L'Actualité

Pour parler de tout et de rien, dites ce qui vous traverse l'esprit

L'Actualité

Messagepar Sofitea » 15 Juil 09 à 01:08

Edit : Laupif : Nouveau topic actu qui venait de dépasser les 100 pages. Alors le principe est toujours le même, parler de l'actualité en France et à l'étranger. En revanche c'est une discussion sérieuse, donc pas de troll ou de flood.



Oui mais le Maghreb ce n'est pas la France , si ?

Enfin je veux dire , sur la loi de laïcité en France stipule qu'il est interdit de porter de signe ostentatoire dans l'enceinte de l'établissement d'enseignement. Et jusqu'à preuve du contraire , le voile a une origine ostentatoire d'appartenance religieux.

Mais cela n'empêche pas les personnes de remettre leurs voiles a la sorti de l'établissement. Perso dans mon ancien collège les filles qui voulaient en porter faisait comme cela.
Dernière édition par Sofitea le 15 Juil 09 à 15:45, édité 1 fois.
Sofitea
 

Re: L'Actualité

Messagepar Karel » 15 Juil 09 à 01:12

Oui mais on revient sur ce que j'ai dis plus haut.
J'ai jamais vu quelqu'un être obligé de cacher ou d'enlever sa croix :V
_______________________
Karel
Gaïa Ultime
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2562
Inscription: 20 Nov 05 à 21:15
Localisation: Bordeaux
Sexe: Non spécifié

Re: L'Actualité

Messagepar Baschou » 15 Juil 09 à 01:19

Bah comme le dit BW, ça devrait. Les personnes qui doivent y veiller font mal leur job.

Dans mon ancienne école, personne ne portait de croix (apparente) autour du coup ou quoi.
Dernière édition par Baschou le 15 Juil 09 à 01:23, édité 1 fois.
Baschou
Modérateur Basch006
 
Messages: 6177
Inscription: 13 Juin 07 à 21:32
Sexe: Non spécifié

Re: L'Actualité

Messagepar bibii » 15 Juil 09 à 01:19

Karel a écrit:Oui mais on revient sur ce que j'ai dis plus haut.
J'ai jamais vu quelqu'un être obligé de cacher ou d'enlever sa croix :V


"Le port de tout signe ostentatoire d'appartenance ou de prosélytisme religieux, philosophique ou politique dans l'enceinte des établissements d'enseignement est contraire aux principes visés au premier alinéa de l'article L. 111-1 et est puni, sans préjudice des sanctions disciplinaires applicables, de l'amende prévue pour les contraventions de cinquième classe."
N'étaient pas considérés comme " signes ostentatoires " : les croix ou médailles chrétiennes, hexagrammes de Salomon ou mains de fatma.


Tu as ta réponse je crois :-|

ps : Et comme la dit Sofitea le fait de la visibilité du signe religieux joue également.
Dernière édition par bibii le 15 Juil 09 à 01:24, édité 1 fois.
Image

Sara a écrit: je kiff être stalkée par de grands chevelus


Heureux époux de la toute jolie Yumeria *-* de la magnifique Zaz <3 et de la belle Spinelle *-*
Amant de son Kalas ^-^
Basch mon Belge <3
bibii
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 855
Inscription: 25 Juil 06 à 14:06
Sexe: Homme

Re: L'Actualité

Messagepar Sofitea » 15 Juil 09 à 01:20

Ben perso dans tous les établissements que j'ai fréquenté , je n'ai encore jamais vu de personne portant une croix énorme , fait pour être vu par tout le monde.
J'ai une amie qui est très catholique , elle porte une croix certes , mais ça mesure 2cm et caché sous les vêtements et à cette taille, le pendentif n'entre plus dans la définition du mot "ostentatoire"
Sofitea
 

Re: L'Actualité

Messagepar Karel » 15 Juil 09 à 01:27

C'est vrai mais le voile n'a pas pour but d'attirer l'oeil, au contraire justement :hahaha:
Mais c'est normal que les non-musulmans aient du mal à concevoir cette vision des choses ceci dit.
_______________________
Karel
Gaïa Ultime
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2562
Inscription: 20 Nov 05 à 21:15
Localisation: Bordeaux
Sexe: Non spécifié

Re: L'Actualité

Messagepar Baschou » 15 Juil 09 à 01:32

Karel a écrit:C'est vrai mais le voile n'a pas pour but d'attirer l'oeil, au contraire justement :hahaha:
Mais c'est normal que les non-musulmans aient du mal à concevoir cette vision des choses ceci dit.


Ce qui attrait à la religion dans ce cas, ce n'est pas le fait de se cacher les cheveux ? :V
( :arrow: signe religieux)
Baschou
Modérateur Basch006
 
Messages: 6177
Inscription: 13 Juin 07 à 21:32
Sexe: Non spécifié

Re: L'Actualité

Messagepar cursed despair » 15 Juil 09 à 02:23

Les croix retournées sont autorisé dans les écoles alors..?

:cristal:
He like stare at the sun... Trying to avoiding the misery below...
Allié Shinigami de L.lawliet ... R.I.P. ...
... Je vais refleurir parmi toutes ces fleurs...

Image
cursed despair
Phoénix Magique
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1794
Inscription: 16 Juil 08 à 10:30
Sexe: Non spécifié

Re: L'Actualité

Messagepar Kaoh » 15 Juil 09 à 10:42

Ryseria a écrit:Il y a des pays laïques comme la France qui exigent un certain comportement laïque des citoyens

La France, République laïque, reconnaît officiellement depuis deux mois les diplômes de l'enseignement supérieur catholique à égalité avec les diplômes décernés par l'enseignement supérieur public. C'est de cette laïcité-là dont tu parles ?

Basch006 a écrit:C'est qu'on est dans un pays laïque, la religion a été séparée de l'état depuis bien longtemps. Si on commence à accepter les signes religieux dans les écoles, pour moi, ce n'est pas normal.
Tant qu'à faire permettons à la politique de venir. Certains viendront avec des brassards floqués "PS", "UMP", "FN"...etc

Ca amènera quoi qu'il arrive, à force, à des tensions. Parce que quand on voit les générations qui arrivent, ça peut vite devenir le bordel.
Donc, perso, niet pour la religion et la politique.

Je suis assez d'accord. Mais quand bien même, c'est une vision des choses un peu naïve : il se passe des tas de trucs extra-scolaires dans un école (ne serais-ce qu'entre les cours, pendant les repas, etc...) qui font que les appartenances religieuses et/ou politiques sont souvent plus ou moins connues. Au final, je ne sais donc pas si ça créerait plus de tensions qu'il n'y en a déjà si chacun se pavanait avec pour effigie Allah, Aphrodite, Dieu, ou bien encore Xenu. Mais ça les matérialiserait, sans doute.

Sinon, si le sujet du débat (maintenant les lieux d'enseignement) a changé, finalement, l'objet (les pratiques religieuses) se mord la queue depuis un petit moment...
Kaoh
 

Re: L'Actualité

Messagepar Jehuty » 15 Juil 09 à 13:28

Kaoh a écrit:La France, République laïque, reconnaît officiellement depuis deux mois les diplômes de l'enseignement supérieur catholique à égalité avec les diplômes décernés par l'enseignement supérieur public. C'est de cette laïcité-là dont tu parles ?

Je ne vois pas le rapport, la religion ne change pas la qualités de l'enseignement en dehors des questions créationnistes

Basch006 a écrit:Tant qu'à faire permettons à la politique de venir. Certains viendront avec des brassards floqués "PS", "UMP", "FN"...etc

C'est déjà le cas, tous les profs ont une opinion politique et la plupart n'hésite pas à l'inclure dans le court
Entre mes profs d'histoire géo communiste, mon prof d'économie Sarkoziste, mon prof de français libertarien, le faite de savoir, au début de l'année, de quel bord politique est mon professeur me permettrai de faire la distinction entre les connaissances à acquérir et ses opinions personnelles
Image
Jehuty
Pampa Senior
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3380
Inscription: 09 Nov 05 à 18:48
Localisation: Alsace
Sexe: Non spécifié

Re: L'Actualité

Messagepar Kaoh » 15 Juil 09 à 14:36

Jehuty a écrit:Je ne vois pas le rapport, la religion ne change pas la qualités de l'enseignement en dehors des questions créationnistes

Jusqu'à présent, un principe prédominant en France : celui du monopole d'Etat en ce qui concerne la collation des grades universitaires, réservée aux seules universités publiques. Réaffirmé par la loi de 1880, il est entériné en 1905 par la loi de séparation des Eglises et de l'Etat puis confirmé à nouveau par la loi Savary d' 1984. Cet accord Paris-Vatican porte en germe la possibilité de remise en cause de l'indépendance des savoirs et de l'objectivité scientifique. Sans oublier qu'avec les passerelles ainsi mises en place entre établissements catholiques et universités publiques, les premières bénéficieront des aides publiques, même indirectement. Tu vois toujours pas le rapport, dans une république censée laïque ?
Dernière édition par Kaoh le 15 Juil 09 à 14:39, édité 1 fois.
Kaoh
 

Re: L'Actualité

Messagepar Jehuty » 15 Juil 09 à 14:50

Corrige moi si je me trompe mais les masters sont des grades universitaires qui peuvent être délivré par des établissements privé donc le monopole de l'Etat sur ces grades est déjà compromis
Je comprend qu'il peut avoir un problème mais je ne vois toujours pas le rapport avec la laïcité

De plus dans ma région, le curé est payer par l'Etat et il y a des cours de religion au choix, portant, l'enseignement est tous ce qu'il y a de plus laïc
Image
Jehuty
Pampa Senior
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3380
Inscription: 09 Nov 05 à 18:48
Localisation: Alsace
Sexe: Non spécifié

Re: L'Actualité

Messagepar Kaoh » 15 Juil 09 à 15:33

Jehuty a écrit:Corrige moi si je me trompe mais les masters sont des grades universitaires qui peuvent être délivré par des établissements privé donc le monopole de l'Etat sur ces grades est déjà compromis

Justement non. Toutes les écoles privées ne distribuent pas des diplômes reconnus par l'État. Les établissements publics et consulaires sont reconnus par l'Etat de droit, mais pour ce qui est des écoles privées, elles doivent -si elles souhaitent que leurs diplômes soient reconnus nationalement- formuler une demande de reconnaissance fonctionnant sur une double expertise : le dossier est localement étudié par le préfet et il est nationalement étudié par le ministère et le Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Et si tu ne comprends toujours pas le problème que l'accord Paris/Vatican pose pour la laïcité, dis-toi juste que favoriser les diplômes délivrés par une Eglise la favorise publiquement vis-à-vis des autres. Et c'est contraire au principe de laïcité si je n'm'abuse.
Kaoh
 

Re: L'Actualité

Messagepar Psycho Mantis » 15 Juil 09 à 20:09

Pour en revenir qur ce qui a été dit avant, je crois qu'il y a une large différence entre le port de la burka et le port d'une croix.

En France, il faut être idiot pour ne pas se rendre compte que ceux qui portent la croix le font certainement à 99%en pleine connaissance de cause. Est-ce le cas pour celles qui portent la Burka ? Déjà, c'est autrement plus contraignant.Va trouver un taf ou t'insérer pleinement en portant la Burka. Et même si on enlève toutes celles qui aimeraient réellement s'émanciper(car oui, je pense qu'une femme qui porte ça ne s'émancipe pas dans 99% des cas), il y a toutes celles qui portent la Burka alors qu'elles n'ont pas réellement conscience de ce que ça implique et du monde qui les entourent (et ouais, faut être aware comme JC VD). Alors que pour les cathos pures et dures qui portent une croix cachée sous leur soutif, je pense que le prise de consciense est supérieure et qu'il y a beaucoup moins cet aspect "obligation" autour de la religion (dans une grosse proportion des cas tout au moins).

Bref, je sais plus pourquoi les feux d'artifesses ont lieu le 15 à Dijon (ou je vis), donc je suis en pré-soirée, donc je suis déjà bourré, donc ne prenez pas ce post miteux en compte (sauf toi mon frère de nom (mon Psycho chéri) qui a le droit de me critiquer indéfiniment sans que je t'en veuille pour un sous (et même toi Kaoh je te donne le droit de me chier dessus au nom du communisme ^^').
PS:Tiens, j'ai relu mon post. Les premières fois sont toujours sensationnelles (n'est-ce pas Baba ^^).

Edit: je parle de parle de la relecture de post hein, pas d'autre chose.
Dernière édition par Psycho Mantis le 15 Juil 09 à 20:11, édité 1 fois.
Psycho Mantis
 

Re: L'Actualité

Messagepar Kaoh » 15 Juil 09 à 20:54

:hahaha: C'te come back Psycholo !

J'avoue être déçu... j'imaginais tes poncifs plus extravagants, finalement ils sont assez traditionnels... ! Les perversions de l'alcool je suppose.

Reviens plus en forme que ça, qu'on rigole un peu, tu me manquerais presque... !

Mais laisse Staline, Trotsky, Lénine, Castro, et tout le bétail tranquilles ! =p
Dernière édition par Chapo le 15 Juil 09 à 20:59, édité 2 fois.
Raison: Et le rapport avec le sujet dans tout ça ?
Kaoh
 

Re: L'Actualité

Messagepar Laupif » 15 Juil 09 à 23:50

Kaoh a écrit:
Jehuty a écrit:Corrige moi si je me trompe mais les masters sont des grades universitaires qui peuvent être délivré par des établissements privé donc le monopole de l'Etat sur ces grades est déjà compromis

Justement non. Toutes les écoles privées ne distribuent pas des diplômes reconnus par l'État. Les établissements publics et consulaires sont reconnus par l'Etat de droit, mais pour ce qui est des écoles privées, elles doivent -si elles souhaitent que leurs diplômes soient reconnus nationalement- formuler une demande de reconnaissance fonctionnant sur une double expertise : le dossier est localement étudié par le préfet et il est nationalement étudié par le ministère et le Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Et si tu ne comprends toujours pas le problème que l'accord Paris/Vatican pose pour la laïcité, dis-toi juste que favoriser les diplômes délivrés par une Eglise la favorise publiquement vis-à-vis des autres. Et c'est contraire au principe de laïcité si je n'm'abuse.



Peut être que tu penses cela car tu es dans le type de laïcité ou il faut éjecter toute croyance religieuse du pouvoir. Mais admettre toute les croyances c'est aussi de la laïcité et contrairement à la première elle n'entrave pas les gens dans leur croyance du moment qu'elles sont compatibles avec les valeurs de l'état.
Laupif
 

Re: L'Actualité

Messagepar Kaoh » 16 Juil 09 à 00:20

Laupif a écrit:Peut être que tu penses cela car tu es dans le type de laïcité ou il faut éjecter toute croyance religieuse du pouvoir. Mais admettre toute les croyances c'est aussi de la laïcité et contrairement à la première elle n'entrave pas les gens dans leur croyance du moment qu'elles sont compatibles avec les valeurs de l'état.

C'est pas une question de penser cela ou pas. Je vais expliquer en ne considérant aucunement mon opinion.

La laïcité tire son existence nécessairement des religions. C'est la négation même d'activités religieuses dans la sphère publique donc. C'est pourquoi on ne peut pas parler de laïcité pour ton exemple reconnaissant "toutes les religions" et "n'entravant pas les gens dans leur croyance". Ce que tu décris, ce n'est pas une république laïque, c'est une république multiculturelle, c'est à dire une république qui préconise la reconnaissance des différentes cultures et religions dans la sphère publique.
Seulement la France -toujours sans considérer mon opinion- est un projet républicain assimilateur et universaliste, pas multiculturel. Assimilatrice parce qu'elle repose sur la distinction entre le privé et le public, et qu'elle tolère les particularités culturelles et religieuses dans le privé, mais théoriquement pas dans le public. Et universaliste parce qu'elle stipule -constitutionnellement en tout cas- que les être humains sont égaux entre eux et porteurs de valeurs qui dépassent leurs différences. Cette distinction entre un niveau public et un niveau privé, c'est ce qui différencie le système français des systèmes multiculturels.

Après, un système assimilationniste est-il préférable à un système multiculturel, c'est une question qui mérite d'être posée. Et il faudrait, à la rigueur, comparer deux états appliquant ces systèmes, afin d'outrepasser la théorie, et voir ce qu'il en est.
Kaoh
 

Re: L'Actualité

Messagepar Laupif » 16 Juil 09 à 01:00

Kaoh a écrit:
Laupif a écrit:Peut être que tu penses cela car tu es dans le type de laïcité ou il faut éjecter toute croyance religieuse du pouvoir. Mais admettre toute les croyances c'est aussi de la laïcité et contrairement à la première elle n'entrave pas les gens dans leur croyance du moment qu'elles sont compatibles avec les valeurs de l'état.

C'est pas une question de penser cela ou pas. Je vais expliquer en ne considérant aucunement mon opinion.

La laïcité tire son existence nécessairement des religions. C'est la négation même d'activités religieuses dans la sphère publique donc. C'est pourquoi on ne peut pas parler de laïcité pour ton exemple reconnaissant "toutes les religions" et "n'entravant pas les gens dans leur croyance". Ce que tu décris, ce n'est pas une république laïque, c'est une république multiculturelle, c'est à dire une république qui préconise la reconnaissance des différentes cultures et religions dans la sphère publique.
Seulement la France -toujours sans considérer mon opinion- est un projet républicain assimilateur et universaliste, pas multiculturel. Assimilatrice parce qu'elle repose sur la distinction entre le privé et le public, et qu'elle tolère les particularités culturelles et religieuses dans le privé, mais théoriquement pas dans le public. Et universaliste parce qu'elle stipule -constitutionnellement en tout cas- que les être humains sont égaux entre eux et porteurs de valeurs qui dépassent leurs différences. Cette distinction entre un niveau public et un niveau privé, c'est ce qui différencie le système français des systèmes multiculturels.


Après, un système assimilationniste est-il préférable à un système multiculturel, c'est une question qui mérite d'être posée. Et il faudrait, à la rigueur, comparer deux états appliquant ces systèmes, afin d'outrepasser la théorie, et voir ce qu'il en est.


Ce n'est pas ce que tu appelles une république multiculturelle ?
Declaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 a écrit:Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.
Laupif
 

Re: L'Actualité

Messagepar Baschou » 16 Juil 09 à 01:05

Laupif a écrit:
Kaoh a écrit:
Laupif a écrit:Peut être que tu penses cela car tu es dans le type de laïcité ou il faut éjecter toute croyance religieuse du pouvoir. Mais admettre toute les croyances c'est aussi de la laïcité et contrairement à la première elle n'entrave pas les gens dans leur croyance du moment qu'elles sont compatibles avec les valeurs de l'état.

C'est pas une question de penser cela ou pas. Je vais expliquer en ne considérant aucunement mon opinion.

La laïcité tire son existence nécessairement des religions. C'est la négation même d'activités religieuses dans la sphère publique donc. C'est pourquoi on ne peut pas parler de laïcité pour ton exemple reconnaissant "toutes les religions" et "n'entravant pas les gens dans leur croyance". Ce que tu décris, ce n'est pas une république laïque, c'est une république multiculturelle, c'est à dire une république qui préconise la reconnaissance des différentes cultures et religions dans la sphère publique.
Seulement la France -toujours sans considérer mon opinion- est un projet républicain assimilateur et universaliste, pas multiculturel. Assimilatrice parce qu'elle repose sur la distinction entre le privé et le public, et qu'elle tolère les particularités culturelles et religieuses dans le privé, mais théoriquement pas dans le public. Et universaliste parce qu'elle stipule -constitutionnellement en tout cas- que les être humains sont égaux entre eux et porteurs de valeurs qui dépassent leurs différences. Cette distinction entre un niveau public et un niveau privé, c'est ce qui différencie le système français des systèmes multiculturels.


Après, un système assimilationniste est-il préférable à un système multiculturel, c'est une question qui mérite d'être posée. Et il faudrait, à la rigueur, comparer deux états appliquant ces systèmes, afin d'outrepasser la théorie, et voir ce qu'il en est.


Ce n'est pas ce que tu appelles une république multiculturelle ?
Declaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 a écrit:Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.


Ouais, mais elle dit ça la loi :

"Le port de tout signe ostentatoire d'appartenance ou de prosélytisme religieux, philosophique ou politique dans l'enceinte des établissements d'enseignement est contraire aux principes visés au premier alinéa de l'article L. 111-1 et est puni, sans préjudice des sanctions disciplinaires applicables, de l'amende prévue pour les contraventions de cinquième classe."
Baschou
Modérateur Basch006
 
Messages: 6177
Inscription: 13 Juin 07 à 21:32
Sexe: Non spécifié

Re: L'Actualité

Messagepar Kaoh » 16 Juil 09 à 08:43

Laupif a écrit:Ce n'est pas ce que tu appelles une république multiculturelle ?


Ce ne sont pas des concetps et des constats que je viens de théoriser, tu sais. "^^

Declaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 a écrit:Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.

Et bien justement. Ce qui fait que ce n'est pas une république multiculturelle, c'est qu'il y a bien cette distinction entre un niveau public et un niveau privé, propre à une république assimilationniste imposant un socle commun. De fait sont considérées comme nuisibles certaines pratiques. Qui plus est, la condition sine qua non de "l'ordre établi par la Loi" rend cette déclaration très malléable et incertaine, tant une Loi peut être restrictive, sous couvert d'une cohésion sociale, comme en France (cf l'article de Basch).
Kaoh
 

Suivante

Retourner vers Blablabla


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron