A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar Angel Cloud » 20 Jan 16 à 21:34

A toi de voir évidemment ! Par contre je trouve que prendre Halo 5 pour seul exclu intéressante, c'est un peu précipité non ? Oublions pas qu'il y a Scalebound, Quantum Break et j'en passe. Généralisé les autres exclu ONE par un "lol quoi" je trouve ça un peu hypocrite, même si les goûts sont personnels, mais tu ne peut pas écarter le potentiel qu'ils détiennent.
Angel Cloud
Ange des Ténèbres
 
Messages: 1287
Inscription: 04 Fév 11 à 18:59
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar Oméga-Phénix » 20 Jan 16 à 22:41

Ben non pas vraiment. Halo est le jeu qui a vendu la Xbox, et Halo 2 est le jeu qui a donné naissance au jeu en ligne sur console tel qu'on le connait maintenant. Halo 3 était le jeu le plus joué pendant plus de 3 ans sur le xbox live, avec une population de plus de 300,000 joueurs le soir quotidiennement. Quand je parle de seule exclu qui vaut l'achat de la console, j'entend le fait que Halo 5, qui a corrigé beaucoup de griefs que les fans avaient envers Halo 4, est le seul titre qui a du pédigré, et qui vaut l'achat d'une console à 350€. Quantum Break, on a vu deux trois trailers, et voila, on a vu un TPS qui joue sur la manipulation du temps, mécanisme clairement pas neuf. Et puis je te parle de maintenant, pas des jeux qui sortiront dans un ou deux ans ;-)

Après, très très franchement, la PS4 n'est pas beaucoup mieux loti en terme d'exclusivité, vu que Micro$oft a fait péter les exclus de Konami, Square Enix, et j'en passe, mais considérant le fait que la PS4 est un peu plus puissante, et vu les exclus présentes et à venir sur PS4, dans l'état actuel des choses, Halo 5 est le seul jeu qui puisse motiver l'achat de la One pour moi, ce qui est énorme, quand on sait que Halo The Master Chief Collection a été le pire lancement de jeu vidéo de tous les temps, avec un titre voué à 95% pour le online injouable pendant plus de 6 mois.
Oméga-Phénix, Ashura-sensei à l'école des Chevaliers Phénix.


Image
Oméga-Phénix
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 899
Inscription: 27 Aoû 09 à 23:57
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar Angel Cloud » 21 Jan 16 à 15:45

A mon avis ta pas du jouer aux précédents jeux de Remedy pour sortir ça ^^, mais bon on n'a tout à fait le droit d'en penser ainsi de Quantum Break. En tout cas jamais je ferais l'acquisition d'une console pour un unique jeu, surtout si c'est pour mettre plus de 300€ dans une console, plus une perte d'argent qu'autre chose !
Angel Cloud
Ange des Ténèbres
 
Messages: 1287
Inscription: 04 Fév 11 à 18:59
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar Oméga-Phénix » 21 Jan 16 à 19:04

Oui tout à fait, un jeu seul ne suffit pas à l'achat d'une console, mais le soucis, c'est que j'ai l'impression qu'il n'y a plus de grosses exclus, que les studios associés à une boîte sont maintenant en train de développer pour tous les supports (Bungie avec Destiny, Square-Enix avec les Final Fantasy, Konami avec les MGS, etc...). Donc voila, pour choisir une console, je me base sur les exclues, vu que 99% des gros jeux AAA sortent sur toutes les machines, donc je pose la question "qu'est-ce que je gagne à choisir la PS4 par rapport à la Xbox One, et qu'est-ce que je perds?". Et la PS4 gagne toujours sur la balance...
Oméga-Phénix, Ashura-sensei à l'école des Chevaliers Phénix.


Image
Oméga-Phénix
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 899
Inscription: 27 Aoû 09 à 23:57
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar Angel Cloud » 21 Jan 16 à 19:10

Les éditeurs se tournent aujourd'hui, plus qu'a l'accoutumé, sur le multi-support pour faire profiter un maximum de joueurs j'imagine de leurs titres, ce qui n'est pas pour en déplaire à une masse de joueurs qui ne peuvent pas toujours s'offrir toutes les consoles sur le marché.
Angel Cloud
Ange des Ténèbres
 
Messages: 1287
Inscription: 04 Fév 11 à 18:59
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar PsychoKefka » 23 Jan 16 à 15:48

putain avec les soldes sur le PSN, je me suis pris le dlc de Bloodborne Old Hunters, Diablo 3 Ultimate EE, Divinity et Wasteland 2. Le matin même, je me prenais la version GotY de Dragon Age Inquisition en physique. J'ai encore sur le disque dur de ma PS4 Grim Fandango et TWD Saison 2 à faire, sans compter les platines à finaliser sur Just Cause 3 et Dark Souls 2 SotFS, et sans oublier Suikoden 2 sur PS3...

Image
Image Image

Maetel a écrit:c'est juste nomuresque (c'est un synonyme de ridicule mais avec des fermetures éclairs en plus).
PsychoKefka
Fossile du Faux Rhum
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10813
Inscription: 25 Nov 05 à 15:56
Localisation: devant sa console
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar Angel Cloud » 23 Jan 16 à 16:52

C'est ça le problèmes des jeux à moindre prix, chose auquel je ne tombe que rarement dedans, le temps manque déjà alors si il faut encore en rajouter dans le paquet, on à plus le temps de faire quoi que ce soit ^^
Angel Cloud
Ange des Ténèbres
 
Messages: 1287
Inscription: 04 Fév 11 à 18:59
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar Ijichikara » 24 Jan 16 à 20:53

Petit aparté, je viens de trouver dans un coin de ma chambre tous les CDs de démo des magazines Playstation 1 auxquels je jouais petit. :kitty:
Image

- La valeur d’un homme tient sans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.
- Avec les lettres C, O, U, I, L ,L, E, S on peut écrire le mot... LUCIOLES !
Ijichikara
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 642
Inscription: 06 Avr 11 à 18:59
Localisation: Et ta sœur ?
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar Angel Cloud » 26 Jan 16 à 02:07

Moi aussi je les possèdes toujours, que de souvenirs n'est-ce pas :-D
Angel Cloud
Ange des Ténèbres
 
Messages: 1287
Inscription: 04 Fév 11 à 18:59
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar Ijichikara » 27 Jan 16 à 08:57

C'est clair, avec le nombre d'heure où j'ai joué dessus. :-D
Resident Evil 2, Ape Escape, Tarzan, Toy Story 2, Crash Team racing, Klonoa, Crime Killer, G-Police et tant d'autres ! :-P
Image

- La valeur d’un homme tient sans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.
- Avec les lettres C, O, U, I, L ,L, E, S on peut écrire le mot... LUCIOLES !
Ijichikara
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 642
Inscription: 06 Avr 11 à 18:59
Localisation: Et ta sœur ?
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar Angel Cloud » 27 Jan 16 à 21:19

Je me souviens encore de celui de Tekken 3, Ghost in the Shell, Kula World, Treasures of the Deep ainsi que le jeu de pirate, vraiment j'ai passé un nombre incalculable de temps sur ces démos, j'avais même essayé d'aller le plus loin dans Medievil haha
Angel Cloud
Ange des Ténèbres
 
Messages: 1287
Inscription: 04 Fév 11 à 18:59
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar Ijichikara » 28 Jan 16 à 08:26

Ah oui pareil ! XD
Le jeu avec un renard dans un monde de pirate qui était "apprenti chevalier véritable" ? ^^
Image

- La valeur d’un homme tient sans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.
- Avec les lettres C, O, U, I, L ,L, E, S on peut écrire le mot... LUCIOLES !
Ijichikara
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 642
Inscription: 06 Avr 11 à 18:59
Localisation: Et ta sœur ?
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar Angel Cloud » 28 Jan 16 à 19:40

Haha, ça rappelle pas mal de souvenirs, c'était le bon temps ^^. A force, on va se faire passé pour des vieux nostalgique :-D
Angel Cloud
Ange des Ténèbres
 
Messages: 1287
Inscription: 04 Fév 11 à 18:59
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar Skypirate » 28 Jan 16 à 19:51

J'en avais également des dizaines. Mes parents m'offraient le PlayStation Mag à 49 francs, et le CD de démo tournait en boucle tout le mois jusqu'au mag suivant. C'était vraiment captivant, et les démos devenaient quasiment des expériences à part entière tellement je les recommençais.
La démo que j'ai le plus saigné, c'est sans doute celle de Miedevil 1. Elle était limitée dans le temps donc j'essayais d'aller le plus loin possible. Kula World était assez addictif également, même si je n'ai jamais vraiment exploité son potentiel. Je me souviens avoir galère sur la démo de Tomb Raider 3, et je suis tombé amoureux de FF VIII lorsque PSMag avait édité un hors série avec sa fameuse démo...
Dernière édition par Skypirate le 28 Jan 16 à 19:52, édité 1 fois.
"Se bercer d'illusions est le meilleur moyen d'être déçu" Squall
Skypirate
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1995
Inscription: 08 Fév 11 à 00:58
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar PsychoKefka » 11 Fév 16 à 13:07

Grim Fandango platiné ( énigmes infaisables sans soluces, mais ambiances vraiment atypiques et intéressante, dialogues bien écrits ).
The Walking Dead 2 platiné ( aussi bon que le premier pour moi )
Just Cause 3 platiné ( le meilleur de tous les gameplays dans un open world d'action ( GTA est enterré...encore ), une zone de jeu vraiment fantastique, mais malheureusement moins de contenus que dans JC2, trop calqué sur le formatage des open world ubisoft )
Dark Souls 2 SotFS platiné ( toujours une tuerie, et j'ai encore découvert des trucs et des loots que j'avais jamais eu lol )
Bloodborne Old Hunters fini et platiné ( tuerie, musiques de fous furieux, boss épiques, hommage à Lovecraft et le Cauchemar d'Innsmouth, mais trop court )

du coup j'ai commencé Wasteland 2

Image
Dernière édition par PsychoKefka le 11 Fév 16 à 20:59, édité 1 fois.
Image Image

Maetel a écrit:c'est juste nomuresque (c'est un synonyme de ridicule mais avec des fermetures éclairs en plus).
PsychoKefka
Fossile du Faux Rhum
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10813
Inscription: 25 Nov 05 à 15:56
Localisation: devant sa console
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar Angel Cloud » 11 Fév 16 à 19:15

Et bien ça chôme pas de ton côté ^^

Moi je suis sur le point de platiné Deus Ex Human Revolution: Director's Cut mais le trophée sans alerte ni alarme est buggé j'ai l'impression, j'ai fait l'entièreté du jeu sans déclencher ni l'alarme bruyant, ni la mini-carte de couleur rouge, et rien à faire il veut pas tomber, va falloir que je le recommence une troisième fois mais je sais pas comment m'y prendre pour que le trophée tombe !

A la place histoire de faire une pause je me concentre sur Naruto Ultimate Ninja Storm 2, que j'avais déjà fait à sa sortie mais que je recommence, avant de commencer le Storm 3 en édition Full Burst, qui fait partie de la compilation Storm Collection, qui est affiché à bas prix, 25€ pour arrondir le tout, donc foncez si ça vous intéresse, surtout qu'il s'agit du manga avec la meilleur adaptation. Et je me suis pris le Storm 4 en avance, j'en avais marre de me coltiné les hors-séries donc je préfère en finir avec le jeu qui clos l'arc Shippuden.
Angel Cloud
Ange des Ténèbres
 
Messages: 1287
Inscription: 04 Fév 11 à 18:59
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar Kuja Ier » 12 Fév 16 à 17:21

J'ai platiné FFX hier, sur PS Vita :kitty:

Alors le remaster HD est très bon, voici un résumé :
- le 60 Hz est appréciable, l'impression (enfin, ce n'est pas qu'une impression d'ailleurs, c'est un fait) que le jeu est plus rapide qu'avant est juste ahurissante pour les européens que nous sommes, ça donne presque l'impression de jouer en 60 fps alors qu'il est bloqué à 30 fps ;
- le framerate est donc globalement plus fluide, cependant, contrairement au jeu sur PS2, des baisses de framerate sont visibles dans quelques rares endroits ;
- les textures sont magnifiques, cependant, à cause de problème de place (les cartes mémoire PS Vita utilisées pour les jeux sont limitées à un peu moins de 4 Go), on voit que certaines textures, qui ont forcément du être retouchées sur PS3, ne l'ont pas été sur Vita. C'est comme pour le framerate, ces textures pixellisées (tout droit sorties de la PS2) sont rares, mais du coup elles n'en sont que plus visibles ;
- les nouvelles musiques collent bien, toutes mes appréhensions se sont envolées. J'avais effectivement écouté l'OST du remaster avant d'y jouer, et si j'avais aimé, il y avait encore des pistes auxquelles je n'adhérais pas entièrement. Tout passe très bien en jeu, je suis converti. À noter que l'on sent l'influence de l'ambiance de FFXIII dans certaines remix, je pense notamment à Besaid Island et Wandering ;
- pour ce qui est du character design, il a fait couler beaucoup d'encore, mais voici mon ressenti : ceux qui ont eu le plus gros travail de fait sont Auron et Kimarhi, sans aucun doute, ils paraissent bien plus réels et crédibles qu'avant ; Tidus et Wakka ne changent pas trop dans l'ensemble ; Lulu a été complètement magnifiée, même si du coup elle fait trop pomponnée ; pour Yuna et Rikku, c'est mitigé, selon certains angles je les trouve plus réussies que les originaux (notamment les vues de profil), mais sous d'autres, je n'adhère pas du tout ; Rikku a parfois l'air de loucher de face, et Yuna a une tête bizarre dans certaines cinématiques, bref, un rendu moins homogène pour ces deux personnages que dans le jeu original, mais rien de bien méchant en soi ;
- le jeu a eu quelques mises-à-jours mineures (par rapport à la version PAL), mais cela ne concerne que quelques objets donnés par des PNJ au cours du scénario, rien de méchant ; les CGI sont plus nettes qu'avant, même si apparemment elles sont tronquées du 4:3 au 16:9, chose qui ne se remarque pas en jeu ;
- j'ai joué à la version Vita, j'ai donc eu la chance d'avoir accès à la fonction Quick Recovery, qui soigne en deux pressions sur l'écran tactile nos personnages en puisant dans nos MP, ça m'a fait gagné un peu de temps ; l'écran tactile lors des combats sert à choisir la durée des cinématiques d'introduction des chimères, si on a oublié de la paramétrer avant d'être en combat ;
- les ajouts comme la vidéo Eternal Calm et le drama audio sont bienvenus.

Bref, sur le plan global, on a un meilleur framerate, d'excellentes textures, un bon remix audio, et un jeu bien adapté au format portable. Je le recommande chaudement, même si le fait de grinder pendant des dizaines d'heures au centre d'entraînement pour avoir le sphérier parfait peut être épuisant à la longue. Et mon Dieu ce que Der Richter (ou Penance) est long comme combat, une personne m'avait dit qu'il pouvait être vaincu sans battre ses bras, mais j'en doute tellement ça enchaîne. De plus, même en tuant ses bras en permanence, une erreur est vite arrivée, et j'ai eu plusieurs Game Over avant de bien comprendre comment jouer de manière sûre. Autant l'Être suprême (Nemesis) ne présente pas de difficulté avec les stats au max, autant Der Richter en impose tant on a l'impression de passer du statut de Dieu de Spira à celui de petit soldat de base.

D'ailleurs, j'ai beaucoup lu le wikia anglais de FFX et j'ai enfin compris son scénario plus profondément qu'avant, ou tout du moins je le crois. Vu que c'est un peu différent de ce qui est marqué sur FFWorld, je marque tout ceci ici, si jamais ça intéresse quelqu'un. Au pire, ça ma servira à moi-même si jamais un jour j'ai besoin de me rafraîchir la mémoire :

Il y a trois milliers d’années (si le début de FFX est l’an 1), la première civilisation est apparue, et avec elle la civilisation de la magie, le monde de Spira étant hautement éthérique de base. Cette magie a été utilisée à des fins technologiques qui a mené à la création des machines. Zanarkand et Bevelle étaient toutes les deux très avancées sur les plans magiques et technologiques, cependant, Zanarkand gardait une préférence pour la magie et Bevelle pour les machines. Il faut toutefois garder à l’esprit que des deux côtés il y avait de nombreuses machines et de nombreuses invoqueurs. Comment cette différence s’est-elle manifestée ? C’est très simple, la préférence pour la magie du côté de Zanarkand a mené à la création de puissants invoqueurs, dont Yu Yevon, souverain de Zanarkand, un des plus puissants invoqueurs ayant existé, et le plus puissant invoqueur de son temps. La préférence pour les machines du côté de Bevelle a mené à la création de Vegnagun.

Il est à noter que sans la maîtrise, la puissance n’est rien, et ces deux cité-états l’auront appris à leur dépend : Yu Yevon a invoqué/créé Sin pour sauvegarder Zanarkand, cependant la puissance de cette invocation l’a submergé, et il ne la contrôlait plus. Au lieu d’attaquer toutes les villes technologiques sauf Zanarkand comme prévu, la première chose que fit Sin fut de détruire ce qu’il restait de Zanarkand. Du côté de Bevelle, Vegnagun était la plus puissante machine ayant jamais existé, cependant, incapable de différencier les alliés des ennemis, elle se révéla inutilisable, et fut jetée aux oubliettes. Les armes les plus puissantes de chaque faction avaient donc le même problème : elles ne pouvaient amener qu’à un anéantissement total du monde, incapables de différencier le camp allié du camp ennemi.

La guerre des machines n’était pas à l’avantage de Zanarkand (cette dernière étant à l’aube de la défaite), c’est pourquoi Yu Yevon, pour sauvegarder la grandeur passé de Zanarkand, rassembla tous les volontaires qu’il trouva parmi les rescapés de la guerre et ensemble ils allèrent au Mont Gagazet. Yu Yevon les transforma en priants, et il les utilisa pour invoquer la Zanarkand éternelle, située haut dans le ciel loin dans l’océan. Pour ne pas être perturbé dans son invocation, il se créa une armure, Sin. Il avait beau être le plus grand invoqueur de son temps, il n’a pas supporté une telle charge (Zanarkand et Sin) à invoquer. Il a rapidement perdu le contrôle sur lui-même et donc son humanité, laissant Sin agir selon ses instincts. Yu Yevon n’était plus qu’une coquille vide existant seulement pour invoquer.

Voyant son père ayant perdu le contrôle, Yunalesca Yevon, sa fille, transforma son amant Zaon en priant, le tout, pour invoquer une chimère surpuissante, appelée l’ultime chimère. En effet, plus le lien avec le priant est fort, plus la chimère sera puissante, l’invoqueur jouant le rôle de canal lors d’une invocation, ce qui peut constituer un gros goulot d’étranglement si le lien est faible, ou dit autrement, si le canal est étroit. Le lien le plus fort étant entre deux amants, elle utilisa cette propriété pour créer une chimère capable de terrasser Sin. Elle n’avait cependant pas prévu qu’une fois Sin détruit, Yu Yevon prendrait possession de la chimère tout en brisant le lien puissant uniant la chimère et l’invoqueur, tuant ce dernier. C’est bien Yu Yevon qui tue l’invoqueur lors de l’invocation de l’ultime chimère, et non pas l’invocation en elle-même qui tue l’invoqueur. Le lien étant puissant, sa cassure provoque en effet la mort : ce n’est pas le cas de Yuna qui invoque ses chimères qui se ferront décimer une par une par notre équipe, le fait que chaque chimère soit possédée par Yu Yevon ne change rien à son état, car le lien est bien plus faible. Il faut bien comprendre qu’elle n’a passé qu’un ou deux jours en présence de chaque priant, alors il est évident que le lien sera immensément plus fort avec quelqu’un ayant participé à son pèlerinage, ou qu’elle connait depuis petite, etc.

Quand l’ultime chimère détruit Sin, Yu Yevon va, tel un démon, posséder l’ultime chimère, rompant le lien avec l’invoqueur, et chassant définitivement l’âme du priant de la stèle où il était fixé (ce pourquoi la stèle de Zaon est éteinte quand on arrive à Zanarkand). Il ne faut pas oublier Lulu qui nous dit bien ceci : « Les priants vivent éternellement, scellés dans des statues, cependant quand un invoqueur les appelle, les âmes des priants émergent une fois encore ; c’est ce que l’on appelle une chimère. » Yu Yevon utilise alors les furolucioles composant l’ultime chimère pour créer le prochain Sin. L’âme du priant se retrouve emprisonnée dans Sin car le lien avec sa stèle a été définitivement rompu, et le restera car les furolucioles contenant physiquement l’âme du priant composent la nouvelle base de Sin, son cœur, son centre, si vous préférez. Avec le temps, le priant va perdre petit à petit son humanité, pour devenir complètement Sin.
Vu que Sin est une armure, Yu Yevon l’avait créé quasi imperméable : Sin est entièrement composé de furolucioles, cependant, elles atteignent une densité inégalée. Recréer Sin à partir des furolucioles de l’ultime chimère, les collecter au fur et à mesure du temps, cela prend quelques années pendant lesquelles Sin ne dévaste rien, cette période de temps est appelé la Félicité.

Yunalesca s’étant aperçue que les gens ne voyaient pas d’issue possible à Sin, elle créa avec Bevelle des rites et une organisation qui prendrait le nom de Yevon. Cette organisation mentirait au sujet de Sin et de sa nature, mais apporterait un espoir réconfortant le cœur des gens, leur donnant un avenir. En effet, sans espoir, la plus petite colline ne peut être grimpée, alors qu’avec lui, le sommet de la plus haute des montagnes peut être atteint. Cependant, sur le long terme, le faux espoir peut faire plus de bien que de mal, car c’est bien d’une traîtrise qu’il s’agit, et cette traîtrise peut faire autant de mal que l’espoir a fait de bien. L’organisation monta en puissance et formalisa tous les aspects du spirituel sur Spira. Pour mieux garder son pouvoir, elle ne reconnut jamais que d’autres moyens que l’ultime chimère pouvaient être possibles, les Maîtres de Yevon n’étant pas du tout ouvert à d’autres voies, se mentant à eux-mêmes sans s’en rendre compte.

Pour ce qui est de la scène à la fin du jeu où toutes les chimères sont sacrifiées et où plus un priant n’existe à invoquer (officiellement), cela vient du fait que tous les priants que l’on a rencontré ont une conscience commune, ce qui explique pourquoi le priant de Bahamut s’exprime par « nous ». Il est le porte-parole du groupe des priants. Les priants invoquant en permanence Zanarkand et Sin et situés au Mont Gagazet, ainsi que ceux situés dans tous les temples de Yevon, en ont marre, ils sont fatigués tout cela, ils cherchent le repos et veulent entrer dans l’au-delà. Ils ont donc fait en sorte que soit créé Tidus, création influencée par l’historique de Shuyin, ce pourquoi il lui ressemble tant. Ils ont fait en sorte que Jecht soit attrapé par Sin lorsque ce dernier est passé près de la Zanarkand éternelle. Tidus a été créé dans le but d’avoir une haine de son père de sorte à ce qu’il n’hésite pas à le tuer plus tard une fois qu’il serait devenu Sin. Le deuxième passage avéré de Sin dans la Zanarkand éternelle est le tout début du jeu, où toute la ville tombe en ruine. Même si ce n’est pas dit dans le jeu, cette Zanarkand éternelle dévastée a été complètement « réparée » par Yu Yevon, car il contrôle ce qu’il invoque.

Un petit paragraphe sur Seymour : c’est un nihiliste total, qui pense que puisque l’on existe pour souffrir, autant ne pas vivre, et la seule libération possible est la mort. Même s’il recherche le pouvoir, il ne l’utilise que comme un outil pour acquérir la puissance nécessaire à l’éradication de l’humanité, ce qui entraînerait la libération de cette dernière. Il ne se rend pas compte de l’influence de son égo sur sa vision des choses, comme si le fait qu’une seule voie, totalement radicale qui plus est, était possible pour le salut de l’âme et le bonheur inconditionnel… Ce genre de raisonnement extrêmiste est cependant totalement typique des bad guys de FF, je n’ai rien à dire de plus sur lui.

Une fois les grosses cités technologiques toutes détruites par Sin, et pour préserver le mensonge du fait que jamais une ultime chimère ne pourra détruire Sin définitivement, il a fallu trouver un bouc émissaire et une raison à l’apparition de Sin. Les Al Bheds étaient utilisés comme esclaves par Bevelle lors de la guerre des machines. Ces citoyens de seconde zone se mirent à créer des machines pour les remplacer dans les tâches pénibles demandées par Bevelle, cependant, les robots étaient parfois défaillants, explosaient, entre autres. Cela a créé des tensions entre Bevelle et les Al Bheds, et lorsqu’il a fallu trouver un bouc émissaire, les Al Bheds étaient tout désignés : c’est à cause de l’arrogance des hommes que Sin est apparu, au fait de s’être trop reposé sur les machines, toute personne soutenant les machines est un hérétique. Les Al Bheds sont donc passés du stade d’esclave à celui d’apatride, de peuple errant. Il n’est donc pas étonnant que le seul endroit tranquille qu’ils aient trouvé soit un désert perdu sur une île au large dans l’océan.

Final Fantasy X a souvent été comparé à Final Fantasy VII pour les thèmes abordés, et des références à FFVII ont été trouvés dans FFX et FFX-2, cependant, les deux mondes ne sont pas identiques dans leur nature. FFX est un monde bien plus éthéré que notre monde actuel : l’éther, symbolisé dans FFX par les furolucioles, peut permettre dans FFX de créer un corps physique à des âmes. L’éther dans FFX est quelque chose de très léger, mais il peut devenir même plus dur que la matière elle-même à haute densité, Sin étant un bon exemple. Il est d’ailleurs possible que la matière de FFX ne soit composée que de furolucioles, cependant, elle serait d'un très haut niveau de stabilité. Spira en elle-même serait, si on suit cette hypothèse, le rêve de supra-priants, de la même façon que les priants ont créé la Zanarkand éternelle.

Dans Final Fantasy VII, l’éther existe, mais il est de très haute densité à la base. Si dans FFX les sphères sont composées d’eau à laquelle on rajoute de l’éther (c’est-à-dire des furolucioles), dans FFVII, les matérias sont composées d’éther pur condensé (c’est-à-dire de mako, la mako étant l’équivalent dans FFVII des furolucioles dans FFX). L’éther dans FFVII peut se voir directement et en grande quantité dans le cratère nord via la rivière de la vie, alors que dans FFX, c’est dans l’au-delà que l’on peut en voir une grande quantité. Dans l’un, c’est une rivière d’énergie éthérique bien dense, dans l’autre, c’est plutôt une sorte d’air rempli d’énergie éthérique de manière assez dense. Le fait que l’un soit représenté par l’eau et l’autre par l’air montre bien selon moi que l’éther de ces deux mondes n’est du coup pas de la même nature, l’un étant de nature plus dense que l’autre. Les liaisons entre FFVII et FFX n’étaient donc que des easter eggs, rien de plus.


EDIT : Lucky Seven d^o^b
Dernière édition par Kuja Ier le 12 Fév 16 à 17:34, édité 2 fois.
Lorsqu’une âme est plongée dans un état d’oubli d’elle-même, son parcours l’amènera naturellement à vouloir redevenir Lumière. Voilà le sens de la grande aventure humaine.

Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer.
Kuja Ier
Bugueur forum
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7832
Inscription: 08 Avr 06 à 22:45
Localisation: Là où on ne m'attend pas...
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar cKei » 13 Fév 16 à 22:44

GG pour le 7777.

Et merci pour le résumé, j'avoue que le propos sous-jacent d'FFX ne m'a pas marqué plus que ça . c'est d'ailleurs assez chiant qu'ils ne se débrouillent pas pour le rendre plus fluide, que ce soit dans le 8, le 10, le 13, même la fin du 9. Ils partent toujours sur du brouillon, comme s'ils pensaient qu'en rendant un scénario cryptique ça le bonifie. c'est pas le cas.

Et parfois c'est juste des choix "qui font bien" dans un jeu qui rendent le tout indigeste; le fait que Seymour soit nihiliste, très bien, sauf que dans le jeu c'est surtout le noble imbu de sa personne qui veut se farcir Yuna puis reproche à l'équipe de l'avoir tué. C'est en tout cas ce qu'on (je) retient. idem pour le choix des noms. dans FFXIII, mettre du l'cie, falcie partout ça perd le joueur, c'est pareil dans FFX avec Yuna/yunalesca, Yu Yevon/Yevon : Tout est fait pour provoquer un effet de surprise low-cost du style "oh mon dieu tout est lié", mais ça dilue complètement le propos.

Et je précise que ça n'empêche pas d'apprécier les jeux, simplement ils perdent de leur substance avec tous ces artifices.
Image
cKei
Phoénix Magique
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2087
Inscription: 03 Déc 10 à 12:27
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar Oméga-Phénix » 14 Fév 16 à 22:31

GG pour les 7777 posts Kuja \m/

Concernant Penance, c'est peut-être à moi que tu penses, il me semble avoir dit que le tuer sans systematique péter ses bras était possible. Je le pense toujours, même si un énorme préparation en préalable est indispensable. Je pense notamment à penser au nombre de Hp à farmer pour avoir assez de vie, mais pas trop pour que les jauges d'OD chargent assez vite, aux bons équipements, etc... C'est sur ses bras sont vraiment très chiants, surtout avec les Giga-Gravitrons qui te mettent Fléau, les attaques physiques qui font bien mal, et pendant la deuxième phase, l'attaque ultime qui passe outre Auréole... 12 000 000 Hp, avec Combos qui frappe à 40k par balle, et le fait que l'on doit tuer ses bras en priorité, oui c'est très très long, et si on se soigne pas au bon moment, ben game over. C'est un peu ce que je reproche au boss au final, le boss à deux phases, avec une attaque par phase, et il faut juste tomber 3 ou 4 million pour passer à la seconde phase. Après, c'est du combo/quick hit/ heal, rince and repeat pendant 45 minutes. C'est juste un sac à Hp débile, qui te xemande de farmer pendant 30 heures pour avoir une chance, mais quand t'as farmé, ben faut clairement pas un diplôme d'ingénieur pour pouvoir le tuer...

Concernant ta chronologie, surtout au niveau de Yunalesca, c'est vrai que c'est assez différent de ce qui à écrit dans FFWorld. Je sais pas si ils ont fait une traduction simple de l'Ultimania, ou alors qu'il on interprété ce qu'il y a marqué dedans.
Oméga-Phénix, Ashura-sensei à l'école des Chevaliers Phénix.


Image
Oméga-Phénix
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 899
Inscription: 27 Aoû 09 à 23:57
Sexe: Homme

Re: A quel jeu jouez-vous actuellement ?

Messagepar Kuja Ier » 15 Fév 16 à 09:48

cKei => En fait, si j'aime bien les FF, c'est parce que je trouve que ce sont des jeux qui ont un propos sous-jacent assez développé, même pour les tout premiers opus.

Pour mieux t'expliquer mon point de vue, prenons l'exemple de la série Disgaea avec le tout premier opus, Hour of Darkness (ou Afternoon of Darkness sur PSP). Dans ce jeu, le scénario est drôle, les références sont infiniment nombreuses, il y a quelques rebondissements (trahisons d'Etna et de l'ange du paradis), et son gameplay nous offre beaucoup de stratégies à exploiter. Cependant, tout son background repose sur un événement récent (point très important), la mort de l'overlord, et de la guerre qui s'en est suivi pour la conquête du trône de l'overlord. Le problème, c'est que c'est tout ce que l'on a à se mettre sous la dent. Même la nature du monde est facilement compréhensible, il y a d'un côté le monde des démons, de l'autre celui des anges, et enfin le monde des humains.

Par exemple, je trouve que le tout premier FF a à mon sens un background plus étoffé. Il y a tout d'abord la nature même du monde : on y retrouve encore le pouvoir de l'éther (ou de l'esprit, mais je préfère le mot éther ici), dont la présence se retrouve dans tous les FF (cf mon message au-dessus sur FFVII et FFX). L'éther serait à la base du monde matériel, ce dernier n'étant que la surface temporaire des choses, la vraie nature des choses, leur source, étant l'éther. Ainsi, tout manque d'équilibre dans la partie éthérique du monde, ainsi que toute absence d'éther, va influencer grandement la partie matérielle du monde, et causer des catastrophes. Le premier FF ne s'arrête pas à un tel propos et va même nous dire précisément les différents moments où l'éther a perdu son équilibre pour arriver à la situation catastrophique du début du jeu. Il nous parle des cristaux qui à première vue seraient la source physique de l'éther, cependant, on se rend bien compte que c'est plus complexe que cela : les cristaux eux-mêmes ne sont pas la source d'un tel pouvoir, ils sont des catalyseurs physiques permettant à l'éther de s'exprimer dans la matière. Ils sont aussi au passage le symbole de la vitalité de l'éther dans la matière. Les différents démons que l'on bat au fur et à mesure de notre aventure pour réactiver les cristaux avaient "possédé" (au sens démoniaque du terme, tel Yu Yevon allant possédé les chimères passant à sa portée) ces cristaux, absorbant au passage l'éther et l'empêchant de bien s'exprimer dans la matière, ou encore en le déstabilisant pour créer encore plus de catastrophes. Tout ceci pour quoi faire ? He bien, parce que Garland (ou plutôt Chaos) est un démon qui se sert des propriétés de l'éther et de la matière pour retourner dans le passé et garder la main mise sur le monde. Il se nourrit via le vol de l'éther catalysé par les cristaux, mais il se nourrit aussi de son pouvoir et de la misère du monde, ce pourquoi il a créé un cycle dans lequel il entretient cette situation indéfiniment (ce qui lui octroie aussi au passage la vie éternelle). Les chevaliers de lumière finissent par comprendre son petit jeu et vont le retrouver 2000 ans dans le passé via un portail temporel laissé par le démon, avant qu'il ne recrée Garland, pour le battre et mettre fin au cycle.

Bref, à analyser, je trouve le background du premier FF plus intéressant et complet que celui du premier Disgaea, malgré le fait que ce soit un jeu NES avec peu de dialogues sorti 16 ans plus tôt. Sachant que c'est un des FF qui a le plus petit background, autant dire que la série en elle-même est très plaisante sur ce point-là. Au début de chaque jeu de la série, on s'aperçoit qu'il y a de nombreux problèmes, et plus tard on apprend qu'ils ont tous leur origine très loin dans le passé, en moyenne plusieurs milliers d'années. Dans le premier FF, c'est 2000 ans dans le passé avec Chaos ; dans FFVI, c'est 1000 ans avant qu'a eu lieu la Guerre de la Magie ; dans FFVII, c'est 2000 ans plus tôt que Jénova est tombée sur Terre ; dans FFVIII c'est au contraire dans le futur qu'est cloîtrée Ultimecia ; dans FFIX c'est 5000 ans plus tôt que la première fusion, ratée, a eu lieu entre Gaïa (Héra dans la version français) et Terra ; dans FFX c'est 1000 ans plus tôt qu'a eu lieu la guerre des machines ; dans FFXII, c'est depuis plusieurs milliers d'années que la destinée d'Ivalice est contrôlée par les Occurias ; dans FFXIII, Cocoon a été créé il y a 1300 ans, et la Guerre de Transgression entre Cocoon et Pulse a eu lieu il y a 600 ans. Il faudrait que je fasse ou refasse FFII à FFV pour dire précisément leur situation. Enfin bref, chaque FF nous fait commencer une aventure pour nous faire vivre la fin d'un cycle commencé il y a au bas mot plusieurs milliers d'années, et dont les germes remontent généralement à la Création elle-même. On ne fait d'ailleurs pas que vivre en spectateur cette fin de cycle, on est l'acteur qui va déclencher la fin du cycle. C'est en cela que ce sont des aventures intéressantes selon moi.

Pour revenir à ton message, je vais essayer de t'expliquer certains points que tu imagines confus.

Seymour explique en fait plusieurs fois le fond de sa pensée : il a décidé au fur et à mesure du temps de devenir Sin et d'utiliser la dizaine d'années pendant lesquelles il sera encore conscient à l'intérieur pour détruire toute forme de vie humaine sur Spira. Il veut que Yuna soit son invoqueur, tout comme Yunalesca et Zaon 1000 ans plus tôt. Je crois qu'il l'explique deux fois, la fois la plus claire étant quand il est au Mont Gagazet (avec un combat qui s'ensuit assez dur au demeurant). Pourquoi est-ce que l'on ne s'en souvient pas forcément ? Parce que l'on ne comprend pas entièrement ce qu'est un priant, ni vraiment la nature de Sin, ni la nature de l'ultime chimère, ni la raison pour laquelle l'invoqueur meurt après l'avoir invoqué. On ne retient pas ce que l'on ne comprend pas, et au final on ne se rappelle de Seymour que son ton hautain et qui ne donne pas confiance, et qui voudrait "sauver" Spira en ayant Yuna dans son lit. En fait, une fois le jeu compris, on se rend compte que beaucoup de choses sont dites directement, et beaucoup d'autres sont très largement sous-entendues. J'ai bien fini FFX deux fois il y a une dizaine d'années tout en n'ayant pas compris que la Zanarkand du début se passait en l'an 1, alors que je croyais que cela se passait en -1000, donc je comprends ce que tu veux dire par scénario cryptique, cependant, je pense qu'il ne reste pas cryptique longtemps pour celui qui se donne vraiment les moyens de comprendre. Avant internet, certes, c'était plus dur car il fallait savoir lire le japonais pour comprendre les informations et explications inédites révélées dans les guides Ultimania, mais maintenant, toutes les informations et révélations importantes ont été traduites depuis, tout est à porter de main (si on sait lire l'anglais tout du moins).

Pour FFXIII, l'cie et falcie peuvent perturber lors d'une première partie, mais vu tous les jeux de la saga FNC (ce qui inclut Type-0), le fait que parfois on fait les FF plusieurs fois, je pense qu'après avoir fait une fois FFXIII, il n'y a pas de gros problème de compréhension possible. Les falcies sont créés par des dieux créateurs avec des tâches précises. Les falcies eux-mêmes sont créateurs, et créent des l'cies avec des tâches encore plus précises. Il n'y a rien de plus à comprendre. L'un est créé par l'autre, et les deux ont des pouvoirs, ceux des falcies étant plus puissants que ceux des l'cies, pour éviter de se faire piéger par sa propre création. Le "cie" à la fin du nom doit vouloir dire "être créé", "être désigné", "être assigné à une tâche" ou quelque chose du genre, il est donc logique que ce suffixe se retrouve dans les deux noms.

Pour FFX, ce ne sont pas des révélations de "ouf guedin", mais plutôt des ironies de l'histoire. Yuna a été nommée d'après le premier invoqueur ayant détruit Sin, Yunalesca. Or, il s'avérera que c'est cette dernière qui a envoyé Braska son père se faire tuer, que c'est Yuna qui décidera de la tuer, et enfin, c'est elle qui fera le "sending" et enverra Yunalesca dans l'au-delà. Justement, je trouve que c'est un choix judicieux, pour montrer la différence entre notre idéal d'une personne et la décision à prendre quand on est en face de la vérité. Pour Yevon et l'hymne des priants aussi c'est de l'ironie de l'histoire à l'état pur. Les croyants croient en Yevon en espérant que cette religion enlèvera Sin, alors que plus ils croient en cette religion, plus ils donnent de temps de vivre à Yevon, l'entité au centre de Sin. L'hymne des priants date du temps de Zanarkand, quand Yu Yevon planifiait de créer une Zanarkand idéalisée éternelle, une fois décodé et traduit, il donne ceci : Prie, Yu Yevon / rêve, priant / que notre prospérité soit éternelle. Concrètement, il s'agit d'un chant qui soutient l'éternité de Yu Yevon. Bref, croire en Yevon pour détruire Sin, c'est perpétuer le règne de Yevon dans Sin, et donc de perpétuer Sin. Prier avec l'hymne des priants, c'est donner de la force à un chant dont le sens est lui aussi de perpétuer Sin. Tu trouves peut-être tout cela perturbant, mais ce sont des sujets qui existent pourtant à l'étude sur notre planète. Par exemple, tu n'es pas sans savoir que le Dieu de l'ancien testament, le dieu tel qu'il est décrit par le judaïsme et l'islam, est un dieu revanchard, jaloux, violent, assassin, avec beaucoup de composantes humaines (au niveau du caractère) en fait. Il ressemble en cela beaucoup à Zeus, les (nombreuses) aventures extraconjugales en moins Ü Bref, des érudits et des sages disent que le Dieu de l'ancien testament est globalement une description de ce que l'on peut considérer comme le diable (en tant qu'entité allégorique du mal). Je trouve que niveau ironie de l'histoire, ça ressemble un peu à ce que l'on a vu au-dessus : en croyant croire au "bien", les croyants croient en fait au "mal" sans le savoir, et par là même le perpétuent. Ce n'est pas une histoire d'effet de surprise low cost, au contraire, je trouve tout cela très bien trouvé. Encore une fois, sur ces deux points (Yuna et Yevon), cela ne peut perturber que lors d'une première partie, pas au-delà, donc je n'y vois pas de problème, et je trouve que cela ne dilue pas le propos. Au contraire, cela lui donne de la substance.

Pour revenir à FFVII, FFVIII, FFIX, FFX et FFXIII, si les informations données dans les jeux sont cryptiques, ce n'est pas parce qu'ils pensent que ça bonifie les scénarios créés. En fait, nous sommes acteurs, et nous ne pouvons voir, tout comme les protagonistes, que ce que l'on veut bien nous dire. En tant qu'acteur, nous n'avons qu'une vue subjective de la situation, et on doit faire avec. Les guides Ultimania, qui nous présentent toutes les informations manquantes, nous viennent avec un point de vue omniscient, et permettent donc d'avoir un point de vue plus global sur la situation. Je veux dire par là que l'on doit faire avec les informations que l'on nous donne dans le jeu de la même façon que les protagonistes doivent le faire. On nous on dit donc juste assez pour que l'on puisse continuer l'aventure. Dans FFX, après tout, même si c'est mieux de connaître la raison pour laquelle les invoqueurs meurent après avoir invoqué l'ultime chimère, en soi, savoir qu'ils meurent est déjà suffisant et nous permet de poursuivre l'aventure. Pour le cas FFXIII, une vidéo de 5 minutes expliquant la création du monde est sortie quelques années après la sortie du jeu, et nous permet de mieux comprendre le background du jeu, donc des fois, effectivement, ils estiment que des informations peuvent être rendues publiques (et gratuitement) après coup.

Pour ce qui est de FFIX, et ce sera le dernier point que j'aborderai, je sais que tu aimes beaucoup ce jeu, mais tu parles de la fin un peu brouillon, ce qui me fait dire que tu n'as peut-être pas entièrement compris son propos. Voici ce que je peux t'expliquer (les noms propres sont ceux de la version anglaise, mais peu importe, on s'y retrouve très bien) :

6000 ans avant le début du jeu, une vieille planète du nom de Terra erre dans le cosmos avec une civilisation très avancée sur le plan magique, ou pour rester sur le thème que je développe, disons qu'elle sait contrôler l'éther. Quand le cristal au cœur de la planète a commencé à voir sa vitalité décroître, la faune et la flore ont commencé à mourir. Les "Terriens" (habitants de Terra) étaient désespérés et voulaient sauvegarder leur culture et leur technologie. Pour cela, ils ont construit Oeilvert pour archiver leur histoire, puis les plus érudits se sont concertés pour trouver un remède à ce problème. En effet, un cristal se trouve au centre de chaque planète, cristal qui gouverne le cycle des âmes. Le cristal planétaire central envoie des âmes qui iront s'incarner dans des corps organiques, et quand le corps meurt, l'âme retourne au cristal et les souvenirs et l'expérience que l'âme a eu sont récupérés par le cristal ce qui lui permet d'évoluer et de créer des créatures de plus en plus complexes. En clair, au départ, l'animal ne viendra pas directement, il faudra d'abord que le cristal passe par le stade végétal, et une fois suffisamment évolué, il pourra faire en sorte que des âmes incarnent des corps plus évolués, comme ceux d'animaux, et de même pour l'homme. Les âmes et les corps organiques sont liés, ce qui veut dire que tant que le cristal central n'a pas atteint un certain niveau spirituel/éthérique, alors les corps organiques n'évoluent pas au-delà de ce niveau non plus. Si la circulation des âmes s'arrêtait, alors l'accumulation des souvenirs et de l'expérience s'arrêterait, et la vitalité de la planète commencerait à décroître jusqu'à ce que le cristal retourne au cosmos avec la planète qui l'héberge. La vitalité de la planète va aussi tout simplement décroître avec l'âge. Cela ressemble beaucoup à la rivière de la vie dans FFVII, et donc aussi à FFX avec son cycle de la vie. Vous aurez aussi remarqué le parallèle avec le tout premier FF qui dit en substance que l'éther est la source de vie et que sans elle, la Terre meurt, la faune et la flore commencent à décroître, etc.

Bref, les érudits de Terra ont décidé de maîtriser la magie "Fusion" pour atteindre la vie éternelle et échapper à toute déchéance. Leur problème majeur était en fait leur cristal planétaire central, en plein déclin et de très faible vitalité, pour cause de vieillesse. Leur technique Fusion consiste à rechercher des planètes très jeunes dont le cristal central n'a pas atteint maturité et de l'assimiler, c'est-à-dire de faire circuler les âmes des habitants de Terra avec le tout jeune cristal. C'est du hacking éthérique. Cependant, cela ne s'est pas exactement passé comme prévu.

5000 ans avant le début du jeu, Garland a ainsi été créé par les érudits de Terra (à noter que l'érudition n'est pas forcément liée à l'éthique, malheureusement) pour superviser la restoration du monde et toujours prioriser les intérêts des habitants de Terra. Dans le même temps, les habitants de Terra sont entrés en stase dans l'attente de l'assimilation d'une jeune planète. Il est à noter que Garland est une sorte de Génome doté de conscience avec une durée de vie extraordinaire. Les habitants de Terra n'ayant pas réussi à trouver de planète inexpérimentée à assimiler, et la vitalité du cristal étant à un niveau de plus en critique, Garland a pris la décision très risquée de choisir la jeune planète Gaïa pour la Fusion. Gaïa rejeta le processus d'assimilation et la Fusion fut un désastre, ce qui a amené à la destruction de toute la population de Gaïa, ne laissant que des ruines à la surface. À cause de cet échec, de nombreuses constructions de Terra arrivèrent sur Gaïa, comme par exemple le château d'Ipsen, le palais du désert, et Oeilvert (les archives de Terra si vous avez bien suivi). Terra, quant à elle, finit sa course à l'intérieur même de Gaïa. À cause de l'échec de la Fusion, la lune de Terra est restée, et Gaïa s'est donc retrouvée avec deux lunes, la lune bleue de Gaïa et la lune rouge de Terra. Dans la mer près de Esto Gaza, Shimmering Island s'est formée, et sert de portail entre les deux mondes. Enfin, Garland a transplanté l'arbre magique de Terra, l'Ifa, à Gaïa, pour continuer de superviser le rétablissement du monde. Il faudra environ trois milliers d'années à Gaïa pour se remettre de la Fusion ratée et accueillir de nouveau une civilisation humaine à sa surface.

Image
Vous pouvez voir grâce a ce schéma officiel comment la Fusion s’est opérée 5000 ans avant le début du jeu.


3000 ans avant le début du jeu, Garland a commencé à créer des Génomes pour que les âmes des habitants de Terra puissent avoir un corps et revivre un jour. Cependant, avant que la Fusion ne soit complète, les Génomes sont donc incomplets, sans âme, créations artificielles sans conscience propre. La vitalité du cristal de Terra n'en finissant pas de décroître, Garland imagina un plan pour contrôler le cycle des âmes de Gaïa. Il planifia de fusionner les deux cycles d'âmes, celui de Terra, et celui de Gaïa. La première fois, la Fusion avait échoué car Gaïa avait un cycle plein de vitalité, alors que celui de Terra était mourant, le cycle des âmes de Terra ne pouvait donc pas dominer le cycle des âmes de Gaïa, et il y a eu rejet. Mais maintenant, 3000 ans avant le début du jeu, Garland prévoit d'empêcher les âmes de Gaïa de retourner à leur cristal, pour prioriser le cycle des âmes de Terra. Cependant, le cycle des âmes de Terra restait faible.

1000 ans avant le début du jeu, Garland plaça le Soul Divider (trieur d'âmes, littéralement) à la base de l'arbre Ifa pour rejeter les âmes de Gaïa et ne laisser passer que celles de Terra, ce qui permit à Terra de commencer à se restorer. La faune et la flore de Terra commencèrent à revivre sur Gaïa, cette dernière s'étant enfin remis des conséquences de la Fusion ratée. Les âmes de Gaïa rejetée par le trieur d'âmes furent envoyées via les racines de l'arbre Ifa jusqu'au continent où une civilisation avait commencé à se former. Ces âmes ont émergé en tant que brume, et le continent fut appelé Continent de la Brume (Mist Continent). À cause de la brume, les peuples ont migré sur les hauteurs, mais sa présence a produit de fréquents conflits résultant en de nombreuses guerres, ce qui accéléra le nombre d'âmes de Gaïa cherchant à retourner au cristal de Gaïa, et ainsi amplifiant la brume, ce qui était planifié par Garland.

38 ans avant le début du jeu, le roi de Lindblum Cid VIII inventa les vaisseaux propulsés à la brume, pouvant voler au-dessus de la brume. 29 ans avant le début du jeu, il mena un assaut avec ses vaisseaux des airs contre Alexandrie, et amena la paix sur le continent. Les conflits cessèrent, le cercle vicieux de Garland avait pris fin. Cela fait ainsi de ce roi le personnage ayant mis le plus gros frein aux plans de Garland de son temps. Frustré par le rythme lent auquel son plan allait à cause de la paix amenée par Cid, Garland eut l'idée, 24 ans avant le début du jeu, de créer un Génome avec une conscience propre qu'il enverrait sur Gaïa pour mettre la planète au branle-bas de combat. Il créa Kuja en implantant une conscience dans le corps d'un Génome adulte. Il considéra son expérience comme un échec, car Kuja n'ayant pas développé de sentiment, cela faisait de lui un être difficile à manipuler, et limité dans son potentiel. Garland plaça une limite à la vie de Kuja, et décida d'envoyer quand même son ange de la mort sur Gaïa le temps que son deuxième Génome soit créé et arrive au stade adulte. En effet, il remarqua que pour qu'un Génome développe des sentiments, il faut qu'il grandisse depuis le stade enfant. Via le développement des émotions, Djidane pourrait atteindre le stade Trance, ce qui ferait de lui un être supérieur à Kuja, ce dernier ne pouvant pas naturellement atteindre la Trance car incapable de ressentir des émotions complexes. Kuja est donc envoyé en mission sur Gaïa sans savoir que c'est un échec ni qu'il a une durée de vie limitée.

17 ans avant le début du jeu, Garland créa Djidane en plaçant une conscience dans un corps d'enfant. Kuja est jaloux et complote sa disparition. La même année, le roi Cid IX commence le développement d'un vaisseau ne marchant pas à la brume. 13 ans avant le début du jeu, Kuja kidnappe Djidane et le place sur Gaïa. Il sera récupérer par les Tantalas et sauver d'une mort prématurée. Il rêve souvent de sa terre natale, même s'il ne se rappelle que d'une lueur bleue. Il a oublié sa naissance sur Terra, mais recherche constamment son lieu de naissance ainsi que sa famille. Ainsi arrive le temps où les milliers d'années de travail de Garland portent enfin leurs fruits. Le cristal de Gaïa a été privé si longtemps d'âmes qu'il est devenu assez faible pour entamer une fusion avec le cristal de Terra. C'est aussi le temps où Garland succombe à la paranoïa. Le cristal de Terra est trop faible pour créer des chimères, mais Garland en a vu une invoquée à Alexandria 500 ans auparavant et avait été horrifié d'un tel pouvoir. Vu que le jour de la Fusion complète était proche, Garland est devenu méfiant que des chimères se mettent entre lui et ses plans au dernier moment. En cherchant le lieu où le pulse de Gaïa rencontre la surface, il trouva Madain Sari et une tribu d'invoqueurs. Ainsi, 10 ans avant le début du jeu, Garland ordonna à Kuja de raser le village, ce qu'il fit : le vaisseau Invincible détruisit Madain Sari, le village des invoqueurs sur le Continent Extérieur. Jane et Sarah s'enfuirent de la ville en flamme sur un bateau, mais Jane mourra durant la tempête, laissant sa fille seule flottant vers le château d'Alexandrie. Quand Sarah arriva au château, la famille royale fut réjoui de voir à quel point elle ressemble à la Princesse Garnet récemment décédée. Les cornes d'invoqueur de Sarah furent enlevées et elle devint la nouvelle Princesse Garnet XVII, sans savoir son vrai héritage. Kuja, qui n'a jamais été loyal envers Garland, devint curieux à propos de la peur de Garland pour les chimères. Kuja savait qu'il n'était pas assez fort pour combattre son maître et commença à chercher les chimères lui-même. En effet, Kuja savait que si le plan de Garland de fusionner les deux planètes réussissait, il ne serait plus utile, et Garland lui ferait retourner à sa condition de Génome-légume. Kuja planifia de renverser Garland et ainsi de régner sur Terra et Gaïa en même temps, ce pourquoi il se tourna vers la plus puissante chimère connue : Alexander.

Quelques années avant le début du jeu, Kuja rencontra la reine Brahne et commença à collaborer avec elle. À cause de l'influence de Kuja, Brahne commença à désirer le pouvoir de chimères et la conquête de nations voisines pour capturer les autres fragments du cristal d'invocation d'Alexander. Kuja promit d'aider Brahne, de devenir son fournisseur d'armes, et lui montra comment commencer la production en masse de mages noirs. Le village éloigné de Dali fut choisi comme usine de production de mages noirs. Un an avant le début du jeu, Garland, conscient que son Génome parfait, Djidane, devait être prêt, créa le Génome Mikoto. Il lui injecta une conscience et lui donna pour tâche de guider Djidane à Garland une fois Djidane arrivé sur Terra. Quelques mois avant le début du jeu, Cid IX finit la construction du Hilda Garde I, le vaisseau qui n'a pas besoin de brume pour fonctionner. Cependant, sa femme Hilda apprit qu'il l'a trompée, et le changa en grenouille. De plus, elle partit avec le nouveau vaisseau. Un peu plus tard, Hilda tomba sur Kuja qui garda le Hilda Garde I pour lui et prit Hilda en otage.

Après le début du jeu, et en passant divers événements de moindre importance, Djidane et sa troupe apprenne l'existence de Terra et décide d'y partir. Ils pilotent le Hilda Garde III jusqu'à la Shimmering Island, qui s'est révélée être le portail entre Gaïa et Terra. Après avoir navigué jusqu'à Terra, ils rencontrent Mikoto, une fille mystérieuse qui ressemble beaucoup à Djidane. Elle les guide jusqu'à Bran Bal, la ville des Génomes. Mikoto expliqua qu'elle fut créée avec une volonté indépendante, comme Djidane et Kuja, et qu'elle pourrait les remplacer si nécessaire. Vu que Djidane ne la croit pas, elle les dirige vers Pandemonium pour rencontrer Garland. Ce dernier expliqua directement à Djidane son rôle d'ange de la mort. Après quelques péripéties et questions existentielles, Garland est battu par l'équipe. Leur victoire est cependant de courte durée puisque Kuja arrive à Pandemonium, absorbe les âmes résidant dans l'Invincible, et utilisant l'âme de la reine Brahne en tant que catalyseur, atteint l'état de Trance. Il tue Garland, mais devient cependant fou furieux en apprenant la limite de temps que lui a fixé Garland dans sa programmation, et détruit au passage Terra avec son tout nouveau pouvoir. L'équipe regagne Gaïa avec les Génomes.

Nous ne savons pas de manière sûre ce qu'il advient du cristal de Terra après la destruction de la surface de Terra par Kuja, cependant, Garland dit à un moment qu'ils ne peuvent pas stopper la Fusion entre les deux planètes vu que l'arbre Ifa va continuer de trier les âmes et d'altérer le cycle des âmes de Gaïa. Après que l'équipe revient de Memoria, l'arbre Ifa est détruit, ce qui veut dire que soit le cristal de Terra va mourir peu de temps plus tard, soit qu'il va être assimilé par le cristal de Gaïa.

Pour ce qui est de Memoria et de Nécron (le boss de fin, la peur de la mort en personne), Memoria est une place créée certainement par une forte densité de brume ou d'éther, qui montre les souvenirs d'une sorte de conscience globale de la planète. Ce qui est montré dans Memoria est l'histoire que je viens d'expliquer plus haut, même si forcément j'ai pu écrire plus de détails grâce au Final Fantasy IX Ultimania.

Pour comprendre Nécron, il faut en fait remonter à la nature même de l'univers de FFIX. Ce dernier est censé fonctionner ainsi : toute chose retourne au vide matériel, à l'éther infini, une fois un cycle fini. Les cristaux sont les symboles de la vie, tout simplement parce qu'ils arrivent à insuffler la conscience et la prospérité matérielle dans un univers, dans des planètes. Ce sont des objets très spéciaux qui font le lieu entre la matière et l'éther. Ils sont cependant gouvernés par des cycles, tout comme nous sommes gouvernés par le cycle de nos battements de cœur. Ces cycles font que du vide matériel (l'éther) peut surgir la matière et la conscience dans des corps organiques, et qu'à l'inverse, la matière créée du vide matériel va retourner au vide matériel, c'est-à-dire l'éther. Pour note, dans FFXIII-2, le vide recherché par Caïus, l'éther, est nommé chaos. La continuité de ce cycle ne se fait que d'un point de vue éthérique (immatériel), pas matériel. Toute part de l'éther et revient à l'éther, ainsi la matière paraît apparaître et disparaître de manière régulière. C'est cette non-continuité de la matière qui est à l'origine de la peur, et a fortiori de la peur de la mort. Necron est donc un supra-nihiliste, un Seymour puissance dix, en cela que pour éviter cette discontinuité de la matière qui disparaît entre deux apparitions, mieux vaut ne pas qu'elle apparaisse du tout, et détruire ce qui est déjà apparu. Nécron dit que Kuja a découvert qu'il a peur parce qu’il sait que son cycle arrive à un terme. Kuja veut donc détruire le cristal de Terra dont il est originaire, car qui dit pas de début de cycle, dit pas de fin de cycle, dont pas de peur, pas de souffrance.

Nécron dit qu’il existe seulement pour un objectif : faire retourner toute vie au Zero World (en fait, il parle de l’éther, substance immatérielle), et il en profite pour préciser que c’est un monde sans cristal ni vie. Il dit aussi qu’il est éternel, car tant qu’il y a la vie, il y a la peur de la mort, peur qui va continuer de le créer.

Maintenant que l’on connaît la nature du monde de FFIX, et que l’on connaît les affirmations de Nécron, procédons à une analyse de ce ouf guedin supra-nihiliste. Nécron dit très clairement que l’éther est un monde sans vie, sans conscience, sans rien. Est-ce vrai ? Comme on l’a dit plus tôt, la matière est créée de l’éther et repart à la matière. Si l’éther était vide de manière absolue, ce ne serait pas possible. Le Zero World n’est donc pas « zéro » partout, seulement au niveau matériel en fait. Par rapport à la vie en elle-même et à la conscience, si l’éther ne portait pas en lui-même les germes de la conscience, la conscience ne pourrait pas être créée à partir de rien. En cela le propos de FFIX ressemble beaucoup à la théorie des groupes (discipline mathématique) qui dit que ne peut être créé que ce qui existe déjà, rien ne sort de nulle part, d’un point de vue absolu. La conscience ne peut sortir de l’inconscient, la vie ne peut sortir de la non-vie, donc l’éther aurait des germes de conscience et de vie en lui. Nécron a donc tort sur la nature du Zero World, mais c’est peut-être aussi à cause de la nature de Nécron lui-même. L’éther est censée répondre à notre volonté contrairement à la matière qui ne répond qu’à la matière. C’est pourquoi par exemple dans FFX les furolucioles peuvent créer d’immenses structures, l’éther ne fait que répondre à la volonté de création d’une conscience. Dans FFIX, on peut voir ce phénomène avec Memoria : c’est un endroit créé par le cycle des âmes de Gaïa, et qui va projeter dans l’éther les souvenirs des âmes de Gaïa ayant été récupérés par le cristal de Gaïa. Qu’est-ce que Nécron ? Nécron est l’allégorie vivante de la peur de la mort. Il a été créé depuis l’éther par l’émotion de toutes les âmes qui ont eu peur de la mort. Nécron a donc raison de dire que tant qu’il y aura des cristaux, et donc de la vie sur le plan matériel, il sera éternel : tant qu’il y aura de la vie sur le plan matériel, il y aura la peur de la mort, et il sera donc continuellement créé dans l’éther de la même manière que dans FFX la Zanarkand éternelle existait tant qu’elle était créée par des priants. Dans FFIX, il y a donc une sorte de cycle : germes de vie et de conscience dans l’éther, éther qui va donner des cristaux par densification, cristaux qui vont apporter la vie sur le plan matériel. C’est un cycle sans fin. En fait, la seule solution pour que Nécron disparaisse tout en ayant toujours de la vie sur le plan matériel serait de faire prendre conscience aux populations de chaque planète que vu que le cycle de la vie est sans fin et ne peut pas être arrêté, il n’y a pas de peur à avoir de la mort. On peut même dire que sans cette peur de la mort on peut mieux apprécier la vie, comme si on était débridé. On peut voir qu’une prise de conscience de cette situation a lieu à la fin de FFIX, avec Kuja le premier à exprimer une telle pensée : après avoir absolument tout perdu, il s’est rendu compte qu’il comprenait enfin ce que vivre voulait dire, c’est-à-dire sans peur de la mort, peur qui l’avait gouverné toute sa vie.

Pour ce qui est de la dernière affirmation de Nécron qu’il nous reste à analyser, c’est celle qui dit qu’il veut faire retourner toute vie au Zero World. Là aussi, c’est une création depuis l’éther des émotions de toutes les âmes qui ont eu peur de la mort. La peur de la mort a amené à beaucoup d’autres peurs, émotions, et pensées, Nécron lui-même parle des dérivées de la peur de la mort. La peur de la mort et de la souffrance va faire tendre certaines personnes à préférer être mortes que vivantes. Dans ces situations, c’est l’égo qui parle, et l’égo a tendance à vouloir généraliser des sentiments subjectifs : les émotions de ces personnes sont que la souffrance est tellement une expérience douloureuse qu’il n’y a pas qu’elles qui doivent cesser de souffrir en cessant d’exister, mais aussi tous les autres. C’est ce raisonnement nihiliste qu’a eu Kuja et qui appelé Nécron dans ce coin de l’univers de FFIX. Nécron que fait que répéter le discours des émotions qui l’ont créé. D’ailleurs, il ne fait pas que répéter de manière vaine, il incarne entièrement ce discours, ce pourquoi c’est un boss très puissant en soi.

Pour revenir sur point abordé précédemment, Nécron dit que le Zero World est un vide sans vie ni cristal, et l’on sait que ce n’est pas vrai. Mais alors pourquoi dit-il une chose pareille ? Il dit une chose pareille car la peur de la mort est liée au désespoir. Le désespoir est une émotion qui fait que l’on croit qu’il n’y a pas d’avenir possible. C’est donc forcément un état d’esprit qui implique qu’il n’y ait plus de vie, car tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. Encore une fois, Nécron ne fait que répéter le discours des émotions qui l’ont créé. C’est une sorte d’être malade qui n’a pas dit de faits avérés car il a été créé par des pensées malades et non sincères, il est le reflet de ces pensées. Je veux dire par là que si elles étaient sincères, ces personnes sauraient que c’est parce que la vie existe en des germes profonds dans l’univers qu’ils en sont venus à expériemter la vie eux-mêmes, et que donc leur désir de non-vie est juste une lubie issue du désespoir due à leur situation. Kuja reconnaît son erreur à la fin du jeu quand il est enfin sincère envers lui-même, c’est la sincérité qui l’a amené à découvrir la vérité, vérité que Nécron ne pourra jamais incarner car il est issu d’une pensée venant d’une mauvaise compréhension de l’univers.

Il y a eu beaucoup de débats sur le fait que Necron soit ou non dispensable en tant que boss final, mais je peux vous dire ceci : vu la nature du monde de FFIX, sa présence peut être considérée à la fois comme logique et avenue. Était-il indispensable pour conclure l’aventure ? Contrairement à ce que certains ont dit, je peux vous dire que non, on aurait très bien pu finir sur la mort de Kuja. Cependant, sa présence nous permet de confirmer la vision chère aux scénaristes de la série Final Fantasy que l’éther est une ressource créatrice immatérielle pouvant être façonnée par nos pensées. Final Fantasy X était le parachèvement de cette idée. Si dans FFIX Memoria est bien un lieu créé grâce au pouvoir des pensées sur l’éther, sa présence n’est pas suffisante pour montrer ce phénomène de manière explicite, et effectivement Nécron est là pour démontrer de manière encore plus concrète le pouvoir d’influence des pensées sur l’éther, que ce soit fait de manière conscience ou inconsciente.

Ah, sinon, vite fait, je reviens sur FFVIII, Linoa n’est pas Ultimecia. Ultimecia a utilisé Edea comme corps d’emprunt, elle a fait pareil pour Linoa, voilà tout. C’est ce que laisse entendre le jeu, c’est ce que laissent entendre les développeurs, je n’ai rien à dire de plus. Si un jour je suis motivé je ferai aussi un pavé sur FFVIII.

Je voudrais aussi dire qu'une fois les backgrounds de FFIX et FFX entièrement explicités grâce aux guides Ultimania, j'ai l'impression que celui de FFIX turboviole celui de FFX, c'est impressionnant toutes les choses à comprendre dans FFIX pour enfin voir de manière tout ce qu'il y a de plus claire son scénario.


Omega-phénix => Ce n’était pas toi qui m’avait dit que l’on pouvait le battre sans ses bras. Je voulais dire par là que quelqu’un m’avait dit que Der Richter peut être battu sans lui enlever un bras à un seul moment. Il a lui-même réussi, et m’a dit la méthode à appliquer. Je tenterai ce défi hardcore plus tard ^^
Concrètement, Der Richter est un sac à PV car si tu ne fais que lui enlever ses bras, en tout, tu dois retirer environ 40 millions de PV, ce qui est absolument énorme. Oui, tu ne te fais pas beaucoup toucher, et tu attaques énormément. En n’attaquant pas ses bras, on le bat de manière plus rapide, juste un peu plus long que Nemesis, cependant, il faut être mieux préparé.

Pour ce qui est de Yunalesca, je suis sûr que FFWorld a mal interprété. FFWorld sous-entend que Yunalesca veut protéger son père avant tout, mais c’est faux, elle dit clairement dans FFX exactement le même motif que Mika, elle veut que le peuple de Spira ne perde pas espoir sinon ce sera le chaos. Pour elle, sa méthode a peut-être des défauts, mais elle pense vraiment aider et sauver le peuple de Spira. Bien sûr, l’égo a aussi son influence car c’est toujours plaisant de se dire que l’on est le sauveur attitré de tout un peuple. Peu de gens savent que l’ultime chimère s’obtient de Yunalesca, mais cela peut jouer quand même via le jeu de l’égo qui peut faire miroiter une fausse humilité.
Lorsqu’une âme est plongée dans un état d’oubli d’elle-même, son parcours l’amènera naturellement à vouloir redevenir Lumière. Voilà le sens de la grande aventure humaine.

Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer.
Kuja Ier
Bugueur forum
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7832
Inscription: 08 Avr 06 à 22:45
Localisation: Là où on ne m'attend pas...
Sexe: Homme

PrécédenteSuivante

Retourner vers Jeux Vidéo en Général


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron