Final Fantasy Type-0 HD (PS4)

Final Fantasy Type-0 HD (PS4)

Messagepar Near-n » 26 Jan 18 à 01:44

Image

Enfin ! Ca faisait un bon moment que je voulais me lancer dans Final Fantasy Type-0. Il faut dire qu'il y avait une attente assez particulière chez certains fans (dont moi).
Type-0, ça a été pendant mal de temps un épisode un peu oublié dans la Fabula Nova Crystallis. Bon, déjà parce que son statut de spin-off sur console portable le rendait forcément plus discret qu'un autre gros FF sur console, mais en plus, le jeu a eu la malchance de ne pas sortir du Japon pendant plusieurs années. De quoi avoir les boules quand on est fan de FF, qu'on a une PSP et qu'on est français, sachant que Square Enix nous a en plus fait manger une politique de traduction relativement pitoyable sur une bonne partie des jeux de cette console.
Finalement, peu de joueurs chez nous ont touché au jeu, mais le peu qu'on entendait était quand même très positif. Limite, certains insinuaient qu'il serait meilleur que le XIII et qu'il méritait plus son statut d'épisode numéroté que lui. /!\

Image

C'est finalement dans le but de faire la promo de Final Fantasy XV (on se le cache plus) que Square décide finalement de sortir un portage HD sur PS4 accompagné d'Episode Duscae.
C'était personnellement une nouvelle qui m'a rendu assez content, et j'étais bien pressé d'y toucher... mais faute d'avoir la console, je l'ai un peu oublié. :-(
Mais bon, mieux vaut tard que jamais, donc je me suis lancé !
Et donc, le jeu !

Image

Bon, déjà, parlons de ce que vaut Type-0 en tant que portage. Il a fait coulé beaucoup d'encre, et pas dans le bon sens, le gens qualifiant même le jeu de portage fainéant.
Personnellement, je reste assez partagé.
Le jeu fait forcément pale figure par rapport à un vrai jeu PS4, et même si on met de coté l'aspect purement visuel, on ressent trop facilement que c'est un jeu PSP à la base : on le ressent dans la jouabilité, das le level design, dans la navigation des menus et surtout dans la mise en scène des cinématiques (ça se voit dans l'animation, ou avec tout ces champ contre champ où les persos apparaissent et disparaissent selon le besoin du dialogue). Et pour revenir au visuel, certains persos secondaires ont le même traitement que dans FF X/X-2 HD (c'est à dire qu'ils ont une sale tronche par rapport aux héros... mais est-ce que le matériel de base pouvait permettre une amélioration drastique ?), et pas de pot, certaines cutscenes (où les persos ont une meilleure animation) ne pouvaient simplement pas être améliorées. Forcément, y a de quoi mal voir le jeu.
Mais ! Square avait malgré tout été clair dés le début : cette version n'est pas un remake (où tout est recréé), mais un portage. Et donc, le jeu d'origine est repris tel qu'il était sur PSP, mais avec un travail sur les textures. De ce fait, je sais pas si on pouvait de toute façon faire des miracles, et je trouve quand même... qu'il y a eu du boulot là-dessus, et la différence est quand même notable. Les persos principaux ont quand même beaucoup gagné en détails et les décors peuvent paraître plus lisses. Après, il y a une histoire comme quoi la DA du jeu serait touché, vu qu'il n'y a plus cet effet de filtre un peu particulier qu'on peut voir dans les cutscenes qui n'ont pas été retouchées. Je peux comprendre la déception de certains, mais forcément, quand on a pas fait le jeu sur PSP, ce détail est pas si dérangeant.
Au final, je peux comprendre pourquoi le jeu fait pale figure lorsqu'il sort sur PS4, mais j'ai vraiment du mal avec le fait qu'il soit considéré comme un portage fainéant. Y a eu un travail notable de fait, et j'ai plus envie de féliciter les développeurs pour ce portage plutôt que pour d'autres qui se limitent d'un filtre et de l'ajout de trophées et où la différence visuelle se voit quasiment pas (et des portages HD comme ça, y en a beaucoup).
C'est probable que le jeu aurait eu un meilleur accueil sur PS3.

Image

Pour en revenir au jeu en lui-même, au niveau des décors, il m'a un peu surpris au début dans le sens où il y a pas mal de petits villages... mais pas mal de repompage. C'est à dire que tous les villages d'un continent vont avoir la même direction artistique (et c'est con, j'aime pas trop ceux de Rubrum), comme certaines grottes et certaines bases militaires. Mais avec le level design qui change, on est moins dérangé par le fait de revoir certains décors... n'est-ce pas Crisis Core ? :-P
En tout cas, certains lieux ressortent un peu du lot : Akademia évidemment, les décors enneigés de Milites, les villes de Milites, les villes de Concordia ou encore le Pandemonium dont le nom fait facilement écho à certains fans. Mais je crois que mon coup de coeur, ce sont les nuages glacés du que l'on traverse lors du chapitre 5 et qui rappellent le lac Bresha de FF XIII, qui était un des plus beaux décors de celui-ci.

Image

Au niveau du chara design, c'est du Tetsuya Nomura tout craché. Et globalement, il s'en est plutôt bien sorti. Les membres de classe zéro ont beau avoir tous un uniforme similaire, ils dégagent quand même une certaine classe globalement. J'apprécie notamment Ace, Cater, Seven, Nine, Queen, King et Machina.
Pour le reste, j'ai particulièrement aimé les designs d'Arecia (la classe cette femme), Cid (qui fait bien dictateur), Bashtar, Kurasame, Celestia et Caetuna.

Image

Le plus gros du jeu sinon, c'est surement son système de combat, que j'ai préféré à Crisis Core je pense. Un des détails les plus importants vient du système de marques fatales, où notre viseur peut changer de couleur pendant un instant (en jaune ou en rouge) selon les actions de l'ennemi et les nôtres, ce qui indique qu'on l'on peut soit lui infliger de gros dégâts, soit le tuer carrément. C'est un système intéressant dans le sens où il pousse à bien connaître les patterns des ennemis et de pas se la jouer bourrin, surtout que ce système est limite indispensable lors de certains combats (contre Gilgamesh notamment).

En dehors de ça, on a la possibilité de jouer 14 personnages jouables, chacun représentant un arme. C'est beaucoup ! Ca ajoute de la diversité, et ils ont tous un aspect qui les rendent cool à jouer, on trouve facilement notre compte.
Personnellement, j'ai beaucoup aimé les personnages jouant sur la distance, c'est à dire Ace (qui a un style que j'adore visuellement en plus <3 ), Trey, Cater et King. Ce sont peut être pas forcément ceux qui ont une moove list attrayante aux premiers abords, mais bon dieu, qu'ils sont pratiques ! Ce sont les meilleurs pour ce qui est d'atteindre les marques fatales, et contre les ennemis aériens, ils sont plus pratiques que les autres qui n'ont que de la magie pour se battre contre eux, limite ils sont indispensables lors des missions dans les villes de Concordia avec tous les dragons qu'on doit tuer.
Sinon, dans les persos qui jouent sur les combats rapprochés, j'ai particulièrement aimé jouer Seven, Queen et Machina, bien que Eight, Nine et Jack s'en sortent assez bien aussi.
Concernant les derniers, j'ai un peu de mal avec Sice et Rem, qui vont un peu trop dans les tous sens à mon goût (mais elles se rattrapent sur la magie et les compétences spéciales).
Cinque est un perso qui fait des dégâts monstres, mais par rapport à Jack qui lui est uniquement lent dans ses déplacements, elle est lente dans l'exécution de ses mouvements, ce qui fait que jouer avec elle peut limite être risqué. Mais voilà, pour faire du dégât physique, elle est très bien et a de bonnes compétences.
Deuce enfin est un peu l'ovni du groupe avec sa flûte, et n'est pas la plus fun à jouer pour les combat au corps à corps. En revanche, c'est un perso de soutien excellent.

Par rapport au système de magie et d'invocation, j'ai pas trop d'avis dessus. Le système d'anima est intéressant, mais par peur de faire n'importe quoi, j'ai assez peu amélioré mes magies dans l'Altocrystarium, et vu qu'elles sont un peu lentes à se lancer, je les utilisais pas trop.
Quant aux invocations, pareil, j'en ai pas trop utilisé parce que je voulais pas sacrifier mes persos. Ü Mais l'idée de les rendre jouables dans un A-RPG est cool !

Sinon, la caméra avait fait pas mal parler d'elle, car il y avait une espèce flou assez notable dans son mouvement day one (et ça se voyait dans les trailers). Mais j'ai commencé le jeu avec le patch, et franchement, j'ai pas été dérangé par ça globalement.
Quant à l'IA, globalement ça peut aller. Elle meurt connement face aux ennemis qui nous tuent facilement, mais au moins, elle me soigne bien. Ü

Image

Type-0 mettant en avant une guerre, certaines phases du jeu nous emmène directement sur les champs de bataille. Tout se passe sur la world mal, on doit protéger notre base principale puis aider les troupes à envahir les points ennemis.
Au début, j'ai pas kiffé. Ca paraissait un peu mou, et c'était une vraie galère d'aider les troupes de Rubrum à avancer, vu que chaque coup infligé à un groupe d'ennemi nous fait manger une contre-attaque, et on voit nos PV se vider bêtement. Ces phases sont optionnelles et j'hésitais sérieusement à pas les faire.
Mais ! C'est là que je me suis mis à jouer Trey, dont le tir chargé avec son arc aide juste ENOMEMENT ! Je recommande ce personnage pour ces phases là.
Une fois Trey utilisé, j'ai trouvé ces phases au final assez intéressantes. Elles peuvent demander un petit peu de stratégie.

Niveau difficulté, Type-0 peut paraître assez frustrant aux premiers abords. Franchement, les persos peuvent mourir très facilement, même lorsque l'ennemi ne nous inflige pas l'altération d'état nous laissant une marque fatale pour mourir instantanément. Au début, on maîtrise pas trop le jeu, nos persos ont des stats pas ouf, et on les voit mourir un par un vu qu'on a pas d'objet pour les ressusciter, et le seul moyen de continuer c'est d'utiliser un autre perso, mais une fois les 14 tués, c'est game over (et même si c'est un gros chiffre, on peut mourir facilement, et nos alliés aussi).
Et j'avoue que j'étais assez surpris dans le fait que mes persos, lors de ma première partie, n'avait absolument jamais le niveau recommandé pour les missions suivantes 8-) . Surtout que vu que les persos sont 14 et qu'on meurt facilement, jouer tout le monde est plutôt recommandé, et forcément, la montée de niveau est plutôt lente.
J'ai dû faire un peu de leveling au bout d'un moment, car ça me frustrait trop. Mais y a un détail que je trouvais intéressant : sur la map monde, on a des combats aléatoires, et à la fin de chaque combat, on a le choix entre soit fuir, soit refaire encore 4 fois le même combat mais avec le niveau des ennemis qui augmente. Et pour le leveling, c'est pas mal !
A partir de ma deuxième partie, je m'en sortais mieux. Et puis, à partir de là, on peut changer notre difficulté, qui joue sur le niveau des ennemis, à notre guise, et c'est plutôt pratique pour la montée en puissance.
Bref, sans dire que c'est le FF le plus difficile, il se défend quand même pas mal là-dessus.

Image

Au niveau de l'exploration, Type-0 fait plutôt old school. Les donjons, comme beaucoup de FF, sont pas mal constitués de couloirs. Mais heureusement, on a quelques embranchements parfois. Y a pas mal de transitions avec des mini-chargements, ça vient de l'aspect PSP je pense.
On a un retour de la Wold Map. Ca fait sourire pour le coté nostalgique, mais avec les grands espaces parfois un peu vides et les combats aléatoires, y a forcément un petit coté vieillot, même si c'est pas trop dérangeant. Sinon, j'ai bien aimé ce système où on doit fuir certains ennemis sur la Map au risque de tomber sur un combat avec des ennemis level 99 où on va forcément se faire tuer. Ca ajoutait un peu de tension !
On a aussi des vaisseaux. Soit on doit payer pour que ceux d'Akademia nous emmènent directement sur un point de la carte, ou alors on a une quête annexe permettant d'utiliser notre propre vaisseau à notre guise. Et une fois dans les airs avec ce dernier, on a à faire à un champ de bataille aérien avec la possibilité de shooter dans des dragons et des vaisseaux impérieux. Ca apporte pas grand chose, mais c'est plutôt rigolo. Ü
Au niveau des villages, on aura vite fait le tour de toutes celles qu'on voit sur la map, car pas très intéressantes même si on a quelques quêtes annexes. Non, ce qu'on visitera principalement, c'est Akademia, notre école, qui aura beaucoup d'influence sur la partie annexe.

Image

La partie annexe de Type-0 est assez particulière. Entre deux missions principales, lorsque l'on visite Akademia, on doit gérer notre temps qui nous est imposé. C'est pas un système comme Lightning Returns, dans le sens où le temps s'écoule continuellement avec un compte à rebours. En fait, ce sont certaines actions qui vont nous faire utiliser notre temps : les événements/dialogues avec les PNJ (qui nous permettent de gagner des objets), les cours, le fait d'aller sur la map ou le fait de faire une opération.
C'est assez déroutant au début, surtout que je savais pas ce qui était le plus important à faire pour la première partie entre les événements, le grand nombre de requête à faire (les quêtes annexes) ou encore les opérations (missions proches de celles qu'on fait le scenar, juste qu'elles sont annexes). Mais voilà, au final, le jeu a un système de NG+, et on voit facilement que les opérations sont pas à notre portée lors de notre première partie, et pareil pour quelques requêtes. Y en a même où faut attendre plutôt la troisième partie pour les réaliser (comme les requêtes de Celestia et Clemente avant le chapitre 4, ou bien celle qui demande absolument un rang S dans une opération avec Rem... faut déjà avoir le niveau pour faire une opération, alors avoir la meilleure note avec Rem que j'aime pas trop jouer... 8-) ).
Au final, les requêtes et opérations occupent pas mal de notre temps, et sont globalement assez classiques : elles poussent des fois à combattre de nouveaux ennemis ou à découvrir un peu plus le monde. Donc elles passent bien, sans être exceptionnelles.

Le NG+ permet de faire certaines missions du scenar mais en suivant un autre chemin. C'était cool pour ce qui est de refaire le jeu autrement, mais au niveau de l'histoire, on a pas beaucoup de contenu inédit par contre.

Dans les quêtes annexes particulières, on a les requêtes de Kazusa et Emina, qui sont longuettes et pas très passionnantes, mais peuvent amener à des scènes comiques et apportent des objets de soins.
On a un combat contre Gilgamesh à partir de notre troisième partie, où un de nos persos est choisi aléatoirement pour le combattre seul, mais qui nous permet de gagner une arme ultime. Pour les fous furieux, vous pouvez donc faire le jeu 16 fois en tout. Ü
Le boss ultime est un peu particulier... en fait une des parties du combat consiste à sacrifier un de nos persos pour qu'il apparaisse et qu'on puisse vider rapidement sa barre de vie. Bref, un combat un peu bizarre qui peut rejoindre l'Arme Rubis du VII et ce gros troll de Nebula de LR dans cette catégorie.
Et enfin, il y a la tour Agito, qui est LE gros challenge du jeu, où on doit traverser plusieurs étages où on doit affronter 100 fois un même ennemi avec un niveau 128, sachant qu'on est niveau 99 grand max :-\ . Alors les tomberries m'ont dépouillé, les coeurls m'ont défoncé, les yétis m'ont fait péter une durite, et les dragons du quatrième étage m'ont donné une envie de dépression :hahaha: . En fait, il faut, contrairement à ce que j'ai fait, essayer d'avoir un équipement qui favorisent à fond la magie pour ensuite jouer Rem (parce que c'est la meilleure mage), et tourner en rond dans la salle pour balancer des sorts explosifs. Alors de ce que je vois sur youtube, on peut trouver des équipements un peu cheatés (en faisant des missions niveau Agito je suppose ?), mais sans ça, c'est une vraie galère, il faut vraiment utiliser tout ce qu'on a pour favoriser la magie (et j'ai déprimé au 4ème étage où je bloquais et où j'avais plus rien... heureusement, c'est toujours en fin de jeu que je redécouvre mon inventaire, merci les coeurs de bombos !), et les ennemis peuvent facilement vous one shot. Donc des objets pour revenir à la vie, vous allez en perdre. Heureusement, les 2 derniers étages sont pas trop durs. Au final, c'est un donjon qui peut plaire aux hardcore gamers, ce que je peux comprendre, et je suis content de l'avoir fini, mais qui était peut être un poil trop long et lourd à mon goût.

Au final, je pense avoir fait le plus important, mais faut croire que j'ai pas tout dans les dossiers. Peut être parce que j'avais pas envie de récupérer tous les cristaux de l'Cie, parce que ça m'avait pas l'air très intéressant. Ou parce que j'ai pas eu envie de refaire encore tout le jeu et toutes les opérations dans les plus hautes difficultés avec un rang S, là-dessus, j'ai la flemme ! Pareil pour l'élevage de chocobo que j'ai pas touché par les quêtes de chocobo sont souvent pas terribles (et que celle-là me rappelait celle du VII dont j'étais pas fan de base).
Bref, des quêtes annexes globalement sympatoches sans plus.

:grenat: Au niveau de l'OST, j'entendais beaucoup de bien, et j'admets que c'est une bonne surprise !
Il y a un bon paquet que j'ai apprécié : Crystal Guide Us, Choosing How to Die, Divine Fire, Arms of Steel, Erased Memories, Servant of the Crystals, The Vanishing Soul, Three Hours of Fate, Life of Darkness, Depths of Naraku, Horror of the Abyss, Howl of the Dreadnought, Vermillion Fire, Tempus Finis, Swayong Thoughs, The Azure Spirit, Kind Tears, Chocobo, That Which Quivers, The Forlorn Heart, Show of Power, Mog.
Mais mon gros coup de coeur : What Become of US. Cette musique DE-CHIRE 8-) ! Pas étonnant que la plupart des autres thèmes que j'ai apprécié contiennent des moments reprises de cette piste. On va me frapper, mais j'ose le dire : sur toutes les musiques d'introduction dans la série des FF, celle-ci pourrait facilement faire rougir Liberi Fatali de FF VIII, souvent considérée comme la meilleure !



En dehors de ça, on a des chansons. Dont la magnifique "Zero" de Bump of Chicken, que j'aime beaucoup, dans sa version originale (qu'on entend durant l'ending, pas dans l'intro). Mais il doit y avoir de sérieuses histoires de droits autour de cette musique é_ê . Impossible de trouver l'originale sur youtube, il faut aller sur des sites spécialisés dans les musiques jap pour l'écouter. Et dés que la musique passe (peu importe la version, même quand c'est juste Ace qui chante sans musique derrière), la console indique que l'enregistrement du jeu s'est arrêté car on a accès à une scène bloquée. Ca va tellement loin que j'ai eu ce message en causant à Ace lors d'un temps libre, alors que c'était juste un dialogue textuel, sans voix, ni changement de musique. 8-)
Durant la fin alternative, on entend Colorful qui fait très... japonais :hahaha: . Elle m'avait fait marré dans un trailer de "FF Agito +" sur PS Vita qui a été annulé. Mais elle va bien avec cette fin.
Quant à la nouvelle ajoutée pour le portage, elle est sympa sans plus.

Au niveau du doublage, j'ai fait le jeu en japonais, et globalement, il est très bon, surement parce que les persos sont des archétypes de persos d'anime. Pour ceux qui ont reconnu, Ace a la voix japonaise de Hope dans FF XIII, Arecia a la voix d'Ultimecia dans Dissidia, et rien à voir, mais Kuon a la voix de Lee Chaolan dans Tekken (qui va accueillir Noctis de FF XV dans le 7 d'ailleurs).
Pour ce qui est du doublage anglais, de ce que j'ai entendu, ça a l'air d'aller. Cid a bien la voix du dictateur d'ailleurs.

Image

Et enfin vient le scénario ! Alors dans sa globalité, il est bon. Il y a des choses intéressantes : les mystérieux pouvoirs de la classe zéro, Arecia, la maladie de Rem, l'évolution de Machina ou encore Tempus Finis. De plus, l'ambiance de guerre est bien retranscrite.
Après, il y a quelques défauts de narration parfois. Le début promet, le dernier chapitre m'a plus, mais entre les deux... bah on nous montre surtout Rubrum prendre peu à peu du territoire. Sans dire qu'il se passe rien, ça arrivait parfois que je trouve le rythme de l'histoire un peu lent d'un coup, surtout qu'on a envie de savoir d'autres détails sur le lore du jeu qui concernent pas forcément la guerre.
Mais tout n'est pas a jeté : j'ai particulièrement aimé le chapitre 4 où les héros se retrouvent tout seuls dans la *****. Et malgré que le déroulement des missions soit pas toujours très passionnant, certaines batailles durant les chapitres 3/5/6/7 laissent quand même place à quelques cutscenes spectaculaires. Et on nous montre bien les pertes énormes qu'engendre chaque bataille, ce qui rend l'ambiance assez tragique parfois.

Là où je trouve que le jeu se loupe un petit peu, c'est sur tout ce qui concerne le background, qui concerne le plus gros de l'histoire en fait. On commence vraiment à traiter de près cette partie dans le tout dernier chapitre, sauf que lors d'une première partie, j'ai vraiment trouvé que tout était pas clair, et c'est dommage, parce que ça implique beaucoup de choses : les origines des héros et d'Arecia, les intentions de Cid, tout ce qui concerne la Fabula Nova Crystallis, et surtout le grand méchant, qui arrive à être encore moins présent que ceux des FF III et IV !
Limite, faut finir le jeu une deuxième fois pour lire des dossiers débloqués et vraiment qu'on nous explique tout en détail dans les fiches des personnages. A coté, je trouve que FF XIII et ses dossiers s'en sort 1000 fois mieux.

Au niveau du traitement de la FNC, c'était intéressant de voir ça sous une autre facette que dans la trilogie de Lightning.
Et un aspect qui est pas vraiment dans le mythe mais qui est abordé un peu dans Lightning Returns : le souvenir des morts. Alors que dans LR, on nous parle juste du fait que c'est mauvaise chose, ici, on a un autre point de vue. Les personnages oublient instantanément les personnes qui viennent de mourir, mais ils voient ça comme une bonne chose, pour pouvoir facilement aller de l'avant durant la guerre et rester fort, mais on a quelques persos, notamment Machina et Rem, qui se questionnent dessus.

Sinon, par rapport à la fin, du jeu, j'avais entendu beaucoup de bien, et j'avoue que j'ai beaucoup aimé !
La dernière scène entre les douze membres originaux de la classe zéro est dure, mais malgré tout touchante, et la suite avec la découverte des corps par Machina et Rem avec la musique de Bump of Chicken fait son effet aussi.
La fin alternative nous montre à coté une fin beaucoup plus joyeuse et très japonais/anime dans l'ambiance, mais est assez comique.
Quant à la nouvelle cutscene ajoutée pour le portage HD présentant "Type Next", je suppose que ça montre un futur lointain où l'âme d'Ace est revenue comme ce que la FNC pourrait le stipuler. Et vu les artworks montrés par Tabata, ça peut être intéressant, mais à voir.


Image

Par rapport aux personnages, j'avoue que leur développement m'a un peu fait penser à celui fait aux persos de FF VIII (ce qui est marrant vu que c'est un épisode qui met aussi en avant des étudiants). C'est à dire qu'on a le couple principal qui a clairement un traitement de faveur (d'ailleurs, leur histoire et les persos en eux-même font très clichés japonais, même si j'ai trouvé le traitement de Machina plutôt intéressant), et on a le reste qui est surtout là pour le boulot et qui ont background commun. Et on est d'accord pour dire qu'il y a toujours eu une différence entre le développement du héros et ses partenaires, mais dans ces cas là, ça se sent quand même pas mal.
Mais ces persos sont évidemment pas à jeter complètement, ils sont pas non plus inutiles ou inactifs (d'ailleurs, le dernier chapitre se fait sans Machina et Rem), et ils ont tous moyen d'être attachants, que ça soit par leur personnalité (Cater qui a un certain peps, ou Queen et son coté c*l serré), leur humour (Trey, Jack, parfois Sice malgré elle, ou encore Cinque et Nine qui sont abrutis mais attachants), leur classe (Ace, Seven ou encore King), ou simplement grâce à leur style de combat (ce qui sauve Deuce et Eight).
Il y a quand même quelques membres de la classe zéro qui ont leurs petits moments parfois : Ace par rapport au frère de Machina (et parce qu'il est le personnage utilisé pour représenter la classe entière, et c'est lui qu'on joue quand on doit vraiment en jouer qu'un seul), Cater dont les airs de déjà vus sont pas anodins, et Queen qui est la première à comprendre les événements du dernier chapitre.
Bref, de bons persos principaux, même si on aurait aimé un meilleur développement.

Quant aux persos secondaires, y en a beaucoup !
Au niveau de Rubrum, beaucoup sont des persos pas importants mais plutôt comiques, comme Aria (dont la personnalité cachée de grosse beauf m'a fait rire), Mutsuki, Carla, Kuon, Kazusa ou Emina (qui est clairement là pour faire fantasmer les japonais, mais c'est tellement absurde que ça m'a fait plutôt rire).
On a le conseil d'Akademia dont les membres sont intéressants à suivre : même si ils sont dans le clan des gentils, ce sont tous de vrais salopards, en particulier le commandant, et c'était cool de les détester.
Kurasame était assez intéressant par rapport à sa relation avec la classe zéro. Il passe toujours pour quelqu'un de détestable auprès de sa classe, mais au final, il y a quand même de l'affection entre eux.
Par rapport à Arecia, j'adore ce personnage, que ça soit dans sa personnalité, sa prestance ou son background. Dommage qu'il faille vraiment fouiller le jeu à fond pour tout savoir sur elle.
Niveau méchant, j'ai déjà donné mon avis sur le personnage principal, mais j'en ai un similaire sur les autres. Cid est cool aux premiers abords, avec ses allures de dictateur. Mais ses intentions et son destin en fin de jeu sont pas clairs dans une première partie, et c'est dommage.
J'ai bien aimé Bachtar qui est plutôt badass mais j'aurais aimé le voir plus.
Aux niveaux des l'Cie, la plupart sont assez effacés, mais on peut quand même retenir Caetuna (qui a l'air à l'ouest Ü ) et surtout Celestia qui a une certaine classe et possède une certaine sagesse.



Pour résumer.
Je pense que j'en ai peut être un peu trop attendu de Type-0. Peut être qu'il y avait trop de mysticisme autour avant la sortie du portage. Il y a quelques détails qui sont surement à revoir : les quelques redites au niveau des décors, la difficulté un peu frustrante au début, ou encore le développement du background et des héros.
Mais globalement, il reste quand même assez bon, notamment grâce à son système de combat, ses musiques, son ambiance et son petit paquet de personnages marquants.

Je me suis pas trop renseigné sur le jeu mobile qui a changé de nom 15 000 fois, mais pour ce qui est d'une réutilisation de l'univers dans un éventuel Type Next comme celui qui a été teasé, pourquoi pas, même si faut voir comment c'est traité et que je crois plus trop à son développement.

En tout cas, Ace a été annoncé pour Dissidia NT qui va sortir, et je dois avouer que je suis plutôt content de la retrouver, surtout que son style de combat est encore une fois agréable à regarder !

Image
Dernière édition par Near-n le 30 Jan 18 à 23:37, édité 2 fois.
Near-n
Soldat Shinra
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 158
Inscription: 08 Jan 11 à 21:23
Sexe: Homme

Re: Final Fantasy Type-0 HD (PS4)

Messagepar Kuja Ier » 02 Fév 18 à 16:00

Superbe test ! Je n'ai pas encore fini Type-0 par contrainte de temps, j'ai la version PSP avec fantrad en anglais (oui oui, la fameuse traduction illégale qui avait fait du bruit à l'époque). Le plus gros problème reste la difficulté très mal dosée qui fait que certaines missions annexes sont bien trop dures et nécessitent beaucoup de farming alors que d'autres passent comme une lettre à la poste. Un autre problème reste que toutes les quêtes ne peuvent pas être faites en une partie. C'était déjà le cas dans FFX-2, mais dans ce dernier, c'était limité à quelques quêtes seulement, et ça avait le mérite d'être très clair. Dans Type-0, ça paraît plus brouillon ce qui fait que l'on n'a pas cette notion de complétion car on ne sait jamais ce que l'on a loupé ou non. Sans guide, il est impossible de bien s'y retrouver.

Pour ce qui est des points positifs, les graphismes sont magnifiques pour de la PSP, les musiques envoient, et le gameplay vaut le détour quand on a bien digéré ses principes.

Sinon, je joue à Final Fantasy Type-0 Online (Final Fantasy Awakening en anglais) depuis sa sortie en Chine, car je voulais profiter de mon opportunité de savoir parler couramment chinois pour tester le jeu. J'y joue toujours plus d'un an après. Il faut savoir que c'est un MMO sur mobile, free-to-play, avec un modèle équilibré où celui qui ne paie pas n'est pas tant désavantagé que cela. De fait, tout reste accessible si tu as du temps. Par contre, oui, c'est très répétitif, du coup beaucoup de personnes ont abandonné et il y a eu des fusions de serveurs. Sur le serveur avant la fusion, j'étais dixième, maintenant qu'ils ont fusionné 4 serveurs ensemble je suis 59ème. En fait, le jeu est axé PVE sur le début et PVP sur la fin. Celui qui a la plus grande puissance d'attaque gagne généralement. Tu commences tu dois être dans les 1000 environ, mais maintenant je suis à 3,2 milliards ^^ Le premier du serveur est vers les 15 milliards. C'est sympa quand tu rejoins une grosse guilde, tu as un groupe wechat (le whatsapp chinois) très actif où tout le monde s'entraide, où des stratégies se mettent en place.

Il y a chaque semaine plusieurs événements où des combats entre serveurs ont lieu, ce sont parfois des combats entre guildes, ou alors des combats chacun pour soi, alors des combats où c'est le serveur entier contre l'autre serveur entier. Ces événements entre guildes sont ceux qui me plaisent le plus, car du coup il faut que tout un serveur coopère, où tout un serveur retient son souffle jusqu'au bout pour savoir lequel va gagner... Il y a de nombreuses fois où l'on a perdu alors que cela se jouait d'un cheveu... Du coup, même si le jeu est d'une structure simple et répétitive, c'est le fait qu'il soit un MMO avec l'interaction humaine qui va avec qui en fait toute sa force.

Si tu te demandes où se trouve l'intérêt de la stratégie pour combattre si tu as 3 milliards de puissance de combat alors que l'autre a 15 milliards, eh bien, elle ne se trouve pas dans le combat en soi, mais dans la stratégie que tu as au quotidien pour optimiser les ressources pour ton personnage sur le long terme pour pouvoir monter dans le classement. Quand j'ai commencé le jeu, j'étais 10 000ème sur le serveur, mais à force d'optimisation et grâce à mon assiduité, j'ai pu dépasser beaucoup de monde, même parmi ceux qui ont dépensé des milliers d'euros dedans.
Dernière édition par Kuja Ier le 02 Fév 18 à 16:03, édité 1 fois.
Lorsqu’une âme est plongée dans un état d’oubli d’elle-même, son parcours l’amènera naturellement à vouloir redevenir Lumière. Voilà le sens de la grande aventure humaine.

Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer.
Kuja Ier
Bugueur forum
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7837
Inscription: 08 Avr 06 à 22:45
Localisation: Là où on ne m'attend pas...
Sexe: Homme

Re: Final Fantasy Type-0 HD (PS4)

Messagepar Near-n » 05 Fév 18 à 15:11

Superbe test ! Je n'ai pas encore fini Type-0 par contrainte de temps, j'ai la version PSP avec fantrad en anglais (oui oui, la fameuse traduction illégale qui avait fait du bruit à l'époque). Le plus gros problème reste la difficulté très mal dosée qui fait que certaines missions annexes sont bien trop dures et nécessitent beaucoup de farming alors que d'autres passent comme une lettre à la poste. Un autre problème reste que toutes les quêtes ne peuvent pas être faites en une partie. C'était déjà le cas dans FFX-2, mais dans ce dernier, c'était limité à quelques quêtes seulement, et ça avait le mérite d'être très clair. Dans Type-0, ça paraît plus brouillon ce qui fait que l'on n'a pas cette notion de complétion car on ne sait jamais ce que l'on a loupé ou non. Sans guide, il est impossible de bien s'y retrouver.


Disons que pour vraiment savoir ce qu'on a à faire, faut refaire tout le tour de toutes les salles d'Akademia à chaque temps libre, et visiter toutes les villes qu'on libère dés qu'on finit.
Après, oui, on peut pas tout faire une partie, on a pas assez de temps. Au final, le mieux c'est de faire tous les événements du jeu qui te permettent de gagner des objets (et de les regagner dans un NG+ et ce sans dépenser de temps) et de laisser les quêtes qui demandent du haut niveau pour du NG+.

Par rapport au X-2, je trouve qu'il était pas mal dans son genre au niveau du 100% qu'on peut surement pas avoir sans guide. Qui a parlé des sifflements ? Ü

Sinon, je joue à Final Fantasy Type-0 Online (Final Fantasy Awakening en anglais) depuis sa sortie en Chine, car je voulais profiter de mon opportunité de savoir parler couramment chinois pour tester le jeu. J'y joue toujours plus d'un an après. Il faut savoir que c'est un MMO sur mobile, free-to-play, avec un modèle équilibré où celui qui ne paie pas n'est pas tant désavantagé que cela. De fait, tout reste accessible si tu as du temps. Par contre, oui, c'est très répétitif, du coup beaucoup de personnes ont abandonné et il y a eu des fusions de serveurs. Sur le serveur avant la fusion, j'étais dixième, maintenant qu'ils ont fusionné 4 serveurs ensemble je suis 59ème. En fait, le jeu est axé PVE sur le début et PVP sur la fin. Celui qui a la plus grande puissance d'attaque gagne généralement. Tu commences tu dois être dans les 1000 environ, mais maintenant je suis à 3,2 milliards ^^ Le premier du serveur est vers les 15 milliards. C'est sympa quand tu rejoins une grosse guilde, tu as un groupe wechat (le whatsapp chinois) très actif où tout le monde s'entraide, où des stratégies se mettent en place.

Il y a chaque semaine plusieurs événements où des combats entre serveurs ont lieu, ce sont parfois des combats entre guildes, ou alors des combats chacun pour soi, alors des combats où c'est le serveur entier contre l'autre serveur entier. Ces événements entre guildes sont ceux qui me plaisent le plus, car du coup il faut que tout un serveur coopère, où tout un serveur retient son souffle jusqu'au bout pour savoir lequel va gagner... Il y a de nombreuses fois où l'on a perdu alors que cela se jouait d'un cheveu... Du coup, même si le jeu est d'une structure simple et répétitive, c'est le fait qu'il soit un MMO avec l'interaction humaine qui va avec qui en fait toute sa force.

Si tu te demandes où se trouve l'intérêt de la stratégie pour combattre si tu as 3 milliards de puissance de combat alors que l'autre a 15 milliards, eh bien, elle ne se trouve pas dans le combat en soi, mais dans la stratégie que tu as au quotidien pour optimiser les ressources pour ton personnage sur le long terme pour pouvoir monter dans le classement. Quand j'ai commencé le jeu, j'étais 10 000ème sur le serveur, mais à force d'optimisation et grâce à mon assiduité, j'ai pu dépasser beaucoup de monde, même parmi ceux qui ont dépensé des milliers d'euros dedans.


Ca a l'air sympa !
Après j'admets pas m'y être beaucoup intéressé.

Je m'étais penché brièvement dessus quand Square parlait d'une version Vita ("Agito+") mais après, le jeu s'est vite fait oublié chez nous. On reparlait de lui à chaque fois qu'il changeait de titre en fait. Ü
Near-n
Soldat Shinra
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 158
Inscription: 08 Jan 11 à 21:23
Sexe: Homme

Re: Final Fantasy Type-0 HD (PS4)

Messagepar Kuja Ier » 13 Fév 18 à 07:21

Near-n a écrit:Par rapport au X-2, je trouve qu'il était pas mal dans son genre au niveau du 100% qu'on peut surement pas avoir sans guide. Qui a parlé des sifflements ? Ü

Pour FFX-2, je suis d'accord que le 100% de scénario demande d'avoir un guide, mais alors pour les quêtes annexes, généralement tu peux à peu près tout faire dans une partie. Dans Type-0 ce n'est pas le cas, si tu veux voir tous les dialogues d'Akademia du jeu, tu es obligé de faire quelques dialogues et quêtes internes d'Akademia, puis une fois que tu les as vues, tu es obligé de charger ta sauvegarde pour aller faire les choses importantes qu'il est possible de faire en vu du temps imparti. En clair, sans guide, tu ne peux pas distinguer les quêtes importantes des quêtes non importantes dans Akademia, ce qui fait que tu auras peut-être avancé dans le jeu en ayant zappé quelques cutscenes intéressantes. D'après le guide gamefaqs, près d'un cinquième du jeu se trouve ainsi caché du joueur qui ne veut pas recharger sa partie. Dans FFX-2, tu n'es pas obligé de faire une quête puis de recharger la partie pour aller faire une quête plus importante, tu peux tout voir du premier coup, sauf quelques cutscenes en rapport avec Neo-Yevon ou la Ligue des Jeunes suivant ton choix. Du coup, Type-0 paraît plus brouillon dans sa construction, vu que l'on peut louper énormément de choses.

Je m'étais penché brièvement dessus quand Square parlait d'une version Vita ("Agito+") mais après, le jeu s'est vite fait oublié chez nous. On reparlait de lui à chaque fois qu'il changeait de titre en fait. Ü

En fait, c'est simple, Type-0 à la base est un jeu mobile qui a été changé en jeu PSP puis remasterisé pour PS4/XONE/PC. Pour surfer sur la vague Type-0 HD, Tabata et son équipe sortent FF Agito, un titre complémentaire jouable sur mobile, ce qu'aurait dû être Type-0 à la base. Le jeu sort 14 chapitres, puis une version Agito+ sur Vita est annoncée. Cependant, le jeu, d'après les développeurs, n'avait pas la structure faite pour supporter des mises-à-jour sur la durée, donc il a été décidé de changer le jeu en MMO sur mobile, type de jeu plus adapté pour des mises-à-jour constantes. Les chapitres de Agito furent donc intégrés à Final Fantasy Awakening, MMO développé par des studios chinois et d'abord testé en Chine. C'est à ce jeu que je joue actuellement. Au passage, avec l'annulation de FF Agito, la version Vita a elle aussi été annulée.

Ainsi, on a donc deux jeux dérivés du projet initial :
- FF Agito XIII => FF Type-0 => FF Type-0 HD ;
- FF Agito XIII => FF Agito => FF Agito+ => FF Awakening (aussi appelé FF Type-0 Online).
Lorsqu’une âme est plongée dans un état d’oubli d’elle-même, son parcours l’amènera naturellement à vouloir redevenir Lumière. Voilà le sens de la grande aventure humaine.

Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer.
Kuja Ier
Bugueur forum
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7837
Inscription: 08 Avr 06 à 22:45
Localisation: Là où on ne m'attend pas...
Sexe: Homme


Retourner vers Tests


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron