[Série] OZ

[Série] OZ

Messagepar Invité » 11 Juil 07 à 20:43

Après hésitation, je me suis décidé à faire une fiche sur OZ :
Image
Nombres de saisons : 6. Nombres d'épisodes : 56.

Synopsis
Oz, diminutif d’Oswald, est le nom d’une prison de haute sécurité américaine. A l’intérieur se trouve une unité particulière dirigée par Tim McManus. Il s’agit d’un véritable projet pédagogique sensé favoriser la réinsertion des condamnés, en laissant une certaine liberté au prisonnier, leurs permettant d’exercer différentes activités et ainsi de gagner de l’argent. L’idéal se trouvera cependant confronté à la dure réalité de la violence des pensionnaires.
Image
Cette série est tout simplement géniale. Tout d’abord, il n’y a pas de personnage principal. Il y a évidement des personnages que l’on retrouve plus souvent que d’autre comme l’équipe dirigeante, les gardiens, et les surtout les prisonniers. Il n’y a cependant pas de point de vue unique. L’idée de base est que le spectateur est le témoin de la vie carcérale. Les prisonniers se regroupent généralement par clans. Il y a un peu de tout : des aryens, des latinos, des siciliens, des afro-américains, des musulmans, des chrétiens, des gays etc. Il y en a aussi qui choisissent d’être des électrons libres. Ces clans ont leurs leaders, leurs règles, et sont souvent en conflit avec les autres. Tous ses groupes forment un véritable microcosme social. Nous observons ainsi leurs différents comportement et interactions des personnages vis-à-vis de leur environnement, de part leurs caractères et leurs éducations en fonction des événements. C’est la base des scénarios des épisodes. La plupart des personnages ont une psychologie incroyablement fouillée. C’est d’ailleurs tout l’intérêt de la série. Certains essaieront simplement de survivre, d’autres essaieront de prendre du pouvoir au sein de la prison via le trafique de drogue. Le tout à base de complots, d’alliances, de contre alliances, trahisons, coup tordus, assassinat. Pas pour les âmes sensibles car de la violence, il y en a. Plein. Quel soit à base de torture mentale, de violence physique et sexuelle, rien n’est épargné aux spectateurs. Et c’est souvent très dur d’assister à ça. Cette violence permet de souligner la grande force de la série : son réalisme. Tout les plus mauvais côté de la nature humaine sont montré. Il n’y a évidement pas que de la pourriture à Oz. Il y a parfois un peu de lumière dans les ténèbres. Bien que certains reste d’indécrottables ****** (qui n’ont pas pris les bonnes décisions pour changer), beaucoup cèdent au désespoir et au fatalisme, la plupart reste des humains en quête de réconfort et d’affection en dépit de leurs comportements. Mais la série est construite de manière à laisser les personnages livrés à eux même. C’est souvent les personnages les plus humains qui en souffrent le plus, mais les bêtes aussi souffrent. Lorsque certain finissent par trouver le chemin de la rédemption, il sont confrontés aux autres qui leurs font obstacle. C’est la nature humaine qui construit le scénario. Certains personnages récurrents subissent ainsi une fin à laquelle on ne s’attend pas, on des changement de comportement lorsque un événement inattendus survient. On en vient à souhaiter la mort de beaucoup de détenu, à éprouver de la compassion pour d’autres. Il n’y a absolument aucune ligne toute tracée dans l’histoire. Il s’agit de cycles, toujours les mêmes, à base de survie et de mort. Impossible pour le spectateur de prédire avec certitude qui va s’en sortir, qui va survivre. Au final de la série, il est impossible de faire le compte de tous les morts.
Au fil de la série, on en apprend beaucoup sur la vie carcérale américaine. Dans chaque épisode, l’un des prisonniers, Augustus Hill, intervient pour parler directement aux spectateurs, la plupart du temps sur un ton sarcastique. Ses interventions paraissent surprenantes aux débuts, car ses raisonnements semblent un peu à coté de la plaque. Mais en réalité, il s’agit souvent de métaphore que l’on peut lié aux situations visibles lors des épisodes. Beaucoup de raisonnement sont assez incroyable et souligne souvent les comportements humains et les défauts du systèmes carcérale et judiciaire américain. On en a pour notre argent, ça donne souvent l’occasion de réfléchir.
Image
J’ai rapidement accroché à cette série, qui gagne en intensité après une première saison introductive à l’univers de OZ. De part son extrême violence et son ambiance franchement glauque, OZ est une série réserver à un public mature.

Quelques personnages. Le casting de cette série est tout simplement excellent. Pas mal d’entre eux sont plutôt connus désormais.

ImageTerry Kinney : TIM MCMANUS. Il est responsable du service expérimental de haute-sécurite de Oz. Il espère vraiment que le système marchera, mais est souvent confronté aux comportement des prisonniers.
ImageLee Tergesen : TOBIAS BEECHER. C’est avec lui que nous entrons dans l’univers de OZ. Un avocat alcoolique ayant renversé une petite fille. Ses repèrent partent rapidement en éclat lorsqu’il devient le larbin (pour pas dire autre chose) du chef des aryens, Schillinger. Son comportement changera beaucoup lors de son adaptation à la vie carcérale.
Il a été récement vu dans la série Desperate Housewives.
ImageHarold Perrineau : AUGUSTUS HILL. C’est un peu une sorte de narrateur dan la série. Il est en prison pour détention illégale de drogue, et pour meurtre au second degré d’un policier. Il est handicapé et doit rester sur une chaise roulante à cause des policiers qui l’ont arrêté. Un perso sympa qui souvent marrer lors de ses interventions envers les spectateurs.
ImageJ.K Simmons : VERNON SCHILLINGER. Il est en prison pour agression au premier degré. Chef des aryens, on bonne grosse pourriture comme on les hait. Schillinger est d'une violence et d’une cruauté sans borne. Il s'attaque à tout ce qu'il juge contraire à ses principes. Prêt à tout pour parvenir à ses fins, il lui arrive aussi de faire du mal juste pour le plaisir. Un personnage terrifiant.
Récement vu dans… Spider-Man (J. Jameson, c’est lui !).
ImageChristopher Meloni : CHRIS KELLER. Il a un casier judiciaire loin d’être vierge, ayant commis beaucoup de meurtre à caractère souvent très violent et la justice est loin d’avoir prouvé la responsabilité de tout ses meurtres. Un personnage très ambigu, qui sera tour à tour proche de Schillinger et de Beecher, les ennemis mortels. Il tombera d’ailleurs amoureux de Beecher, et réciproquement. Le sens de l’expression « amour vache » leur va d’ailleurs très bien. Un grand manipulateur et un sadique, qui fera même douter la Soeur Peter Marie.
Un acteur très talentueux (comme beaucoup d’autre dans la série), vu notamment dans New York unité spéciale.
ImageEamonn Walker : KAREEM SAID. En prison pour avoir provoqué un incendie. Il s’agit en réalité d’un plan pour rentrer dans la prison de OZ est dénoncé tout les défaut du système judiciaire et carcéral américain. Extrêmement charismatique, il est le chef de la communauté musulmane et convertira beaucoup de prisonnier. C’est un intellectuel prônant la non violence et essaiera d’aider certains prisonniers, malgré ses propres démons. Un personnage fascinant.
Récement vu dans Lord of War.
ImageDean Winters : RYAN O'REILLY. En prison pour Possession de drogues, d'armes, violation de la liberté sur parole. Ryan est ce qu’on peut appelé un gars qui bouffe à tous les râteliers. Il pense avant toute chose à sa survie, et pour ça, il multiplie les alliances, les trahisons et les complots. Au point qu’il se déshumanise et de devenir extrêmement cynique. Il n’y a que deux personnes qui l’intéresse à part lui : son frère Cyril et le docteur Gloria Nathan dont il va tomber follement amoureux, au point d’atteindre certaines extrémité.
ImageAdewale Akinnouye-Agbaje : SIMON ADEBISI. En prison pour meurtre au premier degré. Un prisonnier effrayant, non seulement par son comportement agressif et jusqu’auboutiste que par son physique imposant. Il fait partir des leaders de Oz, refourguant la drogue et obtenant assez facilement ce qu’il veut des autres prisonniers par la peur qu’il inspire. Il n’hésite pas à se salir les mains. Son évolution sera assez étrange au long de la série.
ImageKirk Acevedo : MIGUEL ALVAREZ. En prison pour attaque à main armée. Miguel était le leader des latinos avant d’être déchue. Il essai tant bien que mal de survivre et de s’en mettre dans la poche, mais il subira de nombreuses persécutions et de pressions, le faisant plongé petit à petit dans le désespoir.
ImageDavid Zayas : ENRIQUE MORALES. En prison pour meurtre. Il prendra la tête des latinos peu après son arriver en prison. Un personnage très intelligant qui pense forme ses coûts de manière à prendre de plus en plus d’importance « politique » dans la prison. C’est surtout une tête, mais il sait se salir les mains en cas de besoin.
Récemment vu dans la série Dexter.

Il y a encore beaucoup de personnages qui valent la peine qu’on les citent, mais finissons plutôt par un peu de fraîcheur dans se monde de brute.

ImageRita Moreno : SOEUR PETER MARIE. Elle est la psychologue et l’assistante sociale dans OZ. Peut après le décès de son mari, elle décide de rentrer dans les ordres. Malgré ses nouvelles convictions religieuses, elle reste très tolérante, étant contre la peine de mort et ne condamnant pas l’homosexualité. Elle n’hésite pas à prendre partie pour certains détenus lorsqu’elle juge les mesures disciplinaires sévères. Appréciée des détenus et du personnel de la prison, elle fait son possible pour rendre essayé d’aider les prisonnier, même les plus violents et les cas les plus désespéré. Keller, par jeu, la fera douter d’elle pendant quelques temps.

ImageLauren Velez : GLORIA NATHAN. Medecin chef dans la prison. Elle effectue son travail avec beaucoup de rigueur et de compassion. Un jour, elle est amené à soigner le détenu Ryan O’Reilly qui tombe amoureux d’elle. D’abord flatté par ses avances, elle devient troublé par son comportement et prend conseil auprès de son amie Peter Marie, qui lui conseillera de prendre ses distances vis-à-vis de lui car elle dénote chez lui un comportement obsessionnel très agressif. Effectivement, Ryan fera tuer le mari de Gloria pour qu’elle se rapproche de lui.
Récemment vu dans Dexter.
Invité
 

Retourner vers Cinéma / Télévision


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron