Final Fantasy XII l'épique (18/20)

Re: Final Fantasy XII l'épique (18/20)

Messagepar MadyPinky » 14 Avr 09 à 04:17

Je vois pas le rapport \_o<
Si on cause ni du fond ni de la forme on fait quoi? On se touche? \(^o^)/
MadyPinky
Mini mog
 
Messages: 13
Inscription: 20 Jan 09 à 01:30
Sexe: Non spécifié

Re: Final Fantasy XII l'épique (18/20)

Messagepar Bzh-Hashmal » 01 Mai 09 à 02:07

Kuja 1er , Tout D'abord 3 Mots : I Love You <3 (en tout bien tout honneur :-D )
Pourquoi ? Parce que j'ai adoré lire ton argumentation , J'ai retrouvé tout les petits points d'histoire de l'opus que j'aime , les éons , Ivalice , Merci le bestiaire(Enfin Merci SE) , très riche en information sur ce grand monde.
Ça fait plaisir de voir des critiques tels que celles la , je croyais des fois être sur un forum anti FF XII :-°
Merci pour ce test Kuja 1er , Je pense que ma Note personnelle pour FF XII se situerais entre 17 et 19 pareillement ;-)
Image
Bzh-Hashmal
Mercenaire
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 68
Inscription: 27 Avr 09 à 20:49
Localisation: Pas très loin de mon Ombre
Sexe: Homme

Re: Final Fantasy XII l'épique (18/20)

Messagepar ferendel » 06 Déc 09 à 10:39

Tres bon test , je fait parti de ceux qui on aimer FFX II .



Le gros + pour moi , les ennemies visible sur le terrain , on peut oui ou non décidé de les combatres , ce qui m'énervé un peu dans les autres FF , et les combat aléatoires :@

Le gros - , l'invocation des éons , qui ne servent a rien , car trop faible en combat , ils auraient du faire un systéme de level up , plus on se sert d'un éons , plus il gagne en puissance , sa aurait était bien sympa , vu que les animations , quand on les invoques sont tres jolie......!!!!

Pour moi , le meilleur FF <3

a +
ferendel
Mini mog
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5
Inscription: 06 Déc 09 à 09:59
Sexe: Homme

Re: Final Fantasy XII l'épique (18/20)

Messagepar Hekio » 10 Jan 10 à 19:54

Bravo pour ce test bien construit.
Personnellement, je pense que FF XII, contrairement à ses ainés, n'a pas de portée métaphysique, et n'a aucunement développé la psychologie de ses personnage, ce qui fait d'eux de bêtes pantins pour le joueur.
Là où ils auraient dû faire un gros effort, c'est de faire plus, beaucoup plus de dialogue avec les personnages. On peut parler à plein de monde, il te parle, mais jamais un des protagoniste ne va répondre, en mettant en avant ainsi sa personnalité.
Il est vrai que si on ne voit que les scènes initiale et finale, ont peut se dire que ce jeu est ENORME à tous points de vue. Le scénario en lui même, d'ailleurs, se défend (pas non plus parfait pour autant).

Malgré cette déception d'un jeu vide de personnalités vraiment marquantes, j'ai tout de même apprécié tous les autres points : Graphismes, musique, gameplay, etc... (peut-être une durée de vie trop longue ? Première fois en tout cas que je ressens ça)

Pour conclure, j'aurais préféré plus de travail sur le fond que sur la forme.
Hekio
Mini mog
 
Messages: 9
Inscription: 02 Juil 09 à 01:09
Sexe: Non spécifié

Re: Final Fantasy XII l'épique (18/20)

Messagepar Kuja Ier » 11 Jan 10 à 01:19

Ah, un message qui me donne envie de répondre :-D
Merci pour le compliment :kitty:

Personnellement, je pense que FF XII, contrairement à ses ainés, n'a pas de portée métaphysique

Justement, je trouve que tu te trompes sur ce point. Je pense que la métaphysique dans FFXII est aussi importante en terme de quantité que dans les autres FF, peut-être est-elle moins mise en avant.

Après, peut-être ne parle-t-on pas de la même métaphysique, mais alors à ce moment-là c'était à toi de préciser, car ça reste assez large. Même si normalement ça reste dans les mêmes thèmes, effectivement...

Par métaphysique, je vois les questions de la vie, et pour ça il faut donc se référer aux différentes religions et mythologies (voire même autre chose). D'ailleurs, pour peut-être mieux te montrer comme je vois ça, je vais te faire une rapide rétrospective "métaphysique" de la série, d'après mes souvenirs. Tu verras que c'est lié.


Dans les premiers FF, nous avons les cristaux. Dans les vieilles croyances, les cristaux sont associés au pouvoir. En effet, un cristal pourrait emmagasiner de l'énergie, et la restituer. Normalement, c'est une création pure, faite pour emmagasiner de l'énergie. Mais utiliser pour le pouvoir, la gloire, les cristaux ne créeraient que désolation.
Mais tiens, ça ne rappelerait pas FFIV avec le Baron qui veut s'emparer de tous les cristaux pour conquérir le monde ?
FF, FFIII, FFV aussi ont rapport au pouvoir des cristaux. Mais ça reste assez basique (peut-être moins basique pour FFV, faudrait que je le fasse celui-là ><).
Dans FFXII, justement, on peut voir plusieurs sortes de cristaux. Au début de FFXII, on voit les mages qui prient autour d'un cristal qui produit le bouclier protecteur : le cristal libère son énergie qui est canalisée. Il y a les cristaux de sauvegarde : quand on les touche, ils libèrent leur énergie pour nous régénérer. Les nihilites divins (et dans une moindre mesure, les nihilites artificiels) sont les cristaux par excellence : ils peuvent emmagasiner de grandes quantités d'énergie (ici, le Myste) et la restituer. Et on voit bien dans le jeu qu'à chaque fois que les hommes avides de pouvoir ont utilisé les nihilites divins, ça a provoqué une grosse catastrophe, une énorme destruction : Nabudis (capitale de Nabradia) et le Léviathan (ainsi que le reste de la 8ème flotte) en ont subi les frais. Ca respecte parfaitement la définition...
Pour continuer sur les cristaux, on peut parler des matérias de FFVII : on restitue l'énergie qui est dedans pour faire une attaque. Dans FFIX, plus on a de cristaux (les gemmes entre autres), plus les chimères frappent fort.
Bref, les cristaux prennent une grosse part dans les FF, et FFXII n'est certainement pas en reste sur ce plan.


Puis, rapidement : dans FFVII, FFIX et FFX/FFX-2 (et aussi le film : FF - Les créatures de l'esprit), nous avons le thème de Gaïa. Avec les planètes qui ont une âme et les âmes des humains qui retournent à la planète. Ca, c'était le thème de Sakaguchi, qui lui tenait à coeur, la théorie de Gaïa. Mais Matsuno a je pense voulu montré une autre facette.

D'après d'anciennes croyances aussi (osef des sources, je lis des trucs bizarres, je sais), le monde serait manipulé par des forces obscures, qui feraient en sorte de manipuler les personnes influentes avides de pouvoir pour qu'ils conquérissent et assouvissent le monde, ainsi le dirigeant ne serait plus qu'un pantin, et ces "forces obscures" pourraient faire ce qu'elles veulent.
Dans FFXII, ce thème est traité d'une bien belle façon avec les Occurias : le Roi-Dynaste par exemple était un pantin de ces Occurias, et avait déjà usé des nihilites divins pour détruire l'ennemi. Vénat, un Occuria, ne voulant plus qu'ils détiennent les rennes d'Ivalice, a pris le contrôle de Vayne : cet Occuria veut que le Criste-Solaire ainsi que les autres nihilites soient détruits. Ainsi, les humains ne disposeraient plus de force destructrice assez puissante pour que les Occurias puissent à nouveau changer le destin d'Ivalice.


Concernant la psychologie des personnages, on peut voir que Ashe est pas trop mal exploité sur ce plan : elle ne cherche que la vengeance du début à la fin avec pour objectif de détruire Archadia, alors qu'elle n'a pas de pouvoir. Elle finira par comprendre la supercherie et à changer de vision de sa quête. Larsa est d'ailleurs quelqu'un de pas trop mal exploité non plus : il a la vision contraire, il a du pouvoir et va tout faire pour apporter la paix, pour rétablir l'équilibre.

Niveau métaphysique et thèmes traités, je pense que FFXII n'est donc pas en reste. Si jamais tu as des remarques car peut-être des choses que j'ai dites ne te plaisent pas, n'hésite pas ('.')
Dernière édition par Kuja Ier le 11 Jan 10 à 01:22, édité 2 fois.
Lorsqu’une âme est plongée dans un état d’oubli d’elle-même, son parcours l’amènera naturellement à vouloir redevenir Lumière. Voilà le sens de la grande aventure humaine.

Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer.
Kuja Ier
Bugueur forum
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7837
Inscription: 08 Avr 06 à 22:45
Localisation: Là où on ne m'attend pas...
Sexe: Homme

Re: Final Fantasy XII l'épique (18/20)

Messagepar Anarloth » 11 Jan 10 à 11:56

Entièrement d'accord avec toi Kuja 1er... J'ai souvent pensé que les Occurias n'était pas franchement des dieux, mais plutôt des êtres qui se faisaient passer pour. Car quand on regarde sur je ne sais plus quel site, on voit les ascendants des Eons, et n'y a pas les noms de Gerun et Venat... Ils seraient plus logique que ces ascendants là, eux, soient vraiment les dieux non ?!
Anarloth
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1217
Inscription: 09 Jan 08 à 23:13
Sexe: Femme

Re: Final Fantasy XII l'épique (18/20)

Messagepar Kuja Ier » 19 Jan 10 à 18:58

Sur cette page, on voit bien que les Occurias sont des êtres tout puissants, mais que ce ne sont pas eux les Dieux...

EDIT :

Petite précision : je viens de finir FFXII Int ZJS et j'ai remarqué une chose à la fin, que je n'avais pas comprise en faisant mon test... J'ai rectifié, c'est tout à la fin.

Vénat était ravi de voir que « l'Age des Pierres » était fini.

Je ne comprenais pas à quoi correspondait cet "Age de Pierre " tout simplement parce que c'était l'Age des Pierres, c'est-à-dire les pierres du Criste-Solaire extraites par Raithwall (Eclat de l'Aube, de la Nuit, du Crépuscule) ainsi que le Criste-Solaire lui-même.
Dernière édition par Kuja Ier le 19 Jan 10 à 18:58, édité 2 fois.
Lorsqu’une âme est plongée dans un état d’oubli d’elle-même, son parcours l’amènera naturellement à vouloir redevenir Lumière. Voilà le sens de la grande aventure humaine.

Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer.
Kuja Ier
Bugueur forum
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7837
Inscription: 08 Avr 06 à 22:45
Localisation: Là où on ne m'attend pas...
Sexe: Homme

Précédente

Retourner vers Tests


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron