Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Natra » 24 Jan 10 à 23:14

Final Fantasy VIII. Episode d'une série des plus mythique du RPG Japonais qui soit. Sortis à une époque qui nous est bien ancienne, l'année 98
l'a accueilli et le moins que l'on puisse dire, c'est que le succès fus fortement au rendez vous malgré qu'il en soit l'épisode le plus controversé de la série de par son système de magie et d'histoire d'amour. Pour simplifier et organiser correctement les parties
auxquelles je m'attarderais pour mon test, j'indique ci dessous le sommaire:

1 Graphismes
2 Gameplay
3 Musiques
4 Ambiance
5 Scénario
6 Durée de vie





1) Graphismes 18/20


Nous nous souvenons forcément tous des anciens opus de la série qui se définissaient graphiquement par de la 2D et qui nous offre actuellement ce petit charme de nostalgie. Pour Final Fantasy VII, il fut question d'une véritable révolution étant donné que les personnages et la présence de cinématiques en images de synthèse furent en 3D. Une étape pour Squaresoft est alors franchie cependant, le petit moins reste que la modélisation resté quelques peu à désiré, notamment par ce côté assez cubique voir effet '' playmobile '' destinés aux personnages du jeu. Pour Final Fantasy VIII, le designer s'est décidé d'offrir quelque chose de nouveau, de plus réaliste et mature dirons-nous. En effet, les personnages ont droit à un rendu correspondant à la réalité, exit alors le côté '' super-deformed ''. Non seulement les personnages ont une taille proportionnée à leur âge réel, mais en plus, les graphismes ont eux aussi subit une véritable retouche. Les décors 2D sont plus fins, détaillés, tout simplement, le travail a été plus costaud sur ce point. Mais n'oublions pas qu'il en va de même pour les personnages qui ont une modélisation très correcte pour l'époque, à cela se complète des cinématiques qui se révèlent encore plus somptueuse. Mélange de charme lyrique, de nature et de fantaisie, la magie Final Fantasy se fait bien ressentir. Il est ainsi possible de dire des graphismes qu'ils ont eu droit à une nouvelle retouche amélioré en tout point qui fait bénéficier au jeu d'un rendu plus mature et réaliste.

2) Gameplay 16/20

Si l'on s'intéresse dorénavant au gameplay du jeu, la aussi, nous avons droit à du lourd. Terminé le système de matérias, exit les points de magies qui caractérisé les réserves des personnages pour lancer leurs sorts. Cette fois, nous avons droit à quelque chose de novateur et original: Un nombre de magie limité. En effet, alors que dans un RPG classique Japonais ou la magie se dépense par MP et chez les RPG Américains par Mana, cette fois, les développeurs ont décidé d'inclure une réserve limité de magie qui viendrait s'associer aux caractéristiques des personnages. Ainsi le level n'a plus vraiment d'importance, tout se base sur la limite de magie que nous portons pour nos personnages. Il en va de même pour les attaques physiques et les défenses mentales. Ainsi, cette originalité permet de revoir le système classique du RPG mais peut s'avérer assez frustrant voir complexe pour les joueurs. Ceci vient s'ajouter à des capacités qui elles aussi offrent une aide aux personnages pour apprendre diverses compétences et amélioration des caractéristiques. Elles sont pour leur compte, tenue par leur appréhension suite aux PDC (points de compétences) offertes à chaque fin de combat aux Geforces. Qu'est que les Geforces? Ce sont des sortes de créatures, chimères qui viennent en aide aux personnages lors des combats grâce à des coups dévastateurs ou provoquant aux ennemis des effets néfastes. Elles sont l'équivalent d'invocation ou d'esper chez les précédents opus de la série. Ainsi donc, le système de magie vient se compléter aux capacités des Geforces pour permettre de perfectionner nos personnages. Il ne faut cependant pas oublier les limits breaks qui ne sont autre que des limites, une sorte de moyen aux personnages de lâcher leurs dernières forces avant un éventuel K.O. et qui sont tout aussi spectaculaire que les anciens épisodes mais cette fois dirons nous, mieux soignés et de même pour la mise en scène. Enfin, l'accès à divers minis jeux est un plus qui permet au jeu un gameplay des plus riches qui soient. A savoir que lors des combats, si une magie associé par exemple à la vigueur diminue, celle ci se verra baisser. De même que si l'on augmente une magie associé à la vitesse, celle ci montera, en bref, les combats sont ainsi plus technique et peut être moins évidents pour certains.

3 Musiques 17/20

Lorsque nous évoquons le nom de Final Fantasy, n'importe qui se doit de penser à la bande son. Cette bande son qui pour chaque opus nous berce dans ses mélodies et son émotion omniprésente. Après des thèmes inoubliables comme le '' Terra's theme '' ou '' Shadow's Theme '' de FF6, nous avons tous été époustouflés par la chorale chanté de '' One Windged Angel '' représentant le personne de Sephiroth à travers FF7. Cette fois, pour FF8, non seulement la qualité sonore s'est amélioré, mais on a cette fois droit à de véritables compositions chantés tel que '' Liberi Fatali '' qui vient introduire le jeu à la perfection mais il en va de même pour '' Eyes on Me '' interpréter par Faye Wong et qui rend d'avantage d'émotion à la musique. Concernant, l'OST en général, le niveau est en effet très bon mais n'en est pas forcément meilleur que certains opus qui resteront probablement des plus inoubliables possibles (FF6-7 notamment). On peut donc dire que la musique reste d'un très bon niveau général mais sans grand plus. Pour les sons, le tout reste correct, pas de soucis remarqué sur ce point la. L'ensemble reste donc pour l'époque d'une grande qualité.

4 Ambiance 14/20

Probablement un des points des plus importants d'un jeu. En effet, même si la musique et la beauté d'un jeu peut permettre de nous transporté, que serait-il sans son ambiance? Un jeu à mauvais ambiance peut se montrer vide, sans âme et par conséquent un sentiment de lassitude et d'une difficulté à accrocher. Pour Final Fantasy VIII, l'ambiance est relativement bonne, les musiques l'accentuent d'avantage et les villes restent très conviviales, on aimerait probablement y vivre tant elles sont nombreuses et variées. En bref, l'ambiance est bonne mais n'a rien d'exceptionnel, probablement pas autant que certains anciens épisodes qui eux, en offraient des inoubliables et qui auront peut être marqué les joueurs encore plus qu'il n'en aura été le cas pour le 8ème épisode.

5 Scénario 19/20

Ah ce cher scénario, probablement et sans doute d'ailleurs l'un des points forts du jeu. Pour décrire sa base, vous êtes Squall Léonhart, jeune élite mercenaire de 17 ans recruté par les Seed dans une université nommé BGU (Balamb Garden University) et ayant pour but de repousser toute menaces possibles pour les villes voisines. Il s'agit donc de vous exécuter à travers des missions ayant pour but d'aider les gens lorsque la nécessité y est. Plus tard, nous apprendrons la présence de sorcières souhaitant s'emparer du monde et qu'il faudra stopper mais cela se révèlera par la suite bien plus profond qu'il n'y parait. En effet, le scénario du jeu en apparence semble assez simpliste et quelques peu à '' fleurs de peau '' mais si nous creusons un peu, il est possible de constater une véritable profondeur en termes de liens entre personnages mais également du réel but de certaines protagonistes. Le mélange du temps passé-présent-futur est également un excellent choix car il permet de jongler entre des évènements passés, un temps actuel, et une idée d'un futur proche. Le tout est bercer autant d'amour que de haine, guerre et autre forme possible. Un mariage de divers sentiments autant contradictoire les uns comme les autres mais qui offre une âme et une personnalité aux personnages ce qui se veut être un très bon point. De plus, on suit de près l'évolution de la psychologique des personnages ce qui s'avère tout bonnement génial, en effet, le jeu avance avec le temps, les personnages aussi! Une histoire, une émotion est là! et c'est l'essentiel!

6 Durée de vie 18/20

Par rapport à la durée de vie, le jeu est tout autant satisfaisant car non seulement, terminer le jeu en ligne droite n'est pas donné en une journée, mais en plus de cela, si l'on se prend la peine d'entrainer ses personnages, ses geforces, de terminer toute quêtes secondaires, bref, conclure le jeu dans sa totalité, probablement que la durée se verra dans une tranche de 50 à 70 heures. Ainsi, 4 CD que vous ne serez pas prêt d'y voir le bout d'autant que le taux de rejouabilité est fort.



Note générale: 18/20

Points forts:

- Scénario et graphismes époustouflant
- Gameplay novateur et original
- Bande son envoutante.


Points faibles:

- Système de magies qui se discute?
- ...qui offre peut être un manque de singularité des personnages lors des combats?


Conclusion: 8ème opus mais surtout 8ème merveille que nous offre la Square avec une aventure aussi nouvelle que possible, passionnante accompagné d'un gameplay riche, original mais également auxquelles vient s'ajouter un plaisir de jeu tout aussi fort que nous y en avons prit l'habitude pour les anciens opus. Final Fantasy 8 se veut magique empreint d'un lyrisme et d'un romantisme fort qui sait cacher autant de haines et de sentiments du genre que les sentiments savent le faire. Merci Square!
Dernière édition par Natra le 26 Jan 10 à 12:00, édité 9 fois.
Natra
Tantalas
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23
Inscription: 24 Jan 10 à 19:54
Localisation: Dunkerque
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Cosmos » 25 Jan 10 à 19:17

Il est vrai que le système de magie est le point faible du jeu. Déjà dans bien trop de J-RPG, les magies passent en second plan par rapport au bourrinage pur et dure, mais dans FF8 le vice est poussé à son maximum. Les magies servent à augmenter la puissance physique despersonnages (entre autre) et le fait d'en utiliser en combat affaiblit nos personnages.

Par contre, le système des G-Forces est assez bien pensé dans le sens ou déjà, lors des combats on peut les utiliser de manière plus stratégique (elles ont des points de vie), mais aussi parce qu'elles demandent une gestion de la part du joueur dans l'attribution de compétences. Petit plus aussi, la compétence turbo qui nous permet de moins nous ennuyer durant les cinématques des G-Forces (pour ceux qui ont le courage de les utiliser).

Sinon, je suis plutôt d'accord avec ton test.
FF8 est un super bon jeu. Par contre, je crois qu'il a moins été bien moins controversé que FFX et FFXII, contrairement à ce que tu sembles dire au début de ton test.
Cosmos
 

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Natra » 25 Jan 10 à 20:33

En effet, on peut critiquer FFX à cause du design notamment et par exemple le fait que Tidus ait un côté '' surfeur '' en a rebuté plus d'un. Pour le 12ème épisode, personnellement je trouve encore l'ambiance FF grâce au monde d'Ivalice et à l'importance des sorts, peut être que le jeu est trop axé '' politique '' ? je sais pas vraiment, mais FF8 dans tout les cas fait partis des FF des plus controversés et il me semble que c'est celui qui a fait le plus parler de lui à l'époque, maintenant peut être que les derniers épisodes sur PS2 l'ont dépassé sur ce point ^^
Natra
Tantalas
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23
Inscription: 24 Jan 10 à 19:54
Localisation: Dunkerque
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Jayne Dawson » 25 Jan 10 à 22:45

Euh, je suis majoritairement d'accord, mais ton commentaire sur les graphismes ne parle que de FFVII... J'ai cru que je m'étais trompé de rubrique...
Image
Gee ! American Universal Calvin & Hobbes Fan !
Jayne Dawson
Soldat Shinra
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 117
Inscription: 28 Aoû 09 à 21:44
Localisation: Bend, Oregon, USA.
Sexe: Femme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Natra » 25 Jan 10 à 23:18

Ah non non, après FF7 je parle des graphismes de FF8 (qu'ils été plus fins, détaillés etc)
Natra
Tantalas
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23
Inscription: 24 Jan 10 à 19:54
Localisation: Dunkerque
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Lyner » 26 Jan 10 à 03:11

J'ai trouvé ton test très agréable à lire et je suis majoritairement d'accord avec ce que tu avances.

En revanche :

Natra a écrit:Points faibles:

- ...qui offre peut être un manque de personnalité lors des combats?


Je ne comprends pas ce que tu as voulu dire.
Lyner
 

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Natra » 26 Jan 10 à 11:54

Ah en effet je n'ai peut être pas assez développé, enfaite: Le fait de partager des magies aux caractéristiques fait
perdre de la personnalité aux personnages car au final tout le monde peut avoir la même force, magie, vitesse etc, ils ne se démarquent
principalement que par leur limit break :-)
Natra
Tantalas
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23
Inscription: 24 Jan 10 à 19:54
Localisation: Dunkerque
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Sun-Ra » 26 Jan 10 à 15:31

C'est moi, où il y a un "1" de trop sur la note du scénar. Puis c'est difficile de mettre un 18 pour la réal de FF VIII, on a vu beaucoup mieux depuis. Certe à l'époque ca poutrait, mais c'était il y a déjà 10 ans(pardon 12). A ce moment là, je pourrais noter généreusement le visuel d'un Super Mario Bros, je préfére prendre en considération les joueurs qui n'ont pas joué au jeu, et m'imaginer leur réaction quand ils joueront en 2010. Je pense pas qu'ils le noteront de la même façon que nous. Je connais des fan de RPG qui n'ont pas pu continuer FF VI à cause de la réalisation ol' skool. Tanpis pour eux, en même temps je comprends, je crois pouvoir me moquer d'un jeu qui sortirait aujourd'hui avec des graph 16 bits, même si je peux jouer encore à la snes.
Dernière édition par Sun-Ra le 26 Jan 10 à 15:32, édité 1 fois.
Image

Je préfère le vin d'ici que l'eau delà...
Sun-Ra
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1355
Inscription: 04 Juin 09 à 15:05
Localisation: Planéte Gros Nibard
Sexe: Non spécifié

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Natra » 26 Jan 10 à 17:44

Sun-Ra a écrit:C'est moi, où il y a un "1" de trop sur la note du scénar. Puis c'est difficile de mettre un 18 pour la réal de FF VIII, on a vu beaucoup mieux depuis. Certe à l'époque ca poutrait, mais c'était il y a déjà 10 ans(pardon 12). A ce moment là, je pourrais noter généreusement le visuel d'un Super Mario Bros, je préfére prendre en considération les joueurs qui n'ont pas joué au jeu, et m'imaginer leur réaction quand ils joueront en 2010. Je pense pas qu'ils le noteront de la même façon que nous. Je connais des fan de RPG qui n'ont pas pu continuer FF VI à cause de la réalisation ol' skool. Tanpis pour eux, en même temps je comprends, je crois pouvoir me moquer d'un jeu qui sortirait aujourd'hui avec des graph 16 bits, même si je peux jouer encore à la snes.



Aucune difficulté à mettre 19 à ce scénario et 18 à la réalisation, aurais-tu oublier que ce jeu est sortis en 98? je me place dans le contexte de l'époque pour le noter car le faire
en le comparant à des jeux actuels serait ridicules et dépourvu de sens. Le scénario si tu penses qu'il est mauvais c'est ton avis, après tu l'as peut être mal compris mais objectivement il est très bon donc je suis étonné que tu le voit en négatif ^^
Dernière édition par Natra le 26 Jan 10 à 18:49, édité 3 fois.
Natra
Tantalas
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23
Inscription: 24 Jan 10 à 19:54
Localisation: Dunkerque
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Kalas » 26 Jan 10 à 18:46

Si on commence à comparer avec tout les RPG, on est pas sortis de l'auberge ! Un test en général se base sur des premières impressions qui seront approfondies au cours du jeu, donc le contexte peut-être différent selon le joueur.

Après, c'est vrai qu'il y a une différence entre la sortie du jeu et aujourd'hui... Cela dit, je trouve que le jeu est assez riche et approfondi pour mériter au moins la moyenne.

Bref j'approuve totalement ton test même si, je pense, il n'est pas utile de comparer un FF avec d'autres, sachant qu'ils sont tous différents.
Image
Jumeau caché de Basch

Image
Kalas
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1087
Inscription: 16 Jan 06 à 20:14
Localisation: In my dreams ~
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Sun-Ra » 26 Jan 10 à 19:40

Natra a écrit:
Sun-Ra a écrit:C'est moi, où il y a un "1" de trop sur la note du scénar. Puis c'est difficile de mettre un 18 pour la réal de FF VIII, on a vu beaucoup mieux depuis. Certe à l'époque ca poutrait, mais c'était il y a déjà 10 ans(pardon 12). A ce moment là, je pourrais noter généreusement le visuel d'un Super Mario Bros, je préfére prendre en considération les joueurs qui n'ont pas joué au jeu, et m'imaginer leur réaction quand ils joueront en 2010. Je pense pas qu'ils le noteront de la même façon que nous. Je connais des fan de RPG qui n'ont pas pu continuer FF VI à cause de la réalisation ol' skool. Tanpis pour eux, en même temps je comprends, je crois pouvoir me moquer d'un jeu qui sortirait aujourd'hui avec des graph 16 bits, même si je peux jouer encore à la snes.



Aucune difficulté à mettre 19 à ce scénario et 18 à la réalisation, aurais-tu oublier que ce jeu est sortis en 98? je me place dans le contexte de l'époque pour le noter car le faire
en le comparant à des jeux actuels serait ridicules et dépourvu de sens. Le scénario si tu penses qu'il est mauvais c'est ton avis, après tu l'as peut être mal compris mais objectivement il est très bon donc je suis étonné que tu le voit en négatif ^^


Je crois pas que le remettre dans le contexte actuel soit ridicule, admettons que FF VI aurait eu 17 pour son visuel lors de sa sortie, FF8 aussi et FFX de même, les notes n'auraient plus de sens si on neglige le fait que les jeux deperissent avec le temps. Mettre la même note à FF VI et FF X pour sa réal a t-il du sens? Non, ca n'a pas de sens, alors vous devez acquitter mon client. Etes vous extasier par les textures de FF VIII autant que celle du XII? Non. Pourtant les notes serez équivalentes selon votre systéme de notation. Ne m'obliger pas à employer la technique Chewbaka.

Autrement, le scénar du VIII je le trouve overrated. Pourquoi je le trouve moyen? D'une part son casting sent, admettons que Squall soit un personnage travailler et que son coté goth ado vous touche, et qu'on omettrait le coté caricatural. Je peux comprendre dans ce cas que le heros du soft vous touche, et qu'il trouve finalement l'amour vous rejouit. D'accord, je me penche sur le reste du casting, et je suis obliger de constater sa pauvreté extréme, ils n'ont pas d'histoire, soit pas de background, donc pas grand chose à raconter, pour conclure ils sont tous à jeter. Bon aprés, si on oublies que la mise en scéne est affreusement approximative, quelques non-sens et invraisemblance pourront être relevé, et comme on a l'impression de se retrouver au final devant pas grand chose on a inventé la célébre legende urbaine : Linoa=Ultimecia.

Bon le scénar n'est pas nul, mais vu que j'ai joué à Xenogears, à FFT, Vagrant Story, pour ne citer que les pillier du genre, je nepeux mettre un 18 à FF VIII, c'te blague, 18, ca n'a pas de sens.
Image

Je préfère le vin d'ici que l'eau delà...
Sun-Ra
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1355
Inscription: 04 Juin 09 à 15:05
Localisation: Planéte Gros Nibard
Sexe: Non spécifié

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Kuja Ier » 26 Jan 10 à 19:52

Je crois pas que le remettre dans le contexte actuel soit ridicule, admettons que FF VI aurait eu 17 pour son visuel lors de sa sortie, FF8 aussi et FFX de même, les notes n'auraient plus de sens si on neglige le fait que les jeux deperissent avec le temps. Mettre la même note à FF VI et FF X pour sa réal a t-il du sens? Non, ca n'a pas de sens, alors vous devez acquitter mon client. Etes vous extasier par les textures de FF VIII autant que celle du XII? Non. Pourtant les notes serez équivalentes selon votre systéme de notation. Ne m'obliger pas à employer la technique Chewbaka.

Je trouve que si, mettre la note des graphismes par rapport à son contexte original est logique.

Quand j'ai joué à FFVI avec l'adaptateur SNES (donc j'ai joué à FFIII US), bah j'étais limite extasier devant les graphismes, j'ai adoré le passage à dos de chocobo où on a l'impression que c'est de la 3D... La note serait justifiée.

Par contre, SE qui affine les graphismes SNES pour sortir le jeu sur PS3, là, je trouverais ça logique de lui pourrir en conséquence sa note de graphismes, car ils seraient dépassés. Noter un jeu par rapport à son contexte et à sa machine, moi, je trouve ça logique.
Lorsqu’une âme est plongée dans un état d’oubli d’elle-même, son parcours l’amènera naturellement à vouloir redevenir Lumière. Voilà le sens de la grande aventure humaine.

Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer.
Kuja Ier
Bugueur forum
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7837
Inscription: 08 Avr 06 à 22:45
Localisation: Là où on ne m'attend pas...
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Sun-Ra » 26 Jan 10 à 20:02

Kuja Ier a écrit:
Je crois pas que le remettre dans le contexte actuel soit ridicule, admettons que FF VI aurait eu 17 pour son visuel lors de sa sortie, FF8 aussi et FFX de même, les notes n'auraient plus de sens si on neglige le fait que les jeux deperissent avec le temps. Mettre la même note à FF VI et FF X pour sa réal a t-il du sens? Non, ca n'a pas de sens, alors vous devez acquitter mon client. Etes vous extasier par les textures de FF VIII autant que celle du XII? Non. Pourtant les notes serez équivalentes selon votre systéme de notation. Ne m'obliger pas à employer la technique Chewbaka.

Je trouve que si, mettre la note des graphismes par rapport à son contexte original est logique.

Quand j'ai joué à FFVI avec l'adaptateur SNES (donc j'ai joué à FFIII US), bah j'étais limite extasier devant les graphismes, j'ai adoré le passage à dos de chocobo où on a l'impression que c'est de la 3D... La note serait justifiée.

Par contre, SE qui affine les graphismes SNES pour sortir le jeu sur PS3, là, je trouverais ça logique de lui pourrir en conséquence sa note de graphismes, car ils seraient dépassés. Noter un jeu par rapport à son contexte et à sa machine, moi, je trouve ça logique.




http://www.southparkstudios.com/clips/103454



Image =>18

Image =>18

logique
Image

Je préfère le vin d'ici que l'eau delà...
Sun-Ra
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1355
Inscription: 04 Juin 09 à 15:05
Localisation: Planéte Gros Nibard
Sexe: Non spécifié

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Natra » 26 Jan 10 à 20:04

La manière à laquelle tu juges le scénario de FF8 est identique à la plupart des gens qui ont assez mal apprécié ce dernier. Ce qui vous a dérangé c'est
probablement le côté '' ado renfermé '' de Squall et son histoire d'amour avec Linoa par contre, dire que mettre 18 au scénario de FF8 est une blague est
exagéré car de nombreux rédacteurs et spécialistes sont formels, FF8 est le scénario des plus aboutis de la série. Il faut savoir l'analysé en détail pour
le comprendre. J'ai même appris une fois que le jeu devait s'étaler sur 8 CD tant le scénario devait être travaillé mais à cause du support de la PS1 ils ont dut
le réduire à 4 CD. Ensuite les liens des personnages, Squall-Laguna, Linoa-Caraway, Adel-Ultimecia. J'ai trouvé une fois un site qui expliqué en détail et entièrement
le scénario! et bien il été sacrément long et complexe, enfin mon propre expérience m'a permit de le confirmer donc bon, il faut être capable de ne pas voir un comportement
assez caricatural de l'adolescent en crise car les propos de Squall sont vraiment intéressants et portent parfois sur des thèmes philosophiques, c'est vraiment un jeu qui pousse
à la réflexion et qui se révèle passionnant quand on y a compris le sens :)
Dernière édition par Natra le 26 Jan 10 à 20:07, édité 2 fois.
Natra
Tantalas
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23
Inscription: 24 Jan 10 à 19:54
Localisation: Dunkerque
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Kuja Ier » 26 Jan 10 à 20:06

Pour moi oui en tout cas.

Un test, s'il est bien fait, doit couvrir la période de la sortie du jeu... et les années qui suivent.

Un test fait à la sortie du jeu et un test fait actuellement devraient donc à mon avis se ressembler.

C'est en tout cas la vision que j'ai de tout ça.
Lorsqu’une âme est plongée dans un état d’oubli d’elle-même, son parcours l’amènera naturellement à vouloir redevenir Lumière. Voilà le sens de la grande aventure humaine.

Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer.
Kuja Ier
Bugueur forum
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7837
Inscription: 08 Avr 06 à 22:45
Localisation: Là où on ne m'attend pas...
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Arkath » 26 Jan 10 à 20:09

Un test avec des commentaires fins et argumentés...qui ne difères pas pour autant des autres commentaires de FFVIII...
Mais on vois encore une fois les notes d'un fan...
Dernière édition par Arkath le 26 Jan 10 à 20:09, édité 1 fois.
"Cool and Spicy...that's me !!!"
Image

Arkath
~Fondateur et unique membre de la FDPTTT
~Ancien Roi des Bisounours
~Créateur le "La Ligue de Défense des ..."
Arkath
Gaïa Ultime
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2625
Inscription: 18 Déc 08 à 15:52
Localisation: Harrogath, la cité lumière
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Natra » 26 Jan 10 à 20:11

Kuja Ier a écrit:Pour moi oui en tout cas.

Un test, s'il est bien fait, doit couvrir la période de la sortie du jeu... et les années qui suivent.

Un test fait à la sortie du jeu et un test fait actuellement devraient donc à mon avis se ressembler.

C'est en tout cas la vision que j'ai de tout ça.



J'ai été voir par ci par la des tests de l'époque concernant FF8 et j'y ai trouvé pas mal de points communs avec mon test donc bon. Le truc qui selon moi n'a pas de sens
ce serait de le noté à notre époque sans tenir compte de sa date de sortie. C'est comme comparer FF8 au 12 graphiquement! forcément entre temps, la PS2 est sortit et s'est montrée
plus puissante. Ensuite, si je devrais noté FF8 en 2010 il vaudrait graphiquement probablement un 5-6 vu qu'il est pixelisé. C'est pour ça que le test en tenant compte du contexte de l'époque est logique.
Natra
Tantalas
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23
Inscription: 24 Jan 10 à 19:54
Localisation: Dunkerque
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Sun-Ra » 26 Jan 10 à 20:12

Prendre du recul, ok, mais s'imaginer faire le test en s'imaginant se trouver l'année de la sortie du jeu en zappant ce qui a été fait aprés je trouve ca bizarre.

Natra a écrit:nombreux rédacteurs et spécialistes sont formels, FF8 est le scénario des plus aboutis de la série


Malheureusement peu sont crédibles.
Image

Je préfère le vin d'ici que l'eau delà...
Sun-Ra
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1355
Inscription: 04 Juin 09 à 15:05
Localisation: Planéte Gros Nibard
Sexe: Non spécifié

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Jake » 27 Jan 10 à 19:08

Sun-ra , tes critiques sont absolument ridicules , un peu de modestie ne te ferait pas de mal , ce que tu est entrain de dire là c'est " Je détiens la vérité absolue , je sais ce qui est bon et ce qui ne l'est pas et les autres sont des cons " .
Tiens toi pour dit que si plusieurs personnes sont d'accord avec une chose , c'est qu'il y' a nécessairement une part de vrai , et le nier en bloc comme tu le fait est très puéril .

FF8 n'est absolument pas une caricature , et je ne comprend pas comment on peut se permettre de qualifier Squall de simple adolescent renfermé, c'est illogique ! au fur et a mesure qu'on joue a ce jeu la , on s'attache a lui , en plus de son design réussi, il a des idée précises et des remarques pertinentes, la nature de son côté renfermé est expliqué dans le jeu , et on assiste au long du jeu a un changement de pensée, d'émotions et d'actions . Un tel changement est une preuve d'aboutissement en soi .

Le scénario ? pas abouti ? c'est un scénario tentaculaire qui prend en compte de nombreux évènements et facteur ( Les sorciéres des trois temps , le but de la compression temporelle , le pouvoir étrange d'Ellone , Les rêves récurrents de Laguna dont on ignore le but jusqu'à quasiment la fin du jeu et qui sont presque laissés devinés ... ) Comment peut-tu affirmer que tout ceci est bâclé ? Linoa reste un personnage mystérieux jusqu'à la fin et de nombreux mystères planent a son sujet ( relation avec les sorcières , Limit Break Canonisation etc ... ) . personnellement j'ai trouvé ça très abouti moi ...
Alter Angelus de WoL.F
Jake
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 586
Inscription: 10 Fév 09 à 15:11
Sexe: Homme

Re: Test Final Fantasy VIII (PSX) 18/20

Messagepar Sun-Ra » 27 Jan 10 à 20:36

Jake a écrit:" Je détiens la vérité absolue , je sais ce qui est bon et ce qui ne l'est pas et les autres sont des cons "


Ton analyse est bonne.
Image

Je préfère le vin d'ici que l'eau delà...
Sun-Ra
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1355
Inscription: 04 Juin 09 à 15:05
Localisation: Planéte Gros Nibard
Sexe: Non spécifié

Suivante

Retourner vers Tests


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron