[Auteur] Jean Christophe Grangé

Parlez ici de BD, des romans et postez vos écrits!

[Auteur] Jean Christophe Grangé

Messagepar Laupif » 20 Jan 10 à 19:18

Jean Christophe Grangé


Image


bibliographie (hord articles):
Le Vol des cigognes 1994
Les Rivières pourpres1998
Le Concile de Pierre 2000
L'Empire des loups 2003
La Ligne noire 2004
Le Serment des limbes 2007
Miserere, Albin Michel 2008
La forêt des Mânes 2009

biographie:
Jean Christophe Grangé est un journaliste, écrivain et scénariste français né en 1961. Il travail d’abord pour des journaux telle que Paris Match, le Sunday Times ou encore National Geographic. Ensuite venu journaliste free lance il obtiendra en 1991 le prix Reuter et en 1992 le prix World Press.
C’est en 1994 que parait son premier Roman nommé Le vol des cigognes qui annoncera tout de suite son style et sa qualité d’écriture. C’est en 1998 que son succès atteint le grand publique avec son second bouquin Les Rivières Pourpres. Ce thriller connaitra un grand succès et atteindra un public plus large en étant adapté au cinéma par Mathieu Kassovitz en 2000. Depuis ce livre il connaitra un réel succès aussi bien depuis la critique que le publique. En 2000 également paraitra son troisième roman Le Concile de Pierre qui sera aussi adapté au cinéma avec un peu moins de succès par Guillaume Nicloux en 2006. Puis en 2003 c’est le livre L’empire des loups qui paraitra pour être rapidement adapté en 2005 par Chris Nahon. En 2004 c’est la parution du livre La Ligne Noire, en 2007 Le serment des limbes. Deux premiers livres de la trilogie cherchant à exprimer le mal sous toutes ses formes. On entre ici dans des univers encore plus sombres et à la limite du fantastique. En 2008 sort Miserere que je n’ai pas encore eu le temps de découvrir ainsi que La forêt des Limbes en 2009, fin de la trilogie du mal. Non seulement auteur à succès pour ses romans il collabore sur tout les films portant le nom de ses œuvres. Ainsi il co-écrit le scénario du film Les rivières pourpres avec Mathieu Kassovitz mais il participe aussi à l’adaptation de l’Empire des loups et du Concile de Pierre. De plus il a co-écrit le scénario de Vidocq avec Pitof. Ce film sortit en 2001 s’inspire de la série du même nom diffusé pour la première fois dans les années 60. Comme si tout cela ne suffisait pas Grangé est aussi un scénariste de bande dessiné pour la série La Malédiction de Zener qui sera dessiné par Philippe Adamov. Nous connaissons déjà certains de ses projets qui concernent en particulier le cinéma, ainsi nous savons que Le vol des cigognes aurait une adaptation télévision à l’étude. Les droits du livre Le Serment des Limbes ont déjà été achetés et Frédéric Schoendoerffer est pressenti pour la réalisation. Quand à la ligne noire l’adaptation est en projet et le réalisateur sera Olivier Marchal. Autrement dire que sur huit bouquins écris déjà six romans ont connu un dénouement au cinéma et que les deux autres pourraient bien connaitre le même sort.

Cette liste ne compte pas les nombreux articles que Grangé a pu écrire et qui pourtant sont la source de son inspiration. Au fur à mesure de ses voyages, Grangé a pu contempler beaucoup de choses et ce sont ces choses que l’on retrouve dans les livres. Ainsi on retrouve dans ses livres des univers ou des thèmes que l’on peut retrouver dans certains de ses articles. Sur wikipedia on trouve une liste de références vers ses articles et quelle article a servit à quel livre. Toutefois cela n’enlève rien au style de Grangé qui sait retransmettre avec talent tout ces univers.
Si autant de ses livres se retrouvent au cinéma c’est grâce à l’incroyable richesse des univers de Grangé et en particulier à l’aspect très sombre de ses œuvres qui permettent de faire facilement ressentir l’image des décors. Déjà dans ses livres ont a l’impression de se retrouver dans les lieux, les descriptions riches et très subjectives permettent plus que de voir, de ressentir toute la puissance des décors. Nous avons parfois l’impression en lisant Grangé que l’hiver dure 12 mois et que le jour ne vient jamais. Cela ajoute à l’ambiance sombre des histoires. Souvent histoires de complots où des personnages complètement brulé par la vie du genre ancien flic ou flic à la limite du légal se retrouvent pris dans des machinations que les dépassent. Toutes ces machinations donnent l’impression que le complot cherche à cacher quelques choses de fantastique même si au final on se retrouve souvent sans explication quant à la véracité des éléments « paranormaux ». Quoi qu’il en soit cela rempli l’histoire d’un suspens insoutenable. Souvent comparé à Stephen King, bien qu’il se rapproche souvent de cet artiste qui est je pense une de ses sources d’inspiration, il n’en reste pas moins que ses histoires ne sont pas fantastiques et trouvent toujours un dénouement rationnel sans pour autant réfuter toute théorie paranormal. Lire un bouquin de Grangé c’est s’enfoncer les deux pieds dedans jusqu’à se que l’on se retrouve complètement pris par l’histoire. Ainsi les informations sur le dénouement de l’histoire filtrent très lentement. Cela garde le suspens tout en permettant de résoudre l’enquête au même rythme que le protagoniste. Ces enquêtes très bien ficelées vont faire intervenir différentes organisations qui nous permettront de se faire une idée sur le futur du livre mais qui au final ne seront que des éléments permettant de rajouter du suspens. Rien de sert d’essayer de résoudre l’enquête avant la fin du livre. Grangé se débrouille pour que l’on est à lire le livre jusqu’au bout pour entendre le fin mot de l’histoire. Je pense que c’est un des éléments les plus appréciables car en même temps quand on arrive à la 50ème page on veut déjà savoir la fin mais il nous faut lire les 400 pages suivantes pour savoir vraiment ce qui se passe.


Pour ses livres je ne parlerai que du dernier que j’ai lu car il faudrait que je me relise les autres avant de faire un commentaire pertinent. Ce livre est Le Serment des Limbes:

Le Serment des Limbes
Image


Alors je vais faire un petit synopsis que je vous laisse libre de lire au risque d’être à peine spoiler. Ensuite j’essaierai de dire pourquoi j’ai aimé ce livre
Synopsis : Tout commence lorsque Mathieu Durey flic à la crim’ de Paris apprend que son meilleurs ami Luc a fait une tentative de suicide. Hors Luc est comme Mathieu, un fervent catholique. Mathieu ne peut croire au suicide et décide de mener l’enquête. Il apprend alors assez vite son ami travaillait sur une série de meurtre aux quatre coins de l’Europe assez étrange.
Fin du synopsis qui spoil un peu et pour ceux qui comptent lire le bouquin je conseil de garder le mystère tout entier :

Mathieu apprend alors que tout ses meurtres ont été perpétré par des gens ayant subit des expériences de mort négative. Vous connaissez tous les gens qui disent quand ils ont touché la mort du bout des doigts avoir vu un long tunnel et une lumière accueillante et qui ont vu de l’autre côté le paradis et Dieu leurs disant de faire le bien autour d’eux ? Que se passerait-il si ce n’était pas le paradis au bout du tunnel. Si au lieu de monter, le sujet tombait et qu’au fond du gouffre il rencontrait un monde de flamme et de glace. Que se passerait-il si le serment de faire le bien avec Dieu se transformait en un serment avec le Diable ? Alors si ces gens ont tous eu la même expérience et qu’ils ont tous passé ce serment, le diable est-il l’assassin. Au cour de son enquête Mathieu devra poursuivre le diable pour comprendre le pourquoi de tout ces meurtres.

Dans ce bouquin ont se retrouve face a du grand Grangé. Une histoire bien ficelée, une enquête qui amène un suspens insoutenable. Mais en revanche on a un peu l’impression de se faire balader par moment. L’histoire n’avance parfois pas assez vite et on a l’impression que comparé à d’autres œuvres du même auteur le contenu est un peu moindre. Attention cela reste un très bon thriller mais le contenu aurait pu être un peu épuré.
On retrouve toujours ce qui fait de Grangé un très bon auteur. La théorie de la conspiration semi-mystique comparable à (attention spoil des rivières pourpres)
L’eugénisme dans les rivières pourpres

C’est la recette de Grangé, on le sait, parfois on a l’impression que cela nous spoil l’histoire mais en général on a toujours un déroulement loin de ce que l’on a prévu. On retrouve aussi toujours notre Jean Reno des rivières pourpres. Personnage cramé par la vie qui a vu le pire de l’homme et qui a décidé de rester mal rasé tout le temps pour montrer qu’il en a trop vu. Toujours les mêmes ingrédients même si on change les noms cela reste très classique pour Grangé. En revanche je dois admettre que ce Roman m’a fait flipper. Le suspens et l’écriture très sombre donne la chair de poule tout au long du livre. On ne sait jamais si la balance va pencher du côté rationnel ou fantastique et on est tellement pris dans le livre que l’on se retrouve à parfois penser que le fantastique est le rationnel ne font plus qu’un.
En tout cas un grand livre que je conseil de lire à tout les amateurs du genre. Grangé nous fait une nouvelle fois un chef d’œuvre.

source:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Christophe_Grang%C3%A9
http://rivieres.pourpres.free.fr/
http://www.evene.fr/livres/livre/jean-christophe-grange-le-serment-des-limbes-25987.php

Voilà si vous avez des choses à dire je pourrais compléter. Si vous voulez en dire un peu plus sur ses autres livres vous êtes aussi le bienvenue.
J'ai utiliser MS Word mais si vous vous sentez de corriger des fautes qui seraient passé à travers les mailles du filet ou des tournures pas compréhensibles, j'en tiendrai aussi compte.
Dernière édition par Laupif le 31 Jan 10 à 19:33, édité 3 fois.
Laupif
 

Re: Jean Christophe Grangé

Messagepar Kuja Ier » 20 Jan 10 à 19:56

Un écrivain comme je les aime.

J'ai lu "le vol des cigognes", son premier roman, et la recherche qu'il a fait dessus est impressionnante, et puis son scénario est alambiqué comme il faut... Le genre de livre où la fin, logique, vient après un nombre incroyable de retournements de situation, sans en faire trop non plus.

Je n'ai pas lu d'autres livre de Grangé, mais si jamais on m'en reproposait un, je n'hésiterais pas longtemps...
Lorsqu’une âme est plongée dans un état d’oubli d’elle-même, son parcours l’amènera naturellement à vouloir redevenir Lumière. Voilà le sens de la grande aventure humaine.

Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer.
Kuja Ier
Bugueur forum
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7837
Inscription: 08 Avr 06 à 22:45
Localisation: Là où on ne m'attend pas...
Sexe: Homme

Re: [Auteur] Jean Christophe Grangé

Messagepar Tango's » 22 Aoû 13 à 19:21

J'avais vraiment adoré "la ligne noire" vraiment très sombre comme thriller. Je m'étais toujours dit que je lirai d'autre de ses livres, mais j'ai choisi d'autres chemins. D'après ce que j'ai pu lire, j'apprécie le style de l'auteur.
Image

On ne peut pas dire qu'on appartient à une société quand une cette société contient un élément disposé à vous exclure.
Cristal qui songe / Theodore Sturgeon


Mais pleurer un seul être dans une tourmente où on assassinait des centaines de milliers d'innocents désarmés équivalait à éteindre une bougie dans un immeuble en flammes.
L'heure du Loup / Robert McCammon
Tango's
Phoénix Magique
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2222
Inscription: 20 Mar 11 à 22:22
Sexe: Homme


Retourner vers Littérature


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron