Final Fantasy V (GBA) + Legend of the crystals

Final Fantasy V (GBA) + Legend of the crystals

Messagepar Near-n » 07 Oct 17 à 20:25

Image

Sur toute la longue série des Final Fantasy, il y a forcément des épisodes un peu plus oubliés par rapport à d'autres. FF V fait parti de ceux là, principalement parce qu'il se trouve entre deux épisodes très populaires qui ont bien fait évoluer la saga.
Les avis des joueurs qu'on pouvait lire sur internet variaient beaucoup, allant du "pas terrible" au "sympa sans plus". Mais ces dernières années, j'ai quand même l'impression que de plus en plus de joueurs reconnaissent les qualités de cet épisode, au final considéré comme très bon par certains.
J'étais donc plutôt curieux de tester FF V par rapport à ce que je pouvais lire. Mais aussi par rapport à d'autres détails, comme Bartz que je trouvais assez sympathique dans Dissidia, ou par rapport à tout ce qui touchait Gilgamesh et Battle on the big bridge.

Image


J'ai joué au jeu sur GBA, et par rapport aux opus I et II, cette version se rapprochait plus du portage avec des bonus en plus que du remake. Pour les européens, peu de cartouches ont été créées, et donc le jeu en français est devenu assez rare (je sais qu'il existe moins cher sur PC ou mobile, mais j'avais pas envie de jouer dessus Ü ), j'ai dû mettre pas mal de sous de dans... et encore, pour FF VI, les prix ont l'air d'être pires. 8-)
Et donc, le jeu !

Image

Au niveau des décors, je trouve que c'est un épisode qui s'en sort pas mal. Limite je trouve qu'il est plus réussi par rapport au IV là-dessus où il y avait au final assez peu de décors marquants (manque d'exotisme peut être). Ici, j'ai beaucoup aimé le cimetière des bateaux, les montagnes, les châteaux qui sont un peu plus gigantesques, la grande bibliothèque, le temple de la terre, le château d'EX-Death, la pyramide et la fissure interdimensionnelle.
Par rapport au design des personnages, j'ai beau apprécié le travail d'Amano en général, je préfère les persos avec leur look in-game plutôt qu'avec les designs d'Amano qu'on voit un peu partout (dans Dissidia Opera Omnia par exemple). Y a juste pour Faris où j'ai pas de préférence. Sinon, dans l'intro CG sur PS1, je suis pas fan du modèle des persos, et je trouve Bartz particulièrement moche dedans. :-\
Graphiquement, le jeu est plutôt jolie à voir sur GBA micro. Mais même en prenant le temps de voir la version SNES, je trouve qu'il y a eu une amélioration vraiment notable entre les IV et V. D'ailleurs, les persos sont plus animés, ça les rend plus vivants et donne une meilleure mise en scène.

Image

Ensuite vient le système de combat, et là-dessus, je vais rejoindre les critiques : c'est LA force de cet épisode. J'aime bien le système de jobs de base, mais le fait de pouvoir utiliser à la fois un job + une compétence d'un autre job, et ce pour les quatre personnages, enrichit vraiment le gameplay et permet d'utiliser plein de possibilités. Par exemple, utiliser un chevalier mage en utilisant la compétence du moine pour frapper deux fois plus fort, ça aide pas mal. Ü
Et encore, moi je sais que j'ai tendance à toujours utiliser les jobs considérés comme "classiques" (paladin, mage noir, mage blanc, chevalier dragon par exemple), mais je sais qu'il y a surement moyen d'avoir des combinaisons intéressantes avec les jobs un peu plus décalés comme les danseurs, bardes ou alchimistes.
La barre ATB du IV est revenue et restera pour longtemps, preuve que c'était quand même une très bonne idée de l'opus précédent.
Sinon, une fois les persos boosté à fond dans tous les jobs, ça reste toujours fun d'avoir 4 free-lance level 99 complètement pétés. Avec la compétence Volée avec chaque perso possédant une arme à chaque main, ça fait bien mal, et certaines magies blanches/bleues/chrono sont forcément bien pratiques. Ü

Par rapport à l'exploration, j'ai eu l'impression que le jeu était un tantinet moins linéaire que le IV. On a beaucoup à explorer en tout cas (3 mondes, incluant les fonds-marins parfois), et la fin laisse pas mal de liberté.

:grenat: Au niveau de l'OST, sans forcément être considérée comme la meilleure de la série, c'était une très bonne surprise, je trouve que c'est un épisode qui se défend bien là-dessus, et limite je pense que j'ai préféré plus de musiques que dans le IV
En tout cas, j'ai apprécié : Ahead on our way, Four valiant hearts, Hurry! Hurry!, Battle Theme, Cursed Earth, Harvest, The Snowy Mountains, Boss Theme, The Dragon spreads its wings, The ancient library, What?, Mambo de chocobo (une des meilleures reprises je pense), The evil Lord EX-Death, The four warriors of dawn, Unknwon lands, The land unknown et le Final Fantasy Theme.
Sinon, rendons à César ce qui est à César : Battle on the Big Bridge, c'est quand même une grosse tuerie, et je comprends son succès, tout comme le fait qu'on ait eu pas mal de reprises (parfois très bonnes, comme dans Dissidia 012 ou FF XIII-2).
Dans mes coups de coeur, je dirais qu'il y a Lenna's Theme, Nostalgia, My home,Sweet Home ou encore The last battle (qui rejoint la liste déjà bien garnie des thèmes de boss fin géniaux).
Mais je pense que ma musique préférée pour cette épisode est The decisive battle, qui est accompagnée par plusieurs moments marquants en plus.



En terme de difficulté, c'est pas le plus dur (je pense avoir plus douillé avec les III et IV, et j'imagine pas les I et II sur NES), mais il se défend pas mal je trouve. C'est pas rare qu'on soit à court de MP et certains boss sont assez redoutables, je pense à Atomos ou EX-Death (fin du monde 2) par exemple.
Et moi qui ai jamais eu l'impression que la série demandait à être vraiment stratège, y a quand même des boss qui demandent de l'être un chouilla, comme certains qui sont en groupe et demandent à être tués tous en même temps (saloperies de bombos Ü ).
Sinon, si on évolue sans trop de difficulté dans nos jobs, j'ai pas eu l'impression que c'était l'épisode le plus généreux en EXP (ou alors l'épisode est trop exigeant pour passer de niveau). J'ai fini la partie histoire avec un niveau 37 seulement. Ca va que le boss de fin était pas affreux (mais il était long... et j'ai utilisé tous mes elixirs... et n'empêche, avec Zeromus, c'est quand même une période où ils pétaient un câble sur le design des boss de fin :hahaha: ).

Pour ce qui est de la durée de vie, j'ai fait une bonne soixantaine d'heure pour le compléter entièrement, ce qui est franchement raisonnable, et j'ai eu l'impression que c'était vraiment le premier épisode à être généreux en terme de quêtes annexes.
En plus de petites quêtes comme celles de la lampe magique, des pianos ou de la tour de Wolse immergée pour récupérer le job mime (avec un combat bien bizarre Ü ), on a pas mal de quêtes pour récupérer les invocations, et surtout on a la fin du jeu qui nous laisse le choix entre aller directement vers le boss de fin ou essayer de récupérer les armes légendaires (qui ont un rôle dans l'histoire). Un bon programme, surtout que ça en vaut la peine.
Et je crois que c'est vraiment le premier à proposer des boss ultimes (ici Shinryu et Omega), et ça, j'ai toujours adoré. :-)
Il y a aussi toutes les magies bleues à récupérer, mais j'ai pas eu la patience pour toutes les récupérer, vu que certains ennemis sont pas décidés à m'en balancer et que même en les contrôlant, on peut pas lancer certaines magies sur notre équipe :@ . J'aurais dû me mettre la compétence Apprendre dés le début du jeu Ü . Mais bon, celles à récupérer absolument : Mistral, Mother et Sans défense.
Le leveling pour booster ses persos au max, sans être extrémiste comme le FF X, demande quand même du temps. On peut augmenter ses jobs assez vite pas loin du boss de fin, mais pour l'EXP, la meilleure méthode que j'ai trouvé en excluant les bonus de la GBA, c'est de tuer des géants de fer, mais ça demande du temps.
Ah oui parce que la version GBA propose du contenu bonus Ü . Il y a de nouveaux jobs très cool et assez dévastateur, et surtout on a un donjon énorme, qui est bien long et qui propose des boss qui demandent quand même une certaine stratégie (Omega II par exemple. Le boss de fin du donjon est une bonne idée par rapport à l'histoire sinon). MAIS ! La fréquence des combats est quand même très élevé et en devient quand même lourde au bout d'un moment (parce que je le répète : c'est très long).
On a une dernière épreuve sur GBA sinon, où on affronte presque tous les boss de l'histoire en plus puissants. C'était sympa, même si à ce stade on est complètement pété. Ü

Image

Et enfin vient le scénario ! Scénario que beaucoup considèrent comme la bête noire du jeu.
Alors là-dessus, je dirais surtout que le problème vient de l'originalité de l'histoire. On avait les I et III qui étaient assez proches, mais avec les II et IV qui essayaient de proposer quelque chose de nouveau, mais là, le V se rapproche à nouveau des I et III, surtout du III.
Disons que dans la première partie, on nous présente à nouveau un monde où les quatre forces naturelles qu'on connait tous sont affaiblies, et où quatre Guerriers de Lumière élus par les cristaux doivent sauver le monde, en allant dans chaque temple élémentaire pour sauver chaque cristal... bref ça on connait. Puis dans la deuxième partie, on commence à nous parler des quarte guerriers de l'aube qui ont combattu les forces du mal avant nos héros (comme certains Guerriers des Ténèbres d'un certain épisode...) et de l'ennemi principal qu'on nous présente d'abord comme un sorcier puis comme une entité malveillante voulant que tout revienne au Néant (un genre de mélange entre Xande et Cloud of Darkness ?)... bref ! Dans ses grandes lignes, Final Fantasy V sent quand même le déjà vu.
Mais est-ce que l'histoire est mauvaise ? Non. Déjà, contrairement aux I et III, on doit pas attendre la moitié (III) voir la fin du jeu ( I ) pour qu'on ait des révélations, on a des persos qui ont des personnalités, et en terme de rythme et de mise en scène, on sent que le IV est passé par là.
Et il y a quand même des éléments intéressants dans l'histoire, sur les différents mondes par exemples, et il a son lot de scène marquante, à la fin du second monde par exemple.
La fin se déroule différemment en fonction des persos encore debout devant le dernier boss (mais les fins restent quasi les mêmes malgré tout), j'ai trouvé ça plutôt original.

Image

Quant aux personnages, FF V est pas un épisode reconnu là-dessus, mais franchement, j'ai les ai trouvé assez sympathiques.
Bartz est vraiment présenté comme l'aventurier qui va où le vent l'emmène (d'ailleurs, il est protecteur du cristal du vent... c'est pas anodin). C'est le genre de héros pas prise de tête et non-émo que j'apprécie globalement. Comme d'autres héros de la série, son padré a joué un rôle dans le background du jeu. Et il a quand même quelques petits moments où il se rappelle son passé d'un air un peu mélancolique, le tout accompagné par la sublime musique My Home, Sweet Home.
Lenna fait clairement parti de la liste des héroïnes de FF à la fois douce et avec une forte dévotion. Si elle n'est pas la la plus marquante, elle reste malgré tout sympathique, et plus active que Rosa du IV qui m'avait vraiment l'air d'être là que pour le love interest. Ici, elle a plus un lien fort avec sa famille.
Galuf était aussi appréciable. Parce qu'il y a un certain mystère autour de lui au départ, mais aussi parce que malgré son rôle, il sait quand même se marrer.
Faris, forcément, est la plus intéressante. Déjà parce qu'il y a plusieurs révélations sur elle (dont une qui n'est même plus un spoiler aujourd'hui... d'ailleurs, en écrivant je viens de faire du spoil sans m'en rendre compte), mais aussi par rapport au parallèle entre sa vie passée et sa vie actuelle. Elle est une fière pirate, mais malgré tout, même si elle ne veut pas l'admettre au départ, elle est à la recherche de ses origines. Elle arrivera à s'en rapprocher... tout en se rendant compte que le monde dans lequel elle vivait autrefois ne lui plait plus forcément aujourd'hui. Bref, le perso le plus intéressant aisément.
Krile est la jeune fille du groupe qui en plus comprend le langage des animaux... trop kawaï ('.') . Malgré tout, c'est pas pour autant que le perso en est irritant, elle est même assez posée. Elle a un fort lien avec Galuf, ce qui donne des scènes assez marquantes, une particulièrement.

Pour ce qui est des autres, les Guerriers de l'Aube, tout comme le roi de Tycoon, sont plus ou moins marquants pour diverses raisons. On les retient surtout parce qu'ils servent au background des héros en fait (et un parce qu'il a un design assez atypique vu qu'il n'est pas humain).
Le Cid de cet épisode est loin d'être le plus marquant de la série... mais, il est accompagné de son petit fils Mid, et tous les deux forment un duo assez sympathique et comique. Un peu comme Cindy dans le XV, heureusement que Cid a une descendance.
Il y a éventuellement Ghido que j'ai retenu. Il sert de sage dans cet épisode, et grande surprise, je pensais pas qu'une vieille tortue pourrait avoir un quelconque combat classe avec le grand méchant. :hahaha:
Et dans les méchants, on a évidemment Gilgamesh. Alors perso, je pensais vraiment que vu sa réputation, il serait plus présent, surtout que certaines de ses apparitions sont annexes. Mais il reste malgré tout un perso marquant, servant de méchant comique arrivant quand même à nouer un lien avec le groupe... un perso assez attachant au final.
Et on a Ex-Death, l'antagoniste principal de cet épisode. Alors c'est pas le meilleur méchant de la série, surtout qu'il est un peu typé "Mwahahahahaha que je suis méchant", mais il se défend bien. Avec la musique, la mise en scène et ses grands pouvoirs, il arrive quand même à se montrer menaçant et imposant face aux héros, donc il remplit quand même bien son job.
A noter sinon que chaque personnage à son animal de compagnie, plus ou moins imposant, j'aime bien l'idée.

Image

Pour résumer, Final Fantasy V est un épisode qui m'a beaucoup plu, notamment grâce à son système de combat, mais aussi grâce à son exploration, ses décors, son OST et ses persos. C'est vraiment bête que son histoire ait un air de déjà vu, parce qu'en dehors de ça, je pense qu'il avait les clefs pour être meilleur que le IV qui était très bon.
C'est pas le meilleur FF, mais je le recommande chaudement.



Et !
Pour compléter l'expérience... j'ai regardé Legend of the Crystals.
Oui, parce que le X est pas le premier épisode dont l'histoire a été sujet à une suite en fait. Bien avant, dans les années 90, il y a eu une mini-série de 4 épisodes, créé par un petit studio (avec surement un petit budget), nous montrant les aventures de nouveaux personnages 200 ans après la fin du V.

Image

Si sur certains aspects, on peut douter qu'il s'agisse bien du même monde, comme le fait que le monde possède deux genre de lune (après tout pourquoi pas, on regarde jamais le ciel dans le V Ü ), que certains décors font quand même plus asiatiques que dans le jeu (mais pareil, pourquoi pas : le monde a évolué, même technologiquement on dirait, avec des vaisseaux plus futuristes par exemple) ou que le temple du vent a plus grand chose à voir (mais au moins, ça le rend plus mystique), il s'agit bien d'une suite, avec des références à certains personnages ou d'événements du jeu. De plus, certains personnages sont des descendants des anciens héros, comme Linaly qui est une descendante de Bartz, ou la reine de Tycoon, simplement nommée Lenna... je vois laisse deviner qui est son ancêtre. Ü

Au niveau de l'image et de l'animation, ça se sent que ça a été fait avec un petit budget à l'époque, certains décors sont d'ailleurs particulièrement vides. Mais c'est pas affreux à regarder non plus globalement. A part peut être les chocobos invoqués par Linaly qu'on voit qui manquent très clairement de plumes. Ü
Pour la touche fan-service, pour le générique, on reconnait le Main Theme de FF V, et durant deux scènes, on reconnait le thème des chocobos et le Battle Theme.

Quant à l'histoire, on suit les aventures de Pritz et Linaly, qui doivent protéger le cristal du vent d'une nouvelle menace... alien Ü, les autres cristaux ayant été dérobés par les antagonistes. Et durant cette aventure, ils vont au passage rencontrer un groupe de pirates et divers personnages venant de Tycoon.
Alors, soyons claire : l'histoire casse pas trois pattes à un canard, il faut pas s'attendre à quelque chose d'énorme. Mais ça se laisse suivre malgré tout.

Image

Pritz est le héros de cette série. C'est le genre de héros d'anime à la Naruto qui est relativement brouillant et qui braille souvent, mais il peut se montrer sympathique. Pilotant un side-car et maniant le sabre, il change des héros des premiers Final Fantasy de cette époque en tout cas.
Linaly est le second perso important de l'histoire. Elle est plutôt calme, tantôt débrouillarde, tantôt un peu jouvencelle en détresse qui appelle Pritz à l'aide. J'ai pas grand chose à reprocher au perso, mais en tout cas, on sent le perso créé par des japs pour des japs... et leurs hormones Ü . Je m'explique. On remarque assez vite que sa jupe est décidément trop courte et que ça permet aux animateurs de faire plein de plans sur sa petite culotte blanche. A partir de là, rien de choquant quand on regarde certains anime des 90's Ü . Mais à la fin du premier épisode, comme elle doit protéger le cristal du vent, celui-ci rentre en elle et se manifeste en faisant de la lumière à travers... ses fesses Ü . Sans déconner, il y a vraiment des plans où ses fesses sont bien en avant pour montrer qu'elles brillent grâce au cristal :hahaha: . Je pensais pas que j'allais retenir un perso pour ça. :hahaha:

Quant aux autres, ceux qui accompagnent les héros, Rouge (la pirate sexy surement là pour qu'il y ait une pirate comme Faris mais pour surtout pour le coté sexy) et Valkus, sont surtout là pour le comique.
Le grand méchant a un design intéressant et il parait menaçant mais n'est pas plus marquant que ça au final.
On revoit deux personnages du V sinon, et sous une nouvelle forme pour chacun ! Alors on apprend assez vite qu'après les événements du jeu, ils n'ont pas connu de happy end... et ils ont même eu une fin assez affreuse 8-) . Limite, ça peut être comparable à ce qu'il y a apparemment écrit dans FF X-2.5 (un incident tragique avec Tidus... mais je sais pas si c'est vrai). Ca m'étonne que les fans en aient pas plus parlé. Mais bon, je me dis qu'on parle de deux personnages secondaires... tirés déjà d'un épisode pas très connu au départ... dans un anime ignoré par beaucoup de monde. Mais en tout cas, j'aime bien l'idée, c'était assez osé. :-)

Image

Bref, si vous avez fait FF V, vous pouvez éventuellement voir cet anime. C'est loin de casser des briques, mais si vous avez deux heures devant vous, ça peut se laisser regarder.
Dernière édition par Near-n le 11 Oct 17 à 22:49, édité 6 fois.
Near-n
Soldat Shinra
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 156
Inscription: 08 Jan 11 à 21:23
Sexe: Homme

Re: Final Fantasy V (GBA) + Legend of the crystals

Messagepar Kuja Ier » 09 Oct 17 à 08:12

Tu as du courage de poster ta critique sur ce forum, vu son électrocardiogramme aussi plat que ma table de salon.

Pour ce qui de FFX-2.5, sache seulement que le résultat de ce qui arrive à Tidus n'est dans l'absolu pas aussi grave que ce que l'on en a dit, et qu'il réside des zones de flou qui seront forcément traités dans un FFX-3 dont la phase de préproduction doit déjà avoir commencé. En clair, quand FFX-2.5 est fini, on ne sait plus exactement la nature de Tidus, mais il vit toujours.

Source : j'ai lu FFX-2.5 et j'en ai mis une longue critique sur Amazon.

Lien : https://www.amazon.fr/gp/customer-revie ... 2371020265

Garantie sans gluten, sans aspartame, et sans spoiler \_o<
Dernière édition par Kuja Ier le 09 Oct 17 à 08:13, édité 1 fois.
Lorsqu’une âme est plongée dans un état d’oubli d’elle-même, son parcours l’amènera naturellement à vouloir redevenir Lumière. Voilà le sens de la grande aventure humaine.

Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer.
Kuja Ier
Bugueur forum
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7833
Inscription: 08 Avr 06 à 22:45
Localisation: Là où on ne m'attend pas...
Sexe: Homme

Re: Final Fantasy V (GBA) + Legend of the crystals

Messagepar Near-n » 09 Oct 17 à 23:46

Bah le forum est pas le plus vivant, mais c'est le moins délaissé des forums français spécialisés FF. Ü

Sinon, oui, ceux qui ont lu le X-2.5 globalement ont été satisfaits, c'est plutôt ceux qui n'y ont pas touché qui se sont moqués du roman sans vraiment connaître tous les détails en vrai.
Faudrait que je prenne le temps de le lire un jour.

Après, j'ai pensé au X-2.5 parce que justement,
il y a eu toute une polémique sur Tidus qui aurait explosé après avoir confondu un ballon de Blitzball et une bombe... et en soit, les 2 revenants de FF V qu'on retrouve dans l'anime ont aussi eu une fin un peu décalé dans le même genre. Heureusement, ils trouvent la paix à la fin.
Dernière édition par Near-n le 09 Oct 17 à 23:47, édité 1 fois.
Near-n
Soldat Shinra
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 156
Inscription: 08 Jan 11 à 21:23
Sexe: Homme

Re: Final Fantasy V (GBA) + Legend of the crystals

Messagepar Tango's » 11 Oct 17 à 12:52

Je te rejoins dans cette belle analyse sur le 5ème opus.
Near-n a écrit:Et encore, moi je sais que j'ai tendance à toujours utiliser les jobs considérés comme "classiques" (paladin, mage noir, mage blanc, chevalier dragon par exemple), mais je sais qu'il y a surement moyen d'avoir des combinaisons intéressantes avec les jobs un peu plus décalés comme les danseurs, bardes ou alchimistes.

Le job danseur est juste intéressant pour s'équiper en ruban. Le reste, j'ai bien aimé géomancien qui m'a permis d'éclater et de gagner un maximum de combat grâce à ses attaques spéciales. L'un des points fort du jeu, c'est qu'une fois une classe acquise, on se sent presque obligé d'essayer une autre classe tout en faisant en sorte d'avoir une équipe hétérogène.
Near-n a écrit:(3 mondes, incluant les fonds-marins parfois)

De mémoire, il n'y a que deux FF proposant la possibilité de visiter les fonds marins. Une bonne initiative, je trouve, qui permet d'allonger la durée de vie, même si j'ai eu l'impression que celui du 5 était un peu vide. Cela dit, je n'ai pas fait la version GBA.
Near-n a écrit:Et je crois que c'est vraiment le premier à proposer des boss ultimes (ici Shinryu et Omega), et ça, j'ai toujours adoré. :-)

On ne peut pas vraiment parler de boss ultime, mais sentinelle dans le 1 était un challenge intéressant (pas eu la chance de tomber dessus). Sachant qu'on ne pouvait pas sauvegarder dans le dernier donjon.
Near-n a écrit:Pour compléter l'expérience... j'ai regardé Legend of the Crystals.

Très bonne idée. Je ne connaissais pas.
Image

On ne peut pas dire qu'on appartient à une société quand une cette société contient un élément disposé à vous exclure.
Cristal qui songe / Theodore Sturgeon


Mais pleurer un seul être dans une tourmente où on assassinait des centaines de milliers d'innocents désarmés équivalait à éteindre une bougie dans un immeuble en flammes.
L'heure du Loup / Robert McCammon
Tango's
Phoénix Magique
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2222
Inscription: 20 Mar 11 à 22:22
Sexe: Homme

Re: Final Fantasy V (GBA) + Legend of the crystals

Messagepar Near-n » 11 Oct 17 à 22:59

Le job danseur est juste intéressant pour s'équiper en ruban.

C'est vrai que vu comme ça... surtout que le ruban est pas 100% efficace non plus. Pas mal d'ennemis nous infligent zombi comme altération d'état (et le ruban protège pas de ça) et c'est quand même une vraie saloperie ce truc (seule l'eau bénite le guérit).
D'ailleurs, entre ça, l'état vieillissement et tout le reste, les altérations d'état sont bien lourdes dans cet épisode.

De mémoire, il n'y a que deux FF proposant la possibilité de visiter les fonds marins. Une bonne initiative, je trouve, qui permet d'allonger la durée de vie, même si j'ai eu l'impression que celui du 5 était un peu vide. Cela dit, je n'ai pas fait la version GBA.

Y a juste le donjon bonus qui se trouve dans les fonds marins.
Mais maintenant que tu le dis, c'est vrai que dans les épisodes où on visite les fonds-marins, y a jamais grand chose à faire (je crois pas qu'on visitait grand chose dans le III, et dans le VII, c'est clairement vide).
Dernière édition par Near-n le 11 Oct 17 à 23:00, édité 1 fois.
Near-n
Soldat Shinra
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 156
Inscription: 08 Jan 11 à 21:23
Sexe: Homme

Re: Final Fantasy V (GBA) + Legend of the crystals

Messagepar Tango's » 18 Oct 17 à 18:01

Near-n a écrit:C'est vrai que vu comme ça... surtout que le ruban est pas 100% efficace non plus. Pas mal d'ennemis nous infligent zombi comme altération d'état (et le ruban protège pas de ça) et c'est quand même une vraie saloperie ce truc (seule l'eau bénite le guérit).
D'ailleurs, entre ça, l'état vieillissement et tout le reste, les altérations d'état sont bien lourdes dans cet épisode.

Clair que Zombi c'était le pire des fléau qu'un ennemi pouvait infliger. Quelque-part, c'est peut-être une volonté de l'équipe à Hironobu Sagakuchi que de vouloir faire en sorte de privilégier les mages ou alchimistes pour les remèdes. D'ailleurs, j'ai la mémoire qui flanche, je ne me souviens pas si un mage blanc pouvait guérir de ce mal.

J'ai commencé à regardé Legend of the Crystals. Je me suis arrêté qu'au début. C'était assez plaisant d'entendre le main theme, mais j'ai eu l'impression de regarder un anime sans aucun rapport avec le titre. Et puis, j'ai trouvé les dessins très daté.

Near-n a écrit:Mais maintenant que tu le dis, c'est vrai que dans les épisodes où on visite les fonds-marins, y a jamais grand chose à faire (je crois pas qu'on visitait grand chose dans le III, et dans le VII, c'est clairement vide).

Le III, je ne l'ai pas fait. Par contre, je me souviens que dans le VII, j'ai passé pas mal de temps dans le vaisseau coulé. Et puis, le fait d'avoir rajouter un boss optionnel, ça a dynamisé un peu tout ça.
Image

On ne peut pas dire qu'on appartient à une société quand une cette société contient un élément disposé à vous exclure.
Cristal qui songe / Theodore Sturgeon


Mais pleurer un seul être dans une tourmente où on assassinait des centaines de milliers d'innocents désarmés équivalait à éteindre une bougie dans un immeuble en flammes.
L'heure du Loup / Robert McCammon
Tango's
Phoénix Magique
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2222
Inscription: 20 Mar 11 à 22:22
Sexe: Homme

Re: Final Fantasy V (GBA) + Legend of the crystals

Messagepar Near-n » 22 Oct 17 à 18:34

Clair que Zombi c'était le pire des fléau qu'un ennemi pouvait infliger. Quelque-part, c'est peut-être une volonté de l'équipe à Hironobu Sagakuchi que de vouloir faire en sorte de privilégier les mages ou alchimistes pour les remèdes. D'ailleurs, j'ai la mémoire qui flanche, je ne me souviens pas si un mage blanc pouvait guérir de ce mal.


Le sort Esuna du mage blanc fonctionne pas, la loose. x___x
Je me suis acheté plein d'eau bénite quand je suis devenu riche, ça aide bien. Ü

J'ai commencé à regardé Legend of the Crystals. Je me suis arrêté qu'au début. C'était assez plaisant d'entendre le main theme, mais j'ai eu l'impression de regarder un anime sans aucun rapport avec le titre. Et puis, j'ai trouvé les dessins très daté.


Les dessins sont datés, et je pense que ça a été fait par un petit studio avec un petit budget.

Après, oui, c'est pas évident de reconnaître l'univers, qui fait plus asiatique et futuriste, surtout que le temple du vent et le royaume de Tycoon ont pas trop la même tête. Mais bon, à part pour le temple, on peut encore se dire que le monde a changé en 200 ans. Ü
Le lien avec FF V tient à peu de choses au final : juste certains lieux/noms (le temple du vent, Tycoon, Lenna), les cristaux, les références aux événements et héros du jeu. Et c'est tout. Éventuellement le fait qu'il y ait des pirates, et encore, elles ont rien à voir ici.
Near-n
Soldat Shinra
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 156
Inscription: 08 Jan 11 à 21:23
Sexe: Homme


Retourner vers Tests


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité