Vos écrits en tout genre...

Parlez ici de BD, des romans et postez vos écrits!

Messagepar Invité » 22 Aoû 06 à 00:34

Hé les gens, je remarque que personne n'a encore lâché de coms sur la fin de ce space opera déglingo-chtarb' sous acide !

ALLER, HOP, HOP, HOP PITCHOUNE, LOULOUTE !!!! ON PREND SA CAISSE A OUT'S ET ON VA JETER UN COUP D'OEIL ICI, http://etain.skyblog.com/ !!!

MERCI !! :D
Invité
 

Messagepar Doc' » 22 Aoû 06 à 02:18

comment passer à côté de ce chef d'oeuvre...
attention, la scène suivante est une ovation trop extrême, intéressons-nous plutôt à...
L'ornithorynque est un petit animal semi-aquatique mammifère, qu'on ne trouve qu'à l'Est de l'Australie, et l'un des quatre monotrèmes, les seuls mammifères qui pondent des œufs au lieu de donner naissance à des petits vivants (les trois autres sont les échidnés).

XDXDXD

Ceres...mille fois merci de m'avoir fait autant rire avec ces quatres épisodes!!
même si les trois premiers étaient déja géniaux, je dois bien avouer que ce quatrième volet est sans comparaisons!!
les références diverses sont omniprésentes (même aux poireaux XD), et tellement nombreuses qu'il est impossible de ne pas exploser de rire en voyant certains protagonistes débarquer de nul part^^
je te félicite vraiment, car ce que tu as réalisé est réellement terrible!!
écrire une parodie qui plaise réellement et qui fasse rire autant de monde est une performance, et celà prouve bien que ton esprit psychotique est aussi merveilleux que dérangé^^

je te dis donc une dernière fois merci Ceres pour m'avoir fait tant rire! :wink:
Image
!!...président du FLP (Front de Libération des Poireaux)...!!
Doc'
Tantalas
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 37
Inscription: 26 Juil 06 à 19:48
Localisation: Marseille
Sexe: Non spécifié

Messagepar Invité » 22 Aoû 06 à 10:47

Quand je pense que j'ai réussi à placer le coup de l'ornithorynque dans une conversation hier soir ! :shock: Arf! C'est aussi bon que la langouste ou le doublage à la bouche des Nuls ! :)
De tout façon, comme l'a dit Doc', on ne peut que s'agenouiller devant la performance littéraire ! :D Encore bravo pour avoir finalement su rendre un bel hommage à cette saga, mais aussi à toutes tes inspirations !
Invité
 

Messagepar Ceres » 22 Aoû 06 à 11:09

Exdr!
Merci beaucoup pour tous ces messages! :oops: c'est vraiment super... Je pensais pas que ça plairait à autant de monde (mon esprit dérangé semble être universel O_o).
En tout cas tous vos commentaires m'ont vraiment fait plaisir!! Merci encore à tous je vous aime!!!!! lol
Vous m'adorez ne dites pas le contraire!
http://www.youtube.com/Elyoon64
Image
Ceres
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 702
Inscription: 09 Nov 05 à 13:41
Localisation: Elusion
Sexe: Femme

Messagepar baten » 22 Aoû 06 à 11:13

Vu le succes que ta parodie Star Wars à tu comptes mettre d'autres trucs sur ton blog? :D ça serait bien en tout cas ^^

et nous aussi on t'aime hum XD
Image
baten
Mage Noir
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 268
Inscription: 15 Déc 05 à 16:40
Localisation: 94
Sexe: Non spécifié

Messagepar yuna nayaska » 22 Aoû 06 à 14:27

Ceres a écrit:
_« Réveille-toi ! Allez c’est l’heure !!!! »
Mes yeux s’entrouvrirent légèrement dans l’obscurité de cette matinée dont je me souviendrais à jamais...
Mon nom est Yume, j’habite dans le village de Heion, la vie n’est pas bien passionnante ici, j’aimerais devenir un grand guerrier comme mon père, me battre là bas, au-delà des plaines de Konran, là où éclate la guerre entre les peuples.
« _Yume ! Va dans la forêt nous chercher de la nourriture !
_Oui, oui !! »
Elle, c’est Nayamu, ma tante, elle s’occupe de moi. Elle m’oblige à rester dans ce village en me répétant que c’est mon devoir et que ma mère aurait aimé que je reste ici. Je sais, je n’ai rien à voir avec cette guerre, d’ailleurs notre peuple n’est pas concerné. Il s’agit d’une immense guerre qui a éclatée il y a de ça des années, avant cela tout allait bien. Avant tout le monde vivait en paix. En fait, on ne sait pas grand chose de cette guerre, ce que l’on m’a raconté c’est que des hommes très puissants se sont emparés des orbes de la vie associés aux quatre éléments qui nous composent aléatoirement. Ces hommes sont devenus des empereurs et ont rassemblé chacun un peuple composé de personnes d’un même élément. Chacun de ces empereurs interdit tout contact avec une personne d’un autre élément que celui de leur peuple sous peine d’être sévèrement puni… Il y a donc 4 empires dirigés par 4 empereurs de chaque élément. Comment la guerre a été déclenchée ? On raconte qu’un garçon serait né d’un père d’élément feu et d’une mère d’élément eau… On dit que c’est à partir de là qu’a commencé la guerre… Une forte récompense est promise à celui qui retrouverait cet enfant. Cependant rares sont les personnes qui savent à quoi il ressemble. Je n’avais que deux ans quand ça a commencé, et ce n’est pas près de finir… Les peuples livrent un combat sans merci. Notre village est en dehors de tout ceci et nous ne nous soucions pas des éléments. On nous appelle les « outsiders ». Il existe quelques villages comme nous mais ils ne sont pas très nombreux à ce que l’on raconte…


Yume : (pénétrant dans la forêt) Je suis encore de corvée pour chasser ! Bon alors qu’est-ce que je vais ramener aujourd’hui ? Un sanglier et du poisson ce serait pas mal !
J’avançai vers la cascade pour pêcher, là-bas il y a un cadre magnifique, j’aime y passer du temps pour réfléchir ou simplement pour me reposer...
Alors que j’arrivai devant la cascade je découvris avec surprise une fille, au loin, agenouillée au milieu de l’eau, trempée des pieds à la tête, les mains croisées et les yeux fermés. Je l’interpellai.
Yume : Hey toi ?!
La fille se releva brusquement, l’air abasourdi, comme si elle venait de sortir d’un rêve. Elle sortit de l’eau en courant et s’éloigna.
Yume : Qui es-tu ? Je ne t’ai jamais vu ici !
La fille me dévisagea puis partit à toute vitesse dans la forêt.
Yume (s’avançant pour la rattraper) : Eh mais attends… ! Trop tard…
La jeune fille avait disparu dans l’immensité de la forêt.


De retour à mon village :
Yume : Dites, vous n’auriez jamais vu une fille bizarre dans la forêt ?
Habitant : Une fille ? Dans cette forêt ? Ca ne va pas, pourquoi ?
Yume : Euh, laisse tomber…
J’ai pas rêvé pourtant ! C’est étrange… Enfin n’y pensons plus, il se passe souvent des choses étranges dans les forêts… Bon qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire aujourd’hui… Il n’y a rien de vraiment passionnant dans cette ville… Je vais aller m’entraîner au donjon. Ah oui j’avais oublié, nous avons un grand donjon dans notre cité, on dit que les plus grands guerriers se sont entraînés ici. Dont mon père… Mon père a disparu il y a de ça 4 ans, dans cette stupide guerre. C’est pour cela que Nayamu refuse que j’aille me battre… Mon père était un guerrier redoutable, il a tenté de détrôner les empereurs, il leur en a fait voir… Mais maintenant personne ne sait ce qu’il est devenu, tout le monde pense qu’il est mort… Mais je garde quand même un espoir. Cependant on dit que les empereurs ont une force extraordinaire, voire insurmontable… Ils manient le pouvoir de leur élément respectif. Un pouvoir démoniaque dit-on… Mon père m’a enseigné de nombreuses techniques de guerre avant qu’il disparaisse, aujourd’hui je donne des cours aux plus jeunes.

J’arrive devant la porte du donjon :
« Tiens ? C’est fermé ? »
_YUUUUUUUUUMMMMMMMEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!!
Je me retourne, c’est cet idiot de Wakka.
Wakka est un ami d’enfance, pas très futé, il déborde toujours d’énergie. Je l’aime bien, malgré qu’il soit un peu collant.
Wakka : Eh ! Qu’est-ce que tu fais là mon vieux ?
Yume : Je comptais m’entraîner au donjon…
Wakka : C’est fermé aujourd’hui !
Yume : Non tu crois… -_-
Wakka : Aujourd’hui c’est férié pour tout le monde, même toi tu devrais en profiter pour te reposer !
Yume : J’ai pas envie :p
Wakka : Et bien qu’est-ce que tu vas faire ?
Yume (ne l’écoute pas et part en direction de la forêt) : ...
Wakka (courant vers lui) : EHHHH ! Attends-moi !!!!!
Yume : [quel boulet -__-] je vais m’entraîner dans la forêt puisque je ne peux pas le faire ici.
Wakka : Je viens avec toi, de toute façon il n’y a rien à faire d’autre dans cette cité !
Yume : …

Une fois dans la forêt :
Wakka : Bon qu’est-ce qu’on fait maintenant ? On repart ?
Yume : Tu le fais exprès c’est pas possible…
Wakka : ?_ ? Dis-moi comment ça va avec la petite Miyu ?
Miyu était une fille de deux ans de moins que moi, elle était très mignonne c’est vrai, mais très timide et elle passait souvent inaperçue. Ma tante prévoit déjà notre mariage… Mais elle ne m’intéresse pas du tout. C’est souvent le sujet de conversations houleuses. « Mais qu’est-ce qu’elle a qui ne va pas ? Elle ferait une charmante épouse pour toi Yume ! Qu’est-ce que tu veux de plus ? Elle est mignonne non ? » Voilà ce que ma tante me disait encore et encore… Et moi je ne cessais de répéter « Je ne sais pas… Je ne veux pas c’est tout, elle ne m’intéresse pas. » Cette phrase mettait ma tante dans une colère noire et c’est pour cela que j’essayais de ne pas aborder le sujet.
Yume : Wakka… Est-ce que ça t’arrive de réfléchir des fois ? Je n’aime pas Miyu, je ne l’aime pas tu entends ! (Frappant sur un arbre) Pourquoi tout le monde veut me caser avec quelqu’un, j’ai le temps non ?
C’est parce que mon père s’est marié avec ma mère à l’age de 18 ans que l’on veut que je reproduise le même schéma, par contre partir en guerre, ça il n’en est pas question…
Wakka : Tu es difficile mon vieux…
Yume : Peut être… J’men fous. Je veux pas d’une fille bonne à marier, je veux pas d’un genre de vie monotone, rester chez moi à attendre que ma femme me prépare un bon dîner… Je veux une vie d’aventure ! Je veux être reconnu comme un grand guerrier pas seulement comme le fils d’un grand guerrier… Tu comprends Wakka ?
Wakka ***écoute pas, cueillant des fleurs***
Yume : WAKKKKKAAAAAAA !!!!!
Wakka (retourné) : huh ?
Yume : Laisse tomber vieux… -__-‘ . (Brandissant son bâton). Aller en garde !
Wakka : Eh, eh quand tu veux !!
Nous nous battîmes pendant un moment, et je fis tomber Wakka d’un coup de bâton sur le sol, puis je mis mon bâton au-dessus de sa gorge.
Yume : Eh, eh j’ai encore gagné !!
Wakka : C’est pas juste ! C’est toujours toi qui gagne !!
Yume : Qu’est-ce que tu crois, je ne suis pas le fils de Shinji MATTOSAI pour rien !! C’est moi le plus f…
Je m’interrompis brusquement, sur ma droite j’aperçus la même fille que j’avais vu ce matin, elle portait un masque et se tenait debout à seulement quelques mètres de moi.
Wakka : Qu’est-ce qu’il y a ?
Yume (s’approchant de l’inconnue) : Eh toi !
La fille fit un pas en arrière et partit en courant.
Yume : Eh attends !
Je courus dans sa direction.
Wakka (se relevant) : Yume attend moi !
Yume (courant derrière la fille) : Arrête, je ne te veux pas de mal !
La fille continuait à courir, mais elle trébucha sur une branche et tomba à terre.
J’arrivai près d’elle et lui prit le bras pour l’aider à se relever.
Yume : Ne t’inquiète pas je ne vais pas te faire de mal.
La fille (se débattant) : Lâche-moi !
Yume : Je veux juste savoir qui tu es.
La fille : Laisse-moi !!
La fille siffla alors avec son autre main et un tigre blanc surgit des bois au grand galop.
Surpris, je dus lâcher la fille brusquement et elle grimpa sur son tigre blanc avant de disparaître dans les bois.
Yume (restant bouche bée) : Wakka tu as vu ça ? Je n’ai pas rêvé hein ?
Wakka : Je… Qui c’était ? Cette fille et ce tigre… Comment ?
Yume : Je ne sais pas Wakka, je ne sais pas…


je ne dirais qu'une chose j'attend la suite xD

sinon j'ai pas encore eu le temps de lire ta parodie de star wars mais vu les commantaires...je pense que je vais pas tarder a le faire :wink:
~*°0o Yuni£ o0°*~

Je vous aime foooooort mais deux mari adoré ;)
~Zorka & Taekkyun~
yuna nayaska
Mini mog
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9
Inscription: 09 Nov 05 à 15:04
Localisation: ba devant mon ordi XD ^^
Sexe: Non spécifié

Messagepar tcbigboss » 22 Aoû 06 à 14:47

Fan de Star Wars, vais aller voir un peu comment Ceres a parodié le tout ^^
Si c'est trop méchant comme parodie, je vais me fâcher... :wink:
tcbigboss
Tantalas
 
Messages: 32
Inscription: 09 Nov 05 à 14:29
Localisation: Banlieu Parisienne
Sexe: Homme

Messagepar Ceres » 30 Aoû 06 à 13:23

Bon ben pour ceux qui veulent lire la suite de Witch Hunt je vous met le lien ^^ :
http://www.fanfic-fr.net/fanfics/Fics-O ... /1222.html

Voilou ^^
Vous m'adorez ne dites pas le contraire!
http://www.youtube.com/Elyoon64
Image
Ceres
Magicien d'Oz
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 702
Inscription: 09 Nov 05 à 13:41
Localisation: Elusion
Sexe: Femme

Messagepar Invité » 30 Aoû 06 à 16:40

Bwarf! Tu sais ce que j'en pense, c'est de la ***** en barre ! ( :lol: Ironie Inside ! )
Invité
 

Messagepar Aeron » 30 Aoû 06 à 19:29

Je mettrais bien une histoire que j'ai faite mais Shintao ne veut pas de long écrit
je peux peut être la séparé en plusieurs parties...
±-- Amis Avec --±
Alchemist Kawaï
Aeron
Mercenaire
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 60
Inscription: 23 Nov 05 à 18:33
Localisation: Au sommet de la colline des Désespérés
Sexe: Non spécifié

Messagepar Invité » 30 Aoû 06 à 19:55

Hésite pas surtout !!! :D Il faut aussi se faire plaisir ! Tu peux très bien faire une nouvelle à épisodes !
Invité
 

Messagepar Aeron » 30 Aoû 06 à 20:03

je pense que je la mettrais d'ici quelque heure (ou moins) le temps que je corrige un peu tous. C'est une histoire que j'ai rédigé pour le site web qu'on va faire avec un ami par contre elle n'est pas encore finis
±-- Amis Avec --±
Alchemist Kawaï
Aeron
Mercenaire
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 60
Inscription: 23 Nov 05 à 18:33
Localisation: Au sommet de la colline des Désespérés
Sexe: Non spécifié

Messagepar Aeron » 30 Aoû 06 à 22:12

Bon voila je vais mettre la premiere partie je ne suis pas supe bon dans ce domaine mais je fais de mon mieux, voila la première patie (que je comte améliorer par la suite)


Il y a Longtemps dans Les Terres merveilleuses et féeriques d’Hydrann, un monde où chacun avait sa place où chaque race vivait paisiblement. C’était un monde magnifique... Les Plaines étaient belles et verdoyantes, des vallées belles et enchantées entourées par des imposantes montagnes. Le monde était beau et Les guerres inexistantes.

Cela ne dura pas.
Une Légende disait qu’un jours un humain gravirait la montagne la plus haute et la plus dangereuse des Terres d’Hydrann. La Montagne Hydra … Cet humain réveillerait une telle puissance qui bouleverserait le Monde, une puissance qui ferait naître l’apocalypse ou la terre promise…
Mais il y avait une conséquence à cela, celui qui réveillerait la puissance démoniaque devrait sacrifier son corps et donner son âme au Démon,celui-ci deviendrait ainsi une créature maléfique...

Cette Montagne était protégée et gardée par les meilleurs mages existant sur ces Terres.
On les appelait ”Les protecteurs de la Vie ”.Ils étaient les meilleurs, prêts à sacrifier leurs vies pour protéger la montagne des éventuels brigands ou guerriers voulant s’approprier du pouvoir absolu. Leur Chef s’appeler Qiagord, il était le plus expérimenté, le plus fort et respecté de tous, tout le monde le craignait.

Agé d’une soixantaine d’année Quiagord avait consacré toute sa vie à la Magie, peu bavard et très serieux il avait commencé à l’age de 8 ans et c’est à 12 ans qu’il découvrit qu’il possédait des facilités impressionnantes. Doté d’une concentration qui dépassé celle de tous les autre mages, son aura était très développé, qui conque s’approché de Quiagord sentait le Mana qui affluait autour de lui
Ce n’est qu’à l’age de 33 ans qu’il devient un « protecteur de la vie » et depuis ce temps-là Quiagord protège sans relâche la montagne d’Hydra. Personne n’avait jamais réussi a passé les protecteur de vie, tous ceux qui tenter de grimper la montagne mourrait dans d’atroce souffrance avant même d’avoir commençait a escalader la montagne.
±-- Amis Avec --±
Alchemist Kawaï
Aeron
Mercenaire
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 60
Inscription: 23 Nov 05 à 18:33
Localisation: Au sommet de la colline des Désespérés
Sexe: Non spécifié

Messagepar Invité » 30 Aoû 06 à 22:43

Bah écoute, çà me semble un bon prologue ! :D On attend de voir la suite maintenant ! Fais juste attention à la formulation de certaines phrases et à l'orthographe ... :)
Invité
 

Messagepar Aeron » 31 Aoû 06 à 12:11

ha c'est gentil c'est vrai que en orthographe je suis pas très calé mais j'essaye de faire de mon mieux je mettrais la suite demain


Edit : Voila je mes la suie de l'histoire et comme on me la conseillé je vais utiliser la balise spoil pour prendre moin de place
Mais un Jour est homme encapuchonné se présenta devant “Les protecteurs de la Vie“ sous le nom de Drao , il disait être l’élu qui avait été choisi pour régner sur cette planète. Les Mages refusèrent bien évidemment de le laisser passer mais l’homme s’avéra beaucoup plus puissant qu’il en avait l’air et il tua les mages d’une seul volées sort, personne n’a jamais su comment il avait réussi à vaincre les mages aussi rapidement, seul Quiagord résista à sa rafale de magie. Un combat titanesque ce livra entre les 2 puissants sorciers, chacun utilisant ça magie avec rage, leur puissance était a force égal, tous ce jouait sur l’endurance. Le ciel s’assombrissait, la terre ce craquelait, les arbres se déracinés et certain villageois qui était proche mourraient. Le combat devait cesser et Quiagord l’avait compris...
Avec un élan de courage et de bravoure Quiagord décida de sacrifier une bonne partie de ces pouvoirs pour neutraliser Drao une fois pour toutes. Une fois son pouvoir accumulé Quiagord rejeta toute ça puissance magique sur Drao qui n’arrivera pas a esquiver. Quiagord au bord de la mort se laissa tomber.
Drao quant à lui n’était pas mort, du moins pas encore... comme Quiagord, il décida de sacrifier la moitié de ses pouvoirs mais cette fois pas pour lancer un sort... pour faire quelque chose de bien pire. Personne n’a jamais vraiment su ce qu’il c’était passé car la plupart des témoins étaient morts tous ce qu’on a su c’est que Drao avait prononcé une incantation et que Soudainement une créature était sortie des entrailles de la terre. Tous devin noir a ce moment-là, encore une fois très peu de personne sont restées assez longtemps pour voir ce spectacle... Mais quelqu’une affirme avoir vu la créature attrapé Drao puis la posé sur son dos pour enfin l’amener ver la Montagne Hydra, les Témoins on également affirmer que la créature était un Cerbère...
±-- Amis Avec --±
Alchemist Kawaï
Aeron
Mercenaire
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 60
Inscription: 23 Nov 05 à 18:33
Localisation: Au sommet de la colline des Désespérés
Sexe: Non spécifié

Messagepar Invité » 31 Aoû 06 à 13:50

j'aimerais vous exposer un extrait d'une histoire que j'ai écrite pour un concour de littérature locale qui m'a d'ailleur valu la 10ème place sur les 40 participants.

ça dérange personne ?
Invité
 

Messagepar Aeron » 31 Aoû 06 à 14:08

non non vas-y ce topic est la pour ça
±-- Amis Avec --±
Alchemist Kawaï
Aeron
Mercenaire
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 60
Inscription: 23 Nov 05 à 18:33
Localisation: Au sommet de la colline des Désespérés
Sexe: Non spécifié

Messagepar Invité » 01 Sep 06 à 00:04

Ceres>> Je n'ai pas encore tout lu mais j'aime déjà beaucoup :wink:

Aeron>> C'est un bon prologue. J'ai hate de lire la suite :)

Voici le début d'une histoire que j'écris avec l'aide inestimable de Shintao. Bonne lecture !

Chapitre I : L'hermite

Emergeant de l'obscurité produite par les larges feuilles de cocotiers, un jeune homme s'avance pieds nus sur une plage de sable blanc, sous un soleil déclinant. Il observe furtivement mais attentivement aux alentours. Nul âme qui vive ne semble avoir séjourné en ce lieu. Seuls quelques crustacés téméraires et avides d'hypothétique nourriture errent et animent cet endroit paradisiaque.

Le doux zéphyr peine à onduler ses cheveux noueux et sombres qui lui retombent sur les épaules, mimant timidement le mouvement de balancier de la mer. Son visage aux traits fins, pratiquement féminin et légèrement hâlé est marqué de multiples cicatrices bénignes.

A sa gauche, se dresse une vieille épave de navire, échoué depuis des décennies à se fier au délabrement et l'installation massive de lichen. L'image camouflée, gravée dans la coque du bateau, d'un oiseau de feu dont les serres agrippent le manche d'une épée, pouvait malgré tout être distinguée avec effort.

A sa droite, sont disposées en désordre des roches au creux desquelles viennent mourir les vagues.

Il fixa ses yeux azurs sur un objet difforme dépassant de l'eau et s'avérant être un filet de lianes tressées, après qu'il l'eut attrapé et soulevé à la hauteur de ses hanches. Ce dernier est recourbé sous forme de sac, à l'intérieur duquel deux maigres poissons orangés frétillent.

De sa chemise blanche à jabots maculée de boue s'égoutte de l'eau salée, qui s'écoule sur son pantalon indigo en soie terni. Des bandages usés, grisâtres et effilés sont lovés autour de son poignet gauche et un pan de cinq centimètres environ s'agite avec le vent.

D'un pas nonchalant, il rejoint la luxuriante végétation et disparaît derrière l'alignement d'arbres touffus.

Machinalement, il emprunte un sentier de hautes broussailles fléchies pour faire face à un arbrisseau aux baies abondantes. Il en cueille une pleine poignée et revient sur ses pas en longeant toutefois une autre voie à partir d'une intersection.

Il s'accroupit au bord d'un ruisseau, jette un regard comme désintéressé au loin et retire sa chemise avec l'intention de la laver. La vision de son reflet le trouble un temps et d'un geste agacé et vif du revers de la main, anamorphose son image.

Une fois ce nettoyage de fortune accompli, il essort son vêtement, le prend avec lui et se remet en marche afin d'aboutir à plusieurs centaines de mètres de là, à l'entrée d'une grotte froide et humide où se consume ardemment des brindilles.

Avant d'y pénétrer, il dépose un de ses poissons sur une pierre surélevée plate et polie, agrémentée de fleurs coupées et groupées en bouquets. Ensuite, d'un mouvement révérencieux s'incline, les mains jointes.

Il se redresse, va s'asseoir auprès du feu à l'intérieur de la caverne et étend sa chemise sur le sol afin de la faire sécher. Il dévore goulûment mais avec une pointe de lassitude les mets qu'il vient de récupérer et qu'il a fait cuire.

Après son repas frugal , le jeune garçon somnole voyant avant de plonger dans le sommeil, la clarté crépusculaire. Un rongeur s'empresse de venir grignoter des arrêtes de poissons amassées. Proche du dormeur, sont situés un cristal faiblement phosphorescent bleuâtre et un mince amoncellement de sable, tandis que plus éloignée, une marionnette désarticulée est adossée à la paroi et caressée par la lueur vacillante des flammes.

Ses rêves deviennent agités. Pendant qu'il est prit de spasmes, la brillance du cristal se fait plus soutenue, grésille ainsi qu'émet d'une manière tout juste audible, une mélodie. De la même façon que s'il l'aurait entendu, son tumulte intérieur perdit de son intensité.

La nuit a recouvert les cieux. Un brusque bruit dans les fourrés le réveille en sursaut. Il s'empresse d'éteindre le feu en y jetant le sable stocké puis reste immobile, aux aguets, à l'écoute des moindres sons suspects et épit l'extérieur en restant, tremblant, contre un mur.

Soudain, surgit un homme en haillons, bras tendus, qui les plaque avec une promptitude stupéfiante sur les côtes du garçon pour le neutraliser et tenter de le porter. La victime se débat vainement, essayant de bousculer son agresseur. Néanmoins, l'homme trapu le fait basculer sur son épaule droite et le conduit à travers une jungle progressivement plus hostile.

Alors qu'ils traversent une paisible rivière quasi stagnante, le ravisseur glisse sur un caillou visqueux pour finalement tomber et relâcher son étreinte sous les yeux teintés d'étonnement et de panique de crapauds.

Malgré le fait que son crâne eut heurté violemment le sol et qu'il ait des étourdissements, l'adolescent prend la fuite, suivit par son kidnappeur, à présent boitillant. Dans sa course effrénée, il se fait des écorchures dues à des ronces. Sur l'une d'elles, ses bandages s'accrochent. Prit d'une frayeur immodérée, il arrache le tissu de coton qui dissimulait une profonde entaille.

Espérant avoir échappé à la vigilance de l'homme à sa recherche, il franchit un ravin en tenant en parfait équilibre sur une robuste branche miraculeusement à l'emplacement exact où il désirait traverser. Une fois de l'autre côté, il gravit une pente sur laquelle il trébuche et se foule la cheville. Il atteint une vaste surface plane totalement dégagée et parsemée d'herbe où il regarde frénétiquement autour de lui en quête d'une échappatoire.

Son poursuivant le rejoint, en sueur et essouflé. Le jeune homme court maladroitement droit devant lui et s'arrête net devant un précipice. A cette altitude, on aperçoit la plage où quelques heures auparavant, il avait relevé son piège rudimentaire. Il se retourne, l'homme ricane et s'avance vers lui à pas lents.

A l'horizon, dans toutes les directions, une mer sans fond couvre la terre à l'infini en apparence.

L'adolescent examine en contre-bas les vagues se heurtant et s'écrasant sur les rochers. Il ferme les yeux, lève un pied pour le placer au-dessus du trou béant...

Derrière son dos, un cri retentit. L'homme menaçant, n'étant plus qu'un brasier mouvant, s'élance aveuglément et plonge dans le vide. Alors que ce dernier, dans sa chute vertigineuse, s'époumone en hurlant, suspendu entre ciel et terre, le garçon détourne et baisse la tête puis met ses mains devant ses yeux.

Le bruit sourd du contact avec la roche ainsi qu'un craquement se font entendre. Des larmes coulent sur ses joues.

-"Tu n'as jamais vu quelqu'un mourir ?"

Il éclate en sanglots.


Clôture du Chapitre I
Dernière édition par Invité le 21 Sep 06 à 11:29, édité 1 fois.
Invité
 

Messagepar Aeron » 01 Sep 06 à 00:15

Alchemist Kawaï j'ai vraiment bien aimé ton histoire surtout la deuxieme partie c'était vraiment bien est très bien écrit
c'est pour quand la suite ?

je suis content que tu apprécie mon histoire Alchemist Kawaï je mettrais la suite demain

Ceres j'ai pas encore lu tes ecrit mais je vais m'y mettre des que je peux (tous le monde l'aime )
±-- Amis Avec --±
Alchemist Kawaï
Aeron
Mercenaire
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 60
Inscription: 23 Nov 05 à 18:33
Localisation: Au sommet de la colline des Désespérés
Sexe: Non spécifié

Messagepar Invité » 01 Sep 06 à 00:19

Arigato ^__^. Cependant, pour la "première partie", il s'agit d'un texte totalement indépendant, écrit depuis plusieurs années.

Je lirai la suite de ton histoire avec joie :wink:
Invité
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Littérature


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité