Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Darkness » 27 Jan 10 à 20:58

Jake a écrit:Tiens toi pour dit que si plusieurs personnes sont d'accord avec une chose , c'est qu'il y' a nécessairement une part de vrai , et le nier en bloc comme tu le fait est très puéril .


Ahem, contre-exemple : A une certaine époque, tout le monde pensait que la terre était plate. Et je crois pouvoir me risquer à dire qu'il n'y a aucune part de vrai là-dedans.. 1 contre-exemple = la proposition n'est pas toujours vérifiée = la proposition est fausse.
Merci d'avoir joué !

EDIT : HDP du Matheux B-)
Dernière édition par Darkness le 27 Jan 10 à 20:58, édité 1 fois.
Image
Bras droit de Chapo
Alter Demonis de WoL.F
Mari de la sublime et merveilleuse Sara
Amant du sensuel et sexy Lyner
Couille droite de Tsuki-Yomi
Gardien sacré du légendaire BG SEAL OF QUALITY

Sara a écrit:Moi j'ai une lance coincée dans le fion & j'aime ça, où est le problème ?
Darkness
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 940
Inscription: 09 Jan 06 à 19:20
Localisation: Montpellier
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Jake » 29 Jan 10 à 10:50

Sun-Ra a écrit:
Jake a écrit:" Je détiens la vérité absolue , je sais ce qui est bon et ce qui ne l'est pas et les autres sont des cons "


Ton analyse est bonne.


Ta petite remarque impertinente est une bonne réponse en soi , elle prouve mieux que mille discours ton incapacité a défendre tes points de vue et ton égocentrisme .

Et Darkness ton contre-exemple est totalement hors-propos , Tu compore du vécu avec de l'invécu , Les gens qui disent que le scénario de FF8 est abouti y ont joué et ont eu l'occasion de l'analyser , ceux qui ont dit que la terre est plate avait une vision terre a terre si je puis dire et n'avait jamais fait le tour du monde ... Donc choisis mieux tes comparaisons la prochaine fois .
Dernière édition par Jake le 29 Jan 10 à 10:53, édité 1 fois.
Alter Angelus de WoL.F
Jake
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 586
Inscription: 10 Fév 09 à 15:11
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Sun-Ra » 29 Jan 10 à 13:18

Jake a écrit:FF8 n'est absolument pas une caricature , et je ne comprend pas comment on peut se permettre de qualifier Squall de simple adolescent renfermé, c'est illogique !


Ah bon?



Jake a écrit:au fur et a mesure qu'on joue a ce jeu la , on s'attache a lui


Ca aurait été dommage du contraire pour quelqu'un qui aime ce perso, jugement subjectif.


Jake a écrit:en plus de son design réussi


Jugement subjectif, en aucun cas un argument. Je peux tout aussi bien dire que son design pu, et c'est n'est pas moin un aussi mauvai argument.

Jake a écrit:il a des idée précises et des remarques pertinentes


Lesquel? J'en ai pas souvenir.

Jake a écrit:la nature de son côté renfermé est expliqué dans le jeu , et on assiste au long du jeu a un changement de pensée


Wa..hou! J'avous quel preuve d'aboutissement.

Jake a écrit:c'est un scénario tentaculaire qui prend en compte de nombreux évènements et facteur


Hmm, hmm, rien comparé à d'autre soft comme Xenogears. Enfin bon pour s'extasier sur FF VIII, je pense pas que ton expérience vidéoludique soit conséquente.


Jake a écrit:( Les sorciéres des trois temps , le but de la compression temporelle , le pouvoir étrange d'Ellone , Les rêves récurrents de Laguna dont on ignore le but jusqu'à quasiment la fin du jeu et qui sont presque laissés devinés ... )


En quoi cela represente des éléments scénaristique interessent. C'est comme si je te répondais que "FFT à une histoire interessente parce que chaussure."
Oui bon, il y a trois sorcière du temps, et alors quoi? Clap, clap j'aurais du y penser avant. Le but de la compression temporelle est plutôt bidon je trouve, bon aprés si ca t'impressione tant mieux pour toi.

Voilà, je vois pas d'arguments trés convaincant car justement tu n'argumentes pas, tu ne fais qu'avancer des éléments subjectifs et sommaire.
Il faut pourtant avouer que le casting de FF VIII est risible, des personnages comme Zell Selphie, Irvine, Quistis ont un background plus que limité , et interviennent que trop rarement et sans ajouter un plus à l'histoire, et à peine dans l'aventure. Seifer par soif de pouvoir deveint fou, et devient vilain, ca prouve le peu d'originalité encore d'un personnage important de l'aventure. Linoa a un caractére jovial, entété, dis ce qu'elle pense ect...genre de perso rencontrer mille fois, et sera prise dans un engrenange qu'elle ne contrôle et qu'elle n'a pa voulu...perso je l'ai trouvé aussi plate qu'une Tifa. Sauf que FF VIII s'entête dans les themes de l'amour, l'amitié et ce genre de chose abordé d'une façon prosaique, ce sont des themes recurents qui mériteraient une place un peu plus secondaire, surtout quand ca devient plan, plan.

,... je vais pas trop m'attarder, FF VIII on a déjà debattu en long, en large et en travers, et j'ai pas envi de d'echanger avec quelqu'un qui commence par une hostilité à mon egard, je pense pas avoir insulté qui que ce soit auparavant, mis à part FF VIII. Du coup je ne peux m'appuyer sur tes arguments pour exposer mon point de vue, tu t'occupe plus à m'insulter qu'a disserter.
FF VIII manque de richesse, ne pousse pas à la reflexion, je n'ai pas été bluffé par les persos, aucune dimension symbolique importante, un background pauvre, manque de variété dans les themes traités, une mise en scéne approximative...bref,tant de chose qui ne manquait pas d'autres RPG, j'ai réagit plus sur la note, car mettre un 19 au scénar de FF VIII signifierait qu'il ***** la concurence, et ce n'est pas le cas. Aprés je n'ai pas envi de dire que l'histoire est nul à chier, car il y a toujours une part de subjectivité, tu l'as prouvé aussi.
Image

Je préfère le vin d'ici que l'eau delà...
Sun-Ra
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1355
Inscription: 04 Juin 09 à 15:05
Localisation: Planéte Gros Nibard
Sexe: Non spécifié

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Jake » 29 Jan 10 à 15:46

Les gens qui prônent l'objectivité tout en balançant a tord et a travers des idée subjective au possible , ça me fait bien rire, tiens j'ai rien de mieux a faire je vais même te les citer :

_ Le casting de FF VIII est risible : Subjectif
_ Des personnages comme Zell Selphie, Irvine, Quistis ont un background plus que limité : Subjectif
_ Sans ajouter un plus à l'histoire : Subjectif
_ Aucune dimension symbolique importante : Subjectif
_ FF VIII manque de richesse, ne pousse pas à la reflexion : Subjectif , Subjectif et encore Subjectif ( le mot en devient fade a force )

Alors merci , arrête de me reprocher mon manque d'objectivité, quand c'est une qualité qui te manque cruellement , mon probléme avec toi, ç'est que parce que tu as joué a deux trois fossiles vidéoludique, tu t'en crois supérieur et tu te permet d'être acide et cassant envers ceux qui ont aimé ce jeu la , voila d'ailleurs le facteur qui m'a poussé a perdre mon temps a débattre. Si tu n'as pas aimé ce jeu la , grand bien te fasse , mais fait moi le plaisir de ne pas en faire une vérité sacrée .
Dernière édition par Jake le 29 Jan 10 à 17:05, édité 1 fois.
Alter Angelus de WoL.F
Jake
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 586
Inscription: 10 Fév 09 à 15:11
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Maetel » 29 Jan 10 à 16:14

Le fait de considérer l'absence de background comme un élément subjectif est un fail (et encore je vais pas m'amuser à tous les relever), un perso a une histoire ou n'en a pas point barre. Dans le cas présent ils n'en ont aucune. Donc avant de prendre de haut quelqu'un comme Zarathoustra (ou Sun Ra, mais Zara c'est plus classe) qui te dis juste que ta critique over rated est dû à une méconnaissance vidéo ludique, renseigne toi, ce n'est pas parce que tu aime un jeu que ça en fait le BGE >_<'
Image
Maetel
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1406
Inscription: 19 Déc 07 à 15:22
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Natra » 29 Jan 10 à 16:57

Maetel a écrit:Le fait de considérer l'absence de background comme un élément subjectif est un fail (et encore je vais pas m'amuser à tous les relever), un perso a une histoire ou n'en a pas point barre. Dans le cas présent ils n'en ont aucune. Donc avant de prendre de haut quelqu'un comme Zarathoustra (ou Sun Ra, mais Zara c'est plus classe) qui te dis juste que ta critique over rated est dû à une méconnaissance vidéo ludique, renseigne toi, ce n'est pas parce que tu aime un jeu que ça en fait le BGE >_<'





Le problème c'est que le fait de dire que les personnages n'ont pas d'histoires est une fois de plus subjectif surtout
par le manque et l'absence totale d'arguments. Au contraire je peux contrer cet avis totalement faux car: Squall et son passé avec
Edea, Ellone, Laguna et Raine. De même pour l'histoire de Cid et Edea ou encore Zell et ses parents adoptifs. Bref, l'objectivité dans un jeu vidéo
ne peut vraiment exister alors je pense que cela ne sert à rien d'affirmer des choses sans même s'y spécialisé sous peine de se dé-crédibilisé
d'une pseudo connaissance du jeu. L'avis de nombreux spécialistes-analystes selon moi peut valoir nettement plus que quelques joueurs
qui critiquent un jeu juste parce qu'il n'as pas été plaisant face à leurs yeux. Le minimum est de respecter le travail de ce jeu car dans
le pire des cas dites: je trouve que le scénario manque de richesse mais ne l'affirmez pas car vous ne ferez que vous plonger dans des certitudes
illusoires. C'est comme si on avait affaire à un problème, le scientifique analyse par détail le sujet pour trouver réponses à ses questions. Le type lambda qui juge
par l'apparence est pourtant nettement moins fiable mais va prétendre savoir parfaitement ce qu'il avance.

De plus, j'aime beaucoup FF8 mais pourtant je suis capable d'en citer des défauts comme ses qualités, et je suis formel, dire que le scénario manque de richesse c'est d'une
subjectivité affligeante. Qui est plus fiable? un spécialiste ou un joueur? le spécialiste lui analyse en détail un sujet, un joueur lui à la base ne fait que s'amuser et ne cherche pas forcément en détail ce qui est bon ou pas.
Dernière édition par Natra le 29 Jan 10 à 17:02, édité 2 fois.
Natra
Tantalas
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23
Inscription: 24 Jan 10 à 19:54
Localisation: Dunkerque
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Maetel » 29 Jan 10 à 17:40

Ah parce que pour toi avoir le nom du père d'un héros, savoir qu'un autre a des parents adoptifs ça constitue un background t'a raison faut pas trop en demander. Je comprends pourquoi les rpg actuel ont des perso interchangeable aussi charismatique qu'une boite vide quand on voit des gens qui se contente d'un nom de famille et d'un lien de parenté pour parler de background je vois pas pourquoi les développeurs iraient chercher des choses plus complexe. Le fait est que les persos de FFVIII n'ont pas de bg (Zell par exemple, il a grandis dans un orphelinat avant d'être adopté par Ma et ... c'est tout super >_<). Faudra que tu me dise ce que tu entends par spécialiste car sans vouloir les vétérans les gens comme Zara, Calintz, Psycho (même Jehuty) ou moi avons joué à assez de rpg et avons assez d'éléments de comparaison pour savoir ce qu'est un bg développer et ce qui ne l'est pas.
Dernière édition par Maetel le 29 Jan 10 à 18:20, édité 1 fois.
Image
Maetel
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1406
Inscription: 19 Déc 07 à 15:22
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Lyner » 29 Jan 10 à 17:49

Pour ma part, je pense que la subjectivité est obligatoire qu'on soit pour ou contre. On prend forcément en compte son ressentie personnel car nous sommes tous différents et nous n' appréciont pas les mêmes choses. C'est pour ça qu'on peux voir un test FFXIII à 39/40 et un autre à 8/20, il y a une bonne part de subjectivité.

J'ai beaucoup aimé FF VIII mais je ne vais pas nier que Squall et Linoa sont de grosses caricatures du mec renfermé qui va s'ouvrir aux autres grâce à la bonne copine plein d'énergie et de bonnes intentions. A l'époque ça passait plutôt bien, mais si je découvrirais le jeu maintenant, je me dirais peut être " mué c'est du réchauffé".
Pour ce qui est du background des personnages c'est pareil, ils ont certes une personnalité propre mais n'ont pas chacun une histoire super développé.
Des orphelins qui ont perdu la mémoire, qui sont séparés et qui sont ensuite réunis, ça ne constituent pas un background démentiel. Désolé je vais comparé mais pour argumenter il faut bien des exemples: dans FF VII on trouve le passé de Cloud et Tifa, le groupe d' Avalanche avec Barrett, les ambitions spatiales de Cid, l'histoire de Vincent lié aux Turks et au proffesseur Hojo, Aerith et les Cetras, Nanaki et le Canyon Cosmo... ce qui constitue quand même un background plus conséquent.

Je trouve en revanche l'histoire d' FF VIII aboutie. Le Seed, son vrai objectif, les liens qui unissent les différents personnages. Le passé de Laguna et d' Ellone. La larme Sélénite, Adel, la compression temporelle, l'orphelinat, Galbadia,Chronos... disons que tout cela constitue un ensemble intéressant.

Julia que rencontre Laguna, se révèlera par la suite être la mère de Linoa suite à son union avec le Major Caraway. Laguna et Reine qui sont les parents de Squall, Ellone sa demie-soeur. Les pouvoirs qui lient Adel-Linoa-Ultimécia. Ces petites bribes qu'ont peut découvrir ici et là pour montrer que dans FF VIII tout est lié.



Donc je conçois qu'on ressente le jeu de différentes façons, suivant notre approche personnel.
Dernière édition par Lyner le 29 Jan 10 à 18:01, édité 2 fois.
Lyner
 

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Sun-Ra » 29 Jan 10 à 21:09

Lyner a écrit:Pour ma part, je pense que la subjectivité est obligatoire qu'on soit pour ou contre.


D'où la dernière phrase de mon dernier post. Bon aprés je n'ai pas trouvé FF VIII nul, sauf qu'il mérite des considérations à sa juste valeur, et non pas une suréstimation abusive.

edit : rien à ajouter, je suis blasé

Dernière édition par Sun-Ra le 29 Jan 10 à 21:14, édité 1 fois.
Image

Je préfère le vin d'ici que l'eau delà...
Sun-Ra
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1355
Inscription: 04 Juin 09 à 15:05
Localisation: Planéte Gros Nibard
Sexe: Non spécifié

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Natra » 29 Jan 10 à 21:22

Je ne surréstime pas FF8, au contraire, je pense que FF6 est par exemple nettement meilleur mais ce que je veux dire, c'est que l'on parle de background
quasi inexistant sauf que moi aussi j'ai découvert de nombreux RPG (japonais ou pas) et FF8 fais toujours partis des jeux qui m'a le plus marqué (alors que j'ai joué à certaines perles tel que Chrono Cross, Chrono Trigger ou encore Xenogears)

Il y a toujours une petite part de subjectivité dans un test mais pourtant moi pour ma part, je n'aime vraiment pas les jeux de sport et je suis pourtant capable de les noter à leurs juste valeurs (une série comme Gran Turismo est tout bonnement excellente et pourtant ce n'est vraiment pas mon genre)
Dernière édition par Natra le 29 Jan 10 à 21:23, édité 1 fois.
Natra
Tantalas
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23
Inscription: 24 Jan 10 à 19:54
Localisation: Dunkerque
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Jayne Dawson » 29 Jan 10 à 22:46

Sun-ra. Je suis du genre à constraster les Tests, comme on le sait bien (ou pas). Mais les gouts sont difficilement justifiables... Ils ne sont pas toujours basés sur une argumentation, de surcroît.
Image
Gee ! American Universal Calvin & Hobbes Fan !
Jayne Dawson
Soldat Shinra
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 117
Inscription: 28 Aoû 09 à 21:44
Localisation: Bend, Oregon, USA.
Sexe: Femme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Jake » 30 Jan 10 à 17:03

D'où la dernière phrase de mon dernier post. Bon aprés je n'ai pas trouvé FF VIII nul, sauf qu'il mérite des considérations à sa juste valeur, et non pas une suréstimation abusive.


Ah et bien comme tu vois , la on arrive quand même a trouver un terrain d'entente ! je n'essaye absolument pas de prouver qu'FF8 est le meilleur jeu de tous le temps , ce serait impossible de toute façon . Moi même je trouve que FFX est un FF lacunaire et dont les personnages manque un peu de saveur , est-ce que cela veut dire que c'est un mauvais jeu ? NON . Non et encore non et je l'ai appris a mes dépends . Ce que j'essaye de te dire , c'est que malgré le fait que l'un de nous trouve un certain FF moins réussi que l'autre . il n'en reste pas moins un bon jeu et tomber dans le dénigré total comme le font Sun-ra et Maetel est ridicule , alors que _ il faut le dire _ ce sont les jeux qui nous rassemblent tous ici sur ce forum ...
Alter Angelus de WoL.F
Jake
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 586
Inscription: 10 Fév 09 à 15:11
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Gismo » 08 Juil 10 à 16:16

perso je l'ai trouvé aussi plate qu'une Tifa

LOL on parle de la même? Elle est loinnn d'être plate pourtant :D ..... .... ... .. bon ok private joke, je serai le seul à sourire :D breff je veux juste trancher entre le 19/20 du scénar et le " scénar qui vaut pas un pet de lapin " lol, j'exagere mais en gros c'était ça. Moi je lui aurai mis 15, c'est vrai qu'en surface il parrait assez creux, mais quand on creuse un peu ... c'est pas simplement une histoire d'orphelins qui ont perdus la mémoire et qui se retrouvent des années plus tard, contre vents et marrées... Moi j'ai particulièrement apprécié l'"aura" qu'il y'a autours de ce jeu, si on y prete attention le jeu se veut philosophique à de nombreuses reprises, dans son rapport à l'humain, l'altruisme altéré de Squall et le nombre important de "non dits" qui font toute la difference. Sans cette dimension "cachée" du scénario, il est vrai qu'en surface il ne casse pas des briques. Mais pour moi c'est en se posant des questions et en creusant un peu que la richesse du jeu se révèle. Après, malgré cela je ne lui metterai pas + de 15/16, car on a tout de même vu mieux, voir beaucoup mieux, mais pour moi ce scénario reste marquant et quasi mythique. De toute façon y'a rien à faire, on aura beau débattre et argumenter, un Final Fantasy s'apprécie essentiellement grace au ressenti personnel, alors si on a pas était sensible à cette facette du scénario, je comprend tout à fait qu'on le trouve bateau voir mauvais. Voilà, au passage je vous passe tous le bonjour, étand donné que je suis nouveau ici. La bise ; )
Gismo
Tantalas
 
Messages: 42
Inscription: 08 Juil 10 à 10:06
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Ladybulles » 20 Juil 10 à 21:24

Je suis d'accord avec le fait qu'il faille creuser un peu dans le scenar , car en surface, je suis un peu restée sur ma faim tout de même...

Malgré tout , il reste mon FF préféré après le 7, par justement la complexité qu'il cache (qui est ultimécia? les quêtes annexes, etc...).
Ladybulles (feu ..::Shiva-83::..)
Mariée aux uniques, incroyables, inimitables Shadow_Project11, Shive et Dr Jackal
Protégée de son Golgotha
Frangine d'appareil photo de PsychoKefka
Ladybulles
Chevalier Dragon
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 433
Inscription: 17 Juil 10 à 22:20
Localisation: Bouches du Rhône
Sexe: Femme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Gismo » 21 Juil 10 à 12:12

En tout cas le scénar du 8 m'a + marqué que celui du 9, ou du 10. J'ai particulièrement aimé ce dernier, pour son univers trés réussi, son ambiance et ses personnages ( pourtant loin d'être les + charismatiques de la série, Auron mis à part, et pourtant la sauce prend bien ... ) et même si on est a fond dans l'histoire parcequ'elle est plutôt bien agencée, il faut reconnaitre qu'elle ne casse pas des briques ... Un gros mechant monstre revient tous les mille ans pour tout détruire, le seul moyen pour le stopper étand d'etre invokeur et d'obtenir la méga invocation ultime ... mouais. En somme, de mon point de vue, les seuls FF supèrieurs au 8 niveau scénar sont le 6, le 7 et le 13. Donc pour une saga aussi incroyable, le 8 n'est pas si mal plaçé ^^
Gismo
Tantalas
 
Messages: 42
Inscription: 08 Juil 10 à 10:06
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Loan » 21 Juil 10 à 18:02

Gismo a écrit:Un gros mechant monstre revient tous les mille ans pour tout détruire, le seul moyen pour le stopper étand d'etre invokeur et d'obtenir la méga invocation ultime ... mouais.


C'est une caricature du scenar que tu fais là, ça c'est ce qu'on sait au début du jeu, après plein d'éléments nouveaux arrivent, entre un synopsis et un scenar y a une grosse différence hein...
Moi par contre le scenar du 8 j'accroche pas, tout comme au système de combat et aux personnages, les personnages sont vides et au moins autant que le scenar, c'est l'un des rares (avec le X-2) que j'ai pas eu le courage de finir parce qu'il me sortait par les yeux. o/
Dernière édition par Loan le 21 Juil 10 à 18:04, édité 1 fois.
Image
Loan
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 846
Inscription: 21 Fév 10 à 15:24
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Cricket » 21 Juil 10 à 18:38

Loan a écrit:
Gismo a écrit:Un gros mechant monstre revient tous les mille ans pour tout détruire, le seul moyen pour le stopper étand d'etre invokeur et d'obtenir la méga invocation ultime ... mouais.


C'est une caricature du scenar que tu fais là, ça c'est ce qu'on sait au début du jeu, après plein d'éléments nouveaux arrivent, entre un synopsis et un scenar y a une grosse différence hein...
Moi par contre le scenar du 8 j'accroche pas, tout comme au système de combat et aux personnages, les personnages sont vides et au moins autant que le scenar, c'est l'un des rares (avec le X-2) que j'ai pas eu le courage de finir parce qu'il me sortait par les yeux. o/



Oh puté je ne suis donc pas le seul à avoir eu cette impression. :help:

Pour moi FFVIII est le pire FF auquel j'ai joué.

Déjà le scénar qu'on m'avait dit grandiose et qui en réalité est plat. Non seulement je l'ai trouvé très peu interessant, aussi bien dans le fond que la forme, mais en plus y'a des passages qui relèvent du foutage de gueule:
Genre quand Irvine leur balance qu'enfants ils se connaissaient tous mais qu'à cause des G-forces, ils n'ont plus de souvenirs... Mouai, si tu veux.


Ensuite les personnages. Ils sont tous plus ou moins énervants et leurs histoires respectives ne m'ont fait ni chaud ni froid, au point que je ne suivais les discussions que d'un œil. Franchement, qu'est ce qu'ils sont mous... Et au final je n'ai bien aimé que le groupe de Laguna.
Le système d'évolution des personnage (et de combat), j'y ai rien compris. Donc je ne ferais pas de bonne ou mauvaise critique dessus, c'est juste que je ne peux pas apprécier quelque chose dont le fonctionnement reste un mystère, malgré 30 et quelques heures de jeu...
Dernière édition par Cricket le 21 Juil 10 à 18:41, édité 3 fois.
Cricket
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1249
Inscription: 22 Mar 09 à 22:30
Sexe: Non spécifié

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Gismo » 21 Juil 10 à 22:19

C'est une caricature du scenar que tu fais là, ça c'est ce qu'on sait au début du jeu, après plein d'éléments nouveaux arrivent, entre un synopsis et un scenar y a une grosse différence hein...


Bien sur j'ai totalement caricaturé la chose, pour un FF sa serait triste que sa se résume à ça, même le 12 aurait un scénar + intéressant si c'était le cas :-o Mais ceux qui critiquent le 8 pratique la caricature en disant que le scénar se résume à des orphelins qui se retrouvent pr combattre ensemble et à une histoire d'amour à la noix. Bref c'est sur que le scénar du 10 est bien plus profond que ma pietre caricature mais je ne peux pas être d'accord avec toi lorsque tu parle d'un scénar plat, c'est juste un FF qui renferme pas mal de choses mais qui en surface est limité. Tout est suggéré dans cet opus, et pour ceux qui critiquent la relation amoureuse Squall/Linoa, elle n'est jamais lourdement avoué et est loin d'en faire des tonnes. Pourtant elle crève l'écran , on la ressent. Mais à aucun moment ce n'est nian-nian, ce FF a une maturité qui empêche cette histoire de tourner à l'eau de rose, heureusement. Moi je pense que ce scénar ne peut etre jugé d'un oeil impartial, c'est vraiment au joueur et à son ressenti de faire la part des choses.
Gismo
Tantalas
 
Messages: 42
Inscription: 08 Juil 10 à 10:06
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Loan » 21 Juil 10 à 23:15

Ouais sauf que j'accroche pas, c'est le scenar qui est juste risible, c'est purement subjectif hein mais c'est comme ça que je le vois, je l'ai sur ps1, je l'ai acheté y a 1 ans me semble trouvé sur un bric a brac pour 2 euros, j'ai sauté sur l'occas' puisqu'on m'avait dit qu'il était super mais en fait je l'ai trouvé chiant, je suis allé que jusqu'au 3eme CD il me semble, les persos sont vides, leur BG l'est tout autant, le scenar ne m'a pas passionné du tout, je me faisais chier à mourir, et à côté de ça les combats étaient lents.

'Fin je le garde parce que c'est un FF histoire de l'avoir quoi, j'ai essayé de me replonger dedans pas plus tard qu'hier en recommençant une partie mais en fait j'étais a peine arrivé a la tour ou le soldat galbadien fais ses petites réparations et j'ai éteint.

Enfin ce n'est que ce que j'ai ressenti après tout.
Image
Loan
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 846
Inscription: 21 Fév 10 à 15:24
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar armody » 21 Juil 10 à 23:22

Je suis d'accord, personnellement, les personnages ne m'ont pas du tout touché, je n'avais qu'une envie, c'était de leur en foutre une, mention spéciale à Zell... Surtout Squall qui, s'il dégage un charisme indéniable, n'a rien à faire comme "héros".
L'univers, je l'ai trouvé assez pauvre ; je n'avais pas l'impression qu'il formait un tout cohérent, pour moi c'était juste un ensemble de villes séparées par des forêts ou des montagnes...
Enfin, le système de combat, je l'ai trouvé assez rebarbatif : on passe son temps à voler des magies qu'on a peur d'utiliser parce que sinon ses stats baisse, du coup lorsque les attaques physiques ne marchent pas trop, on envoie des invocations, et on doit alors se taper la cinématique, ce qui rend les combats très (trop) longs.

En ce qui concerne le scenario, je ne peux pas vraiment me prononcer, vu que je n'ai jamais pu aller plus loin que le milieu du CD2. En revanche, au niveau des graphismes et de la bande son, c'est du tout bon, même si l'ost dans son ensemble n'a pas ma préférence par rapport à celle de FF6 ou FF9.
Dernière édition par armody le 21 Juil 10 à 23:23, édité 1 fois.
armody
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 993
Inscription: 19 Avr 10 à 18:43
Sexe: Homme

PrécédenteSuivante

Retourner vers Tests


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron