Aoû 10 à 21:03
Sexe: Homme

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar koloui » 11 Mar 11 à 01:41

Wow je penser pas en ouvrant se topic que sa irai aussi loin niveaux religion ect cela dis même si je ne l'ai pas encore fini je vois bien que les religions ne sont pas épargner dans se jeux .
Concernant la mise en scène ,je me contrefou de savoir si les développeurs prenne des références religieuse ou si ils essayent de faire passer un message ou de dénoncer quelque chose,la mise en scène et la manière de dire, font partie des qualité première d'un rpg niveaux scénario, c'est ce qui différencie un final fantasy d'un dragon quest par exemple donc les" fresque historique" comme tu dis j'ai trouver sa émouvant :'(
koloui
Mage Noir
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 296
Inscription: 24 Oct 10 à 19:39
Localisation: Bourges
Sexe: Homme

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar Fanelnana » 11 Mar 11 à 16:21

Dans FF6 Mog, Gogo et Umaro débarquaient comme un cheveu sur la soupe, vers la fin de l' histoire, et personne ne s' est jamais plaint.
Ne parlons même pas de Chrono Cross, son héros autiste et ses trente personnages qui, pour la plupart, débarquent à l' improviste.

Alors, FF6, je vois pas pourquoi se plaindre de ces trois personnages... car c'est QUE 3 personnages sur 14 (pour moi, c'est comme des persos bonus). C'est comme Queena et Tarask (Amarant/Salamander) pour FF9... mais c'est juste 2 persos sur une bonne équipe de 8... (juste pour dire, FF9 et son équipe de persos m'ont jamais déçue de la sorte). Pour Xenogears, ce qui me dérange, c'est que c'est plus de la moitié des persos de l'équipe qui sont en retrait (alors que beaucoup de fans iront te dire que tous les perso sont hyper bien développé et tout... Pas étonnant que ma critique soit dure lorsque les fans s'emportent dans leur adoration jusqu'à te donner des informations erronées)... 5 sur 9 (6 sur 9 si tu penses que Bart s'efface également... mais j'estime qu'il a quand même pas mal fait durant l'aventure). Chrono Cross, y a beaucoup de joueurs qui ont pas aimé pour les persos (j'ai fini par me faire une raison et penser que ce qu'on avait n'était pas censé être une équipe, juste des étrangers qui vont et viennent dans la vie du héros... comme si on pouvait recruter n'importe quel NPC de n'importe quelle ville... pour Xenogears, je refuse à me dire la même chose... étant donné que 9 persos... c'est pas franchement énorme). Et je vais rajouter Valkyrie Profile 2 qui m'a bien déçu aussi niveau personnages (surtout comparé à ce qui avait été fait dans le premier) et aussi mise en scène (complètement bancale).
Et aussi, FF8 est une déception niveau développement des personnages... A part Squall et Linoa... le reste était franchement bof (et tu vois, ils étaient que 6 également... je pense bien qu'une équipe plus petite rend le développement plus facile pour chacun, mais dans le cas de FF8... on dirait pas qu'ils se sont forcés le moins du monde à rendre Zell, Quistis, Irvine et Selphie plus profond...). Si tu veux, j'aime pas quand les personnages sont creux mais j'aime pas non plus quand ils sont laissés sur le bas côté de la route, même s'ils ont un background. Je veux bien croire qu'il était difficile de rendre Maria ou Billy plus intérressants... mais c'est autre chose pour Emeralda et Rico. J'ai été tristement déçu qu'ils aient pas été plus actifs.

Que les personnages soient des clichés sexiste ou pas (j' avoue que dans Evangelion les femmes sont plus indépendantes), au final le message de ces histoires c' est toujours "l' amour l' emporte sur le reste".

Ok. Il se trouve qu'Evangelion utilise les références religieuses juste pour se donner l'air cool (le créateur le dit lui-même)... juste au passage. Pour Xeno, je pense que les inspirations sont là pour servir le récit... même si c'est pas très subtil la plupart du temps. Mais en aucun cas les références sont là pour travailler ces dernières. Genre, c'est pas parce que Xeno s'inspire de la religion judéo-chrétienne que le jeu devient une deuxième Bible... c'est pas parce que le jeu s'inspire d'oeuvres/pensées philosophiques que le jeu est une thèse philosophique. C'est comme pour les références culturelles... qui sont aussi subtiles et developpés que les références à Xenogears dans Xenosaga (c'est à dire... pas des masses).
Pour le thème ou message principal... l'amour a sa part mais je pense surtout que le plus grand message c'est "Affronte le destin et vis libre".
Et pour les nanas, j'ai également trouvé les personnages féminins de Xenosaga plus indépendants (et pourtant, Xenosaga est aussi servi en références religieuses)... minus le fanservice évidemment.


Non non, j' avais remarqué, comme tout les FF il oppose un méchant qui cherche le salut par la voie de la destruction à un héros qui cherche le salut par l' amour (au sans large, l' amitié ça marche aussi). C' est juste que les métaphores religieuses ou philosophiques sont plus poussée dans Xenogears que dans les FF. J' ai pas d' animosité particulière envers l' histoire de FFXIII, d' autres FF ont fait plus léger encore, c' est plutôt le gameplay qui m' empêche de l' apprécier.

Ca va quand même plus loin que ça (je peux pas comparer tous les FF à Xenogears... à part peut-être FF10)...
Cocoon est une sorte de Solaris par exemple (aussi avec un système de barrière et une société de consommation pour abrutir les masses). Pulse est le monde inférieur que les gens de Cocoon craignent. Les fins sont similaires. Y a des noms d'objets propres à Xenogears dans FF13 aussi (Aegisol, c'est pas du classique FF). Y a un méchant qui agit comme Ramsus *mais est lamentable car complètement creux, comme la totalité des antagonistes de ce jeu*... c'est même pas moi qui me suis dit ça en premier, d'autres personnes en ont fait la remarque. Y a d'autres trucs (des choses comparables à Xenosaga aussi... Vanille qui se fait torturer par le méchant pour que Fang fasse ce qu'il veut/Shion qui se fait torturer par Wilhelm pour forcer KOS-MOS a faire ce qu'il veut, les gens transformés en monstres/Gnosis/Wels...).
Aussi, il est intérressant de remarquer que FF14 a un perso qui ressemble à Grahf/Darth Vader... ça pourrait être juste vu comme une référence à SW si seulement la musique ne ressemblait pas autant au thème de Grahf. C'est pas complètement fou d'imaginer que le staff de SE, vu son niveau aujour'd'hui ( :-° ), va allégrement pécher ses nouvelles idées dans d'anciens jeux de SquareSOFT ? C'est marrant quand même... dire qu'à l'époque, Xenogears a été refusé pour ses thèmes trop dark ou sujets à controverse... bizarrement, si le scénario de Xeno avait été proposé aujourd'hui pour un FF, je suis pas sure cette fois que Takahashi aurait essuyé un refus (Takahashi avait proposé une esquisse du scénar de Xeno pour FF7 à l'époque).
Le gameplay ? Il me semble que le plus relou dans FF13 c'est sa linéarité (et Xenogears comme Xenosaga partagent aussi ça au passage... peut-être à un niveau moindre mais la trop grande linéarité et les cinématiques/scènes de parlotte de 20 minutes... c'est un des plus grand reproches fait à ces 2 séries... et même Takahashi et Soraya Saga pensent aujourd'hui que ce n'était peut-être pas la meilleure manière de raconter une histoire dans un jeu vidéo... j'invente rien, ils l'ont dit eux même). Son système de combat n'a pas l'air vraiment désagréable (c'est comme les gens qui ont pas aimé FF12 pour les combats... sérieux, c'était pas désagréable à jouer).
Deviantart / Tumblr
La réédition de Xenosaga en HD sur console next-gen vous intéresse ? Soutenez Operation Xeno via Facebook : http://www.facebook.com/OperationXeno
Fanelnana
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 549
Inscription: 13 Juin 06 à 23:55
Localisation: Au plus profond de mes rêves... ^_^
Sexe: Femme

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar Fanelnana » 24 Avr 12 à 23:13

Image

FANS DE XENOGEARS, C'EST IMPORTANT ! Un fanzine dédié au 15 ans du jeu est en préparation. La personne à l'initiative de ce projet, rin-uzuki, voudrait que l'on réunisse tout les fans du jeu, de diverses nationalités, autour de ce fanzine. Donc, je me suis portée volontaire pour traduire le site (et très certainement le fanzine et les doujins/BDs) en français. Seulement je voudrais quand même savoir si je fais pas ça pour rien. Je me rend bien compte de toute manière que les participants seront majoritairement de pays dans lesquels le jeu est officiellement sorti... donc des américains et des japonais. Mais j'ai quand même l'espoir que certains français pourraient participer (Xenogears a bien été traduit par des fans en français je crois...) ou juste être intéressés. Pour info, si il y avait suffisamment de monde, ce fanzine pourrait être imprimé (bien sur, dans ce cas, il faudrait acheter sa copie). Dans tous les cas, un téléchargement pdf gratuit sera toujours disponible. La date de sortie est prévue pour le 11 Février 2013 et la date limite pour l'envoie des fanarts (et autres) est fixée pour le 11 Janvier 2013.

Le Site : http://lunalapine.net/xenogearsdoujinshi/index.html

Aussi, si quelqu'un pouvait me donner un coup de main pour la traduction... ? Être mon bêta-lecteur avant que je n'envoie mes traductions à rin-uzuki.
D'ailleurs, je bute particulièrement sur la traduction de ces termes : "margin/gutter/edges" :
Keep in mind a page border of 1" (300px). It may be cut off due to page margin/gutter/edges (should this book be printed).
Templates: Sample #1, Sample #2, Sample .psd

"Marge/reliure/bords" :?:
Aussi, "template" = "modèle" ?
"Sample" = "Exemple" ?

Et enfin, si jamais vous pouviez parler de ce projet sur d'autres forums ou autres (d'ailleurs, est-ce que certains d'entre vous sont inscrits sur les forums Zohar Project ? Les forums m'ont l'air un peu mort mais sait-on jamais...)... Ca serait vraiment formidable si on pouvait avoir quelques fans français sur ce projet (c'est là que je regrette amèrement que Square n'ai jamais commercialisé le jeu en Europe ou sur le PSN européen).

Merci de votre attention.
Dernière édition par Fanelnana le 24 Avr 12 à 23:16, édité 2 fois.
Deviantart / Tumblr
La réédition de Xenosaga en HD sur console next-gen vous intéresse ? Soutenez Operation Xeno via Facebook : http://www.facebook.com/OperationXeno
Fanelnana
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 549
Inscription: 13 Juin 06 à 23:55
Localisation: Au plus profond de mes rêves... ^_^
Sexe: Femme

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar Patman » 25 Avr 12 à 02:36

Fanelnana a écrit:Aussi, si quelqu'un pouvait me donner un coup de main pour la traduction... ? Être mon bêta-lecteur avant que je n'envoie mes traductions à rin-uzuki.

Pourquoi pas, j' aime bien Xenogears et j' aime aussi l' anglais. Par contre mes souvenirs du scénario sont un peu brumeux, sur ce plan là ce serait à toi de vérifier la cohérence.

Fanelnana a écrit:D'ailleurs, je bute particulièrement sur la traduction de ces termes : "margin/gutter/edges" :

Margin : la marge.
Gutter : l' espace blanc formé par la réunion des marges de deux pages dans un livre, ou séparant des colonnes dans une page.
Edges : les bords.

Fanelnana a écrit:Aussi, "template" = "modèle" ?
"Sample" = "Exemple" ?

Template : un modèle, un format, un standard (plus précisément ça peut être un moule, une police etc ...)
Sample : échantillon.

En gros ils précisent de veiller à conserver une marge de 300 pixels pour que le contenu des pages ne soit pas rogné en cas d' impression éventuelle, et fournissent des pages en exemple pour illustrer leurs propos.
Dernière édition par Patman le 25 Avr 12 à 02:47, édité 5 fois.
Patman
Gaïa Ultime
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2386
Inscription: 05 Aoû 10 à 21:03
Sexe: Homme

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar Fanelnana » 29 Avr 12 à 14:46

Patman a écrit:
Fanelnana a écrit:Aussi, si quelqu'un pouvait me donner un coup de main pour la traduction... ? Être mon bêta-lecteur avant que je n'envoie mes traductions à rin-uzuki.

Pourquoi pas, j' aime bien Xenogears et j' aime aussi l' anglais. Par contre mes souvenirs du scénario sont un peu brumeux, sur ce plan là ce serait à toi de vérifier la cohérence.


Ah, ne t'inquiète pas, pour le moment, il s'agit juste de traduire le site en français.
Je te remercie pour les conseils de traduction.
Donc, on s'échange les adresses mail en MP et je t'envoie les traductions que j'ai faites par mail (j'ai des fichiers WPS et RTF, j'espère que tu peux les lire) ?
Deviantart / Tumblr
La réédition de Xenosaga en HD sur console next-gen vous intéresse ? Soutenez Operation Xeno via Facebook : http://www.facebook.com/OperationXeno
Fanelnana
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 549
Inscription: 13 Juin 06 à 23:55
Localisation: Au plus profond de mes rêves... ^_^
Sexe: Femme

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar Fanelnana » 09 Juin 12 à 20:12

Double post pour annoncer que la version française est maintenant disponible (merci à Patman pour sa contribution ) ! N'hésitez pas à passer l'information à ceux qui seraient intéressés dans la création de fanarts, doujinshis, fanfics, etc...

C'est par içi \m/ : http://lunalapine.net/xenogearsdoujinshi/about_f.html
Dernière édition par Fanelnana le 09 Juin 12 à 20:14, édité 1 fois.
Deviantart / Tumblr
La réédition de Xenosaga en HD sur console next-gen vous intéresse ? Soutenez Operation Xeno via Facebook : http://www.facebook.com/OperationXeno
Fanelnana
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 549
Inscription: 13 Juin 06 à 23:55
Localisation: Au plus profond de mes rêves... ^_^
Sexe: Femme

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar Odin » 10 Juin 12 à 19:32

Je connais pas grand chose de cette série, même pas du tout. Y a t-il un épisodes qui sont sortis en Europe?
I will destroy everything... I will create a monument to non-existence! - Kefka Palazzo
Maybe Cocoon is past saving, but it's our home. And we'll protect it or die trying! We live to make the impossible possible! That is our Focus!- Lightning
My hopes go with you, Noel Kriess. Became an arrow through time, and speed your way to Serah. Be there for her...because I no longer can- Lightning
Odin
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 712
Inscription: 11 Avr 12 à 22:05
Sexe: Homme

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar cKei » 10 Juin 12 à 20:19

Xenogears n'est malheureusement jamais sorti en PAL, mais si je me souviens bien l'épisode II de Xenosaga était sorti sur PS2 chez nous.

Par contre si tu as un compte PSN US, tu peux le jouer sur PS3/PSP.
Dernière édition par cKei le 10 Juin 12 à 20:21, édité 1 fois.
Image
cKei
Phoénix Magique
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2087
Inscription: 03 Déc 10 à 12:27
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg
Sexe: Homme

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar Fanelnana » 10 Juin 12 à 22:26

Odin a écrit:Je connais pas grand chose de cette série, même pas du tout. Y a t-il un épisodes qui sont sortis en Europe?


Xenogears n'est jamais sorti en Europe mais quelques fans ont créer un patch de traduction (le texte en français + les sous-titres pour les cinématiques). Avec un émulateur, tu peux y jouer sur PC. J'ai une amie qui a opté pour cette option récemment. Moi, j'avais acheté une PS1 qui lit les jeux imports (je préfère jouer sur console). Et y aussi via le PSN US ouais... mais je n'ai pas de PS3 ou de PSP donc je connais pas la procédure à suivre.
Sinon, au pire des cas, y a des tonnes de videos "let's play" sur Youtube (ce qui revient à juste regarder le jeu... mais bon, Xenogears a plus de blabla que de gameplay... et je dois avouer que le jeu a des donjons assez soulants parfois... c'est reposant de pas avoir à se les coltiner de nouveau pour suivre l'histoire).

Sinon, pour Xenosaga, l'épisode 2 est le seul qui soit sorti en Europe/France (avec un DVD résumant le premier épisode). Le jeu est traduit en français. Mais bon, voilà quoi, quelle idée de sortir le milieu d'une série mais ne pas sortir son commencement ni sa fin. Surtout que l'Episode 3 (la fin donc) est un des meilleurs jRPGs de la PS2 (à mon avis). Donc là, pareil... faut swapper ou pucer sa PS2 (et je ne suis pas certaine que Xenosaga 1 fonctionne avec le swap).

Sinon, y a toujours Xenoblade... c'est récent, c'est sur Wii, c'est traduit en français (et t'as le choix entre les voix jap et brit), c'est plutot joli (les décors surtout, la modélisation des persos est bof par contre... on finit par s'y habituer ceci dit *et les cutscenes sont très bien mises en scène*) et c'est le jeu le plus complet de Takahashi à ce jour.

Xenoblade est différent de Xenosaga et Xenogears, mais ca reste un très bon jRPG (le meilleur de cette génération, sans doute). Disons que Xenoblade, c'est Xenosaga/Gears bien dilué et simplifié (que ce soit scénar ou personnages) mais avec un gameplay plus poussé et un monde ouvert (avec environ 400 quêtes annexes tirées d'un MMORPG... donc côté addictif en plus... même si j'aurais préféré autre chose que des quêtes de ce genre là, des quêtes scriptées et originales ont tendance à plus me faire plaisir... des quêtes comme on en trouve dans la série Shadow Hearts en gros) et oui, enfin, celui là est complet/fini.
Par contre, Xenoblade ne fait pas réellement partie de la SERIE Xeno (le titre que le jeu devait avoir à la base, c'était Monado:Beginning of the New World). Il est inutile de faire des hypothèses reliant le monde ou l'histoire de Xenoblade à Xenogears ou Saga, ça tiendrait encore moins debout que les hypothèses reliant Gears et Saga ensemble (Xenosaga est une réinvention space opéra de Xenogears mais pas du tout une préquelle). Il y a des similitudes, oui, mais seulement dans les thèmes abordés, certaines ambiances et certains types de personnages qui sont devenus assez récurrents dans les jeux de Takahashi.
Et puis, y a le jeu DS Soma Bringer (qu'est pas vraiment sorti du Japon mais une copine m'a trouvé une version anglaise faite par des fans)... qui est du sous-Xenoblade répétitif avec 12 pauvres quêtes annexes (à la MMORPG, encore une fois... sauf que 12 quêtes de ce genre sans rien d'autre, c'est limite) et un seul perso jouable pour tout le jeu (en gros, vous choisissez le leader au début du jeu et vous ne pouvez pas en changer, vous pouvez juste changer vos coéquipiers qui sont controlés par l'intelligence artificielle... le jeu aurait été tellement plus sympa si le choix du leader influait sur le scénario). Perso, c'est le jeu de Takahashi/Soraga Saga que j'aime le moins mais certains ont aimé.
Dernière édition par Fanelnana le 10 Juin 12 à 22:32, édité 1 fois.
Deviantart / Tumblr
La réédition de Xenosaga en HD sur console next-gen vous intéresse ? Soutenez Operation Xeno via Facebook : http://www.facebook.com/OperationXeno
Fanelnana
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 549
Inscription: 13 Juin 06 à 23:55
Localisation: Au plus profond de mes rêves... ^_^
Sexe: Femme

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar Sun-Ra » 13 Sep 12 à 18:42

Une section qui me rappel que j'avais commencer à rédiger un dossier sur le jeux. J'en ai retrouver quelques éléments, notamment un test, et divers réflexion qui lie l'histoire à la genèse biblique. Quand je lis que les références bibliques ne sont pas subtile,s ca me fait doucement rigoler, surtout quand je vois les exemples.
Enfin bref je vais poster le test ; à noter la subtilité de l'humour et qu’apparemment je l'avais écrit à l'époque ou j'achever la lecture d'Endymion. D'ou les références à Dan Simmons, bon pourquoi pas, mais je me rappel plus le rapport avec le jeu. Enfin bref, j'alimente un peu le topic qui mérite un peu qu'on l'entretienne.



Test

Xenogears répond à un doux rêve, celui de Tetsuya Takahashi, perfectionniste au point de faire de ce jeu une ébauche, un point de départ, qui en réalité deviendra le mythe que l’on connait tous.
Pourtant, Square n’a pas vraiment simplifié la tache de Takahashi, il n’a pas la chance d’étre Kojima à Konami, et à l’instar de Matsuno pour son exigence, n’est pas compatible avec le business. Au contraire, Square à jugé inutile de gratifié le soft d’un minimum de diffusion publicitaire, la volonté de taper dans le budget est impensable pour un titre réservé aux hardcore-gamer. Xenogears a gagner en notoriété grâce au bouche à bouche formidable des joueurs, qui a eu tout de même la chance d’être traduit en US, et qui désormais se négocie plus férocement qu’un lopin de terre dans le 7e.
Par ailleurs, Takahashi et son équipe ont été pressé de boucler le jeu, plus le temps, plus d’argent, bah oui entre FF VII et FF VIII qui se partage la grosse part du budget, il faut reconnaitre leur promptitude concernant leur série phare, et leur impatience quelque fois bien malheureuse.
Cependant, Takahashi peut se féliciter du résultat, malgré quelque manque, qui se vérifie aussi pour FF VII et même FF VIII. Il lui aura fallut faire quelques concessions, en témoigne le peu de phase d’explorations, d’endroit à visiter, quasiment aucune quêtes annexes, un 2nd CD qui s’apparente à un RPG texte, beaucoup d’éléments du scénario y sont dévoilé dans un laps de temps très court, les phases de jeu se limitent à quelque combat rapides, et seulement le dernier chapitre nous laisse le temps de respirer un peu.
D’autres éléments sont encore plus flagrants, une part des moyens alloué à Xenogears ont été coupé en cour de développement à d’autre projet Square (si c’était pour FFT on aurait pardonne), du coup on s’étonne de l’absence d’Omnigears pour Emeralda et Maria, pourtant le gears-designer, Ishigaki a bien dessiné El-Crescens et El-Siebzen.. Pour se procurer ces gears, deux Anima Dungeon supplémentaire ce sont vu retiré du bouclage final. Maria, Rico et Emeralda n’ont pas eu non plus le traitement escompté, à l’origine par le Perfect Work, de même que celui-ci atteste de la non présence de Josua Black. Bref, une multitude de correction scénaristique manque à l’appel dans la version final de Xenogears.
Cela dit ce n’est rien si on compare à ce qu’aurait du être Xenosaga. Takahashi a découpé son bébé en 6 épisodes, Xenogears étant le 5e, et les 3 épisodes de Xenosaga sortit sur play2 fondent la première partie ( le premier des 6 épisodes), soit entre 10 000 et 15 000 ans précédant le 5e épisode.
Le Perfect Work nous laisse matière à nous consoler, et surtout pallier les défauts de la traduction US et la non finalisation de Xenogears.
Bon je vais en finir là avec mon intro, il me reste encore de nombreux points à aborder.





Visuel

La 3D plutôt que la 2D précalc’, un choix ambitieux, presque présomptueux, mais à la différence de FF7, les personnages sont bien mieux intégré au décor. D’autre part, le joueur peut tourner la caméra, pour optimiser l’angle le plus confortable.
La 3D de qualité honnête, peut de soft de cet envergure rivalisait avec Xenogears, n’offre finalement que peu d’interaction, et semble vieillir plus vite que la 2D. La modélisation des persos, bien que moins grossière que dans FF VII, est bien loin de flatter la rétine d’un joueur évoluant sur les dernières bécanes.
Bien qu’inconnu du grand publique, le chara designer bien meilleur que sur Xenosaga, a réaliser un travail formidable, classe et sobre, dans la plus pur tradition nippone. Avec le gears-designer, Xenogears se voit doté d’une emprunte artistique incontestable. Si l’ouvrage informatique s’effrite avec le temps, celui des artistes pérennise, seul le regard change, mais son attrait se perpétue.
Cette qualité là, on ne la rencontre pas lors des peu de phases d’explorations, les décors manque d’originalité, d’inspiration. Globalement, assez pauvre, si l’on compare à d’autre soft estampillé Square, même plus anciens, la plupart des donjons manquent véritablement de cachet, le visuel dispose que trop rarement au louange.
Par ailleurs, les scènes animées d’excellentes factures, ponctuent à merveille les moments importants, et laisse entrevoir un moyen de substituer la tendance cinématique. FFT aurait du s’en inspirer, tant la qualité des cinématiques pu du slibard.
En bref, la réalisation n’offre que peut de moment d’émerveillement, de contemplation, si les designers ont su s’exprimer de belle manière(excepté le level design), le joueur actuel ne perdra pas son temps à flâner lors des phases d’explorations. De toute façon, on lui laisse trop rarement cette opportunité, on oublie la capture d’écran.
Malgré tout, le joueur ne sanctionnera pas trop durement cet aspect du jeu, car d’une part, le visuel ne ronge pas à ce point la rétine, et deuzio ca n’empêche pas d’apprécier l’œuvre, le plaisir se trouve ailleurs.

Evaluation => [11-12]

Gameplay

Le point essentiel du gameplay dans un RPG, revient au système de combat. Et plus particulièrement dans la structure rythmique de Xenogears ; étant proche de celui d’un tactic(phase de dialogue & combat). En effet, mise à part au début de l’aventure, les phases d’explorations tendent à disparaitre, les donjons se font plus rares, et diminuent en qualité. De plus, en milieu hostile, les combats s’enchainent à un rythme abrutissant. Les phases de plateformes n’arrangent rien, raté un saut, signifie irrémédiablement se taper encore et toujours des combats.
Si j’étais mauvaise langue, je dénoncerais ce point comme une extension artificiel de la durée de vie, et pallierais le manque de liberté à défaut de donjons intéressant.
Quoiqu’il en soit, le système de combat est plaisant, dynamique, original et accessible.
On distingue deux types :
Les combats classiques, d’homme à homme et les combats à bord d’un gear. Dans les deux cas, on a le droit à du tour par tour avec en prime, la jauge ATB. Les puriste apprécieront.

Le combat classique

Plusieurs type d’action s’offre à vous : attak/skills/item/defense combo/escape

Lorsqu’on sélectionne l’option attak, vous pourrez effectuer 3 coups distincts :
1 fort avec la touche croix, 1 moyen avec la touche carré, un plus faible avec la touche triangle. Ces techniques peuvent s’enchainer lors d’une même action suivant le nombre d’AP(action point).
Au fil de votre progression, les personnages apprendront des techniques spéciaux à partir de ces 3 touches, les DeathBlow. Assimiler les DeathBlow se trouve être indispensable, nettement plus puissante que les enchainements classiques, elles vous permettront de se sortir d’un combat périlleux. Une fois apprise (l‘apprentissage des DB correspond au nombre de fois qu‘ils sont utilisés), un DB peut être utiliser à chaque tour, cela consomme uniquement des AP.
Il arrivera qu’à la fin d’une action, votre personnage conservera des AP (avec un maximum de 28), avec ce surplus, le mode combo entre en jeu, il sera possible alors d’enchainer plusieurs DB à partir du même tour.

Chaque persos offre des skills différents. Les skills s’apparente à la magie dans un RPG « classique », puisqu’il consomme des MP. Ainsi certains persos se trouvent plus offensif que d’autre(Fei/Rico/Bart/Maria), Elly et Emeralda sont les seules à pratiquer des attaques élémentaux(Feu, Eau, Terre, Vent), Billy propose des compétences de guérisseur, Citan peut modifier le statut des allier pour accroitre la défense ou l’attaque. Il est donc possible d’adapter son équipe suivant la stratégie à adopter.
Bon, il me semble que j’ai fait le tour de la particularité du systèmes de Xenogears, pour le reste, du traditionnel…


Le combat à bord d’un gear

Avant d’aborder l’aspect in-game, il faut savoir impérativement que le gear évolue uniquement grâce à son équipement. En somme, le nombre de combat n’influencera pas la progression, puisqu’ils n’engendreront pas d’expérience. On se procure le matériel chez des marchands, moyennant des gils, qu’on fructifie de la même façon que dans un FF : combat, trésor, revente…
Frames => le niveau de HP
Engine => le niveau de fuel
Armor => la defense
Part => équivalent aux accessoires
Weapon => certains pilote utilisent des armes spécifique à leur style de combat.


Combattre à bord de ses engins de guerre, accélère encore le rythme du combat. La clé réside dans la gestion du fuel. A chaque attaque, le fuel diminue, il faut savoir l’économiser pour le moment opportun. Certains Boss, vous en feront baver ; se trouver à cour de carburant, signifie que votre gear ne peut plus attaquer.
Il existe différents moyens de se restaurer en fuel au cour d’un combat(autrement chaque magasin de Gear vous propose de restaurer votre gear), l’action charge(long, très long), efficace quand votre gear est équipé de A Charger ou Z Charger(+ 500 fuel), ou quand le mode infini est activé(cf plus loin). Autrement, l’élément Energy Saver, minimise la consommation, et l’option ether(equivalent skills), consomme uniquement des MP.
Cependant, l’option éther ne reprend pas de la même manière les skills, les HP d’un gear se restaure uniquement part l’élément(part) Hp Frame, gourmand en fuel. D’où l’importance de l’équipement avant un gros affrontement.
Les persos peuvent activer le special option lors d’un combat, cette action consommera pas mal de fuel, mais peut engendrer beaucoup de dégâts. Celui de Bart par exemple, fera intervenir son vaisseau l’Yggdrasil pour bombarder l’ennemie.
Il existe par ailleurs une tactique bien bourrine (qui se justifie rarement), le mode Booster, la jauge ATB s’affole, vous vous exprimerez ainsi plus fréquemment. Mais gare, votre réserve de fuel s’asséchera plus rapidement que la cave d’un particulier en plein réveillon.
Donc, premier point à retenir, la gestion du fuel, le second qui va être aborder, l’Attak Level, qui remplace le DB.

Toujours trois types d’attaques(triangle, carré croix), et cette fois ci 5 niveaux d’attaque(0,1,2,3,infini)
Une fois le premier niveau atteint, après une attaque, une première combinaison est possible, ou alors le gear tente d’atteindre le niveau suivant avec une attaque classique. Chaque niveau entraine une nouvelle combinaison, toujours plus puissante jusqu’au mode infini. Ce dernier mode, s’active durant 3 tours, à vous d’en profiter afin de déclencher des attaques destructrices, ou de se recharger en fuel (charge démultiplier). Toutefois les derniers niveaux ne peuvent être atteint au début du jeu, ils sont en quelque sorte proportionnel à votre niveau AP.

Voilà à quoi s’attendre, un système dynamique, un aspect stratégique un peu particulier, mais accessible, le joueur habitué des RPG ne sera pas perdu. On navigue pas 107 ans dans les menus, la préparation se limite à l’achat, ou la découverte de l’équipement. Bref, simple et fun.

Les déplacements

Attention révolution, les perso peuvent sauter, et la caméra pivote sur 360 degré. Ca secoue d’entendre ca, hein?! OK, ca change du traditionnel RPG, ou le perso évolue dans de la 2D. Fin bon, je trouve ici le choix contestable. Bah, finalement cela n‘améliore pas le confort du joueur, la caméra ne s’oriente pas totalement comme on le voudrait. Il manque la possibilité de l’orienter verticalement. C’est regrettable, les phases de plateforme impropre manquent de maniabilité. D’autre part, je vois pas l’intérêt, tant c’est mal exploité. Le level design mériterait plus de clarté, d’inspiration, la 3D brouillonne n’arrange rien.
Les déplacements sur la carte font preuve de classicisme, presque appréciable quand on viens de se taper un donjon à la con. Au manette d’un vaisseau, le joueur retrouvera du plaisir à explorer le monde, bien que la planète ne soit d’une richesse absolu. L’extase de la liberté retournera à un niveau plus faiblard très rapidement. Xenogears ne nous laisse pas respirer, le scénar nous prive de flânerie trivial, mais c’est pour notre bien.

Mini-jeu et quête annexes


Bwarrff, à vous de choisir, une histoire de psychopathe, ou des quêtes à la mord moi le nœud. Oui c’est au fan de FF X-2 que je m’adresse.
Quoiqu’il en soit la durée de vie reste conséquente, et le peu de quête annexe, permettent d’en découvrir davantage sur l’histoire. Sinon, elles manquent d’un peu de tout : fun, longueur, challenge…
Pour ce qui concerne les mini-jeux, j’en ai retenu 1, et des moindres, puisqu’il s’agit du célèbre jeu de carte de Xenogears. A effacer très vite de la mémoire, aucun attrait, pas amusant 1 seul seconde.


Evaluation =>[12-13]



Scénario




D’une richesse absolue, en prime un casting de feu de Dieu(seul FFT rivalise), je vous le donne en mille, Xenogears over-explose tout ce qui a été fait. En outre, Takahashi nous prive pas d’émotion, de rebondissement à foison, et nous laisse matière à réfléchir, à phosphorer sur des argutie. Les thèmes aborder sont multiples, les références démontre toute l’intelligence de Takahashi.

La difficulté pour les développeurs, revient à la retranscription du potentiel papier à celle sur jeux vidéo. Néanmoins un tel support apporte certain avantage, notamment sur le cinéma. Ce dernier est limité par le temps du film, impossible d’adapter des œuvres aussi vaste. On imagine mal la saga Fondation au cinéma. Cependant, le scénariste ne trouvera pas les mêmes possibilités pour la mise en scène. Celle des RPG est linéaire, elle suit une chronologie stricte, le joueur interagit avec les scripts, d’autre part il serait maladroit d’utiliser des techniques liés à la réalisation d’un film. Les réalisateurs ne peuvent s’exprimer que sur les point’n click. Ainsi, quand les images ne racontent pas d’histoire, on a le droit à de longues scènes de dialogues, quasi inévitable dans ce genre de soft. Je tente ici, d’évoquer le rare point négatif du scénar, l’austérité de la mise en scène, lié au support. Autant dire, qu’elle est infranchissable, Takahashi en est malheureusement conscient, et n’a pas hésité à s’exprimer à travers les multiples phases « off », le joueur fait défiler les mots comme s’il tourner les pages d’un livre.

Je vais pas revenir en profondeur sur l’histoire, sachez simplement, que certaines absences, ne se répercute pas sur la force qu’il dégage, par moment je retrouve les sensations des grandes œuvres de Dan Simmons. Je n’ai rien vu de semblable et de comparable au cinéma, Takahashi a prouvé que le RPG peut se rapprocher du « livre interractif », tout en gardant le plaisir du joueur. Xenogears est l’œuvre la plus singulière du JV, dont l’ambition montre que les mots, demeure le moyen d’expression le plus aboutit, le cinéma comme les JV restent limités.

Evaluation=>[18-20]


Bande-son

Le travail semble moins colossal que ce que peut faire Uematsu sur un FF (en comparaison Chrono Trigger propose 64 pistes contre 40 pour Xenogears). Toutefois ca reste du Mitsuda, et Mitsuda a démontré tout son talent sur Chrono Trigger. Par moment on retrouve des thèmes similaires, notamment avec Time Circuit, le thème du continent volant et le thème de Shevat, le clin d’œil est assez frappant.

Concernant les thèmes récurant, Mitsuda nous propose un Battle thème d’honnête facture sans pour autant atteindre le niveau de celui d’un Chrono Trigger et d’un Chrono Chross, de même pour le boss battle (Knight of Fire), épique mais rien de bien méchant. D’autre part je regrette le peu de nombre de thèmes de combat, seulement 3, pour un jeu de cet envergure ca fait lég’, heureusement le final battle (Awakening) est une merveille combinant mysticisme, envolé épique et teneur en futurisme. Pour ce thème Mitsuda nous montre qu’il aurait pu travailler davantage avec ce style qui scié parfaitement à l’ambiance de Xenogears, d’autant plus qu’il le maitrise parfaitement, rappelez vous certains thèmes de CT et CC. D’ailleurs la piste qui suit le final battle (One who Bares Fangs at God) illustre mon propos, l’un des thème les plus marquant du jeu, du futuro-mysticisme à son paroxysme, possédant les traits du Shala‘s theme. Donc deux regrets pour l’ost, peu de battle thème, et un style peu utilisé, pourtant remarquablement composé par Mitsuda.

Cependant Mitsuda a comprit que Xenogears œuvre dans la tragédie, et s’est employé a offrir différent thème intense en émotion, travaillant avec une variété instrumental propre à sa marque de fabrique, bref une réussite dans ce domaine. On retiendra le très touchant Faraway Promise, un genre de Pocket Watch d’Ennio version berceuse pour enfant (souvenez vous aussi de l‘Epilogue de CT), d’où ressort une vive émotion, mais le plus marquant reste Singing of the Gentle Wind, le theme de Nisan nous délivre une mansuétude agréable, une ballade des plus nostalgique accompagné par un accordéon et une guitare discrète, cette piste procure les mêmes sensations qu’un Fisherman’s Horizon. Les autres pistes s’inscrivant dans un registre similaire sont cependant moins réussi, banales et parfois plan plan, mais pas désagréable.

Concernant les thèmes de lieue, peu nombreuses, et moyennement réussi mise à part celui de Nisan, que j’évoque précédemment, ne révèle aucunement ce que peut faire Mitsuda, sur Chrono Chross il nous fait voyager, là ca sonne comme un bruit de fond qui a du mal a atteindre notre sensibilité auditive. On commence par le gentillet My Village is Number One, le paisible village de Fei, ce n’est pas la moins réussi, pourtant, on aurait aimé le charme offert par le thème de Dali, une guitare orienté vers la tranquillité, le calme avant la tempête, bref une mélodie simple mais qui accroche.
Ensuite on pénètre dans le Black Moon Forrest, un monde dans un monde, ou le temps est figé, la faune et la flore ne se préoccupe pas du reste, elle vie sans dépendance. Un thème assez inquiétant, une contre basse oppressante, en somme un thème réussi, reflétant la patte Mitsudienne de CT (on en viendrait d’ailleurs, à confondre Mitsuda et Uematsu, l’un étant le père spirituel de l’autre, c’est la raison pour laquelle je confronte le travaille des deux compositeurs s’articulant autour d’un style similaire).
On continu l’aventure avec le très oriental Dazil the city of burning Soul, tabula,, corde et chœur indo-persique nous accompagne, sans oublier une flute pour relancer la sauce, une réussite du genre qui tranche radicalement avec le thème le plus laid du scoring : Aveh Ancient Dance. Dans l’esprit festif d’un Square Millenium Fair on se retrouve avec une qualité sonore 16 bit, un bourinage musical abrutissant, au secours, la suivante siou plait.
Je reviens sur le thème de la carte, qui ne fait pas office de main thème, une ballade sympathique, qui manque franchement d’envolée, on est loin du travail effectué sur le Main Theme de FF VII (dommage que la qualité sonore soit à chié) malheureusement, un thème « fonctionnel », unidimensionnel à l’instar de celui de FF IX.
On repart à Nisan, avec le traditionnel thème ecclésiastique, chœurs femmes et hommes a capella, pas vraiment funky, en revanche on intègre parfaitement l’univers d’une anachorète. Dans un style plus masculin, le thème du Thames affiche la bonhommie des hommes de la mer tout en respectant leurs virilité appuyé par une caisse prononcé, en d’autres mots, une piste qui respire la bonne humeur, et elle fait du bien.
Cette fois ci on atteint Shevat, avec une piste un peu plus fantastique, dont le ton est donné par un xylo halluciné, soutenu par une flute blasé en accord avec l’humeur du peuple. Une franche réussite, que j’aurais aimé qu’elle soit réédité Solaris, le mystère qu’on nous rabâche tout au long du jeu, la mecque de l’élite, le Zalem de Xenogears, une fois qu’on y est on s’attend à quelque chose d’envoutant et inquiétant, non finalement on a le droit un thème con con ; suivante.
Je finis les pistes de lieues avec le très important Final Dungeon (Omen en hommage sans doute au Black Omen de CT), qui là reflète la qualité du soft, notre équipe est accompagné par une percu soutenue et entrainante, et une mélodie au piano qui nous plonge dans l’étrange et l’inconnu. Une piste qui me rappel plusieurs thèmes mythiques du RPG et notamment le Judgement Day de FF VII, le Zeal Palace et l’Undersea Palace de CT.

On conclu ce tour d’horizon du travail encore une fois impressionnant de Mitsuda avec les pistes marquantes, qui ne sont pas affiliés à une catégorie, d’ailleurs on notera qu’il manque les fabuleux thème de perso. Néanmoins il en a « gardé » une, et pas des moindre puisqu’il s’agit du thème de Graf. Chaque apparition de ce perso énigmatique, est accompagné par une piste épique et dark, dans l’esprit d’un Fierce battle (FF VI), un orgue une percu militaire, de quoi effrayé le joueur quand ce psychopathe débarque.
L’autre thème, pour ma part que j’ai le plus en mémoire, celui qui nous fait retenir notre souffle, celui qui nous impose à trouver la position préférentiel, la face coller à l’écran, un maximum attentif à ce qui va se déroulera, qui en général annonce révélation, drame et passage inoubliable, notamment les apparitions d’Ido. The One who is Torne Apart, nous gratifie d’une symphonie ténébreuse, douce, duquel on ne peut y échapper, elle inspire la crainte, pourtant nos sens sont en éveil, en attente du jugement de cet organ profond, d’un xylo d’un apaisement inquiétant, du piano et violon décrivant un très probable drame.
A partir du CD2 revient fréquemment une piste assistant le narrateur, la seconde partie devenant un RPG Text, il fallait bien quelqu’un pour raconter le récit. Bref, le bien nommé Ship of Regret and Sleep delecte une inspiration Baroque, un clavecin dans l’air du temps, une empreinte médiéval et religieuse avec ses chœurs, une piste pas vraiment transcendante mais réussie, surtout associé à la dernière partie de Xenogears donc, le joueur s’en souviendra longtemps.
On ne peut omettre sans doute le thème le plus aboutit de l‘OST, nous renvoyant au Final Battle, qui boucle la boucle des boucles, je parle évidement de l’intro, intitulé Light from the Netherworld, elle reprend toutes les qualités de cet OST déjà évoquée, une percu qu’on retrouvera dans le Final Dungeon, le mysticisme (notamment les chœurs fabuleux) et l’envolée épique du Final battle, des sons electro pour le mystère et l’étrange, un finish dramatique et emouvant, bref une intro qui conclu à merveille l’empreinte de cet OST.

Evaluation => 15/20




Durée de vie

Malgré le nombre restreint de quête et une deuxième galette bien raccourci à ce qu’il aurait du être au préalable, l’aventure est intense et longue. Avoisinant les 80 heures de jeu, on peut se réjouir de la durée de vie du soft. On imagine qu’avec ce que Takahashi prévoyait, une aventure qui dépasserait les 100 heures, mais bon, le joueur peut se satisfaire de ce qui est déjà proposé.

Evaluation => 17/20

Note Final

Il est temps pour moi de conclure, vous l’aurais comprit Xenogears n’est pas exempt de défauts. Concernant d’abord la réalisation, un poil juste, le liminaire de la 3D se révèle peu flatteuse, d’autant que les certains lieues manquent de cachet, un design sobre pas vraiment inspiré, heureusement que le travail du chara et du gear designer hausse le niveau, visuellement Xenogears n’impressionne pas c’est clair.
Néanmoins, je persiste et signe, Xenogears reste un bijou vidéo-ludique, un chef d’œuvre du genre, non pas grâce à un gameplay original et fun, mais parce que derrière ce mythe, ce cache un génie, qui a su étaler sa démesure à travers un pauvre jeu 32 bit, exploiter un récit d’une abondance extrême à faire pâlir le pauvre intellect d’un K. Dick, nous renvoyant à certaine performance d’un Dan Simmons, en somme une histoire complètement folle, tant la maitrise des multiples références et réflexions métaphysico-psycho-phylosophique force l’admiration. Comment a-t-il pu? Comment à t-il osé? Maintenant qu’il l’a fait, avec un certain succès, on regrette aujourd’hui que le sillon qu’il a laissé derrière lui ne soit pas suffisamment emprunté, par les développeurs et par les boite à frics qui financent les projets.
En d’autre mot, même si je pense avoir été suffisamment explicit, rien n’est comparable avec Xenogears, personne n’a osé entreprendre dans quoi Takahashi a puisé tant d’effort et tant de conviction, une saga, en l’occurrence une beta d’une saga qui atteint des mondes frôlé de très loin par les artisans du monde vidéo ludique, une histoire d’une puissance hallucinante, une tragédie mémorable, une source de réflexion inépuisable, des personnages inoubliables, tant de chose qui touche profondément le joueur, émotionnellement et intellectuellement d’une rare intensité, de quoi se prosterner devant la virtuosité de Takahashi, et lui dire merci.



Evaluation => 18/20


Test sans spoil majeur bien sur. Et je vous dis pas bonne lecture, c'est un ensemble de pavé très brut, mais un bon courage serait plus approprié.
Image

Je préfère le vin d'ici que l'eau delà...
Sun-Ra
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1355
Inscription: 04 Juin 09 à 15:05
Localisation: Planéte Gros Nibard
Sexe: Non spécifié

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar Fanelnana » 14 Sep 12 à 16:43

Sun-Ra a écrit:Quand je lis que les références bibliques ne sont pas subtile,s ca me fait doucement rigoler, surtout quand je vois les exemples.

Tu trouves la scène de crucifixion subtile ? Ils ont même appelé le lieu Golgotha. Aussi l'"Ethos" est l'"Eglise" dans la version japonaise, avec son pape et son... Vatican. Y a pas moins subtil que ça. Je dis pas que toutes les références sont lourdes mais bon, y en a, pourquoi le nier. C'est comme dire que tous les personnages du jeu sont hyper travaillés. C'est pas vraiment le cas (et souvent, pour des raisons de temps et d'argent... certains personnages en deviennent au final superflus et c'est dommage) même si y a eu un gros travail de fait sur une bonne moitié (y compris le héros et les antagonistes, ce qui compte le plus au final, quelque chose que Xenosaga n'a pas réussi à reproduire, hélas).

Sun-Ra a écrit:Cependant, Takahashi peut se féliciter du résultat, malgré quelque manque, qui se vérifie aussi pour FF VII et même FF VIII.

Je trouve pas qu'il manque grand chose à FF7, pour être honnête (mis à part des graphismes plus aboutis et une OST orchestrale... enfin des broutilles dont on peut très bien se passer quoi). Maintenant FF8, oui... Quel gachis ce jeu.
Au sujet de Xenogears, y aurait un gros boulot à entreprendre pour le terminer ET le corriger je pense.

Sun-Ra a écrit:En bref, la réalisation n’offre que peut de moment d’émerveillement, de contemplation, si les designers ont su s’exprimer de belle manière(excepté le level design), le joueur actuel ne perdra pas son temps à flâner lors des phases d’explorations. De toute façon, on lui laisse trop rarement cette opportunité, on oublie la capture d’écran.

C'est vrai et vraiment dommage parce qu'au final, je trouve tellement de charme à ce monde. Takahashi est vraiment très bon quand il s'agit de bâtir des univers, je trouve. Si seulement le côté exploration et le level design étaient plus réussis et poussés...

Sun-Ra a écrit:Voilà à quoi s’attendre, un système dynamique, un aspect stratégique un peu particulier, mais accessible, le joueur habitué des RPG ne sera pas perdu. On navigue pas 107 ans dans les menus, la préparation se limite à l’achat, ou la découverte de l’équipement. Bref, simple et fun.

Et un peu ennuyeux. J'aime bien le système de combat mais je le trouve pas assez fourni. Quant au mode de combat en Gears, j'avoue que le système de "fuel" peut-être assez frustrant. D'autant plus que je ne pense pas que ça ait du sens dans le scénario (étant donné que
la véritable source de pouvoir des machines, c'est le Zohar
). Et pour finir, y a pas vraiment d'équilibre entre les combats à pieds et les combats en Gears. On est obligé de finir le jeu en Gears par exemple et c'est un peu dommage.


Sun-Ra a écrit:C’est regrettable, les phases de plateforme impropre manquent de maniabilité. D’autre part, je vois pas l’intérêt, tant c’est mal exploité. Le level design mériterait plus de clarté, d’inspiration, la 3D brouillonne n’arrange rien.

Je suis probablement l'une des rares qui peste pas devant les phases de plateforme. Bien que je reconnais que ça aurait pu être mieux (déjà que les combats ne se déclenchent pas en plein saut aurait été bien), bah j'adore le concept. Y en a marre de ces héros qui sont pas fichus de sauter par dessus le ridicule rocher qui leur blotte le chemin.

Sun-Ra a écrit:Xenogears ne nous laisse pas respirer, le scénar nous prive de flânerie trivial, mais c’est pour notre bien.

T'as pas du raller face à la linéarité de FF13, j'imagine. Parce que c'est un peu pareil (Xenogears a juste une histoire supérieure, donc j'imagine qu'on lui excuse cette linéarité... Xenosaga n'a pas eu cette chance par contre).

Sun-Ra a écrit:Bwarrff, à vous de choisir, une histoire de psychopathe, ou des quêtes à la mord moi le nœud. Oui c’est au fan de FF X-2 que je m’adresse.

Les quêtes peuvent apporter un plus au scénario ou aux développement de certains personnages (Shadow Hearts est le meilleur exemple que j'ai, les quêtes sont funs, variées et elles apportent quelque chose à l'histoire et aux persos). Dommage que certains développeurs ne créent que des quêtes à s'arracher les cheveux (FF10 pour ma part) ou des quêtes bêtes et répétitives à la MMO (FF12, Xenoblade, Skyrim, et pleins d'autres). Perso, j'ai adoré la quête pour Emeralda. Parce que non seulement, j'ai découvert une scène supplémentaire mais en plus elle a servit à développé un petit peu un personnage qui reste quand même pas mal sur la touche dans le jeu. Aussi, cette quête nous permet de trouver des documents cachés sur un antagoniste et le personnage loufoque de Big Joe.

Sun-Ra a écrit:Je tente ici, d’évoquer le rare point négatif du scénar, l’austérité de la mise en scène, lié au support. Autant dire, qu’elle est infranchissable, Takahashi en est malheureusement conscient, et n’a pas hésité à s’exprimer à travers les multiples phases « off », le joueur fait défiler les mots comme s’il tourner les pages d’un livre.

Mouais, je pense que le support n'est pas le seul responsable. Une mauvaise gestion d'argent et de temps peut produire quelque chose de baclé ou d'expéditif. Beaucoup comparent le CD2 aux derniers épisodes d'Evangelion d'ailleurs. Evangelion n'est pas un jeu vidéo mais il a aussi eu des problèmes de budget vers la fin.

Sun-Ra a écrit:Concernant les thèmes récurant, Mitsuda nous propose un Battle thème d’honnête facture sans pour autant atteindre le niveau de celui d’un Chrono Trigger et d’un Chrono Chross, de même pour le boss battle (Knight of Fire), épique mais rien de bien méchant.

Je ne suis pas une grande fan des thèmes de combats ordinaires de Mitsuda, en règle général. Uematsu a tendance à mieux s'en sortir. Ceci dit, à mon avis, y a rien de pire que le thème de combat de Chrono Cross :-\ .


Sun-Ra a écrit:On commence par le gentillet My Village is Number One, le paisible village de Fei, ce n’est pas la moins réussi, pourtant, on aurait aimé le charme offert par le thème de Dali, une guitare orienté vers la tranquillité, le calme avant la tempête, bref une mélodie simple mais qui accroche.

A mes yeux, My Village is Number One reste l'un des meilleurs thèmes de village que je connaisse dans un jRPG. Ses deux remix officiels, l'un aux tons celtiques et l'autre orchestral ont été à chaque fois des réussites.

Sun-Ra a écrit:On continu l’aventure avec le très oriental Dazil the city of burning Soul, tabula,, corde et chœur indo-persique nous accompagne, sans oublier une flute pour relancer la sauce, une réussite du genre

Plus qu'inspiré d'ailleurs de la chanson Marco Polo de Loreena McKennith.

Sun-Ra a écrit:Une franche réussite, que j’aurais aimé qu’elle soit réédité Solaris, le mystère qu’on nous rabâche tout au long du jeu, la mecque de l’élite, le Zalem de Xenogears, une fois qu’on y est on s’attend à quelque chose d’envoutant et inquiétant, non finalement on a le droit un thème con con ; suivante.

Y a une raison à ça je pense. Solaris nous est peut-être peint comme l'Empire diabolique tout le long, mais au final, les gens qui y vivent sont vachement oisifs, parce qu'éduqués comme ça. Je pense que le thème "concon" que Mitsuda a collé à Solaris n'est pas un hasard.



Sun-Ra a écrit:On conclu ce tour d’horizon du travail encore une fois impressionnant de Mitsuda avec les pistes marquantes, qui ne sont pas affiliés à une catégorie, d’ailleurs on notera qu’il manque les fabuleux thème de perso. Néanmoins il en a « gardé » une, et pas des moindre puisqu’il s’agit du thème de Graf.
L’autre thème, pour ma part que j’ai le plus en mémoire, celui qui nous fait retenir notre souffle, celui qui nous impose à trouver la position préférentiel, la face coller à l’écran, un maximum attentif à ce qui va se déroulera, qui en général annonce révélation, drame et passage inoubliable, notamment les apparitions d’Ido.

Y a aussi le thème d'Emeralda, qui est magnifique et assez triste.

Sun-Ra a écrit:En d’autre mot, même si je pense avoir été suffisamment explicit, rien n’est comparable avec Xenogears, personne n’a osé entreprendre dans quoi Takahashi a puisé tant d’effort et tant de conviction, une saga, en l’occurrence une beta d’une saga qui atteint des mondes frôlé de très loin par les artisans du monde vidéo ludique, une histoire d’une puissance hallucinante, une tragédie mémorable, une source de réflexion inépuisable, des personnages inoubliables, tant de chose qui touche profondément le joueur, émotionnellement et intellectuellement d’une rare intensité, de quoi se prosterner devant la virtuosité de Takahashi, et lui dire merci.

Rien à rajouter. T'as tout dit (h5) !
Deviantart / Tumblr
La réédition de Xenosaga en HD sur console next-gen vous intéresse ? Soutenez Operation Xeno via Facebook : http://www.facebook.com/OperationXeno
Fanelnana
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 549
Inscription: 13 Juin 06 à 23:55
Localisation: Au plus profond de mes rêves... ^_^
Sexe: Femme

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar Sun-Ra » 14 Sep 12 à 17:21

Bon tout d'abord merci à toi d'avoir lu mon test, desoler encore, j'ai pas travaillé la mise en page, c'est une sorte de beta-test.



Tu trouves la scène de crucifixion subtile ? Ils ont même appelé le lieu Golgotha. Aussi l'"Ethos" est l'"Eglise" dans la version japonaise, avec son pape et son... Vatican. Y a pas moins subtil que ça. Je dis pas que toutes les références sont lourdes mais bon, y en a, pourquoi le nier. C'est comme dire que tous les personnages du jeu sont hyper travaillés. C'est pas vraiment le cas (et souvent, pour des raisons de temps et d'argent... certains personnages en deviennent au final superflus et c'est dommage) même si y a eu un gros travail de fait sur une bonne moitié (y compris le héros et les antagonistes, ce qui compte le plus au final, quelque chose que Xenosaga n'a pas réussi à reproduire, hélas).


Oui je vois le sens du mot subtilité ici. Mais au final Xenogears raconte la genèse (biblique) sur une autre planète que la Terre et à la sauce science-fiction kawai. D'ou les multiples noms communs à l'ancien testament. Mais ce n'est pas seulement un "sample"du récit, mais Takahashi interprète à sa manière, la dimension symbolique et psychologique (d'ou les nombreuses références à la psychologie).
De ce fait c'est bien plus subtil que tu ne le crois, un joueur qui n'aurait pas lu des études sur les interprétations symbolique de la bible, ne peut comprendre le 1/4 du récit à mon avis.

Pour exemple :

Abel & Cain

La sentence d’Adam et Eve, symbolisé par le péché originel sera prononcé à travers leur descendance. Le Créateur confrontera le couple dans la responsabilité de leur acte. La naissance d’Abel et Cain, la première descendance, concrétise la continuité de l’œuvre du Créateur (Deus), et sera marqué par le meurtre d’Abel par Caïn.
Et l’Adam connut Hawah-Ève, sa femme,
et elle conçut et elle enfanta Caïn, et elle dit :
J’ai acquis un homme avec YHWH
elle enfanta ensuite son frère Abel .
Il est Abel gardien de troupeaux,
et Caïn est travailleur de la terre-Adamah.
Caïn n’apparait pas être issu génétiquement d’Adam mais de dieu lui-même par l’intermédiaire d’Eve.
Eve incarne la mère primordial, elle inscrit son code génétique à toute chose, elle transmet le principe de la vie universel à la matière terrestre. Miang Hawwa comme Eve, est le réceptacle du principe actif du créateur, source divine et cosmique.
La naissance de Caïn et Abel témoigne ainsi de la force du Créateur, et de cette même force s’élèvent deux énergies fondamentalement différentes (voir opposées). Caïn, Actif et Abel, Passif, forment un antagonisme destructeur l’un sur l’autre, alors que le taoisme nous enseigne que la complémentarité préside à toute création, chacun portant le germe de l’autre, concoure à la circulation des énergies.
L’unité de l’homme n’existe donc pas encore, celle de la psyché reflétant l’univers unissant les forces de l’Animus et de l’Anima.
« Je suis l’âme animée par l’esprit actif et réceptif dans un corps physique dont les sens me permettent une représentation du monde ».
Abel, Passif, récolte ce que la nature terrestre lui donne, le berger contemplatif s’insère spontanément dans l’œuvre de Dieu, il devient son objet. Le fait qu’Abel soit un enfant perdu dans Xenogears n’est donc pas anodin.


A noter l'importance des noms et des symboles qui leur sont liés dans le récit de Xenogears.

Je trouve pas qu'il manque grand chose à FF7, pour être honnête (mis à part des graphismes plus aboutis et une OST orchestrale... enfin des broutilles dont on peut très bien se passer quoi). Maintenant FF8, oui... Quel gachis ce jeu.
Au sujet de Xenogears, y aurait un gros boulot à entreprendre pour le terminer ET le corriger je pense.


Oui, concernant FF VII c'est surtout des quêtes supplémentaire qui manquent, et FF VIII 4 cd.^^On espère tous qu'il y aura un mecène et budget colossal pour soutenir l'aboutissement du perfect work.

On est obligé de finir le jeu en Gears par exemple et c'est un peu dommage.


Oui ca s'explique logiquement dans le jeu.

Les perso sont trop faibles pour affronter Deus sans assistence, et je rappel l titre du jeu, faut bien que notre Xenogears serve à quelque chose.


T'as pas du raller face à la linéarité de FF13, j'imagine. Parce que c'est un peu pareil (Xenogears a juste une histoire supérieure, donc j'imagine qu'on lui excuse cette linéarité... Xenosaga n'a pas eu cette chance par contre).


Oui mais là on est plus en présence d'un scrolling il me semble, et ca devient embettant quand le scénar nous tient pas en haleine et quand nous propose un chara design vomissant.

Les quêtes peuvent apporter un plus au scénario ou aux développement de certains personnages (Shadow Hearts est le meilleur exemple que j'ai, les quêtes sont funs, variées et elles apportent quelque chose à l'histoire et aux persos). Dommage que certains développeurs ne créent que des quêtes à s'arracher les cheveux (FF10 pour ma part) ou des quêtes bêtes et répétitives à la MMO (FF12, Xenoblade, Skyrim, et pleins d'autres). Perso, j'ai adoré la quête pour Emeralda. Parce que non seulement, j'ai découvert une scène supplémentaire mais en plus elle a servit à développé un petit peu un personnage qui reste quand même pas mal sur la touche dans le jeu. Aussi, cette quête nous permet de trouver des documents cachés sur un antagoniste et le personnage loufoque de Big Joe.


Je suis d'accord, et c'est ce que je voulais sous entendre.

Je ne suis pas une grande fan des thèmes de combats ordinaires de Mitsuda, en règle général. Uematsu a tendance à mieux s'en sortir. Ceci dit, à mon avis, y a rien de pire que le thème de combat de Chrono Cross .


Ca doit être une question de goût, car je trouve les battle theme de CT et CC très bon au contraire.
Dernière édition par Sun-Ra le 14 Sep 12 à 17:23, édité 1 fois.
Image

Je préfère le vin d'ici que l'eau delà...
Sun-Ra
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1355
Inscription: 04 Juin 09 à 15:05
Localisation: Planéte Gros Nibard
Sexe: Non spécifié

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar PsychoKefka » 14 Sep 12 à 18:36

Fanelnana, le battle theme de Legend of Dragoon est bien pire que celui de CC, même si ce dernier est gonflant. :-D
Image Image

Maetel a écrit:c'est juste nomuresque (c'est un synonyme de ridicule mais avec des fermetures éclairs en plus).
PsychoKefka
Fossile du Faux Rhum
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10813
Inscription: 25 Nov 05 à 15:56
Localisation: devant sa console
Sexe: Homme

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar Sun-Ra » 14 Sep 12 à 19:13

C'est vrai qu'aprés réécoute celui de CC est moyen, mais celui de CT, je persiste est une tuerie.
Image

Je préfère le vin d'ici que l'eau delà...
Sun-Ra
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1355
Inscription: 04 Juin 09 à 15:05
Localisation: Planéte Gros Nibard
Sexe: Non spécifié

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar Jehuty » 14 Sep 12 à 19:26

L'OST de The Legend of Dragoon est une des 10 meilleurs OST du jeux vidéo :-X
Image
Jehuty
Pampa Senior
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3380
Inscription: 09 Nov 05 à 18:48
Localisation: Alsace
Sexe: Non spécifié

Re: Xenogears... quel est votre avis?

Messagepar Zhorrsha » 14 Sep 12 à 23:59

Je ne sais pas à quoi ressemblent les musiques de The Legend of Dragoon, mais à mes yeux, les thèmes de combat de la version PSP du premier Persona sont tout simplement affreux... Même si je trouve que le thème de combat contre les monstres de Chrono Cross n'est pas terrible, je pense que je le supporte toujours mieux que les deux horreurs suivantes:





Euh, en fait, l'OST entière de la version PSP est affreuse à mes yeux (d'ailleurs, ce n'est pas pour rien qu'ils ont donné la possibilité au joueur de permuter à tout moment entre l'OST originale et la nouvelle OST dans le portage PSP de Persona 2 – Innocent Sin...).
Zhorrsha
Mini mog
 
Messages: 17
Inscription: 30 Juil 12 à 13:27
Sexe: Non spécifié

PrécédenteSuivante

Retourner vers Role Playing Game


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités