Vos écrits en tout genre...

Parlez ici de BD, des romans et postez vos écrits!

Messagepar Ryu » 05 Jan 07 à 15:07

Oui elle est finie, et oui, je pense que je pourrais te l'envoyer, mais pas avant ce soir (et oui, j'ai des partiels qui se rapproche, faut que je révise... :cry: )
Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif, et son futur est toujours conditionnel.
Ryu
Mercenaire
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 99
Inscription: 02 Jan 07 à 19:07
Sexe: Non spécifié

Messagepar LightWolf » 05 Jan 07 à 15:56

Bon bah à mon tour de vous montrer de quoi je suis capable!:D Il m'arrive d'écrire de temps à autre mais je me suis jamais lancé dans une véritable histoire. :| J'espère que celle ci sera la première à aboutir.

Chapitre 1 : L’appel

Sophocre a appelé.
Zauphaumore s’élance dans les entrailles gris-bleu de la grotte. Sophocre a appelé. Quelque chose de capital va se produire. Sophocre le sait, il l’a sentit, et c’est pour ça qu’il appelle. Sa voix grave et bienveillante à la fois résonne dans l’esprit de Zauphaumore. Perplexe, ce dernier s’empresse de traverser les galeries, faiblement éclairées de lumineuses stalactites bleutées. La roche grise est parsemée de pierres scintillantes. Ces éclats lumineux semblent montrer à Zauphaumore le chemin, le guidant jusqu’au cœur de la terre. Le murmure du vent froid qui souffle sur les humides parois rocheuses est semblable à une sourde rumeur, annonciatrice d’un grand bouleversement. Tout en arpentant ces dédales enchantés, Zauphaumore, anxieux, s’interroge. Qu’est-ce que Sophocre va lui annoncer ? Tant de forces obscures menacent déjà ce monde. La situation est si instable, que va-t-il se passer ? Zauphaumore ralentit l’allure. Il n’est plus très loin. Le long des parois sont sculptés les visages de ses nombreux prédécesseurs. Leurs regards graves et sages semblent l’observer. Zauphaumore est intimidé mais reporte son attention sur la galerie. Il peut à présent en voir le bout. Il s’agit d’une grande porte de pierre. Elle est décorée de signes mystiques représentant les différentes forces de ce monde. Les cristaux incrustés brillent sobrement, modestes et somptueux, invitant leurs spectateurs à faire preuve d’humilité. Tout ce spectacle prépare Zauphaumore à son entretien avec Sophocre, la sagesse incarnée. Le cœur rempli d’appréhensions, Zauphaumore pousse doucement et pénètre dans la pièce où demeure Sophocre. L’atmosphère y est quasi-religieuse.
La vaste salle circulaire, creusée avec une grande dextérité par des peuples des temps anciens, est faiblement éclairée par les eaux d’un bassin situé en face de l’entrée et qui occupe la majeure partie de la pièce. Cette eau d’une pureté sans pareille dessine ses ondes lumineuses au plafond, baignant ainsi les occupants des lieux dans une grande quiétude. Le liquide, provenant des entrailles de la terre, est doté de grandes propriétés magiques. C’est au milieu de cette eau que trône Sophocre. Son regard profond se pose sur Zauphaumore, qui, à genoux, le salue respectueusement. Sophocre contemple un instant son valet et ami.
Malgré son air grave et triste, c’est encore un jeune homme. Ses cheveux blonds ont pâli à cause de son existence prolongée dans la grotte. Ses yeux d’un intense bleu pâle sont soulignés de peinture noire dessinant sur le haut de ses joues de fines lignes tortueuses s’entremêlant. Il porte la tenue de valet, une ample robe blanche à ourlets violets, une cape blanche, et un pendentif en argent représentant une tête de dragon, symbole de son allégeance à Sophocre.
Sophocre invite son serviteur à se relever.
« Approche, lui dit-il doucement. »
Zauphaumore s’exécute.
« Regarde, ordonne Sophocre en lui montrant l’eau à ses pieds. »
Zauphaumore suit le regard de son maître, observe le flot tranquille du liquide lumineux. A sa grande surprise un paysage de foire vu de dessus se dessine lentement à la surface de l’eau. Les innombrables tentes colorées projettent leurs lumières vives sur les parois de la grotte qui semble illuminée d’un nouvel éclat. Zauphaumore observe la scène. Une scène tout se qu’il y a de plus banal à première vue. Mais Zauphaumore décèle tout de suite un premier phénomène étrange.
En effet, au milieu de la forêt de tentes, on peut apercevoir une arène de fortune recouverte d’un dôme magique. Zauphaumore scrute le dôme plus attentivement et parvient à identifier ce qui se trouve à l’intérieur. Il lève les yeux vers Sophocre.
« Oui, c’en est bien une. »
« Je ne comprends pas maître. Nous savons que des forains parviennent parfois à en capturer mais… »
« Tu as raison, je ne t’ai pas fait venir pour parler de l’inconscience de ces gens répond Sophocre sur un ton désolé. Mais à présent regarde ceci. »
Zauphaumore se penche à nouveau sur l’eau. L’eau s’est troublée en un point précis au milieu de la foule en mouvement. Elle dessine des cercles autour de ce point. Pourtant rien n’est venu secouer la surface de l’eau. Zauphaumore fronce les sourcils, regarde plus attentivement. Le centre des cercles désigne un jeune garçon d’environs dix-sept années. Il est assez frêle, les cheveux blonds et porte un énorme sac à dos. Zauphaumore l’observe, il ne connaît pas ce garçon… Mais !!! Zauphaumore vient de voir l’homme qui l’accompagne. Lui, il le reconnaît, malgré les années. Mais alors, ce garçon qui l’accompagne, c’est…
« En effet, acquiesce Sophocre. Tu comprends à présent ce que ça veut dire. »
Zauphaumore reste sans voix.
« Il n’y a pas un instant à perdre déclare Sophocre. Préviens Obram. Qu’il se tienne prêt. »
Zauphaumore se lève d’un bond et quitte prestement la pièce. Pensif, Sophocre le regarde partir puis contemple le visage sur l’eau.
« Le sort en est jeté. C’est à présent que se joue l’avenir de ce monde. »

Alors qu'est ce que vous en pensez :?:
Image

"Les meilleures lames restent dans leur fourreau" Yoda
LightWolf
Soldat Shinra
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 158
Inscription: 05 Jan 07 à 11:54
Localisation: Ailleurs...
Sexe: Non spécifié

Messagepar Ryu » 05 Jan 07 à 18:28

J'en pense que j'espère que tu vas continuer cette histoire! C'est très bien écrit, on plonge tout de suite dans l'ambiance, il y'a de bons passages de descriptions, et déjà on est pressé de lire la suite pour savoir de quoi il retourne. En un mot : bravo ! (h5)

[EDIT]:

Evolius a écrit:Ma seule retenue vient d'un léger problème de cohérence avec le monde originel : notre "héros" n'a même pas treize ans qu'il serait qu'a une année de l'examen du SeeD ? Si l'on le considère comme des études normales et donc indépendantes de l'age et vu que les personnages de FFVIII ont eu leur examen a 17 ans, cela voudrait dire qu'il a sauté trois classes. Si c'est bien le cas, il faudrait le dire, sinon, trouver une autre explication a explorer. En tout cas c'est un très bon début et j'attend la suite.



Simple remarque : Quistis est devenue Seed à 15ans, et instructrice à 17...
Cela dit en passant...
Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif, et son futur est toujours conditionnel.
Ryu
Mercenaire
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 99
Inscription: 02 Jan 07 à 19:07
Sexe: Non spécifié

Messagepar Ryu » 05 Jan 07 à 22:44

C'était juste une précision, j'ai recommencé une partie tout à l'heure, et Quistis m'a dit ça...
Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif, et son futur est toujours conditionnel.
Ryu
Mercenaire
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 99
Inscription: 02 Jan 07 à 19:07
Sexe: Non spécifié

Messagepar LightWolf » 06 Jan 07 à 00:05

J'en pense que j'espère que tu vas continuer cette histoire! C'est très bien écrit, on plonge tout de suite dans l'ambiance, il y'a de bons passages de descriptions, et déjà on est pressé de lire la suite pour savoir de quoi il retourne. En un mot : bravo ! (h5)

Merci beaucoup c'est sympa! :D Je vais la continuer. Tu voudras que je te la fasse parvenir par MP?
Image

"Les meilleures lames restent dans leur fourreau" Yoda
LightWolf
Soldat Shinra
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 158
Inscription: 05 Jan 07 à 11:54
Localisation: Ailleurs...
Sexe: Non spécifié

Messagepar Ryu » 06 Jan 07 à 00:15

Je ne suis pas contre, si ça ne te déranges pas... (sans doute pas puisque tu l'as proposé, mais ça fait toujours poli... :) )
Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif, et son futur est toujours conditionnel.
Ryu
Mercenaire
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 99
Inscription: 02 Jan 07 à 19:07
Sexe: Non spécifié

Messagepar LightWolf » 12 Jan 07 à 22:44

Hello je poste un petit écrit réalisé dans le cadre d'un exo de français. :D Le sujet était vague. la rédac' devait commencer par "je vous écris de...", j'ai fait un truc sur la jungle en fait c'est une grosse description; pour ceux que ça intéresse il faut que je précise que le narrateur personnage est un homme échoué à la suite du crash de son avion. Voilà :D . A vous de voir et de me dire ce que vous en pensez...
Je vous écris de la jungle, d’une de ces jungles non répertoriées sur les cartes car la végétation y est si dense qu’elle rend l’accès impénétrable. Perché sur la branche d’un arbre gigantesque, j’observe le monde qui m’entoure.
Mon œil n’est guère exercé face à la faible luminosité de ce lieu, car les feuillages épais qui recouvrent la cime des arbres laissent filtrer peu de la lumière chaude et rassurante du soleil. Dans cet univers sombre aux tons vert gris, jour et nuit se confondent, on perd toute notion du temps.
Je distingue mal les formes. Je devine des enchevêtrements de lianes tordues à la solidité douteuse, d’immenses fougères. Pas une fleur aux couleurs vives ne vient égayer ce décor inquiétant. Seuls brillent dans les ténèbres les yeux perçants des prédateurs.
Car bien des créatures peuplent cet enfer vert. Elles tentent de survivre face à l’hostilité naturelle du lieu, mais aussi face à l’impitoyable chaîne alimentaire. Nul n’y est à l’abri. Le moindre instant d’inattention peut vous être fatal. Les lémuriens se font fréquemment engloutir par ce qu’ils croyaient être des lianes. A l’instant même, j’assiste aux efforts désespérés d’une libellule. Elle tente de s’extirper d’une épaisse toile de mygale. Au loin, je peux entendre les rugissements de deux fauves qui se livrent un combat sans merci.
Tous mes sens sont en alerte, le plus infime coassement de grenouille suffit à me faire tressaillir. Mais le plus oppressant dans tout cela, c’est le silence. Celui dont sait faire preuve le prédateur avant de fondre sur sa proie. Le calme avant la tempête.
Parlons-en des tempêtes. Dans cette région isolée du reste du monde, les orages sont quotidiens. La foudre ébranle toute la forêt et les averses éclairs suffisent à humidifier le terrain pendant quelques jours. Les écorces des arbres, pourtant rugueuses, deviennent alors glissantes et les déplacements risqués car déraper d’une branche équivaut à mourir.
En effet, infiniment plus bas, tout se perd dans une sorte d’abîme où l’on ne voit plus rien. On peut y imaginer le sol jonché d’os, fracassés lors de chutes vertigineuses. La peur de finir dans le même état me séquestre sur ma branche, je n’ose pas bouger. Mais je sens mon équilibre diminuer au fur et à mesure que mes forces me quittent.
Recroquevillé, tremblant d’effroi, je constitue une cible facile pour les prédateurs des environs.

Ami, à l’instant où tu lis ces lignes, sache que je ne suis peut être plus en vie.
Image

"Les meilleures lames restent dans leur fourreau" Yoda
LightWolf
Soldat Shinra
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 158
Inscription: 05 Jan 07 à 11:54
Localisation: Ailleurs...
Sexe: Non spécifié

Messagepar Kalas » 14 Jan 07 à 21:35

Voilà une fic que j'ai fait, et j'aimerais des conseils car c'est ma toute première ^^"

Voilà:

[center]Chapitre 1: Le feu sacré[/center]

Il fut un temps où les hommes et les créatures magiques se combattèrent pendant des siècles afin d'axquérir un grand pouvoir: celui de contrôler le feu sacré...Celui ci avait le pouvoir de réveiller de maléfiques dragons et de faire tomber le feu sur Terre...Alors, pensant que ce feu serait trop dangereux, les sages de tout les peuples se réunirent et décidèrent de garder ce feu sacré dans un endroit que nul ne pourrait découvrir et ce feu serait,selon la légende,gardé par un puissant Phoenix...
Mais,un jour, Un homme appelé Prométhée apprit l'existence de ce feu sacré et alors se mit en quête de le retrouver...Il est dit que Prométhée portait toujours un masque noir et blanc et qu'il pouvait se transformer en monstre chaotique et dévastateur...Il porterait une cicatrice a sa jambe gauche dû au pacte qu'il fit avec Lucifer pour l'immortalité...Prométhée, donc, partit à la recherche de ce pouvoir mystique et anéantit plusieurs villages pour connaitre le lieu où il était garder...Il tua femmes enfants et hommes sans pitié...Il était sans peur et ne connaissait aucunement la joie...C'est l'être le plus chaotique du monde à cette époque!
Il interrogea donc chaque sage,et l'un d'entre eux, Vlamar, le sage du peuple des elfes, révéla l'endroit car il était menacé de mort...Mais Prométhée étant sans pitié décima quelques uns de ses villages pour éviter toutes oppositions...Il vola alors avec sa créature volante dans une grotte secrète cachée par la neige,dans les montagnes du Nord,près de l'endroit où vivait Nightmare [comme-ci que j'allais pas faire de références a mes membres favoris ^^].
Quand il entra dans la grotte,le phoenix était présent,il résista aux attaques de Prométhée...Ce dernier fut épuisé par le combat mais c'est alors qu'il l'emmena dehors et appela sa créature volante pour faire diversion...Pendant ce temps, Prométhée s'empara du feu sacré et le Phoenix était maintenant sous ses ordres...Une terrible menace pesait sur la Terre...Qui pourra la sauver? Comment? Et cela va til fonctionner?

_____________________________________________________________

[center]Chapitre 2: Les héros[/center]

Nous sommes donc à Malthusia, une ville pacifique peuplée d'humains...
Kalas, ce jour-là, s'entrainait comme d'habitude avec son épée ou plutot avec sa double épée forgée par les nains et les elfes...Epee de lumière et épée des ténèbres....Son entité démonne ou démon était presque partie mais restait toujours...Pour l'instant le démon sommeillait toujours en lui...Mais il pouvait a présent le contrôler
Yimu, quand à lui, Il avait bien grandi et sa force était équivalente a celle de Kalas, toujours aussi opposé à Kalas d'ailleurs, mais les combats ne seraient qu'éternité, sa magie de glace s'accroit très rapidement et Shiva réussissait à décimer de plus en plus de monstres!
Lythis, elle , se forçait à ne plus trop utiliser sa forme dragonnienne sauf en cas de danger, elle en avait découvert un peu plus sur son passé et sa relation avec kalas commençait a s'améliorer...
En ce qui concerne Navis, toujours aussi belle, charmante, mais très autoritaire, elle menait les garçons par le bout du nez mais seulement dans ses grandes colères et toujours aussi près de la nature, et sa force s'est accrue depuis...Sajih, lui est devenu plus grand que jamais et mieux vaut ne pas le combattre...
Nightmare est toujours aussi distant avec le groupe mais se force à les suivre au long des quêtes, il veut toujours en savoir plus sur son passé et ne quitte plus son épée...Sans doute le plus sèrieux et le plus puissant du groupe...
Dark Shive,lui, ne fait que se conduire comme un clown, aime grimper aux arbres mais très bon manipulateur de pantins, c'est un élément fondateur du groupe car sans lui, le moral du groupe serait bas bien qu'il y ait beaucoup de différents avec celui-ci....


_____________________________________________________________

[center]Chapitre 3: Des phénomènes étranges[/center]

Bien,nous sommes donc à Malthusia, village peuplé d'humains et d'autres créatures, réputé pour ses marchandises et ses richesses assez importantes...Nos héros avaient réussi à se dénicher une grande maison et sont installés ici depuis déjà quelques mois afin de se reposer de leurs précédents voyages qui furent bien fatiguant...
Dès l'aube,Kalas se réveilla déja et partit pour un entrainement intensif et Yimu le suivit pour en faire de même


Kalas:Rien de telle pour être en forme!Un...deux...trois...

Il fit quelques exercices physiques puis s'initia au contrôle de sa magie qui ne fonctionnait que très faiblement...Ensuite Lythis et Navis se réveillèrent en même temps pour préparer le petit-déjeuner...

Lythis:Miiammmm miiiammm, des chocolats!
Navis:Toujours aussi gourmande ma pauvre!Roohh et puis mangeons ça pour nous!Les garçons n'ont cas se servir eux mêmes, on est pas leurs femmes de ménages!!!Mais bon...
Lythis:Navis, écoute, Kalas a été très affecté par la perte de Marianne, et cela a réveiller le démon qui était en lui et cela l'a rendu demi maléfique mais n'oublie pas que depuis le combat contre Yimu il n'est plus le même...Il commence a devenir sensible et...AHHHHHHHHHHHHHHHHHHH

Le cri de Lythis poussa était dû à l'apparition de Dark Shive soudaine...Celui-ci commençait déjà à rire mais a peine riait-il que...

Dark Shive:On mange quoi?Moi je veux du chocolat, du nutella et un café et tout de suite avant que les 2 rivaux piquent encore leur crise...
Lythis:Sers toi toi-même espèce d'égo centrique et laisse les 2 garçons tranquille et va réveiller Nightmare...Bientôt le petit déjeuner...

Il monta alors dans la chambre de Nightmare et aperçut sa tête au dessus de la couverture...C'est alors qu'il prit un seau d'eau pour le lui jeter dessus

Dark Shive:C'est l'heure Nightou!!Mon sucre d'orge!
Nightmare:Oui oui...je...
Dark Shive:Oui je sais que je te fais cet effet là mais range ton serpent car il est trop dressé...
Nightmare:Ferme là...Rah et puis laisse tomber!!

Navis vint chercher Kalas et Yimu tandis que Nightmare et Dark Shive descendèrent....

Lythis:Brrrrr!!!Comment pouvez vous vous entrainer torse nu un hiver pareil....BRRR
yimu:Je suis dans mon élément ne l'oublie pas!!!
Dark Shive:Ya du rabb?
Navis:Va tle chercher toi même
Dark Shive:Moi aussi je t'aime!!
Lythis:Rooohhhh arrêtez vous deux...Huh?

Lythis regardait Kalas...Il semblait malenpoint et Nightmare avait l'air anxieux....Navis et Lythis se regardèrent avec étonnement....

Lythis:Kalas,Nightmare, Que se passe-til?
Kalas:Rien...Je vais très bien...Juste un peu mal...à ma cicatrice sur ma main droite....
Dark Shive:Fallait pas rêver de Lythis tout les jours...

Après ces paroles, Dark Shive reçut un coup de poing de la part de Nightmare et se calma peu après

Lythis:Bon on fait quoi aujourd'hui?C'est bientot Noel...déja fais mes achats....Raaaahhhhhh je m'ennuies!Ya rien a faire de ce temps....

Cette journée en effet ne fut qu'ennuyeuse mais en début début d'après midi quelqu'un vint frapper à la porte

Navis:Qui est là?
Villageois:Je suis un villageois!je voudrais voir Navis!
Navis:Que se passe-til?
Villageois:C'est....C'est....Je...Une fleur de feu a poussé dans mon jardin...
Navis:QUOI????MAIS C'EST IMPOSSIBLE!!!!!

Il lui montra en effet la fleur de feu et plein d'autres commençaient à pousser...Par la suite,la neige commençait déja a fondre et il ne neigeait pratiquement plus...Kalas regardait par la fenêtre et ne comprenait pas

Kalas:Ce n'est pas normal...Quelque chose d'étrange se passe....

Il entendit ensuite quelqu'un tomber dans les escaliers et accoura vite pour apercevoir Yimu qui s'était évanouit...Lythis l'aida a le coucher sur un lit...Le reste du groupe arrriva ensuite...Et Navis en dernière!

Navis: D'abord les fleurs de feu, ensuite la neige, puis Yimu...Mais que se passe-til?
Lythis:Je crois que l'hiver disparait laissant place aux flammes et au soleil mais jamais je n'ai vu de telles choses et comment cela est-il possible...De plus, on m'a apporté la présence de dragons dans les montagnes du Nord

Nightmare se retourna vers Lythis et la regarda droit dans les yeux...Quelque chose en lui n'allait pas, la peur l'envahissait et il sentait quelque chose de terrible

Dark Shive:Arrête de la regarder, tu la déshabille des yeux, quoique ce serait pas facheux....

Coup de poing par Navis =P

Nightmare:Une histoire de mon père....Le feu sacré....Oui...Tout est clair...Le feu sacré a été dérobé!!!

Le groupe se tourna vers lui et Nightmare leur raconta l'histoire du feu sacré et leur dit que cela pouvait réveiller des dragons ancestraux et bouleverser les saisons car le feu sacré fut conçut pout contrer toute magie opposée au feu, ce qui expliquait son évanouissement...Ensuite, Kalas reçut des appels télépathiques et regarda Nightmare

Kalas:Mon peuple est en danger!Mon royaume a été pillé et ma race exilée!Il faut que j'aille les voir et ainsi on éclaircira le mystère...

Navis:Mais Yimu...Comment va -til survivre avec la chaleur?

Ils réfléchissèrent longuement puis trouvèrent le moyen de créer une potion permettant de survivre a cette chaleur pendant quelques jours le temps de rejoindre le peuple de Kalas....Yimu fut réveillé et resta au repos puis le lendemain ils partèrent dès l'aube et recevèrent quelques provisions du village!Et c'est ainsi que la quête du feu sacré commença!
Notre groupe de héros est partit à la recherche d'une puissance inconnue mais doivent tout faire pour sauver le monde et ses habitants...Tout les peuples s'uniront pour le plus grand combat de tout les temps!!!Des morts, des vies,des joies et des pleurs.....
______________________________________________________________________________________________________________________________________


[center]Chapitre 4: Des peuples décimés[/center]

[i]Nos amis arrivèrent donc dans un refuge dans lequel plusieurs races et plusieurs clans s'étaient réunis...En effet, nos amis marchèrent toutes la nuit et quand ils arrivèrent, c'était l'aube, le soleil illuminait les plaines et les montagnes, des fleurs poussaient et la neige fondait...Certains en furent heureux mais d'autres...Ils étaient à quelques mètres du refuge


Navis:Les fllllleuuurssssss!OUAHHHH!Magnifiques!J'adore la nature!regardez moi la beauté de ces arbres chatoyants!!
Lythis:Oui mais...Tu as raison...Mais si c'est un été éternel et chaos, alors je préfère mourir car je veux fêter Noël sous la neige!Allez avançons!

Lythis avança en première et sifflait pour remonter le moral a notr chère bande mais on pouvait voir que Yimu souffrait et que la potion n'aura bientôt plus d'effet...Mais, tout d'un coup, Lythis s'arrêta nette et avait l'air bouche bée, les yeux grands ouverts, et la bouche très ouverte dirons nous

Nightmare:Lythis?Que se passe-til
Lythis:Comment...Comment...Le refuge...Il....

En effet, Lythis était choqué, le refuge était entièrement détruit et des larmes coulaient sur ses joues.Navis la prit dans ses bras et les garçons se turent car ils ne pouvaient pas intervenir.Mais Kalas intervint

Kalas:Continuons notre chemin, si on commence à se la jouer sentimentale rien ne...
Lythis:MAIS TU COMPRENDS RIEN!!!DES GENS SONT MORTS!ET TOI TU...TU VEUX QUE L'ON CONTINUE NOTRE CHEMIN!!HEIN?!!TU COMPRENDS PAS QUE DES PEUPLES SONT MORTS!!!NON MAIS TU N'ES QU'UN Q'UN...*snif snif*

Elle partait les larmes aux yeux, apparamment, la communauté commença déja a se dissiper mais Nightmare ne l'entendait pas de cette oreille

Nightmare:Kalas a raison.On ne peut pas ralentir à cause de cela...Navis, va chercher Lythis.

Navis acquiesça et alla la chercher

Navis:Je sais ce que tu ressens...La peur, l'inquiétude, tu sais, moi aussi j'ai vécu de telles choses, j'ai pleuré, mais rien ne m'arrêtera, et tu sais pourquoi?Parce que je pouvais compter sur des amis tel que toi, l'amitié est une chose très importante...Lythis, il faut que tu comprennes que la paix éternelle n'existera jamais mais ce qui est sûr c'est que si nous nous unissons, nous vaincrons l'ennemi, et ainsi nous gagnerons, peu importe l'issue, du moment d'être fier de soi-même!C'est ça ce qui est important...Allez sèche tes larmes Lythis!
Lythis:Merci beaucoup, j'espère que Kalas ne m'en voudra pas...
Navis:Kalas est un gros dur, pas un pleurnichard, rejoignons les!

Lythis et Navis rejoignèrent donc le groupe afin de continuer le chemin...Ils cherchèrent quand même quelques survivants mais rien...Les corps gisaient le long de la route, des femmes des enfants même des bébés...Tous en sang, apparamment des signes de brûlures.

Yimu:Surement des dragons [dit-il d'une voix faible]
Lythis:Je ne l'espère pas...Mais je serais prête à les combattre...Je pense que les survivants ont été fais prisonniers...Le monde est déja en parti dominé par Prométhée...Bien, partons, je ne veux plus revoir ces corps et ses femmes ensanglantées
Dark Shive:N'empêche on aurait pu les vio...Humpf...Mefi pour fe merfeilleux coup de poinf Nightmare...

Ils quittèrent donc le refuge et se dirigèrent à présent vers la forêt Mysteria afin d'y camper

_____________________________________________________________

[center]Chapitre 5: Camping infernal[/center]

La forêt de Mysteria était entièrement composée de sapins et de chênes et nos amis trouvèrent le bon endroit pour y camper.Quand à Yimu, il ne se sentait pas très bien et s'évanouit

Tout le monde:YIMU!!!!!!
Kalas:Non...Non non non...Mettez le dans sa tente!Je n'ai plus de potion...Je crains que...
Navis:Non, on doit bien pouvoir faire quelque chose...
Kalas:Je lui donnerais un calmant pour stabiliser son état mais si l'hiver ne revient pas au plus vite, Yimu pourrait y perdre la vie! Je vais surveiller le campement
Nightmare:Je reste avec Kalas...Oh et Dark Shive s'enfera à coeur joie aussi
Dark Shive:Je l'aurai un jour....JE L'AURAI!!!

Après cette vague discussion, ils se réunirent autour du feu pour manger et après ce modeste repas, les filles alllèrent se coucher et les garçons se mirent en position: Dark Shive, assis sur une branche d'arbre, pouvait voir à des kilomètres...Nightmare,lui,s'assit a côté du feu pour prévenir du danger car le feu était son élément...Et quand a Kalas, il surveillait Yimu

Kalas:Ahhh...Tu es encore trop jeune pour nous suivre!Je te l'avais dis mais tu m'a pas écouté petit!Enfin, du moment que les ténèbres ne t'envahissent pas, je te soutiendrai bien que ce ne soit pas dans mes habitudes.L'hiver reviendra, mais le problème c'est qu'il faudra te porter!Huh?

Il entendit un bruit et sorta de la tente afin de voir ce qu'il se passait et un dragon était posé prêt à combattre

Kalas:On a....
Nightmare:Un gros...
Dark Shive:CUL!!!!!!euh problème enfin c'est pareil *****!!

Le dragon rugissait si fort, que les filles se réveillèrent et Lythis fut étonnée de sa présence ici, dans cette forêt...

Lythis:Laissez le moi!Je m'en occupe!

Elle se transforma donc en dragonne et le dragon rugit aussitôt et cracha des flammes

Lythis:Grrrrrrrrr!!!!Le feu est mon élément principal, tu veux te battre, alors vas y!GRRRR

Ils s'envolèrent tout les deux dans le ciel et les flammes qu'ils crachèrent étaient d'une puissance équivalentes...

Nightmare:Ce combat est sans fin, ils sont de la même puissance et Lythis commence à faiblir!!

En effet, son feu s'éteignit peu à peu et complètement même...L'adversaire était certes de puissance équivalente mais était d'une très grande résistance et Lythis se retransforma en humaine et regarda les autres

Lythis:Je m'en occupe,Fuyez!
Kalas:Pas question de laisser quelqu'un à l'abandon!!!

Sur ces mots Lythis fut très touchée mais elle fit comprendre que tout irait bien mais, malheureusement, le dragon s'acharnait sur elle et les autres n'arrivèrent pas a le vaincre...Yimu ne pouvait pas non plus agir

[Lythis:Tout est fichu, je me serais sacrfiée pour rien...Je vais mourir...Non je ne veux pas...L'orphelinat, Kalas, Navis, nous avons vécus de bons moments ensemble...NONNNN!!JE NE PEUX PAS.....]

C'est alors que la lumière de la lune se mit à briller et Lythis redevint sous une forme dragonnienne mais différente, en effet, sa couleur était rouge feu et sa queue bien plus grande, elle rugissait aussi fort que Sajih et s'acharna sur son ennemi en lançant des flammes à tue-tête...Elle le poussa jusqu'à ce que le dragon tomba dans un lac gelée qui n'avait pas encore était exposé au soleil...Il était donc vaincu et Lythis revint à sa forme originelle

Navis:BRRRAAAVOOOO MA LYTHISOUNETTTTEEE!!!!T'AS REUSSIIIIIIII!!!!Je te l'avais dis que l'amitié était un puissant sentiment!
Lythis:Merci...Merci a vous tous...Mais...Où est Kalas?

Sur ces mots,Kalas revint aussitôt vers le groupe

Kalas:C'est Yimu...Il a disparu...
Les autres:QUOI???comment est-ce possible
Nightmare:le dragon était une sorte de diversion je pense...Quelqu'un veut se débarasser de Yimu ou enfaire quelque chose!!Oui...Tout se comprend!!Yimu est probablement le seul pouvant nuir au phoenix et Prométhée pouvant contrôler le Phoenix grâce au feu sacré, il veut s'en débarasser ou en faire son prisonnier...A présent, il faudra faire attention aux dangers que nous allons encourir car nous ne sommes plus très loin des montagnes du Nord et les prisonniers et son quartier général doivent surêment s'y trouver!A partir d'ici...Le danger nous guettera!

Sur ces paroles, personne ne dit mots mais ils comprenaient le danger et décidèrent tout de même de se reposer pour repartir le lendemain afin d'être au meilleur de leur forme!
-------------------------------
Mais pendant ce temps, dans le manoir de Prométhée:Yimu ouvrit les yeux


Yimu:Où suis-je...Je me sens si faible...Pourquoi suis-je enchainé?AU SECOURS!!!!!!!!!
???:Ahhhhhhahhhahahhahahahhahah!!!!Personne ne peut entendre...Viens là mon enfant!!

Un homme s'approcha de lui et enleva ses chaînes

Yimu:Qui êtes vous?
Prométhée:Mon nom est Prométhée, seigneur des ténèbres les plus noires qui existent au monde!!!Et toi, tu seras mon arme secrète!
Yimu:Comment ça?
Prométhée:Tu le sauras très bientôt....

______________________________________________________________________

[center]Chapitre 6: Le traître[/center]

Yimu regarda Prométhée l'air terrifié

Prométhée:Mon enfant, aurais-tu peur de ma personne?
Yimu:Non...Je n'ai pas peur de vous
Prométhée:Alors pourquoi trembles-tu comme cela,Serait-ce les ténèbres ou...Le FEU!!!!
Yimu:Que me voulez-vous?Pourquoi m'avez-vous enlevé?
Prométhée:Tu veux vraiment le savoir hein?Tu es le seul contrôlant la glace et tu pourrais ainsi détruire mon projet, mais bien que le feu commence à envahir ce monde, j'ai envisagé de te donner une place au sein de mon royaume, tu serais mon général de mon armée maléfique!!
Yimu:Les ténèbres ne m'intéressent pas!!!!!!!
Prométhée:Oh, dans ce cas je ne pourrais pas satisfaire ton désir de revoir ta chère Yuna!Hé oui je sais tout sur ton passé et n'as-tu jamais voulu te venger de ton cher rival Kalas?
Yimu: ...Et je serais plus puissant que lui?
Prométhée:Laisse juste les ténèbres envahir ton coeur...

Yimu ne pouvait refuser une telle offre et donc ferma ses yeux et ainsi Prométhée prononça une incantation.Un nuage noir vint alors au dessus de Yimu et il fut envahit par une boule noire qui le transforma en homme maléfique, Il était a présent vêtu d'une cape noire, son épée de glace devint ténèbres et il perdit donc son élément glace que Prométhée enferma dans une salle secrète

Yimu:Je suis à vos ordres maître!Ordonnez et j'obéirai...
Prométhée:Ahhh...AHHHAHAHAHAHAAHAHHHAAAA!!!Je vais devenir le maître de ce monde!!!

_____________________________________________________________

[center]Chapitre 7: Une longue route et des combats acharnés[/center]

Revenons a nos chers héros, qui, après l'enlèvement de Yimu devait tout de même continuer leur route en direction du Royaume de Prométhée, mais ils ignoraient la traitrise de Yimu...Ils se trouvent donc en direction d'un petit village...

Dark Shive:C'est quand qu'on mange?J'ai faiiimmmmmmmmm!!
Nightmare:Si tu la fermais on avancerait plus vite
Dark Shive:Nightou nightou nightou, quand comprendras tu que tes paroles me sont insensibles, lâche moi les testicules!!!
Nightmare:Encore faudrait il que tu en ais!
Navis:Bon les gars vous vous calmez ou sinon Sajih ne fera qu'une bouffée de vos testicules!!!!

Sur ces paroles ils se turent et Navis tapa dans la main à Lythis, signe de leur victoire,seul kalas était silencieux

Lythis:Dis Navis, pourquoi il parle pas?
Navis:Qui? Kalas? Je suppose qu'il doit s'ennuyer de Yimu...

Après cette légère discussion, plus personne ne parla durant le chemin, juste quelques combats contre des monstres,et pendant ce temps, Yimu s'entrainait longuement et fortement avec son épée dans le royaume de Prométhée.Mais nous y reviendrons plus tard.En effet, nos héros arrivèrent enfin au village d'Alcor

Dark Shive:Village, maisons, magasins, auberge, resto, MANGGEEERRRRRRRRR!!!!!!!!!!!!
Navis:Sajih attrape le!!!!

Sur ces mots, Sajih l'attrapa mais ne lui fit pas de mal, mais après cela, ils allèrent quand même à l'auberge afin de se restaurer et de se reposer

Aubergiste:Bonjour!Bienvenue?Que puis-je faire pour vous?
Kalas:On voudrait une chambre de 3 et une chambre de 2 et un dîner et petit-déjeuner
Aubergiste:Bien bien, cela fera 530 gils!

Kalas sorta alors sa bourse et donna la somme demandée, cet argent provenait des monstres combattus

Lythis:Navis et moi on va se doucher, vous les gars allez dans votre chambre!

Ils s'exécutèrent [ya rien dautre a faire XD] et allèrent dans leur chambre, Kalas se dirigea alors sur le balcon et Nightmare regarda Dark Shive

Nightmare:Qu'est-ce qu'il a?
Dark Shive:Jte dis, j'en sais rien et je m'en fous!!Et puis il a surement d'être seul, d'ailleurs ça me rappelle ma jeunesse quand je...Huh?

Nightmare avait ignoré Dark Shive et avait rejoint Kalas

Nightmare:Le vent est chaud ce soir tu trouve pas?
Kalas::Si tu le dis...
Nightmare:T'en fais pas...Tu reverras Yimu...Je sais que ça t'inquiète, tu te sens inutile, crédule de ne pas avoir su le protéger, ça nous est tous arrivé tu sais alors cette règle ne fais pas exception, je ne suis pas du genre à la jouer sentimentale mais sache que on le retrouvera et on fera payer à Prométhée et on retrouvera Yimu...Et puis oublies pas que Lythis est là pour toi!
Kalas:Jvois pas le rapport avec elle...
Nightmare:Rahhh, arrête ça se voit trop, vous vous disputez mais vous tournez autour du pot tous les jours...Enfin bref, j'espère t'avoir aidé...Si ce n'est pas le cas, je peux plus rien faire pour toi!

Kalas regarda Nightmare lui tenda la main et le remercia

Dark Shive:Bouuhh *snif*...Je vais pleurer vous avez pas un mouchoir!....AOUTCH!!!

En effet, les filles étaient arrivées en ouvrant la porte la claquant contre le mur et dark Shive s'y trouvait

Dark Shive:Zauriez pu faire attention...J'ai une bosse a ma tête maintenant...
Lythis:Une de plus, une de moins, on verra pas la différence...Aller les gars on va manger maintenant!!Où sont Kalas et Nightmare?
Kalas et Nightmare:ICI!

Ils descendèrent donc et l'auberge était déja remplie, mais nos héros trouvèrent une table pour manger,et mangèrent donc tranquillement et montèrent donc se coucher respectivement dans leur chambre...La nuit tomba...Mais,soudain,Kalas fut réveiller par des cris et regarda par la fenêtre, des monstres attaquaient les villageois

Kalas:NIGHTMARE!DARK SHIVE!!REVEILLEZ VOUS ET PRENEZ VOS ARMES!!Je vais chercher les filles!

Il les réveilla donc et ils se réunirent dans la chambre de Lythis

Kalas:Ils nous recherchent certainement mais la protection des villageois avant tout!C'est parti!!

[j'écoute Otherworld attention ça va chier XD],Ils sortirent donc du bâtiment et se dispersèrent. Dark Shive fit des acrobaties et utilisa ses pantins pour emmener les monstres dans un piège

Dark Shive:5 d'un coup!Qui peut faire mieux?

Mais bientôt ils furent encerclés,

Lythis:Pourquoi faut toujours que les monstres nous attaque, peut pas avoir des jolies papillons...
Nightmare:Oui bin le jour où les papillons remplaceront les monstres, les humains fusionneront avec la nature -_-"
Navis:Mais ui bien sûr!!!!!Sajih t'es prêt
Dark Shive:Gné?
Navis:FFUUUUUUUSSSSSSSIIIIIIIIIOOOOOOONNNNNNN!!!!!!!!!!

Un tourbillon de fleurs entoura Navis et Sajih puis du brouillard apparu, les monstres s'agitèrent,et, quand le brouillard se dissipa, on pouvait apercevoir que Navis était devenue une nymphe-tigre [pas original je sais mais j'avais pas d'autres idées!XD], elle se mit à ataquer les monstres grâce aux racines qu'elle invoquait et courait rapidement grâce à sa forme mi-tigre, elle ne fit pluq q'une bouchée de ces monstres et les autres l'aidèrent jusqu'à ce qu'il n'en reste plus...kalas acheva le dernier

Yimu:Je serais toujours impressionné par ta force Kalas!
Kalas:Yimu? Tu n'as rien?

Il courut vers lui mais Yimu le projeta contre un arbre et navis revint a sa forme originelle

Lythis:Qu'est-ce qui te prend Yimu? T'es fou?!!!
Yimu:Au contraire, je me sens en forme, jamais je n'aurais cru que les ténèbres seraient si bon, cela fait tellement longtemps et tout cela grâce à seigneur Prométhée!
Kalas:Pro...Prométhée?Tu....nous a trahis?
Yimu:Je dirais plutôt, comploter, oui oui, mon cher Kalas malheureusement je n'aurais pas le temps de parler avec toi!Je dois rentrer!Au plaisir de vous revoir,salut les vauriens!

Yimu repartit en se téléportant et les monstres qui restaient disparurent et des villageois furent emmenés...Kalas semblait en colère et triste a la fois

Lythis:Kalas...je...est-ce que tout va bien?
Kalas::Il me le paiera...Vous pouvez en être certains, d'abord marianne, ensuite il s'est encore transformer en ténèbres et a failli tué Lythis et le revoilà à se la jouer méchant et emmenant des prisonniers, tuant des enfants, Je ne le laisserais pas faire, il va me le payer!
Villageois:Si vous êtes ici pour nous sauver alors prenez ce parchemin...Il vous permettra de trouver la grotte sacrée où se trouvait le feu sacré pour le remettre à sa place!

Quelques villageois leur donnèrent provisions et argent pour continuer leur périple, maintenant qu'ils savaient pour Yimu, ils avaient un ennemi de plus à vaincre et leur prochaine destination était bien sûr le royaume de Prométhée et ce serait leur destination finale!

[center]------------------[/center]

Prométhée:Alors ils arrivent bientôt sur mes terres?Ils veulent m'affronter!HAHA!Les pauvres fous!Ne savent donc t-ils pas qui je suis?
Yimu:Ne les sousestimez pas mon Seigneur!Ils ont détruits votre horde de monstre!
Prométhée:Douterais tu de ma puissance mon cher Yimu?!!
Yimu:Non bien sûr que non...Je suis désolé Sir...Cela ne se reproduira plus...Par ailleurs, nous avons capturé quelques villageois, et le groupe du général Balika ont capturés quelques anges!
Prométhée:Des anges?Cela m'intéresse beaucoup!Disparait Yimu, j'ai besoin d'être seul!!Oh et n'oublie de nourrir les monstres! Et fait en sortes de faire les préparatifs pour réveiller la vraie puissance du Phoenix
Yimu:Bien maître!
________________________________________________________________________

[center]Chapitre 8: Le réveil du Phoenix[/center]

Nos héros avancèrent donc très lentement et regardèrent autour d'eux pour ne pas se faire repérer...En effet ils étaient proche de la frontière et ne voulaient pas se faire attraper...

Kalas:Qu'est-ce que c'était?
Lythis:Rien!T'hallucine mon gars!^^
Nightmare:Attendez...Kalas à peut être pas tord...REGARDEZ!!!

Derrière eux, des monstres de feu les poursuivaient

Nightmare:COUUUUREEZZZZZZZZZZ!!!!!!!!!!!

Ils coururent, coururent si vite qu'ils se retrouvèrent perdus dans la forêt et les monstres les entouraient, Kalas tenta de les tuer mais rien n'y fit, Les monstres n'étaient pas affectés.

Dark Shive:Peut-être que si je...

Il invoqua un pantin et le pantin apparu avec une guitare et Dark Shive le fit jouer

Nightmare:C'est pas le moment de jouer Dark Shive!!!!
Dark Shive:Chut!Regardez bande d'idiots!

En effet, les monstres s'étaient endormis et ils purent s'échapper

Lythis:C'était la danse du feu ou plutôt le chant du feu!J'aurais jamais cru dire ça mais bravo Dark Shive!!
Kalas:En tout cas, cela montre que nous sommes proche de la frontière...Mais j'ai dû mal à comprendre pourquoi Prométhée nous a jamais envoyé ce Phoenix pour nous tuer....
Nightmare:Kof Kof!!
Lythis et Navis:Nightmare???!!!
Nightmare:Bon très bien...La puissance du Phoenix se dissipe quand il sort de sa grotte et donc quelque chose doit le réveiller...Et Prométhée a capturé des villageois afin de les rallier à lui, c'est a dire qu'il va les obliger à servir le Phoenix jusqu'a ce que leur coeur s'emplissent de haine envers Prométhée et qu'ils deviennent des monstres...Ces monstres que nous avons vaincus...Ce sont des...hommes...C'est une terrible chose à entendre mais il fallait le savoir.Je sais que ça va être un combat difficile mais si nous nous unissons nous détruirons les Phoenix et nous sauverons les prisonniers...Mais les monstres vaincus ne seront pas ressucités en hommes mais reposeront en paix...C'est une des lois fondamentale...Prométhée est très rusé et n'hésite pas à capturer des hommes...Quand à ses dragons, ce sont les disciples du Phoenix et donc de Prométhée.

Il regarda Lythis et lui dit:

Nightmare:Ce sont des dragons au service de Prométhée ne t'en fais pas...Une fois mort,Les dragons seront enfermés eux aussi et s'endormiront pour l'éternité...Bien, maintenant que vous savez tout il faut que nous continuiyons notre chemin pour empêcher ce réveil!

Ils acquiescèrent tous et donc continuèrent leur chemin en direction de la frontière...Ils étaient enfin arrivés mais il y avait un mur gardé par des soldats noirs et des monstres, nos héros se cachèrent derrière les arbres

Navis:On ne pourra jamais passer...C'est trop bien gardé!Et on ne peut pas entrer sans se faire voir!Dommage que le démon de Kalas se soit éteint!
Kalas:J'y peux rien moi!Et puis j'ai une idée...On va assomer les gardes et prendre leur vêtements....A mon signal et faites ça discrètement
Dark Shive:ATT...attt..ATCCCCHOUMMM
Garde 1:Vous là!
Dark Shive:Salut les gars beau temps n'estce pas?Héhé ^^"
Garde 2:Attrapons les!!

Les 5 gardes se dirigèrent vers Lythis et ses amis, mais Nightmare n'en fit qu'une bouchée en les assomant...Ils volèrent leurs vêtements et les ligotèrent

Garde 3:Hmpff...Hmpfff
Lythis:Cause toujours tu m'intéresse!XD
Navis:Sajih reste là!Surveille les

Il resta donc et nos héros se déguisèrent en soldat...Ils allèrent vers le pont-levis et ils purent entrer dans le royaume de Prométhée...

Nightmare:Je me demande où est la cérémonie...
Dark Shive:Achète des lunettes optic 2000!Tu vois pas que c'est en face de ton nez!!

En effet, la cérémonie avait lieu en face d'eux, des milliers de prisonniers s'y trouvaient et on pouvait apercevoir Yimu à côté de Prométhée...Ce dernier commença sa cérémonie

Prométhée:Mes chers amis, mes chers esclaves!J'ai l'honneur de vous présenter le...PHOENIX!!! Puissant oiseau de feu et immortel, mais pourtant si crédule! enfin...Amenez moi le prisonnier!!

Des soldats apportèrent un prisonnier défiguré, il était jeune mais saignait, il était torse nu, avait reçu des tonnes de coups de fouet et il s'agissait d'un ange...

Kalas:Non...Pas ça!!!

Kalas avait l'air appeuré mais nos héros devaient gardés leur distance mais ils s'infiltrèrent dans la file des soldats noirs...

Prométhée:Cette nuit!Un ange va mourir!Comme c'est triste!!Chers hommes, ce prisonnier a tenté de me détruire par surprise avec sa stupide magie!A ces anges tous les mêmes!C'est pourquoi je voudrais l'exécuter au plus vite et devant vous!Mais je laisse l'honneur a mon cher Yimu...Ainsi le Phoenix sera comblé et mes monstres auront de quoi se nourrir!AHHAAAAHHHHHAHAHAHA!!!!!

Kalas:Il n'a pas le droit!
Nightmare:Garde ton sang froid...
Prométhée:A toi de jouer Yimu!Le Phoenix a besoin d'ailes d'ange!C'est le dernier ingrédient pour lui redonner vigueur et puissance!

Yimu dégaina son épée et découpa ses ailes, l'ange souffrait terriblement et agonisait tandis que Prométhée prononça son incantation et les ailes libérèrent un pouvoir que le Phoenix absorba.

Prométhée:Finissons en avec celui là!
Kalas:Ahhh....j'ai mal!Mon...mon coeur...Arrêtez ça!
Nightmare:Kalas!!Non c'est pas vrai...

La mort d'un ange faisait souffrir Kalas, et il agonisait a son tour

Kalas:Nous devons arrêter cela!
Lythis:Kalas a raison, il est trop tard pour le Phoenix mais nous pouvons rallier les prisonniers!
Prométhée:Vous là!!Les 5 gardes!!Emmener ces prisonniers au cachot
Kalas:Bien maître!

Kalas, et les autres les emmenèrent au cachot et là purent parler tranquillement sans surveillance et enlevèrent leurs uniformes de soldat

Nightmare:Il faut vous révolter!Nous sommes vos amis...Il ne faut pas vous laisser faire!regardez cet ange!Il a voulu se sacrifier pour votre bien!Pourquoi ne réagissez-vous pas?
Prisonnier:Nous sommes bien trop faibles pour combattre Prométhée!
Nightmare:La puissance n'est pas la seule chose qui existe!Vous pouvez très bien vous unir contre les soldats!révoltez vous!!
Prisonnier 2:Il a raison!Ne nous laissons pas abattre!! On va pas le laisser détruire nos village!Il reste encore un espoir!Les femmes, vous vous soignerez, les enfants utilisez votre magie au maximum et nous on se charge du reste!LE COMBAT EST NOTRE ESPOIR!!
Nightmare:Voilà qui est bien dit! Que la chance vous porte!
Prisonnier 2:Vous ne venez pas?
Nightmare:Non, on a un autre ou plutôt 2 gros chats à fouetter
Prisonnier 2:Alors bonne chance!

Ils se serrèrent la main et accédèrent au 1er étage du chateau

Kalas:Restons groupés!La grande salle doit être là-haut!
_____________________________________________________________

[center]Chapitre 9: Le retour du démon[/center]

Ils se trouvaient a présent au dernier étage après avoir combattu quelques monstres...On pouvait entendre des villageois se battre et des cris

Kalas:Derrière cette porte, le combat décisif...
Lythis:Si je meurs, je vous dis adieu et je fus heureuse de vous connaitre!J'ai eu de bons souvenirs!
Navis:J'aurais eu beaucoup de bonheur avec vous
Nightmare:La vie me semble courte mais nous gagnerons
Dark Shive:Bonne chance a tous!
Tout le monde:BONNE CHANCE!

Ils entrèrent alors dans la salle du trône et ils aperçurent Prométhée

Prométhée:Voici nos joyeux lurons!Je suis pas étonné de votre visite!MMmmm...Mon cher Nightmare, comment se porte ton père?!
Nightmare:Ferme là!!!
Prométhée:HAHHAHAH!!!Bien je crois qu'il est temps pour moi et pour vous!Vous allez connaitre ma puissance très bientôt!

Le toit du château s'effondra et nos amis se retrouvèrent en dessous du ciel orageux, en dessous, on voyait les prisonniers combattre!

Prométhée:Quelle superbe vue!Bien, il est temps! Yimu je tiens ma promesse et te laisse ton cadeau!

Yimu se téléporta a coté de Prométhée et regarda Kalas avec un sourire narquois, tandis que Prométhée se téléporta avec nos héros sauf Kalas

Yimu:Nous voilà face à face!Que dirais-tu d'un modeste combat?MMmm....Sens tu ce vent? Celui de ta défaite!
Kalas:Tu me fais pas peur!EN GARDE!!!!

Ils dégainèrent leurs épées et commencèrent donc le combat, Kalas déploya alors ses ailes et Yimu vola aussi...Ils s'acharnèrent l'un sur l'autre...Coup d'épées et coup de katanas, leur puissance était toujours équivalente, Kalas invoqua une boule de lumière mais cela n'affecta pas Yimu qui le repoussa grâce a un rayon de ténèbres qui transperça Kalas et fut projeté sur le sol

Yimu:Bientôt tu rejoindras ta chère Marianne dans l'Au-delà!!! Et moi je deviendrais le maître avec Prométhée
Kalas:Je t'en empêcherais!!!
Yimu:et comment?Tu es bien trop faible!Comment vas-tu me tuer??
Kalas:COMME CA!!!
Yimu:Arrrghh!!Salaud!

Mais malgrè leurs blessures, ils continuèrent leur combat, Kalas déterminé plus que jamais a gagner et Yimu à achever Kalas...Ils se lancèrent des boules d'éléments opposés mais rien n'y fit...Ils se poursuivèrent au dessus du royaume et on pouvait apercevoir le combat de Prométhée contre Nightmare et les autres et Lythis était affaiblie mais Yimu profita de cette diversion pour donner un coup d'épée à Kalas et enore une fois fut projeté sur le sol à côté de Lythis

Lythis:Kalas!!!
Kalas:Ne t'inquiète pas je vais bien, continue ton combat!
Yimu:Comme c'est touchant!!Tu te rappelles la fois où j'ai failli la tuer!Te rappelles-tu le jour où tu as pleuré comme une mauviette sans intérêt?
Kalas:FERME LAAAAAAAAAAAAAAA!!!!!!!!!

Sur ce cri, un phénomène étrange se passa, Kalas fut entrouré d'une aura rouge et noire et se transforma en démon, Le démon était enfin réveillé

Kalas:MMmmmhh...Bien dormi..pas toi yimu?
Yimu:Mais c'est...c'est...IMPOSSIBLE!!!!Tu ne peux pas...
Kalas:Bien sur que si!Le retour d'un démon endormi!Aurais tu peur?
En garde!!!

Maintenant ce fut ténèbres contre ténèbres et le combat fut plus que spectaculaire, Kalas était bien plus puissant sous forme démoniaque et commença à prendre le dessus sur Yimu mais ce dernier lança un fort coup d'épée sur Kalas qui faut projeter contre un mur, il agnoisait

*mode pensées on*

KalasNon...Pas maintenant...Je ne peux pas perdre...Je n'ai jamais perdu, et là, je vais mourir...Je vais te rejoindre Marianne!
Marianne:Kalas mon amour...Ne contient pas de haine, n'oublie pas que tu es le plus courageux..Si tu meurs maintenant, tu laisseras le monde en péril!Ce n'est pas parce qu'il m'a tué et il l'a fait ce qu'il devait faire, il est plongé dans les ténèbres...Son élément glace n'a pas disparu...Rappelle toi!!

*mode pensées off*

Après cette courte conscience [XD], Yimu était sur le point d'achever Kalas mais ce dernier se releva et planta un de ses katanas de lumière dans le coeur de Yimu et celui-ci tomba

Yimu:Arghhh...Tu...encore une fois...Bien ouer...Je.....sens....La Mort...Adieu...
Kalas:Non!!!!Yimu, où a-til renfermé ton pouvoir de glace??
Yimu:Salle, côté du trône...Argh...
Kalas:Viens je vais te porter!!Aller courage

Il mit Yimu sur son dos et s'envola vers la salle du trône de Prométhée et posa Yimu à terre...

Kalas:RAAAHHH!Un truc de glace ça doit pas être dur à trouver...

Il fouilla partout jusquà le trouver puis s'agenouilla auprès de Yimu afin de lui rendre son bien...Il libéra la glace mais il était trop tard....C'était un fait!Yimu est mort et des larmes coulèrent sur les joues de Kalas, mais il se devait d'aller prêter main forte a Nightmare Lythis , navis et Dark Shive...

Kalas:Repose en paix...

Il déploya donc ses ailes et se dirigea vers eux, Yimu était mort mais c'est alors que l'on vit apparaitre une femme vêtu de blanc devant Yimu mais nou n'en dirons pas plus...

______________________________________________________________________

[center]Chapitre 10: Le combat ultime[/center]

Le vent soufflait, et Kalas atterit, il vit tout le monde a terre sauf Nightmare,

Nightmare:Kalas!Où est Yimu?
Kalas:Mort...

Nightmare regarda Kalas mais ne pouvait pas se résoudre à le consoler car en effet Prométhée n'était pas encore mort...Il se trouvait derrière Kalas et lui asséna un coup d'épée qui le transperça et kalas s'évanouit raide mort

Prométhée:On dirait que nous ne sommes plus que deux, ah!Cela me rappelle le jour où ton père est mort...Te rappelles-tu?Ah bien sûr que non tu n'étais qu'un bébé ce jour-là...Enfin, ce jour tant attendu!Le jour où nous serons face à face!
Nightmare:Cesse de parler de mon père et vient plutôt combattre espèce de lache!!!
Prométhée:Bien, je n'aurais aucune difficulté à te vaincre!HAHAHAHA!

Nightmare dégaina son Zanpakuto

Prométhée:Quoi??Le Zanpakuto?Je l'avais scellé dans le manoir maudit!Comment est-ce possible?
Nightmare:Aurais-tu peur?Sache que je me battrais jusqu'à ma dernière goutte de sang!Je n'ai pas peur!

La plaine était calme, des cadavres gisaient partout, seul Nightmare et Prométhée étaient en vie, et le combat commença donc! Nightmare se précipita vers son adversaire, mais celui-ci esquiva son attaque et riposta mais le Zanpakuto renvoya l'attaque vers Prométhée qui la reçut sur sa jambe gauche

Prométhée:Je savais que j'aurais du t'éliminer dès ta naissance...
Nightmare:Mais qui es-tu donc?Réponds!
Prométhée:Je suis un de ses anciens élèves, mais un jour, il m'a humilié devant tout le village!Il me traitait comme un moins que rien alors je me suis vengé et je l'ai tué mais il s'est sacrifié pour toi...
Nightmare:C'est FAUX!!TU MENS!!Tu..Tu n'es qu'un...

Mais Prométhée profita de ce moment de faiblesse pour toucher Nightmare avec son épée.Ensuite, il se releva et ils se donnèrent des coups d'épées sans se toucher, ils usèrent donc de la magie, Nightmare lançait des boules de feux à tue-tête mais rien n'y fit, ils étaient tout les deux très puissants.Nightmare serra alors son Zanpakuto dans ses mains et il réveilla la puissance de son arme...Le feu jaillit et un grand cercle de feu entourait les 2 adversaires...

Prométhée:Je n'ai plus le choix!Je dois l'utiliser maintenant!
Nightmare:Quoi? que veux tu dire?

Prométhée invoqua le Phoenix et fusionna avec lui er se transforma en chevalier de feu du Phoenix...Nightmare reçut des attaques puissantes et son Zanpakuto faiblissait à vue d'oeil...C'est alors que soudainement le cercle de feu s'éteignit et de la glace apparut

Prométhée:Le traître!!!TOI?!!Mais il t'as...

En effet, Yimu était bel et bien vivant et une grande aura blanche l'entoura, on pouvait voir qu'il était devenu puissant...Shiva était revenue en lui et il pouvait à présent accomplir sa mission

Yimu:Traître?Je l'avoue mais vous en êtes un aussi!Comment ose-tu trahir des promesses!C'était tes magouilles!Tu m'as menti et tu vas le payer!Shiva!!A toi de jouer!!

Une femme apparut, blanche et faite toute de glace, elle fit son ataque transcendentale et le Phoenix disparut laissant place à Prométhée qui était a présent affaibli et la glace de Shiva et du Phoenix laissa tomber une pierre qui éclot aussitôt et une lumière apparut et soudainement nos héros se relevèrent et se dirigèrent vers Prométhée

Kalas:Nightmare!C'est maintenant ou jamais!!TUE LE!!!

Nightmare s'éxécuta alors et donna un coup d'épée à Prométhée

Prométhée: Désolé....ARGH!!!!
Kalas:Pourquoi a-til dit cela?
Nightmare:On s'en fout...ramenons le calice à la grotte au plus vite!!
Yimu:Je....
Lythis:Pas le moment de discuter!!Montez sur mon dos ceux qui peuvent pas voler!On ira plus vite

Kalas s'envola avec Yimu et Les autres se trouvèrent sur le dos de Lythis...Arrivés à la grotte Nightmare posa le calice du feu sacré sur la stèle et quelqu'un apparut...

Nightmare: P...Père!
Père de Nightmare:Mon fils...Tu as réussi!Tu as accompli ta mission!
Nightmare:Pourquoi?Mais je n'y comprend plus rien!!!
Père de Nightmare:En réalité, ce calice est notre héritage de père en fils depuis la nuit des temps! Ton héritage! maintenant que le combat est fini tout va redevenir comme avant et les âmes des hommes qui se sont sacrifiés vont former un nouveau Phoenix et cela grâce à toi!
Nightmare:Mais...Qu'en est-il de ma malédiction?
Père de Nightmare:Malheureusement elle est inévitable mais reste sur tes gardes car qui sait ce qu'il peut arriver..

Il regardait Kalas puis détourna son regard sur Nightmare

Père de Nightmare:je dois à présent partir!Adieu mon fils...

Il partit donc et Nightmare était agenouillé pleurant

Dark Shive:HAAANNNNN!!!!Nightou il pleure!!!KEKYA NIGHTOU!!!T'as plus de mouchoirs

Il éclata de rire et reçut un gros coup de poing de la part de Navis

Lythis:Il faut rentrer!

Ils rentrèrent donc et, la neige commençait à tomber

_____________________________________________________________

[center]Chapitre 11: Le retour de l'hiver[/center]

Yimu:L'hiver!De retour!
Navis:Il faut fêter tout ça!Faut faire une GIGA TEUF!!!!!!
Kalas:Giga teuf...
Navis:Bah ouais!Une giga teuf!!!

Ils se mirent d'accord et, le lendemain, tout le monde se mit à danser, sauf Kalas qui était pensif et alors Lythis vint vers lui

Lythis:Alllezzzzzz!!!!Viiiiennnns daaannnsseerrrr!!!!
Kalas:Non merci...Vas y toi...
Lythis:*soupir* tu changeras jamais toi, enfin restes comme ça t'es trop mignon comme ça!^^

Elle lui fit un baiser sur la joue et Kalas rougit mais redevint normal quelques minutes plus tard et restait pensif...Il revint tout de même danser et ils fêterent les fêtes avec joie

TOUT LE MONDE:RENDEZ VOUS AU PROCHAIN EPISODE!!!!
_____________________________________________________________

Chapitre 12:La rencontre

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants?Non je ne crois pas...Nan nan...quelques jours plus tard, Kalas se rendit plusieurs fois à la bibliothèque, puis durant une courte promenade...

Kalas:MAIS OUI!!!JAI ENFIN COMPRIS!!!!!

Il courut donc près d'une rivière dans une forêt proche du village

???:Je t'attendais...J'ai cru que tu m'avais oublié et que tu n'avais rien compris....
Kalas:Alors il n'était qu'un pantin?...Tout se comprend...C'est toi qui avait volé Shiva à Yimu,et c'est toi qui lui a rendu avant que Nightmare ne meurt...Tu étais derrière tout ça depuis le début...Et Marianne avait raison...Et c'est aussi toi qui a enlevé Yimu durant le combat du dragon...
???:Kalas...J'avais besoin de tester la force de l'Elu...Tu comprends?Et Prométhée devenait trop curieux...Et puis je devais organisé cette rencontre!
Kalas:QUOI?La rencontre entre nous 3?C'est toi?Et avec Nightmare et les autres aussi?Tu...tu te sers de nous...Et donc c'est toi qui...La malédiction...
???:Bien joué!Persepicace...Bien, je dois te laisser car j'ai à faire!On se revoit plus tard!AHHAAAAHHHHAHAHAHHA!!!

L'homme s'en alla donc

Kalas:Yurkel....

[center]FIN????[/center]


Vala!Je suis ouvert à toutes critiques ^^
Image
Jumeau caché de Basch

Image
Kalas
Ange des Ténèbres
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1087
Inscription: 16 Jan 06 à 20:14
Localisation: In my dreams ~
Sexe: Homme

Messagepar LightWolf » 20 Jan 07 à 14:17

J'aime bien ton texte Evolius. Ton personnage principal, sa façon de penser et ses occupations sont intriguantes. C'est très bien écrit, très précis. Bravo (h5)
Image

"Les meilleures lames restent dans leur fourreau" Yoda
LightWolf
Soldat Shinra
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 158
Inscription: 05 Jan 07 à 11:54
Localisation: Ailleurs...
Sexe: Non spécifié

Messagepar Invité » 20 Jan 07 à 20:09

Pardonnez-moi si je ne viens à prendre connaissance des derniers textes publiés que plus tard, puisque je ne fais qu'un "passage éclair" avant d'aller dîner, mais je ne manquerai pas de faire mes traditionnels commentaires sur les oeuvres parues.

Quant à moi, voici la suite de l'histoire que j'avais débuté. J'ai honte d'avouer qu'il m'a fallu ne plus avoir Internet pendant environ une semaine pour me remettre à bosser ^^' lol

Sous les conseils de Dark-Shive, j'ai rectifié la structure de l'histoire. Ce texte sera sans doute édité ultérieurement car j'y trouverai sans doute des choses à changer.

Requiem

Acte I : Introitus
Mouvement troisième : Réminiscence



A cette hauteur, le vent souffle plus fort et pour seul bruit, durant un court instant, est sa prise dans les branchages. Après l'avoir laissé continuer à pleurer, en l'observant avec curiosité, Circé intervient :

- " Tu es plutôt jeune pour être un criminel. "

Il se redresse, tremblant, les yeux embués de larmes et la regarde. Décontenancée, elle corrige par des mots rapides, à la limite du bafouillage :

- " Heu... passons. Je suis ici pour te sortir de là. Il y a un bateau sur la plage qui nous attend. "

Au milieu de la descente qu'ils avaient amorçé, il l'interpèle d'une voix fluette et hésitante, marquée de pauses pour respirer.

- " Attendez... puis-je récupérer mes affaires... dans mon abri ? "

Puisqu'elle marchait en tête, elle fait volte-face et le constatant torse nu, acquiesse.

- " Tu peux retrouver le chemin tout seul ? Car je dois rejoindre l'équipe. "

- " L'équipe ?! " , s'exclame t-il avec un brin de panique.

- "Oui, nous sommes une trentaine à être venu vous libérer. " , un peu perplexe devant sa réaction.

- " Euh... " , pensif et visiblement envahit d'angoisses.

- " Quelque chose te gêne ? "

- " Non, non, faisant mine d'esquisser un sourire, partez devant, je vous rattraperai. "

- " Bien. " , toujours troublée.

Circé s'éloigne et disparaît derrière une rangée d'arbres tandis que le jeune garçon se dirige d'un air joyeux vers la grotte où il avait élu domicile.

Il enfile sa chemise en toute hate et dérobe à la volée le cristal, qu'il met dans une de ses poches, et sa marionnette disloquée, qu'il étreint avec force contre lui, empreint d'une euphorie non-dissimulée.

D'un ton plus enfantin, cependant teinté d'une pointe de démence :

- " Elle est venue comme nous le pensions... de quoi ? Oui, elle est très belle ! " , traversant par des expressions faciales diverses émotions.

Il se fond parmi les branches multiples et les feuillages occultants qui s'étendent à foison, murmurant des paroles incompréhensibles. Il emprunte un raccourci qui débouche sur un côte, transformée en terrain logistique.

Alors qu'il n'y a pourtant qu'une poignée d'hommes, on pourrait surestimer leur nombre tant leurs mouvements frénétiques et tous azimut les font ressembler aux travailleurs d'une fourmilière, qui comme tels, s'affairent autour de leur logis.

A en regarder quelques-uns plus attentivement, on peut constater l'ignorance de certains quant aux notions de marine. Il y a presque un côté comique dans la scène, avec ces piétres membres d'équipage, étant plus un poids qu'un soutien, et cet homme grand, au visage dissimulé derrière un masque nacré, qui corrige leurs erreurs en passant après eux.

Ne falant pas plus d'un instant, tous les regards se tournent vers l'enfant, la majorité stupéfaite par la jeunesse d'un détenu si atypique. Seth feint de vérifier un cordage alors que le garçon embarque. Sur le flanc droit du navire, une peinture écaillée laisse lire le mot : " Skidbladnir " .

Une fois les préparatifs achevés, l'encre fut levée et la masse du bateau s'enfonce dans les flots. A bord, une fois la Lune et les étoiles apparues, un festin fut improvisé, et pour lequel les caisses et les baryls qui étaient transportés furent ouverts. Les cris et l'hytérie générale m'étant mal à l'aise le jeune évadé, qui tente de trouver un endroit calme où se mettre à l'écart, Circé, qui l'a remarqué, l'invite à la suivre dans un lieu épargné du tumulte.

Dans la cabine du capitaine où elle l'a mené se tient Ishtar, une femme à l'allure sévère mais dégageant une image presque maternelle. Son teint blafard est soulevé par l'éclairage contitué d'une simple bougie, fixée par de la cire dans une soucoupe, mais qui suffit amplement pour voir dans cette pièce exigue. Ses cheveux noirs et raides lui arrivent aux hanches et elle porte en pendentif une pierre bleue azur.

Les couverts pour trois personnes avaient été servi sur le bureau et dans un silence inhabituel, ils s'assoivent et commencent le repas, imprégnés d'un calme dérangeant que seul vient troubler le vacarne extérieur. Lui, s'était assis à droite de Circé, qu'il regarde périodiquement quand il n'observe pas son assiette.

Elle prend l'initiative en ouvrant le dialogue :

- " Comment t'appeles-tu ? "

- " Hikaru. " , répond t-il timidement.

- " Tu as quel age ? "

- " Quinze ans. "

- " Je me disais bien que tu faisais très jeune... mais dis-moi, comment es-tu arrivé sur cet île ? "

- " Une erreur... ", son intonation se perdant à la fin et devenant plus profonde.

Malgré son apparence inexpressive alors qu'il mange un morceau de pain, son esprit anarchique est tiraillé par mille songes houleux...

Il trainait sa marionnette, la tenant par la main, par endroits calcinée, et traçait des sillons dans du sable brulant, couvrant une étendue sans bornes. Le paysage n'était formé que de dunes aux tailles variables. Il est épuisé et s'effondre.

Sans transition, de sa mémoire rejaillissent d'autres visions...

Des projecteurs étaient braqués sur lui. En équilibre sur un fil au-dessus du vide et sans filet, il avançait, penchant tantôt d'un côté, tantôt de l'autre. Sur un visage blême et jointe à une larme sombre dessinée au pinceau, de véritables pleurs s'écoulaient sur ses joues. Un brouhaha grondait en contre-bas. Un homme en costume parlait dans un porte-voix une langue étrangère. Une musique pressante et joyeuse retentait sous le chapiteau. La masse de spectateurs s'agitaient dans les gradins, s'esclaffant de rire et passant aux frayeurs, poussant des cris d'exclamation ou d'excitation à chaque fois qu'il risquait la chute. Il s'efforçait de fixer des yeux la plate-forme à l'autre bout mais cherchait désespéremment jusqu'à la trouver, une petite silhouette blanchâtre coiffée d'un haut-de-forme noir. Sa présence est rassurante. Il scrutait avec plus d'intensité pour récolter dans ses traits du réconfort.

De nouveaux souvenirs se pressent dans son cerveau.

Alors qu'il n'était pourtant que faiblement conscient, il ressentait les balancements du batiment où il était séquestré. Enchainé par les bras et les pieds, debout mais laissant choir son corps et sur le point de s'abandonner à l'agonie, sa panique piquait son esprit et le maintenait éveiller à chaque lamentation engendrée dans la pénombre. Dans la cale d'un navire, craquaient comme chaque planche et s'imposait une odieuse odeur de pourri ou de déchets en putréfaction. La douleur lancinante de son poignet gauche soulevée par les frottements d'une chaine épaisse et rouillée, engendrait presque des nausées et l'horreur en songeant à... "Lui".

- " Ce n'est pas normal... " , tranche la voix d'Isthar, et rompant la morne progression du dîner.

- " Qu'est-ce qui n'est pas normal ?! " , interroge Circé, tout aussi étonnée qu'ils s'agissaient des toutes premières paroles de sa voisine de table, que de leurs significations possibles.

Hikaru, bien qu'ayant mis un terme au cauchemar qu'il visitait mentalement, perdure en divagations psychologiques.

- " Ils ne s'agitent plus de la même façon dehors. "

Toutes les deux se lèvent à l'unisson et s'approchent de l'unique issue alors qu'Hikaru commence tout juste à émerger de ses rêveries.

Entrouvant la porte, les caquettements des mouettes se firent entendre, synonyme d'amarrage à terre imminent. Après un temps d'incrédulité, tous les trois s'avancent sur le pont et constate que le navire est dans un port, qu'Isthar eut tôt fait de reconnaître comme étant celui de la ville d'Himmelberg, qu'elle explique vaguement être la capitale de Midgard, le royaume accolé au sien. Seth et les autres passagers étaient d'ores-et-déjà descendus et tiennent un débat virulent. Il en ressort que la totalité désire assiéger le palais royal. Néanmoins, Seth ne partage pas cet avis et n'y voit qu'une vengeance stérile.

La conversation prit fin brusquemment avec l'arrivée des gardes au service de sa majesté Heimdall, qui furent alertés par l'anomalie sonore que représentait la dispute. Le leader du mouvement de libération, qui viut à ce moment Ishtar s'apprêtant à combattre ordonne qu'elle, Circé et Hikaru quittent Himmelberg par la porte ouest tandis que les résistants et lui se chargeront des soldats.

L'heure suivante, au palais...

Un valet court vers le roi qui jette des regards terrifiés par une fenêtre sous laquelle une masse d'hommes qui étaient parvenus, grâce à l'effet de surprise notamment, à neutraliser la défense et se préparent à enfoncer le portail.

- " Mon Seigneur, un homme désire vous parler de toute urgence. Il prétend pouvoir vous porter secours. " , essouflé.

Remettant sa perruque bouclée en place :

- " S'est-il présenté ? " , fit-il étonné, rassuré mais en n'imaginant guère comment un seul homme pourrait le tirer d'affaire.

- " Certainement. Il dit se nommer Loki, mon Seigneur, être magicien et... "

A ce dernier mot, le roi trésaille et objecte en interrompant son domestique.

- " Faites-le venir à moi ! Vite ! "

Le serviteur reprit au pas de course le chemin de couloirs et galeries vastes et richement décorés. Il en revient accompagné d'un homme bien étrange, aux vêtements colorés tels les gens du spectacle, affichant un rictus méprisant ou moqueur, voûté comme un vieillard malgré qu'il soit entre deux ages, mais exprime plus un caractère vil et perfide par cela qu'un air de faiblesse. Une fraise était attachée autour de son cou et ses cheveux noirâtres en bataille semblent en harmonie car aussi froissés que sa collerette plissée.

Atteignant de quelques mètres le monarque, il fait une rapide courbette.

- " Débarrassez-moi de ces intrus, au-dehors. Si le peuple remarque qu'il peut si facilement se révolter et s'insurger, les attaques se multiplieront. "

Le magicien eut un ricanement sournois et scande des incantations en mouvant ses mains, dessinant dans l'espace des arabesques complexes et invisibles, puis demeura immobile.

La demie-heure suivant ce rituel, le roi se détourne de la vitre derrière laquelle il espérait voir un signe mais ne pouvait que trembler devant la progression des assaillants, et s'apprête à faire jeter l'opportun qui avait osé se moquer de lui, quand soudain, des hurlements de douleur s'élèvent de la cour.

Il se rue à la fenêtre et quelle stupéfiante scène se joue en effet !

Les hommes se contorsionnent, vomissent leur sang et sont pris de convulsions si vives qu'on pourrait les prendre comme imitant des lombrics au sol. Une minute suffit pour faire effacer la vie du tableau, les pavés éclatants auparavant, désormais pourpres et jonchés de corps inertes.

Le dirigeant poussa presque une exclamation de joie et fit d'abondants remerciements à son sauveur, lui offrant le gîte et le couvert pour la nuit. Loki, ravit, prie le roi de le laisser disposer pour retirer les cadavres. Il l'y autorise et le magicien sortait du salon quand un adolescent, du moins à se fier à sa certains détails puisqu'il était grandement androgyne, fait irruption devant lui. Le roi, marchant vers le sorcier fait les présentations :

- " Voici mon fils, Méphisto. Regardant son enfant, aide, je te prie cet homme dans sa tâche. "

Le garçon sourit d'une manière charmante, voire sensuelle mais transmet un aspect tétanisant et psychotique.

A l'extérieur, tandis que Loki, aidé de quelques gardes faiblement blessés, retire les dépouilles, Méphisto, accroupi, s'amuse presque du sang avec lequel il prend plaisir à se barbouiller et rit d'une façon élégante et maniérée en examinant les visages figés de souffrance, dans des mimiques grotesques ou passablement obscènes.

Loki le regarde d'un ton neutre quand, une fois relevé, il asséne violemment des coups de pieds dans le ventre ou le crane des êtres inanimés. Un domestique mit fin à ce vif plaisir qu'il prenait, lui annonçant :

- " Trois jeunes gens, composés de deux femmes d'ages mûrs et d'un jeune garçon, ont été apperçu, tentant de quitter la ville. Des témoins affirment qu'ils étaient à bord du même navire que ces hommes. "

Méphisto parla sur un timbre assez suave et féminin dû à sa période de transition et de mue et part se préparer.


Suite dans l'acte II : Kyrie eleison, mouvement premier : Acrimonie.
Invité
 

Messagepar LightWolf » 24 Fév 07 à 16:29

Houlà... Rubrique FanFic crée, topic déserté!
Image

"Les meilleures lames restent dans leur fourreau" Yoda
LightWolf
Soldat Shinra
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 158
Inscription: 05 Jan 07 à 11:54
Localisation: Ailleurs...
Sexe: Non spécifié

Messagepar Invité » 03 Juil 07 à 18:51

Il y en a qui ne manquent pas d'imagination. Il faudrait que je m'y mette à adapter un de mes ecrits versiosn FF
Dernière édition par Invité le 18 Juil 07 à 09:30, édité 1 fois.
Invité
 

Messagepar Ryu » 03 Juil 07 à 19:16

J'aime bien Evo, c'est marrant...
Siquall et Sel égaux à eux-mêmes, le nouveau Geyser sans accents (je me demande ce que ça donnerait en audio)... J'ai hâte de découvrir Cyphon...

Pour ma part, je me suis lancé dans FF9 bis (hé oui, y'a un copyright sur BF...)
Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif, et son futur est toujours conditionnel.
Ryu
Mercenaire
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 99
Inscription: 02 Jan 07 à 19:07
Sexe: Non spécifié

Messagepar Ryu » 03 Juil 07 à 20:34

Ah, tant pis, ça avait l'air bien parti... On se contentera de la suite non parodiée...
Pour ce qui est de l'audio, c'est dommage aussi, mais c'est sûr que ce n'est pas évident (c'est d'ailleurs pour ça que mon projet est resté, reste et restera à l'écrit, même si je ne peux m'empêcher de faire la version audio dans ma tête...)

Pour les noms, j'ai le même problème pour Freyja, et si quelqu'un à une idée, je suis preneur...

Et histoire de ne pas flooder, voici le début :

Zidane: Raaah y'fait noir là d'dans. Hé les gars, vous êtes là ? Bon, je dois avoir une allumette dans la poche. (...) Ah, voila. Bon, tant que j'y suis, il doit y avoir des gils par là... Et une potion sur cette étagère. Je crois que c'est tout. Bon, si on allumait cette bougie. Tiens c'est marrant, ça fait un quart d'heure que j'ai allumé cette allumette et je me suis pas encore brûlé les doigts. Pratique... /*allume la bougie*/
Voix: Qui est là ?
Zidane:A ton avis ?
Franky: T'es encore à la bourre.
Zidane: Désolé, j'ai croisé Diamant, je lui ai fait les poches. Il est là le Patron ?
Ziva: Il va pas tarder.
/*grognement + combat*/
Zidane: Mais c'est quoi c'te truc ? Depuis quand y'a des monstres sur le spacethéâtre ?
Ziva: On s'en fout, on l'explose !
Zidane: /*bruits de combat*/ Bon, moi je vais lui faire les poches. Huum, pas mal la dague. Et un joli bracelet. Et c'est tout ?
Marcel: Yah!
Zidane: Déjà ? Et bin il est pas costaud.
Franky [essoufflé]: Tu parles... T'aurais pu aider.
Mozart: Bon, c'était pas mal. Nyark nyark nyark. Allez, réunion!
Zidane: Dites Patron, vous auriez pas pu nous filer les objets direct plutôt que nous faire les voler ?
Mozart: Et comment vous vous entraîneriez sinon ? Bon, passons. On sera bientôt à Alexandra. Notre objectif, c'est d'enlever la princesse Grenade.
Ziva: Voilà le plan : dés qu'on aura atterris, on leur jouera "Je veux être ton caneton". Marcel, on compte sur toi, tu as le rôle principal.
Marcel: No problemo, mais ce sont Zidane et Franky qui devront assurer pour l'enlèvement.
Franky: A l'entracte, je balance les pupuces sur le public. Je déteste ces sales bêtes mais je ferais avec. Ensuite, ce sera à Zidane de jouer.
Zidane: Pigé, pendant ce temps là, j'enlève la reine Bramais. /*claque*/ Ayeuh!
Mozart: Abruti !
Zidane: Bon, alors dans ce cas, c'est la princesse Grenade.
Marcel: En effet, la plus belle princesse de l'histoire d'Alexandra.
(...)
/*Baba tombe*/
Petite fille: Ca va ?
Baba: Hum, ça va.
Petite fille: Tiens ton billet.
/*Baba se fait renverser*/
Punk: Tu vois pas que tu gênes ?
Baba: Pfff...
Guide: Allez les bourges, suivez le guide. Le château, c'est par là.
(...)
Vendeur: Qu'est-ce tu veux le mioche ?
Baba: Tenez monsieur, voilà mon billet.
Vendeur: Mouais, tu m'auras pas avec ta tête de gentil petit gamin. Remballe ton faux billet.
Baba: Quoi ?
Vendeur: Bon écoute, reprends ton faux billet, prends ces cartes, et déguerpis avant que je m'énerve.
Baba: Mais je savais pas moi...
Vendeur: Tant pis, même tarif. Fiche le camp!
Baba: Pfff qu'est-ce que je vais faire moi maintenant ?
Punk: Et toi, ton billet c'était un faux, je l'ai vu.
Baba: Je suis au courant maintenant...
Punk: Si tu veux voir la pièce, deviens mon serviteur!
Baba: Ok. Je dois faire quoi ?
Punk: Tu dois m'obéir. Surveille le bout de la ruelle. (...) Y'a quelqu'un ?
Baba: Nan, c'est désert, y'a pas un chat. /*miaulement*/ Hum, pas d'humains en vue.
Punk: Parfait. On pique l'échelle et on y va. Suis moi.
/*cours*/
Punk: C'est là, rentre. (...) Allez, grimpe à l'échelle.
*PAF*
Punk: Mais qu'est-ce que tu fout ?
Combo: Coubo désolé ! Ça va ?
Baba: Ouais ça va, je me suis juste pris un mog d'une dizaine de kilos sur le crâne.
Punk: C'est Combo le mog, mon premier serviteur. Il faudra bien vous entendre.
Combo: Du moment qu'il ne ronfle pas, ça devrait aller. Au fait, si tu as une tente, nous pouvons te soigner.
Baba: J'ai pas de famille.
Combo: Et bin, c'est pas gagné. Tu l'as déniché où celui là ?
Punk: Peu importe. Bon, on monte!
/*Punk monte à l'échelle*/
Punk: Allez, rejoins moi.
Baba: Il est doué pour réussir à monter à une échelle à une main en tenant une échelle deux fois plus grande que lui avec son autre main.
Combo: Il est très habile de ses mains.
Ironskin: Combo est là ?
Combo: Combo ? Nan crétin, il est parti.
Ironskin: Ah *****, je savais que j'aurais du partir plus tôt. Et toi, le gamin en bleu, si tu croises Combo, dis lui qu'Ironskin est passé.
Baba: Euh... Tu le connais.
Combo: A ton avis abruti. Bordel, c'est quoi cette bande de boulets, coubo.
Punk: Bon, tu monte ou quoi ?
/*Baba monte à l'échelle*/
Punk: Bon allez, on y va sinon on va être à la bourre. Qu'est-ce que t'attends ? C'est bon, trois allumettes attachées ensemble c'est solide, ça lâchera pas.
Baba: J'ai le vertige.
Punk: Qu'est-ce que ça change ? C'est pas pour ça que ça lâchera. Alors grouille toi et avance, sinon on va louper le début.
*CRAC*
Punk: Ah tiens, ça a lâché. Tant pis. Au fait, c'est quoi ton nom ?
Baba: Baba.
Punk: Bizarre comme nom. Moi c'est Punk.
Baba [voix basse]: Parce que "Punk" c'est pas bizarre comme nom ? (...) Tiens, y'a des gens qui planquent leurs gils sur le toit de leur maison. Etrange...
/*Punk et Baba courent sur les toits*/
Punk: Pfff on est arrivés. /*jette l'échelle*/ Une voix ces murailles passées, on sera dans le château.
Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif, et son futur est toujours conditionnel.
Ryu
Mercenaire
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 99
Inscription: 02 Jan 07 à 19:07
Sexe: Non spécifié

Messagepar sheena468 » 31 Aoû 07 à 20:06

Moi aussi j'écris une histoire en ce moment. Mais elle est partie pour être très longue et d'ailleurs les chapitres sont long aussi. Le titre c'est "Blanc et Noir" (rien à voir avec la couleur de peau)
Mais je l'ai mise sur mon skyblog alors voici les liens pour ceux que ça interresse:
chapitre 1 http://fairybutterfly.skyrock.com/13.html
chapitre 2: http://fairybutterfly.skyrock.com/12.html
Chapitre 3 :http://fairybutterfly.skyrock.com/8.html

Et voic les intros. En fait la première introduction c'est pour mettre dans l'ambiance
et la deuxième c'est pour expliquer comment la situation à dégénerer (on m'a même dit qu'elle faisait peur cette intro :| )

La première:

Dans un futur peut-être proche, peut-être lointain, où les frontière entre les pays ont disparu et les pays remplacés par des centaines de Villages plus ou moins gros dirigés par des familles, le monde est régie par deux organisation : « Lune&Rose » et « Swen ». L’une souhaitant libertés et la possibilité de recommencer à zéro même aux criminels, l’autre le respect des autres et la tolérance. Ces deux groupes s’affrontaient depuis leur création, et les Villages avaient pris partis pour l’un ou pour l’autre. Ceux qui affichaient des idées contraires au Village étaient, dans le meilleur des cas, chassés, ou bien étaient enfermés, exécutés, torturés. Rares étaient les Villages qui s’étaient refuser de prendre parti.
Cela a finit par provoquer une guerre. Mais dans cette guerre, qui a raison ?


La deuxième:
Comment ça s'est passé...
Au troisième millénaire, en 2000 et quelque (je n'ai pas donné de date précise), la situation est critique. Le pétrole est quasiment épuisé, le réchauffement climatique s'accèlère, la fonte des glaces est de plus en plus importante, des guerres civiles éclatent dans les pays les plus pauvres, quand au pays riches, les gouvernement sont corrompus. Bref c'est la pagaille un peu partout. Pourquoi? C'est simple (pour moi en tout cas). Les pays riches Etats-Unis, Japon, UE (bah oui nous aussi) et autre, ne cesse de s'enrichir grâce au commerce et autre. Seulement, BOUM, la Chine avec son milliard d'habitant s'installe peu à peu, dans des pays pauvres qui jusque là importait des choses des pays riches. Le commerce mondial est complètement bouleversé, les pays de la triade (Japon, USA, UE pour ceux qui ne savent pas) commence à perdre de l'argent, ils exportent mais leur principaux acheteur achètent maintenant des produits chinois (meilleur qualité, petit prix etc), Leur économie commence à basculer et une crise économique s'installe (semblable à celle des années 1930). Comme en 1930, les parties extrémiste remporte énormément de succès, mais le souvenir de la seconde guerre mondial et de ce qui s'était passé avant (monté du nazisme en Allemagne, accession d'Hitler au pouvoir etc etc) reste encore présent (chez les plus agés en tout cas). Ils ne veulent pas revivre une seconde guerre mondial bis (une troisième guerre mondial quoi). Avec le progrès technologique et les armes nucléaires, la Terre n'y survivrait pas. Hélas, ces personnes ne sont pas écoutés, les jeunes n'en peuvent plus de la crise, ils veulent que ça s'arrange. Les mafias ont de plus en plus d'influence et les attentas sont nombreux. L'ONU tente d'arranger les choses, mais et brusquement dissoute suite à des attentas dans les villes des pays qui sont membres permanent.
Ruinés par la crise économique, épuisés par les attentas, corrompu par les mafias et constamment sous la pression de la rue, les pays riches s'effondrent petit à petit. D'abord, les Etats-Unis, après la fuite de leur président, puis vient après les pays très grand, tel que le Canada ou la Russie (la Chine exclue) le territoire devenant trop difficile à gerer, puis après l'UE, les pays la formant ne s'entendant plus, ils dissoudent l'organisation. Privé du soutient que apportait l'UE, les pays membres s'effondre l'un après l'autre. Le Japon, résistent tant bien que mal, mais après l'assassinat de leur empereur et de l'emprisonnement de la famille impérial, il disparait lui aussi. L'un après l'autre, les pays les plus puissants disparaisse comme l'Empire romain.
Et les pays pauvres dans tout ça? Les pays pauvres eux sont ravagés par la guerre civile et n'ont plus les moyens de se payer les produit de la Chine. De son coté la Chine est également touché par la crise économique et ne peut plus payer les salaires des ouvriers. Ces derniers se révoltent et font tomber le gouvernement en quelque année.
Ayant perdu leur dernier vendeur, les pays pauvres tombent eux aussi peu après la Chine.
Et après?
Après, il y eut comme une guerre civile mondial. C'était chacun pour soit, on ne pouvait se fier qu'à soit même. N'ayant plus aucune autorité, certains allaient dans des centrales nucléaires et mettaient en places des attentas avec des bombes nucléaires. Les anciens dictateurs et même certains anciens (ce qui avait fait le plus de mal à leur pays) furent assassinés (Bush a été le premier, suivit de près par Poutine (Pourquoi eux en premier? (L'un a été le pire président des USA l'autre c'était un vrai dictateur))). L'Hommes été devenu fou.
Mais au milieu des massacres, une petite communauté de pacifiste essayait de remettre de l'ordre. Ce fut les premiers début de Swen. Au début ils ne furent pas écoutés, mais les massacres devenant plus nombreux, plus monstrueux, et plus violent, les gens commencèrent à rejoindre la communauté des pacifistes. Quand le groupe fut suffisamment grand, il tenta de regrouper toute les personnes à l'ancienne Mexico, pour un discours, ceux qui ne pouvait pas venir suivait le discours via quelque télé trouvés. Le chef du groupe dit qu'il fallait arrêter cette guerre, que cela ne servirait à rien qu'il fallait se comporter en être humain et pas en monstres assoiffés de sang. Il proposa que chaque population s'installe quelque part dans le monde pour construire des Village sans pour autant reformer des pays. Il dit aussi qu'il fallait stopper le nucléaire, que la Terre avait suffisamment souffert et qu'il fallait la laissé se reposer. Les gens l'écoutèrent et admirent qu'il avait raison. Le massacre avait suffisamment duré. Désormais, il fallait reconstruire. Beaucoup rejoignirent les pacifistes afin de s'investir d'avantage. C'est ainsi que Swen commença à diriger.
Et maintenant?
Aujourd'hui (pas de confusion, je parle au moment de l'histoire), la Terre est en ruines. Les activités qui polluent ont cessé, mais notre planète est quand même endommager. Les grandes comme New York, Paris, Londres, Tokyo ne sont plus que des champ de ruines. Il n'y plus de frontière, mais des Villages (cf intro). Mais la guerre continue. Swen a oublié ses principes pacifistes et commet des horreurs semblable la guerre civile mondial. Son rival Lune&Rose fait de même (cf: chapitre 3). Mais de même que les choses bonnes et joyeuses ont une fin, tout ce qui est tristes et cruelle prendra fin également...Mais quand?


Voilà. Dites ce que vous en pensez ^^
sheena468
Mini mog
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4
Inscription: 31 Aoû 07 à 16:20
Localisation: ailleurs que ici
Sexe: Non spécifié

Messagepar Hiden'Ka » 31 Aoû 07 à 20:09

L'introduction en elle - même a l'air positivement intéressante, bon courage pour la suite Sheena. ;]
Image

> Mariée à son Franky. =)
Hiden'Ka
Mercenaire
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 82
Inscription: 29 Aoû 07 à 14:11
Localisation: > Dans un monde de paix, d'amour & de lumière.
Sexe: Non spécifié

Messagepar Mondaye » 29 Juin 08 à 14:24

Unknow


Cette nuit-là j'ai rencontré la Mort à l'apparence d'une jeune
Fille tout-à-fait innocente...

Ah, elle m'emporte loin de ma rive...
Si je la suis, tôt ou tard ça arrivera,
Elle me noiera dans une rivière pourpre et si elle
Savait que j'ai noyé mon propre cœur
Comme un vulgaire chagrin dans la nuit je serais anéanti...

Je l'avais plongé dans l'eau mais dans ma tête résonne le fait que je
L'aime encore, aucun échappatoire .


Lire le premier mot de chaque ligne lors d'une deuxième relecture ;)
L'homme est Loup pour l'homme mais est Chien pour la Femme
[/b][/color]
Mondaye
Mercenaire
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 59
Inscription: 08 Juin 07 à 10:02
Localisation: Désert de Rose Bleue
Sexe: Non spécifié

Messagepar cursed despair » 13 Oct 08 à 14:29

bon et bien, j'ai un peu de temps a perdre...


gentil : allez y... vomissez votre haine, si cela vous est nécessaire dans la soif de satisfaction de votre personne. j'accueillerais toute vos maladresses si cela peut vous faire être libre de votre mal être..! de toute manière, je ne peux pas être d'avantage endeuillé pour ce que je me dois de vous faire parvenir...

méchant : mh mh mh mh mh... soyez prudent lorsque vous vous prêtez a de tel vision des choses. car c'est toujours dans la nature de ce coeur médiocre d'être content de la vision d'un opprimé...

gentil : mon coeur... qu'il est fort dommage que je n'ai pas été en mesure de l'écouter car maintenant je ne peut répondre de sa grâce. mais est ce là ces paroles que vous avez a répondre au nom de ceux dont l'existence ont été opprimé de vos propres mains..?

méchant : ... je n'ai jamais eu le choix. le pouvoir fait toujours de nous des sauveur et du même temps des oppresseurs. même ceux qui sont les héros de quelque un doivent être les oppresseurs de quelque autres. je n'ai pas échappé a cette règle. il est seulement apparent pour vous que je ne sois qu'un oppresseur pour cause que vous ne percevez pas la noblesse de mes actes alors que d'autres oui. alors en quoi pourrais je être blâmé..?

gentil : il est vrai que je suis animé par des motifs qui me sont propres. mais c'est vous qui avez jugé la nécessité d'emprunter des manières préjudiciables envers d'autres pour vous satisfaire. la voie du mal n'a aucunement le droit d'être empruntez et ce, même si c'est pour faire le bien. car il fera apparaître un nouveau mal encore plus grand que le précèdent pour qu'il puisse être dévoré.

méchant : ho..! et vous êtes censé recourir au mal avec une force encore plus conséquente que la mienne qui a oeuvrer dans le mal pour le salut, quand bien même. si vous en êtes au point d'en user du pouvoir de la même manière que moi, c'est que vous n'êtes plus digne de me juger et de recevoir le droit de me tuer. alors pourquoi continuer de me faire face avec de tel prétention..?

gentil : parce que nos malveillances doivent s'éteindre avec nous pour que nos malveillances servent d'exemple pour l'avenir. même si il ne vous reste plus que le titre de traite. vous avez quand même côtoyé la dignité lorsque vous étiez chevalier. j'en appelle a cette vertue si il vous en reste une trace pour que vous puissiez percevoir la nécessité de ma demande.

méchant : ... les malheurs naquirent pour cause que chacun etant a la recherche d'un son propre salut employa des malveillances qui au final opprimèrent tout un chacun. et ainsi, personne n'a été en mesure d'atteindre le salut qui était la cause de tout ceci...

... très bien, je relève votre défit. en espérant que ma vie soit emporté dans votre malveillance des plus juste.

gentil : en garde..!

méchant : ... chère frère, comme je regrette que cela soit toujours vous qui soyez attristé par l'horrible ambition de vouloir mettre fin a mes jours...

gentil : mh..! c'est le prix de notre salut.

méchant : ...
He like stare at the sun... Trying to avoiding the misery below...
Allié Shinigami de L.lawliet ... R.I.P. ...
... Je vais refleurir parmi toutes ces fleurs...

Image
cursed despair
Phoénix Magique
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1794
Inscription: 16 Juil 08 à 10:30
Sexe: Non spécifié

Messagepar Invité » 24 Mar 09 à 21:58

J'écris une "fiction" aussi depuis fin 2008 sur un blog, mais bon le hic c'est que j'ai pas envie d'mettre le lien ici x_x
Donc au cas où y aurait des interessés, demandez par mp ou quoi ^^.
C'est pas super, et c'est un peu inspiré de mes différentes lectures / jeux vidéos, de plus, y a surement des fautes de français et d'orthographe, mais bon, si y a des curieux, j'peux vous passez le lien sans problème ^^.
J'ai vu qu'y en avait pas mal ici sinon, quand j'aurais un peu de temps j'viendrais lire. ( Pté, j'ai l'impression de découvrir le forum aujourd'hui moi. )
Invité
 

Re: Vos écrits en tout genre...

Messagepar monthy3 » 21 Oct 09 à 08:01

Une courte nouvelle d'un chouïa plus de deux pages, au passage...

La vie en noir

La soirée avait été la même que les trois précédentes : arrosée. La seule différence tenait dans la nature du lieu de sa débauche : un bar à vodka aux multiples cocktails, tous plus dévastateurs les uns que les autres. La même soirée que toutes les autres : arrosée, et triste. Triste, surtout.
Sorti du métro désert, il déambula dans les rues désertes de ce mois de septembre. Les cours reprenaient, la fatigue avec eux, et l’alcool ensemble. Et le bruit, aussi, cet incessant vacarme des paroles, des rires, des moteurs, des klaxons, de tous ces signes d’une vie humaine qui lui devenait de plus en plus insupportable. Sa démarche était hésitante, un peu traînante, mais il voyait clair dans l’immense jeu cosmique : quelque part, on se moquait de lui. On ? Dieu, Temps, Espace, Joueur, qu’importe ? Disciple ou Seconde ou Endroit ou Pion, l’un ou l’autre, voilà ce qu’il représentait pour cette entité moqueuse.
Il dut s’arrêter un instant, reposer contre un mur pour ne pas s’effondrer. Lorsqu’il leva la tête, il aperçut des gargouilles de pierre ricaner puis s’envoler, mais ce n’était que l’alcool qui faisait des siennes. Il le sut en constatant que les cimes de béton penchaient de part et d’autre, que les fenêtres arboraient des formes géométriques impossibles, Lovecraftiennes. Et si l’américain avait vu juste ? S’il n’avait montré que le vrai, le réel, et que les autres s’en étaient détournés par une couardise apeurée ? Un visionnaire, voici ce qu’Howard était. Et lui, à son tour, l’étudiant qui tanguait, il suivrait les pas du génie…
Il se retint à grand-peine de vomir. Il divaguait et en était conscient. L’alcool avait toujours eu cet effet sur lui. Cela, et la tristesse. Quand il reprit sa marche, les aveuglantes lucioles de l’outre-espace luttaient pour dissiper les ténèbres, mais elles ne parvenaient pas pour autant à réveiller celui qui à jamais dormait. Il soupira de soulagement, tout en passant sa main trempée dans ses cheveux, plus noirs encore que la nuit.
Il se rapprochait de son domicile quand, soudain, un son clair vint tambouriner contre son crâne. Un bruit de pas, des chaussures à talon, de plus en plus fort. Quelqu’une venait dans sa direction. Il grimaçait de souffrance à chaque pas supplémentaire, la main posée sur une pierre froide, les dents serrées. N’allait-on donc jamais le laisser tranquille ? Le laisser dormir pour toujours ?
Les éclats de pas se firent tonitruants au moment où la marcheuse apparut, au détour d’une rue sans nom. Au début, son ouïe à l’agonie, l’étudiant ne lui prêta guère attention, grommelant dans son bouc noir son souhait de la voir s’évanouir dans les nuées de son esprit. Puis, alors qu’elle s’aventurait sous une luciole extraterrestre plus vaillante que les autres, il la vit.
La couleur.
Le rose de ses cheveux.
Une simple teinture, et pourtant…
Dieu, Temps, Espace, Joueur, que c’était beau ! Sa mâchoire s’affaissa, ses yeux sortirent de leurs orbites comme dans un cartoon pour ne se pas détourner de cette chevelure colorée, si gaie dans l’encre nocturne. Si déplacée. Si attirante. Elle le croisa sans un mot et lui n’en dit pas plus. Il se contenta de pivoter, fasciné, et ce n’est qu’après un douloureux effort qu’il parvint à poser son regard autre part, sur le manteau de la femme.
De loin, il lui avait paru noir, noir comme le sien, noir comme ses pensées et le monde en réalité. En fait, il constatait à présent qu’il se teintait de vert, un vert sombre, certes, du vert tout de même. Sans s’en rendre compte, il se détacha de son mur et emboîta le pas de l’apparition, hypnotisé par les couleurs qu’il ne portait pas. Ce rose ! Ce vert !
Ce bleu !
Le bleu de son jeans lui sautait à présent au visage et lui nouait la gorge pour une raison inconnue, ou trop idiote. Cela n’avait pas de sens. Personne ne se promenait avec du rose, du vert et du bleu. Du gris, oui, bien sûr ; les gens en avaient plein leur âme. Et puis du noir. Mais du rose ! Mais du vert ! Mais du bleu ! Il observa son propre pantalon. Il était noir, noir comme les récits de Lovecraft.
Une nouvelle fois, sa main balaya ses cheveux de suie, avant d’aller essuyer son visage où perlaient de grosses gouttes de transpiration. Qu’il faisait chaud, tout à coup ! Etait-ce l’alcool, était-ce son vêtement, était-ce cette chaude nuit de septembre ? Etait-ce la femme qui, là-bas, ôtait son manteau et dévoilait…
Oh, Grand Cthulhu !
… et dévoilait une chemise d’un jaune vif ! Il s’arrêta net, les yeux plissés, comme ébloui, et la bouche ouverte sur une exclamation muette. Ses pensées allèrent : peut-être, tout compte fait, existait-il des gens se promenant avec du rose, du vert et du bleu. Ses pensées vinrent : mais personne, non, personne ! ne se baladait en rose et vert et bleu et jaune ! Il plongea une main tremblante dans la poche de son long manteau et en tira une bouteille de bière à la robe noire, dont il but de longues gorgées, puis il hocha longuement la tête et chuchota :
« Je vois clair dans ton jeu, désormais, oh oui ! Tu n’es pas une femme, seulement un démon venu me narguer. »
Il but encore, encore et encore, vida la bouteille cul sec. Puis ses yeux noirs étincelèrent, il esquissa un sourire fiévreux, de folie mêlé de fureur, et il lança de toutes ses forces la bouteille. Elle alla se briser en mille éclats. La femme, devant, ne se retourna pas ; elle se contenta de presser le pas. Il n’allait pas la laisser s’en tirer comme cela.
Lui aussi accéléra. Il ne la quittait pas des yeux, enragé et effrayé par une vision qui venait lui montrer la vacuité de sa vie, le narguer de ces couleurs venues du ciel ou d’ailleurs, d’un monde qui ne pouvait pas exister. Qui ne devait pas exister. Il cracha pour lui-même :
« Je sais tout cela, sorcière, je le sais. Alors, quoi ? Pourquoi fais-tu cela ? »
Et il avançait, craintif mais décidé, et ses bras tremblaient, et ses propres pas résonnaient sur le trottoir, répondant à ceux de la femme aux couleurs. Il baissa la tête vers ses propres chaussures. Elles étaient noires, noires comme ses chaussettes et son portefeuille, noires comme son manteau et son pantalon, noires comme son pull et sa chemise, noires comme cette nuit goudronneuse. Et, devant lui, la femme brillait de mille feux aux teintes enjouées à chaque luciole qu’elle dépassait, inutiles créatures de la chose cosmique ! Alors, n’y tenant plus, il la héla :
« Eh, toi ! Tu crois que c’est ainsi ? »
Elle lui jeta un regard aussi bref que méfiant puis hâta encore le pas, sans lui prêter plus d’attention. Il persista toutefois à la suivre, les veines saillant sous l’effet de la colère. Avec de grands gestes désordonnés, il retira son manteau noir et le jeta par terre, retira son pull noir et sa chemise noire qu’il abandonna sans autre égard.
« Tu crois que tes couleurs m’impressionnent ? »
Tout en sautant à cloche-pied, il enleva sa première chaussure noire, puis s’effondra en ôtant sa deuxième chaussure noire. Il se releva en prenant appui contre un poteau de feu. Sa tête tournait, mais sa voix tonnait dans l’air lorsqu’il reprit.
« Ce rose clinquant ? Ce vert crade ? Ce bleu quelconque ? Ce jaune criard ? »
Il tituba encore en longeant une barrière, sautilla en pestant, et finit par brandir fièrement une paire de chaussettes noires, qu’il jeta dans son dos. Ce fut pieds nus qu’il reprit sa marche, alors que la silhouette colorée s’éloignait sur la longue, longue route.
« Ne me fais pas rire ! »
A ces mots, il s’arrêta pour retirer son pantalon noir, dans la poche duquel résidait son portefeuille noir. Il s’en débarrassa sur la route et, finalement, ne se trouva plus vêtu que d’un seul morceau de tissu, un caleçon noir strié de rouge. D’une voix triomphale, il s’exclama :
« Alors, qu’en dis-tu ? Moi aussi, j’ai de la fantaisie ! Moi aussi, j’ai de la couleur… ! »
Cependant, la femme avait déjà disparu de sa vue, évaporée dans une ruelle quelconque, et alors que ses yeux auraient dû pétiller d’une joie farouche, une ombre voila son visage. Il baissa la tête, souleva son caleçon, secoua lentement la tête. Alors, il se mit à pleurer dans la rue désertée, et à ses poisseux sanglots vint se joindre le croassement d’un corbeau solitaire.

Mais un peu moins.
monthy3
Mercenaire
 
Messages: 62
Inscription: 23 Oct 06 à 22:14
Sexe: Non spécifié

PrécédenteSuivante

Retourner vers Littérature


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron