Le Codex Angelique

Le Codex Angelique

Messagepar Chronos » 21 Oct 07 à 21:37

Je ne sais pas si je suis le seul dans ce cas là, néanmoins il m'est une chose que j'habborre particulièrement, c'est l'arrivage systématique de dizaines de bandes dessinées publiées toutes les semaines comme autant de lapins générés par des mâles dégénérés et obsédés sexuellement qui auraient été mis par erreur dans la cage de femelles en manque. Quand il m'arrive assez souvent de trainer mes guêtres à la Fnac (horreur, malheur), j'ai toujours systématiquement la mauvaise surprise de me retrouver nez à nez avec des "***** commerciales", oui, je crois que je ne pourrais pas trouver appellation plus concrète que ces excrêments mal dessinés et coloriés à la va-vite a l'aide d'un logiciel graphique faits par des dessineux internet qui n'ont qu'à faire une bande dessinée de quelques pages (bien ou mal faite, l'éditeur s'en fout) afin de la voir apparaître sur les planches des librairies.
Eh bien j'en ai marre, marre de voir autant de déchets incroyablement vides, se croyant originaux avec leurs supers noms de la mort faits entièrement à Photoshop avec les supers effets qui sont proposés par le logiciel "Les brumes de Kazurtabar" "Le pacte du diable des cents démons de machin", cela ne vous énerve pas, vous ? Alors qu'à côté, on met trés peu en évidence quelques bandes-dessinées d'une valeur inestimable, qui resteront dans les librairies françaises jusqu'à la fin de leur existence, car les auteurs les ont bossées comme des chiens, et méritent amplement un succès qui, malheureusement, n'est pas commercial, et donc, pas visible ?

Toutefois, et ainsi je peux enfin fermer cette parenthèse, malgré l'amas informe de "bd's" soi-disant de jeunes génies, j'ai eu la stupéfaction de prendre en main une oeuvre qui, malgré toutes mes réticences, me paraissait vachement intéressante.

LE CODEX ANGELIQUE

Image

Qu'est-ce que c'est que donc ?
Le codex Angelique est une bande dessinée créée par Thierry Gloris (qui s'occupe du scénario) et Mikaël Bourgouin (qui s'occupe du graphisme), deux auteurs qui ont mis un certain temps à se faire connaître, et qui signent ici une collaboration trés serrée dans un projet plutôt bien élaboré.
Outre la couverture assez impressionante, dans tous les cas, qui mérite d'attirer l'oeil, le codex Angelique, c'est avant tout je pense, une ambiance. Replongeons au 19ème siècle, âge du charbon, âge des ferroneries, de la bourgeoisie et du malheur des pauvres, âge des bordels, âge des meurtres dans la brume. Paris, un paris désolé et décadent, le Paris romantique que tout le monde à en tête a cette époque, glauque, macabre, aux allures de ville-fantôme. Nous suivons les péripéties d'un jeune homme trés intelligent, mais un poil misanthrope, et dépendant à l'absinthe et aux plaisir de la chair, j'ai nommé Thomas.

Image

Alors que Paris tremble encore sous l'effet glacial d'un tueur en série nommé Croc-Coeur, abonné aux prostituées (ça ne vous rappelle rien ?), le jeune homme achète avec curiosité un livre chez un libraire "Le Codex Angelique" tout en faisant des courses pour son Oncle, un scientifique un peu connu comme étant "Taciturne" voire "un peu fou", un homme toujours enfermé dans son manoir, créant et travaillant beaucoup. La ville est retournée, des évènements étranges se produisent, et pendant que la police se mord les doigts à essayer de résoudre ces affaires mystérieuses, voila qu'un incident arrive au manoir, Qu'est-ce que le codex Angélique ? Un livre simple ? Ou plutôt, peut-être, une porte vers autre chose, un autre monde, ou peut-être tout simplement, vers les anges ?

Une véritable plongée dans les enfers
Pourtant, le Codex Angélique, ce n'est pas que cela, vous aurez sûrement compris que les deux auteurs s'amusent avec un certain sarcasme et une ironie particulière sur les codes et surtout, les clichés de cette époque, et nous replongent avec brutalité et, pourtant, une certaine subtilité, dans les méandres d'une époque imaginaine, mais pourtant, si incroyablement réelle. Que ce soit au niveau de la documation de l'oeuvre, ou du parler Parisien parfaitement représenté. Mais c'est aussi un style de dessin trés particulier, à mi-chemin entre les caricatures d'il y a plus de 100 ans et les dessins Burtoniens, le dessinateur s'amuse avec les formes, les couleurs, les textures, et nous montre une patte toute française d'un dessin parfois grotesque, parfois éfilé, à la limite entre la comédie burlesque et l'horreur gothique, ou bien encore, les dessins anatomiques du siècle dernier.

Image

Le graphisme particulier de la série (dont il existe pour l'instant 2 tomes) est peut-être même un personnage à part entière de l'oeuvre, il exprime à la fois la période torturée qu'il illustre, mais aussi, bien entendu, une psychologie particulière pour les personnages, vous voyez, j'oserais peut-être même dire "un peu à la Silent Hill".
A part cela, Le Codex Angelique est aussi une expression brute des malversations d'une époque sur son peuple, de la psychologie particulière de ses protagonistes, du malaise de ces derniers, mais aussi de toute la mythologie ésotérique qui peut graviter autour de la fin du 19ème siècle, et des mystères tout autant originaux que nombreux ayant un rapport avec celle-ci.
N'oublions pas non plus la grande influence Steampunk du titre, malgré le fait qu'il y ai un petit nombre de choses assez improbables (comme, par exemple, le cerceuil en verre et aux hublots que l'on peut voir sur la pochette), l'ambiance n'en est pourtant que plus soutenue dans sa gravité, et, bien entendu, dans son imaginaire.

Mon Avis
Reprenant et remodelant avec brio le folklorisme en rapport avec le siècle industriel, le Codex Angelique est une expérience incroyable, malgré quelques défauts de scénario, comme le manque assez conséquent d'originalité (beaucoup de reprises, beaucoup de clin d'oeils), et le dessin qui ne plaira pas forcément à tout le monde (mais ce n'est pas un défaut que cela), cette bande dessinée est pour moi bien supérieure à la moyenne que l'on peut retrouver en ce moment, une véritable envie de faire "bien", beaucoup de motivation dans la création, de l'amour, des références, et puis, le 19ème, c'est ma grande passion (comme les chevaux).

A lire, à relire, un petit bijou, et, il faut bien l'avouer, un coup de maître pour deux débutants dans la bande dessinée franco-belge.

Image
Entre Cosmique et Comique, il n'y a qu'une lettre !
Chronos
Chevalier Dragon
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 415
Inscription: 13 Mar 06 à 16:34
Localisation: Extrême-Poumon
Sexe: Homme

Retourner vers BD & Comics


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité