[Débat] Le manga en 2014, on en parle ?

[Débat] Le manga en 2014, on en parle ?

Messagepar cKei » 23 Avr 14 à 15:13

Salut,

j'ai remarqué une chose depuis l'année dernière, ou plutôt deux, c'est une sorte d'appauvrissement généralisé de l'industrie du manga qui nous arrive en France, ainsi qu'un déplacement des sujets proposés vers d'autres genres.
Mon constat, c'est que de plusieurs centaines de titres achetés par ans les années précédentes, je n'ai fait l'acquisition que d'à peine 65 volumes entre janvier 2013 et mars 2014, ce qui pour un gros consommateur/collectionneur comme moi est extrêmement faible. C'est simple, je n'arrive plus à trouver de nouvelles séries vraiment intéressantes.

Au début je me suis dit que ça venait probablement de moi, une combinaison de moins de temps à y consacrer (ce qui est vrai) et puis on vieilli... sauf que je ne crois pas une seconde que mes goûts aient soudainement changés à ce point à 28 ans. :niet:

Donc c'est que ça vient effectivement d'autre chose, mais quoi ? Éléments de réponse:

Il suffit de parcourir les rayonnages des nouveautés chez votre libraire préféré, à la Fnac ou directement les plannings des éditeurs pour s’apercevoir des changements: le Shojo fait un retour en force, voir carrément le Yaoi qui arrive à la mode depuis quelques années et qui envahi (je dirais même phagocyte) tout. Et avec un tel déferlement, les autres genres n'ont plus beaucoup de place. C'est un simple choix marketing.

L'autre chose, c'est qu'il y a moins de "gros" titres qu'avant en particulier en shonen. Beaucoup de bonnes séries ont pris fin sans être remplacées qualitativement. Restent les Naruto, One Piece et consorts, mais ceux-ci tournent en rond depuis belle lurette, et d'autres je n'ai jamais vraiment accroché (genre fairy Tail), j'ai vraiment l'impression que les auteurs font du stéréotypé, du bas du front, ou simplement du pas très original. Les nouveaux titres me paraissent assez fades.

Du coup, si on enlève les vieilles séries toujours en parution (notamment Detective Conan, Vagabond, One Piece, HxH, Yotsuba et Ippo) je me retrouve avec très peu de bonnes trouvailles, et ça m'attriste. :-(

Parmi ces séries plus récentes, citons Bakuman (un poids-lourd du genre) qui a déjà quelques années, Master Keaton par l'un de mes auteurs fétiche, Silver Spoon qui m'a fait passer de bons moments et... Ben c'est tout. Le reste sont des nouvelles séries, certaines qui font le buzz, mais que je laisse tomber après quelques volumes pour les raisons expliquées ci-dessus. Par exemple Attack on Titan, Samidare, Arago, Blood Lad, autant de séries pas folichonnes qui finiront dans un carton.
Le manga est un bien culturel qui me tient vraiment à coeur, tout autant que le jeu vidéo, et ce virage (cette crise même) me fait peur.

Est-ce que ça veut dire qu'il n'y a plus de bonnes série ? J'y crois pas une seconde. Mais elles sont bien cachées, et j'ai plus autant de temps pour fouiner qu'avant (encore moins pour lire des scans). Tout ça pour vous faire réagir au problème et si possible que vous me conseillez de bonnes trouvailles (Si vou plé :lol: ).
Dernière édition par cKei le 23 Avr 14 à 15:17, édité 2 fois.
Image
cKei
Phoénix Magique
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2087
Inscription: 03 Déc 10 à 12:27
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg
Sexe: Homme

Re: [Débat] Le manga en 2014, on en parle ?

Messagepar Re-Van » 23 Avr 14 à 16:59

Je suis sur le même constat que toi.
Je dois avoir près de 600 titres donc à mon avis 500 mangas et 100 comics (essentiellement Star Wars). Entre 2010 et 2012 j'ai acquis quasiment 300 mangas que j'achetais par intégrales en occaz. Je dois bien avoir 200 mangas que je n'ai toujours pas lu. De mon côté je crois que je me suis désintéressé des mangas entre autre parce que comme tu le dis y a de moins en moins de bonnes séries prenantes.

Et puis j'ai jamais réussi à accrocher Naruto ou One Piece et vu le nombre de tomes j'ai clairement pas envie d'engloutir un budget là dedans. Avant je passais des heures en librairies à feuilleter les mangas sur place, aujourd'hui je ne m'arrête même plus devant les rayons mangas *bweuh*
Moi je ne saurais pas te conseiller de mangas actuellement :V
"Je ne veux pas déranger monsieur le magicien Gandalf mais... quand est ce qu'on mange ???"
Re-Van
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 936
Inscription: 05 Fév 12 à 20:30
Localisation: Avec ma Vanille sur Gran Pulse
Sexe: Homme

Re: [Débat] Le manga en 2014, on en parle ?

Messagepar Kalas » 23 Avr 14 à 18:34

Je suis d'accord sur le fait qu'on ne trouve pas grand chose ces derniers temps au niveau manga... Personnellement ça fait très longtemps que je n'en ai pas acheté mais si j'ai un seul et unique manga à te conseiller c'est übel Blatt qui est un manga axé dark fantasy. Il y a 15 volumes pour le moment et c'est toujours pas fini je pense (je n'ai pas encore acheté les derniers, je suis un peu en retard). Bref, si t'es pas sûr de ton coup essaie de lire un synopsis ou de trouver quelques extraits sur le net !

Sinon je suis aussi Shingeki no Kyojin (Attack On Titans) qui est un très bon manga pour moi, mais bon ça n'a pas eu l'air de t'inspirer.
Image
Jumeau caché de Basch

Image
Kalas
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1087
Inscription: 16 Jan 06 à 20:14
Localisation: In my dreams ~
Sexe: Homme

Re: [Débat] Le manga en 2014, on en parle ?

Messagepar cKei » 23 Avr 14 à 18:53

Ouais mais Ubel Blatt c'est pas récent, je m'étais arrêté au volume 14 à l'époque. Et avec le recul, c'est pas forcément mon truc, un scénario HF convenu et une esthétique étrange, comme peuvent l'être des titres comme les Satoshi Urushihara ou plus récemment Dans in the Vampire Bund.

Attacks on Titan, tout le monde en parle, ça a même donné des memes mais je vois pas bien pourquoi. Je n'ai lu que le premier, c'est peut-être un tort, mais ce que j'ai vu était pas particulièrement prenant, et très classique.
Image
cKei
Phoénix Magique
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2087
Inscription: 03 Déc 10 à 12:27
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg
Sexe: Homme

Re: [Débat] Le manga en 2014, on en parle ?

Messagepar PsychoKefka » 23 Avr 14 à 21:10

Sans être un gros lecteur ou fan, je dois avouer que même moi j'ai cru remarquer ce phénomène. Il suffit de survoler ce qui est mis en avant. Par contre, je conseillerai de se tourner vers les seïnens, notamment historiques qui possèdent souvent des intrigues très riches ( mon gros coup de coeur actuel, ça reste Vinland Saga ).
En fait, devant le flot de nouveautés, on a vraiment l'impression que tout est générique, et un adjectif me revient très souvent : insipide.
Image Image

Maetel a écrit:c'est juste nomuresque (c'est un synonyme de ridicule mais avec des fermetures éclairs en plus).
PsychoKefka
Fossile du Faux Rhum
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10813
Inscription: 25 Nov 05 à 15:56
Localisation: devant sa console
Sexe: Homme

Re: [Débat] Le manga en 2014, on en parle ?

Messagepar cKei » 23 Avr 14 à 22:23

PsychoKefka a écrit:Il suffit de survoler ce qui est mis en avant. Par contre, je conseillerai de se tourner vers les seïnens, notamment historiques qui possèdent souvent des intrigues très riches ( mon gros coup de coeur actuel, ça reste Vinland Saga ).

Les seinens "calmes" ça fait des années que j'en lit, comme La vie de Bouddha, l'Arbre au Soleil, Lone Wolf &Cub et autres mais j'ai jamais essayé Vinland Saga, ça a l'air intéressant. Je note, merci :-)
Dernièrement dans ce style c'est Master Keaton que je suis, bien plus satisfaisant que le Billy Bat du même auteur (Urasawa en l'occurence). Tout simplement parce qu'il ne se prend pas la tête, il dépeint des situations diverses de l'époque de la Guerre Froide (plutôt vers sa fin) au travers d'un archéologue/espion/prof d'université sans développer une trame trop dense, du coup ça se lit bien. Bon cela dit ce n'est pas à proprement parler une nouveauté, la parution originale a pris fin en 1994 :lol: Cela dit le dessin vaut largement ses productions actuelles.
Image
cKei
Phoénix Magique
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2087
Inscription: 03 Déc 10 à 12:27
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg
Sexe: Homme

Re: [Débat] Le manga en 2014, on en parle ?

Messagepar ノクティス・ルシス・チェラム » 25 Avr 14 à 01:47

Y a Gangsta,sun ken rock,ichi the killer(2012-13) bref y a de très bonnes sorties,avant 2012 y avait 99999sorties par mois dont 99997 daubes ^^".
Here I Come ! Image
ノクティス・ルシス・チェラム
Mini mog
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6
Inscription: 24 Avr 14 à 15:54
Sexe: Homme

Re: [Débat] Le manga en 2014, on en parle ?

Messagepar cKei » 12 Sep 14 à 10:20

Après avoir brossé ce portrait pessimiste, j'ai commencé plusieurs séries. Au programme, du neuf, du vieux et du recyclage.

-Le vieux d'abord: une série que je veux essayer depuis longtemps, H2 de Mitsuru Adachi. Bon là pas de surprise ça reste du Adachi pur jus, limite trop mais je sais que j'adhère. Un collégien lanceur star de son équipe de Baseball auquel on diagnostique une faiblesse au bras qui le rend inapte à jouer sous peine de graves séquelles. Le type se retrouve dans un lycée sans club de baseball, mais par la force de la destinée (et de l'inusable quadrilatère amoureux) va quand même monter son petit club dysfonctionnel.
Donc c'est dans la droite ligne de ses travaux précédents, avec des dessins très épurés et des persos pokerface, j'adore. Mais je sais pas si je tiendrais les 34 volumes sans rebondissements.


-Autre pas très vieux mais quand même, Vinland Saga que m'a recommandé Psycho. Série "historique" (ça reste de l'aventure simple) sur fond de conquête viking, avec un dessin pas mal mais trop typé shonen à mon gout pour ce style, je sais pas où ça va aller mais ça se laisse lire. Je suis pas encore complètement emballé mais à priori favorable.


-Dans le neuf, j'ai tenté un scénario qui de prime abord semble assez sérieux, puisqu'il a été écrit en réaction à l'accident nucléaire de Fukushima, donc à priori un sujet grave duquel on doit pouvoir tirer quelque chose de mature. Et ici la proposition est belle, ce sera la recherche d'une nouvelle source d’énergie pour remplacer nucléaire, pétrole et tout ce qui détruit notre planète à petit feu. Arrive donc The Hunt for Energy. Ne faisons pas durer le suspense, le traitement du sujet est foiré. :-°
Parce que pour protagoniste de cette histoire, on nous colle un personnage dôté d'un super pouvoir, celui de voir les "particules d’énergies" qui composent le monde. Donc au lieu d'un perso "normal" qui serait à même d'avoir un raisonnement et des réactions logiques sur le sujet, on part dans le grand n'importe-quoi. Pour son entreprise (bizarrement confiée par le PDG d'un groupe électrique jap donc je ne vois pas les motivations), lui seront adjoint les services de l'inévitable sidekick/comic relief pas du tout à sa place, et de la bombasse ambitieuse de service. Et bien sûr un antagoniste pas du tout caricatural dont on se demande ce qu'il vient foutre là. Donc déjà y'a un problème de forme, on se retrouve à lire un simple shonen de type Yakitate Japan!, où les gens partent de choses plutôt banales pour en tirer des réactions disproportionnées.
Genre dans ce premier volume: pour "trouver une nouvelle source d’énergie viable", les héros commencent par aller visiter celles qui existent déjà (photovoltaique, pétrole) alors que par définition ce sont des énergies qu'on connait, donc qui ne devraient pas présenter d’intérêt pour eux. Mais là ces cadres d'entreprises énergétiques ont l'air vachement étonnés d'apprendre les rendements énergétiques de ces deux sources possibles, ainsi que les avantages/inconvénients qui y sont liés. En fait le problème de ce manga vient du fait qu'il est écrit à destination de gens qui n'y connaissent rien, pour les sensibiliser au problème mais de façon caricaturale.
J'arrête de tirer sur l'ambulance, je compte tenter le second volume pour voir s'ils s'orientent autrement mais j'y crois pas trop. En plus la DA est assez spéciale, le mangaka étant Coréen certains persos sont très typés Manwha, ça fait bizarre.


-Dans la série "pas mal mais j'ai déjà lu ça 400x", j'annonce Nisekoi. A priori le Shonen harem classique: le jeune héros pense à son amour d'enfance auquel il a fait une promesse, celle de se marier quand ils se retrouveraient, en lui offrant une clé en pendentif qui ouvrirait la serrure que lui-même porte autour du coup. Manque de bol, le mec a totalement oublié le visage de sa dulcinée. Il finit par tomber sur une jeune fille super belle mais totalement Tsundere qui va apprendre à le connaitre et OH PUTAIN C'EST TOTALEMENT UN PLAGIAT DE LOVE HINA !!! 8-) Non mais carrément, ils s'en cachent même pas, je sais que ce sont pas les premiers à le faire (je pense à Love et Collage qui reprenait déjà le principe) mais là c'est un peu abusé. Y'a bien quelques idées en plus, les deux héros sont membres de familles de Yakuza rivales (déjà lu ça aussi) qui décident de les faire passer pour un couple pour calmer les tensions des gangs, d'où quiproquos en pagaille, plus plusieurs autres amoureuses potentielles qui viennent se greffer dessus à la façon d'un To LoveRu (en moins ecchi), avec chacune des arguments qui pourraient potentiellement faire d'elles les filles de la promesse, mais on sait très bien où on se dirige. Bon à part ça, ça se laisse lire, c'est juste que j'ai constamment ces comparaisons à l'esprit.


-Enfin, dans le neuf mais archi classique, il y a Magi. Une sorte de Dragon Ball, avec un héros super fort mais candide, qui va vivre plein d'aventures sur fond de Mille et une Nuits. Meh :V . J'ai déjà lu ça 100x, les ficelles sont bien visibles, apparemment ça a beaucoup de succès auprès de la jeune génération mais je vois pas vraiment pourquoi, y'a déjà eu bien mieux avant.

Mais je ne désespère pas encore de retrouver une histoire enthousiasmante :-|

Les quelques séries commencés ces derniers mois. Tout n'est pas neuf mais faut bien rattraper mon retard à un moment ou à un autre :-)

-Erased, un seinen de Kei Sanbe. Un jeune homme est régulièrement victime de "sensations de déjà-vu" qui le forcent à revivre des moments immédiats de sa vie d'apparence banales pour lui, mais qui peuvent s’avérer létaux pour son entourage direct. En quelque sorte des visions d'un futur immédiat qui lui permet de fait de sauver les gens, ou de déjouer des situations dramatiques. C'est justement au cours d'un de ces sauvetages qu'il est gravement blessé, et que des souvenirs de son enfance lointaine vont lui revenir.
Honnêtement ça commençait comme un banal manga de super-héros malgré lui qui va se servir de ses pouvoirs pour faire le bien, mais la dernière partie du premier volume vient complètement rebattre les cartes et orienter l'histoire dans une direction plus sombre. Donc pour le moment c'est prometteur :-)
Anecdote qui va dans ce sens, le manga a obtenu la seconde place au prix Taishô 2014, juste derrière Bride Story excusez du peu.

-Mokke : Bon là c’est plus convenu, on suit deux jeunes filles, petites-filles d’exorciste, dont l’une a le pouvoir d’entendre les Yôkai, tandis que l’autre se fait régulièrement posséder par ces derniers. Donc à chaque chapitre on nous présente un yôkai spécifique qui va interagir avec la petite famille.
Après c’est pas extrêmement prenant mais ça se laisse lire, et même si l’auteur se laisse aller à de la morale facile il arrive de temps en temps à faire le parallèle entre le Yokai et la situation psychologique des possédés, ce qui est plutôt intéressant. Après le traitement ne casse pas des briques non plus hein.

-Le nouveau Tom Sawyer. Un type qui débarque de Tokyo sur l’ile paumée d’Hatena-jima, très rurale et pittoresque. Il fait la rencontre d’un jeune du coin, très sauvage et beaucoup plus en phase avec la nature et va devoir apprendre à vivre en communion avec la communauté. D’où plein de situations décalées prévisibles.
Bon là je sais pas trop quoi en penser. La situation de départ est déjà vue (Lamune, Open Sesame, Umisho etc…) et je vois pas trop où ça va, la finalité, mais l’auteur essaye de créer un univers scénaristique cohérent en allant piocher dans le folklore vrai ou fantasmé des iles proches d’Okinawa. D’un côté j’ai rien contre, mais de l’autre j’ai rien pour non plus. A voir.
Le seul bémol c’est que je vois pas bien d’où sort ce titre (j’avais lu Tom Sawyer et Huckleberry Finn étant gosse pourtant), qui en plus fait un peu prétentieux.

-Witchcraft works. Un ado, amoureux transi de la belle du lycée qui ne lui a jamais jeté un regard, se retrouve soudainement harcelé par de méchantes sorcières qui tentent de l'enlever (ou de l'occire, j'en sais rien), tandis que sa dulcinée se révèle être une grosse malade capable d'incinérer n'importe quoi et n'importe qui. Une série encore une fois classique, mais pas désagréable par son emploi des personnages à contre-courant: Ici c'est le garçon adolescent qui est la petite chose fragile, et la belle jeune fille son protecteur. Ok, ça s'est déjà vu (Samidare dernièrement) et j'imagine que l'évolution sera typiquement shonen pour re-renverser les rôles, mais agréable quand même.


-Kenshin: Restauration. J'ai choppé ça par hasard chez mon libraire sans savoir qu'une suite était sorti. A priori j'aime beaucoup Rurouni Kenshin, donc ça devrait aller. Après lecture, si vous êtes fans de Kenshin, NE LE PRENEZ PAS. Ça n'est ni une suite, ni une préquelle, mais une relecture du scénario en condensé pour l'adaptation au cinéma. Les personnages principaux déjà connus interviennent coup à coup mais sans grande exposition, et les situations sont du déjà vu dans la série. Du coup si vous connaissez l'histoire ça n'a aucun intérêt, si vous ne la connaissez pas y'a mieux à lire, et j'ai l'impression de m'être fait enfler. :( Ca m'apprendra à faire des achats à l'aveugle (bon souvent on déniche du bon aussi). Sinon le premier volume inclus aussi un "épisode zéro", une sorte de préquelle en un chapitre très proche en temps à Rurouni Kenshin. Un peu comme les one-shot qui ont déjà été publié, c'est sympa mais un peu toujours la même chose/histoire/personnages.

-Dragon Quest Emblem of Roto. Vous prenez Dai no Daibôken (Fly), vous mixez avec le background des trois premiers DraQue et un style de dessins très 80's et vous obtenez... ça. En gros on a droit à un énième héritier de Roto, à priori antérieur au héros du premier (qui lui-même est l’aïeul du héros du 2 si vous avez suivi) qui va devoir apprendre à devenir un héros lui-même pour vaincre les forces du mal. Qu'on soit clair, j'adore les Dragon Quest parce qu'ils arrivent à créer un univers cohérent entre tous les jeux et médias. J'ai fait DraQue 1 et 2 et même s'ils sont très basiques dans leur approche du RPG scénarisé, je les ai plutôt aimé. Mais ce manga, j'ai beaucoup de mal à le lire sans bailler.
Parce que Fly, quoi qu'on en dise, a su utiliser toute la mythologie tirée des jeux pour en faire une œuvre qui tient la route toute seule, on y retrouve bien les noms des attaques et des monstres mais ça ne s'adresse pas aux fans uniques des jeux, c'est aussi un vrai shonen dans le plus pur style. Alors que là je ne comprends pas pour quelle raison l'éditeur a eu envie de sortir maintenant un manga du début des années 90, dépassé depuis longtemps en terme d'action et de scénario, qui plus est quand il a mal vieilli. Enfin y'a rien de honteux, mais ça n'a pas grand intérêt à lire...

-Cimoc (2011): Bordel :-\ . Plus racoleur que ça tu meurs. C'est Bakuman pour les pervs, en moins intéressant. En gros un loser qui veut devenir mangaka tombe sur sa voisine très sexy (avec les pastèques qui vont bien et la pose lascive) qui s'avère être une éditrice de manga (pratique) un peu originale. Vu qu'on n'arrête pas de lui dire que pour être un bon mangaka, faut savoir dessiner des jeunes filles bien aguichantes pour plaire au public cible, il demande à sa nouvelle patronne s'il peut baiser avec elle (texto) pour savoir enfin ce qu'est une fille. Hilarity ensues. Ou pas.
C'est vachement romantique.
A part ça on trouve aussi des éditeurs très cyniques sur leur média, qui complotent dans l'ombre, et pas une once de pédagogie.
J'ai lu qu'un volume pour l'instant et j'ai pas hyper envie de lire le deuxième, pas dans le mood. Même s'il est possible que ça évolue, j'en doute parce que je vois bien vers quoi s'oriente l'auteur (qui se trouve être celui qui a fait Unbalance x Unbalance, beaucoup plus intéressant à lire).


-Mix de Mitsuru Adachi (2012): Pour ceux qui connaissent Touch ou son adaptation télévisée (Théo ou la batte de la victoire), c'est une sorte de suite spirituelle. je veux dire par là que Adachi oblige, on est en terrain connu quelque soit la série, mais là les références sont évidentes et explicites: on est dans le même monde, et les protagonistes (deux "frères" amoureux du baseball, et leur soeur cadette) vont dans le même Collège que dans l'original. Pour le reste, Adachi est self explanatory. :-P



-Dimension W. Pas mal dans le genre (après un volume), même si c'est déjà vu. Plus prometteur que Hunt for Energy dont je parlais plus haut. Là le concept un peu fourre-tout (du Chobits notamment) s'oriente vers le combat du chasseur de prime buriné par l'expérience contre la mauvaise multinationale énergétique, tout en devant s'occuper de sa jeune fille robot qui a tout à apprendre. A voir si ça évolue bien.



-Barakamon (2009 mais sort cette année chez nous)

C'est sympa comme tout :-) . J'avais parlé du "Nouveau Tom Sawyer" dansun peu plus haut, et c'est un peu pareil mais en mieux fait. Ici c'est un jeune maitre de calligraphie japonaise qui débarque dans un village un peu isolé sur une ile pour se ressourcer, après avoir mis une droite à son professeur qui avait osé critiquer durement son talent. S'ensuit évidemment tout un tas de péripétie qui se basent sur les différences culturelle entre lui et les bouseux (notamment les jeunes filles qui s'immiscent chez lui sans vergogne). C'est donc beaucoup moins appuyé que dans l'autre, donc plus agréable à suivre, on voit moins les ficelles. J'y trouve aussi un peu de ressemblance avec Yotsuba& en ce qui concerne les relations d'ainé à jeune enfant. En gros c'est pas la série ultime, mais j'aime beaucoup.



-Tokyo Toybox, 2 volumes (2008, celui-là date). Un manga qui m'avait été chaudement recommandé, et c’est effectivement très sympa ('.')

Un peu de mal avec l’aspect graphique qui fait un peu vieillot (pas aidé par la qualité de l’édition faut dire): ça rend très bien en couleur ou sur des dessins épurés (genre les character concepts inter-chapitres) mais dans des cases chargées, ça passe pas terrible. Je pense que ça va se régler au fil des volumes.
Maintenant sur la narration, c’est cool. Les persos principaux sont archétypaux mais ça passe bien avec leur développement progressif.

On est moins dans l’explicatif sur le déroulement du processus créatif que dans Bakuman, mais j’aime beaucoup la façon dont sont abordées les contraintes des développeurs de jeux vidéo vis à vis des éditeurs et de leur public – on pourrait d’ailleurs sans mal recouper les situations avec de vrais jeux, comme les Demon’s/Dark Souls ou les jeux de combats style Hyper Street Fighter 2 the world warrior new challengers ex+alpha. Également la problématique des jeux vidéos à suites, dont l’esprit est phagocyté par les "méchants" éditeurs au profit de la rentabilité seule.
Bref c’est un bon manga, et je vais agréablement continuer la série avec les Giga TT.


-Green Blood (2011), recommandé aussi.

Celui-là j’ai plus de mal à accrocher. Le cadre de l’intrigue est plutôt original, typé Western avec colons Irlandais (je comprends mieux le titre), et j’ai cru un moment qu’on allait s’orienter vers du manga historique, comme ceux de Kaoru Mori (que je recommande d’ailleurs ^^). Mais à côté de ça ça ressemble trop à du seinen lambda, le héros obligé de servir une cause qu’il abhorre pour survivre et se venger. L’impression d’avoir lu ça dix fois. Dommage.
Image
cKei
Phoénix Magique
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2087
Inscription: 03 Déc 10 à 12:27
Localisation: Toulousain exilé à Strasbourg
Sexe: Homme


Retourner vers Manga


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron