Final Fantasy VII : Dirge of Cerberus

Toutes les discussions autour de Final Fantasy VII et ses dérivés !

Re: Final Fantasy VII : Dirge of Cerberus

Messagepar Makouba » 01 Nov 09 à 14:32

^-^
Naan l'a jamais été "séduisant" Hojo x)
Dans l'jeu on l'voit dans l'passé , il était comme il est maintenant => Trop laid XD
Et il à pas put changer en 9mois d'grossese ^^'
Donc ouais , Lucrécia était une grosse salope :p
Un proverbe chinois dit que : quand on à rien à dire .... : on dit un proverbe chinois . ^^

Image
http://www.ffonline.it/quel_personnage_es_tu
Makouba
Tantalas
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 34
Inscription: 04 Oct 07 à 23:23
Sexe: Homme

Re: Final Fantasy VII : Dirge of Cerberus

Messagepar Near-n » 03 Déc 15 à 01:19

Je me permets de déterrer ce topic. J'ai découvert ce jeu ces dernières semaines et je pensais pas retrouver le topic associé au fin fond du forum de FF VII Ü (preuve que le jeu est vraiment tombé dans l'oubli).
J'avais découvert FF VII y a quelques années, assez tard, mais à part regarder Advent Children, j'avais pas pris le temps de faire le reste de la compil. Une histoire de console morte et de perte de sauvegarde m'a incité à le refaire (et bon dieu qu'il est bon ce jeu, je pense même avoir pris plus de plaisir que la première fois) et j'ai donc voulu découvrir le reste de la compil.

Pour Dirge of Cerberus, j'étais prévenu à l'avance que c'était pas le jeu du siècle, il est même souvent considéré comme une daube sur internet. Et en plus, je suis absolument pas fan des shooters (mais genre vraiment, y en a quasi aucun dans mes tiroirs Ü ).
Malgré tout, le jeu a de quoi attirer l'attention. Tout d'abord, le coté shooter avec pointe de RPG en contrôlant un perso de FF (cad qui saute partout et "combat comme un ouf"), son coté hybride : je pense que c'est quand même un jeu où y avait de bonnes idées derrières et un minimum d'ambitions. Enfin je crois en tout cas.
Mais surtout : un jeu centré sur Vincent Valentine de FF VII. Un jeu qui rend hommage à un perso qui était secondaire dans le VII, mais qui pourtant avait un background de malade, et j'ai toujours eu l'impression qu'il aurait pu avoir un plus grand rôle dans le jeu d'origine. Yuffie en perso bonus, oui, pourquoi pas, mais Vincent... je l'aurais plus vu en perso obligatoire avec une plus grande implication et une évolution dans le jeu.

Et donc, le jeu !

Alors, globalement, en terme de décors, j'ai pas totalement accroché au jeu. Ca m'a fait plaisir de revoir Kalm, le manoir de Nibleheim (relativement fidèle ou jeu) ou Midgar (le bâtiment, le cimetière des trains), et dans les décors inédits, j'ai bien aimé traversé l'espèce de ville sous Midgar (celle de Deepground) au chapitre 10, mais globalement, j'ai souvent eu l'impression de traverser le même genre de décor (vieilles bases militaires sombres). Et au niveau des couleurs, on reste constamment dans du sombre noir/marron/rouge/vert (parce qu'un jeu centré sur Vincent qui se doit être "sombre et trop d4rk" doit l'être ?), et je trouve pour le coup que ça contraste un petit peu l'univers qu'on a traversé dans FF VII qui était hyper varié et pouvait quand même être coloré de temps en temps. Donc, niveau décors, je dirais que c'est moyen.
Au niveau du design des persos, autant les anciens persos ont toujours de bons designs, que ça soit dans les designs déjà connus (ceux d'Adevent Children étaient bons, et Vincent, même si il n'a jamais changé, a toujours eu un design efficace. Sa cape fait sourire d'ailleurs tellement elle est animé dans le vent. :hahaha: ) ou dans les nouveaux (Yuffie et Reeve). Autant les nouveaux, c'est assez inégal. Bon déjà, ils ont tous des bizarreries, et après Nooj de FF X-2, on a l'impression que Nomura était dans une période un peu trop décalé. C'est pour ça que que j'accroche pas des masses à Nero, Azul ou Shalua (enfin elle globalement ça va, mais l'oeil et le bras de morts, ça fait too much). Mais à coté, Shelke, Weiss et surtout Rosso s'en sortent pas trop mal.
Par contre, Lucrecia... elle est jolie et son design est bon, mais sérieux, ils pouvaient pas la différencier un peu plus d'Aerith ? (I) En parlant de ressemblance, Vincent en Turk, j'ai trouvé qu'il avait un air de Johnny Deep, je sais pas pourquoi. :hahaha:
Bon, sinon, graphiquement, le jeu est pas trop mal pour de la PS2 de 2006 je trouve. Et les CGs, elles sont toujours aussi magnifique (quoique, la fin secrète où Gackt s'incruste juste super mal dans la cinématique...).

Pour ce qui est du gameplay !
Et bien, c'est pas aussi mauvais que ce j'avais lu. Bon, le coté RPG est pas trop présent, on le voit surtout parce que Vincent et les ennemis ont des stats, qu'on gagne de l'XP et qu'il y a une petite partie personnalisation, mais sinon, c'est pas trop présent, mais pour ce type de jeu, rien d'étonnant.
Vincent possède 3 types d'armes, qui sont plutôt cool, et il peu utiliser des matérias classiques, pour rappeler un peu le FF VII original (elles sont efficaces, mais j'évitais de les utiliser, les ethers sont rares et chers durant le jeu).
Après, pour ce qui est du reste du gameplay... disons que c'est le coté hybride du jeu qui est limité je pense. En fait, j'avais l'impression que les devs voulaient qu'on joue un perso de jeu vidéo japonais (donc qui se bat de façon irréaliste à mort, à la manière d'un Dante de DMC... ou d'un perso de FF en général) dans un jeu de shoot. Sauf que le jeu est pas assez précis pour être un bon de shoot (la visée est assez approximative, le jeu laisse pas trop de place à la couverture non plus), et Vincent est trop limité dans ses actions pour que ça fasse un bon jeu d'action (notamment dû aux déplacements et à la visée, et les coups au corps-à-corps, c'est vraiment pas ça, faut vraiment être pile droit devant l'ennemi qui ne doit pas bouger pour en placer).
On peut quand même saluer les améliorations sur les versions US et européenne, et la version japonaise, où la vue est comme dans un TPS classique quand Vincent vise (le changement de caméra quand on tape et quand on vise devait pas être top, et bon dieu ça devait être chiant pour les déplacements où on nous demande de pas mal bouger), et le fait faire des doubles sauts et de tirer en sautant sont des ajouts qu'on refuse pas.
En gros, le système de combat, c'est pas de nul, ça se laisse jouer, mais ça manque de fun je dirais. Je m'y connais pas en shooter, donc je dirais que soit le coté hybride marche pas, soit il aurait fallu que les devs se penchent plus dessus pour vraiment l'améliorer et donner un bon truc.

Coté durée de vie, l'aventure principale se fait entre 10h et 15h, ce qui est pas trop mal pour le type de jeu, sachant qu'il y a en plus des trucs à récupérer dans le jeu, pour compléter des dossiers ou voir la fin secrète (il me manque beaucoup de tubes d'ailleurs, mais j'ai pas spécialement envie de refaire le jeu), et y a plusieurs modes de difficultés, ce qui amène à la rejouabilité.
La version européenne possède des 45 missions spéciales (qui remplace un soit disant mode online qu'il y a eu au Japon), qui constituent un certain challenge et qui gonflent de beaucoup la durée de vie. Bon perso, d'habitude, je suis très buté pour finir mes jeux complètement, y compris quand ça demande de jouer 100h pour un FF, mais là, je suis pas plus motivé que ça pour faire les missions. Le peu que j'ai fait, elles sont assez chauds, on peut pas trop se soigner et on meurt facilement. Celle où on doit tuer 100 ennemis juste avec la magie m'a un peu saoulé et la mission suivante dans un labyrinthe constitué de couloirs étroits et d'ennemis qui font super mal m'a gavé. Et j'ai lu que dans les suivantes y avait des objectifs de missions comme tuer plein d'ennemis et des boss avec Cait Sith ou encore tuer tous les mecs de Deepground dans une même mission... heu... lol ? :hahaha:
Faut dire aussi que le système de jeu m'avait déjà pas plus motivé que ça pour faire l'aventure, donc j'ai pas trop envie de me prendre la tête avec le contenu annexe de ce jeu.
Le tuto avec Vincent en Turk est sympa sinon !

Pour ce qui est de la bande-son ! :grenat:
Alors, honnêtement, les musiques sont bonnes (et très orchestrales aussi), mais honnêtement, j'en ai retenu quasi-aucune. D'habitude, je fais toujours gaffe à ce point quand je joue, mais alors là, j'en ai pas retenu des masses. Je pourrais juste dire que le thème du menu principal ou de l'ORM sont pas trop mal.
Par contre, la chanson de Gackt, Redemption, est vraiment pas mal je trouve, un peu plus rocks que les anciens thèmes chantés (et que ceux qui arrivent dans les jeux d'après aussi).

En ce qui concerne le scenar, le jeu s'en sort pas trop mal, mais il vaut évidemment pas celui du jeu d'origine. Elle se laisse suivre, mais je trouve qu'il se passe pas grand chose de manière général, et j'ai eu l'impression que les conversations étaient molles. Quand les persos parlaient j'avais envie de leur dire d'être plus vivant quoi. Ü Et l'histoire était pas toujours claire des fois.
Pour ce qui est de l'histoire de Deepground, je la trouve pas spécialement intéressante, celle de Nero et Weiss précisément non plus, mais dans tout cela s'incruste un ancien perso qui fait son retour, et j'ai trouvé ça pas trop mal, un jeu sur Vincent pouvait pas se faire sans lui de toute façon.
L'histoire des 2 frangines est pas passionnante non plus. C'est mignon, mais on s'en fiche un peu.
Dans le plus gros du scenar, ils ont essayé d'exploiter un peu plus le délire de la rivière de la vie, en y attachant une nouvelle Arme et surtout Chaos, ancienne limite ultime de Vincent. Bon, la théorie Gaïa du VII est respecté, je pense pas que ce que qu'ajoute Dirge of Cerberus plaise à tout le monde, mais ça remet rien en cause sur ce qu'on a vu dans FF VII. Après, le fait de lier tout ça à Chaos et Vincent, j'ai trouvé que c'était un peu gros, mais pourquoi pas.
Et enfin, la relation Vincent/Lucrecia ! Je pense qu'elle a pas dû plaire à tout le monde dans le jeu non plus, mais pareil, ça remet pas en cause ce qu'on a vu dans FF VII. Disons que dans le jeu d'origine, les flash-back sur le passé de Vincent étaient sans dialogue, donc y avait pas de justification sur pourquoi Lucrecia a préféré ne pas aller vers Vincent pour aller vers un homme aussi cruel et dingue que Hojo. Et justement, DoC essaie de justifier ça, en faisant passer Lucrecia pour une femme rongée par la culpabilité, en liant cette histoire à Chaos et en introduisant un nouveau personnage lié à Vincent. Au final, je sais que certains fans doivent pas aimer cette partie du scenar parce que dans le jeu de base, Lucrecia passait pour une pauvre fille préférant aller voir un dingue plutôt qu'un mec stable, et ça dramatisait l'histoire de Vincent. Mais moi je dis pourquoi pas. La finalité de cette partie d'histoire reste la même : Vincent s'est fait largué sans savoir pourquoi, en passant que Lucrecia serait heureuse avec Hojo, et surtout ça a amené à la naissance de Sephiroth et au long sommeil de Vincent.
M'enfin bref. L'histoire se laisse suivre, c'est un des meilleurs ponts du jeu je pense, mais c'est loin d'être la meilleure de la saga quand même.

Au niveau des persos, j'ai trouvé Vincent... fidèle à lui-même. Ü
Les autres anciens persos aussi en général. J'ai trouvé Reeve relativement intéressant dans ce jeu qui nous le montre sous un nouvel angle, beaucoup moins à travers Cait Sith, et franchement, c'est pas mal. Pour Yuffie, elle s'est prise de passion pour les discours tirés de mangas, et j'ai pas trop compris sa réaction envers Shelke alors qu'elle connaissait à peine Shalua, mais globalement, elle est pareil. Pour les autres, ils sont vraiment là pour le fan service, ils servent pas à grand chose sinon, mais ça fait plaisir (enfin, Red XIII, c'est plus un caméo qu'autre chose quand même, déjà que c'était le plus discret du groupe dans Advent Children).
Pour ce qui est des nouveaux, j'ai trouvé Shalua sympathique (même si on la voit peu), et j'ai bien aimé Rosso dans les bad guys, qui a une certaine classe et une voix juste géniale.
Shelke est relativement mise en avant. J'ai apprécié le perso sans plus parce qu'un des principes du perso est d'être une coquille vide pendant une bonne partie du jeu.
Quand aux autres, on les voit peu (surtout Weiss alors qu'il est sensé être important), et ils sont pas spécialement intéressants, dommage.

Ah, et pour ce qui est l'ending secrète, elle tease le bad guy de Crisis Core, et vu que j'ai pas encore fait le jeu, je sais pas trop ce qu'il fout là et pourquoi il fait ça, mais pour ce qui est du fait que cette ending tease une suite à la compil alors qu'on a rien aujourd'hui... j'ai envie de dire que c'est pas grave et qu'on s'en fiche un peu au final. On sait d'avance que la planète va bien 300 ans plus tard. Ca me parait évident que même si des antagonistes devait apparaître après DoC, Cloud, Vincent et les autres iraient encore leur casser la gueule et fin de l'histoire. Si on a pas de jeu de la compill FF VII qui se passe après DoC, c'est pas grave j'ai envie de dire.


M'enfin bref. Pour ce qui est du jeu, globalement, c'est pas une daube. Il se laisse jouer, mais c'est vrai que son système de combat est pas génial non plus et qu'il manque de fun. L'histoire se laisse suivre aussi, sans pour autant être passionnante. Au final, le jeu est vraiment réservé pour ceux qui veulent compléter la compil et savoir comment ils ont exploiter l'histoire de Vincent. Sinon, j'avoue qu'il est assez oubliable.
Je dirais que ce jeu est à FF ce que Death by Degrees est à Tekken (pour ceux qui connaissent) : un spin-off d'un nouveau genre centré sur un perso connu, avec des bonnes idées, mais au final assez limité, ce qui fait que les fans vont pas spécialement s'en souvenir.
Near-n
Soldat Shinra
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 158
Inscription: 08 Jan 11 à 21:23
Sexe: Homme

Précédente

Retourner vers Final Fantasy VII


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron